Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 25 octobre 2021 - 13:32  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Phobia
(Article écrit par David et extrait de Joystick Hebdo 36 - juillet 1989)


Eh oui, encore un JDTASH (jeu de tir à scrolling horizontal). Le rapport est flagrant, décidément on ne peut y échapper, au moins un par mois, mais enfin testons-le car telle est notre devise : qu'il pleuve qu'il vente ou qu'il neige, c'est beau hein.

Phobia

Alors se présentent devant moi trois versions, pour C64, Atari ST, Amiga. Commençons par ma machine préférée à savoir l'Atari. Attendez ça charge, pendant ce temps, je peux vous parler du scénario qui, dans un jeu d'arcade, a peu d'importance. Mais enfin, ça fait travailler le maquettiste et l'imprimeur, c'est toujours une bonne raison.

Lord Phobos, maître de la terreur, a emprisonné la fille du président de la galaxie et la garde captive à la surface du Soleil (c'est crédible, non ?). J'aurais pu vous le faire deviner mais non, ça aurait été une offense à votre culture. Votre mission est effectivement de la délivrer, la gentille fille à papa (lassant le métier de héros, hein ?). Pour qu'enfin arrivé sur le Soleil, vous ne vous fassiez pas littéralement carboniser, vous devrez ramasser sur neuf planètes les neuf morceaux d'une combinaison qui garantira pour vous et votre vaisseau une parfaite protection contre la chaleur solaire.

Phobia

Ah voilà, c'est enfin chargé. Mais que vois-je ? Trois plans d'étoiles originales, dommage que les animations soient aussi saccadées. Mais ce petit détail ne fait pas tout le jeu, et après avoir pressé le bouton feu de ma manette, je constate avec déception ma destruction, effectuée par l'un des nombreux sprites, qui est d'ailleurs bien dessinés, et qui composent l'armée de l'immonde Lord Phobos, maître de la terreur, des phobies, etc.

Phobia

Voilà le bilan de la version Atari ST : elle est globalement mal faite, difficile à jouer, les vaisseaux sont trop difficiles à diriger, les ennemis trop agressifs, les décors trop chargés. La réunion de tous ces défauts donne un jeu qui, dans le même genre, n'arrive pas à la cheville de Menace ou de R-Type.

Pour ce qui en est de la version C64, incroyable mais vrai, elle est franchement mieux réalisée, plus rapide, plus jouable, moins confuse, etc. Et comme vous l'avez remarqué, j'ai gardé la version Amiga pour la fin car à côté des précédentes, c'est le Pérou. Phobia dispose d'une atmosphère unique et de mécanismes de jeu atypiques. Il est très difficile, ce qui force le joueur à apprendre par coeur les niveaux. Un mode deux joueurs en simultané est présent, ce qui offre un "plus" salvateur pour ce jeu.

Phobia

Phobia est un jeu comme on en a vu des tas et, à mon avis, il n'est à acheter sur Atari ST que si l'on a un net surplus de billets dans le porte-monnaie. La version Amiga est un poil meilleure et propose un défi pour les amateurs du genre.

Nom : Phobia.
Développeurs : Image Works (Mirrorsoft).
Éditeur : Image Works (Mirrorsoft).
Genre : jeu de tir.
Date : 1989.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 6,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]