Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 20 octobre 2018 - 23:22  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles en d'autres langues


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de NetConnect
(Article écrit par Johann Girard-Cheron et extrait d'Amiga News - juin 1997)


NetConnect, une véritable suite Internet sur CD

L'Amiga dispose depuis quelque temps de nombreux logiciels, de plus en plus conviviaux, pour exploiter Internet. A l'inverse de ce qui se fait sur d'autres plates-formes, il n'existe pas de réelle suite Internet. Cela imposait de récupérer à droite ou à gauche tous ces logiciels, et de s'enregistrer auprès de chaque auteur. Ce vide vient d'être comblé grâce à la société Active Software, qui nous a concocté une suite Internet Made on Amiga vendue au prix de 59,95 £.

Pari réussi ?

Saluons tout d'abord la démarche, car tous ceux qui se sont frottés à la création de kits de connexion y ont passé des jours entiers avec plus ou moins de réussite à l'arrivée. Les dix mois passés à la réalisation n'ont pas dû être de trop...

L'emballage

Le CD NetConnect est livré avec une carte d'enregistrement à retourner à Active Software, contenant le numéro d'enregistrement et une feuille double au format A4, donnant une rapide description de chaque logiciel et de la configuration d'AmiTCP : le "Internet Informer".

Sur le CD on trouve :
  • AmiTCP v4.5 (pile TCP/IP).
  • Voyager-NG v2.11 (navigateur WWW).
  • Microdot-II v0.156 (courrier électronique et discussions Usenet).
  • AmFTP v1.74 (client FTP).
  • AmIRC v1.40 (client IRC).
  • AmTelNet v0.76 (client Telnet).
  • AmFinger v1.0 (client Finger).
  • AmTerm v0.11 (émulateur de terminal).
  • NetConnect v1.02 (dock Internet).
L'ensemble de ces logiciels déjà utilisés par la plupart des amiganautes sont proposés ici en version complète enregistrée et vous permettront d'exploiter l'ensemble des ressources du Net. Les logiciels ont tous été modifiés pour fonctionner uniquement avec la pile TCP/IP d'AmiTCP : les inconditionnels de Miami peuvent passer leur chemin. :(

Pour les versions des logiciels qui sont sorties depuis le pressage du CD, vous n'aurez qu'à naviguer jusqu'au site Web de NetConnect (un site à voir absolument pour les dessins d'Éric Schwartz) où vous pourrez télécharger les dernières versions dédiées NetConnect. MUI est utilisé par quasiment tous les programmes du CD. C'est le seul shareware proposé en version de démonstration (v3.8). Mais comme vous êtes déjà tous enregistrés avec MUI, vous ne paierez pas deux fois son enregistrement. Si - par erreur ? ;) - vous ne l'êtes pas déjà, vous bénéficierez quand même d'une réduction de 20% sur le prix demandé par l'auteur de MUI. Enfin, pour clore cette première description, signalons que pour les personnes ne disposant pas de lecteur de CD, il est possible d'acheter cette suite logicielle sur disquette.

L'installation

Nous voici donc au pied du mur ! Le CD se vante de proposer une installation complète des logiciels Internet. Pour se mettre dans la situation d'un débutant, nous avons créé une partition système dénuée de MUI et de tous logiciels Internet. Cela fait, on insère le CD. Première surprise, il ne fait que 9,5 Mo, on trouve juste les logiciels préinstallés avec leurs documentations, au demeurant très détaillées et complètement refaites au format HTML, mais nous y reviendrons un peu plus loin.

On lance alors l'installation. L'installer de Commodore s'occupe de tout. Après nous avoir demandé quels logiciels on voulait installer, on nous demande de choisir notre pays : une trentaine de possibilités, qui sont d'emblée toutes validées. Prévoir de nombreux clics de souris pour ne garder que la France... :-(. Renseignements pris, Active Software corrigera ceci pour la version 2 du CD) ainsi que la liste des fournisseurs pour la France, bien maigre puisque seul Club Internet est déjà configuré.

Jusque-là, tous se présente assez bien. L'installer nous demande ensuite si on veut configurer AmiTCP. Apparaît alors une GUI très bien pensée pour le configurer. Il devient ainsi presque aussi simple que Miami ! Une fois la configuration enregistrée, le script d'installation nous demande de redémarrer l'Amiga. Apparaît alors le dock d'icônes de NetConnect.

NetConnect

Un clic sur AmiTCP lance la connexion. A noter que la seule information que l'on ait sur le moment et sur le fait que la connexion soit bien établie, se fait grâce au changement de forme du bouton d'AmiTCP sur le dock Internet : la "prise de courant" apparaît alors branchée. On lance alors Voyager, AmFTP. AmIRC... Tous marchent à merveille. La connexion se termine par un simple appui sur le bouton d'AmiTCP.

Continuant notre test d'installation, on a essayé d'installer NetConnect sur une partition disposant déjà de MUI et de tous les logiciels Internet déjà installés, donc sans le MUI fourni. L'installation a parfaitement fonctionné sans même perturber les logiciels existants. Mais avant de goûter aux joies d'Internet, une barrière, même si elle a été grandement réduite, reste à franchir : c'est la configuration d'AmiTCP pour votre fournisseur d'accès. En effet, tous ceux qui ont configuré AmiTCP savent que ce n'est vraiment pas du gâteau et que l'on se promet de bonnes heures de lecture de la doc avant d'entrevoir une solution aux multiples problèmes de configuration. Heureusement, la GUI de NetConnect s'occupe de tout, plus besoin d'éditeur ASCII !

AmiTCP

La configuration d'AmiTCP est proposée lors de l'installation. Si vous n'êtes pas familier des connexions Internet, ça risque de poser quelques problèmes. Pour y remédier, deux solutions :
  • Vous êtes bon en anglais, auquel cas jetez un coup d'oeil à la documentation.
  • Vous êtes bon en français, auquel cas, vous vous accrochez à la branche pour lire ce qui suit : ouvrez grand vos yeux !
Fournisseur (Provider)
  • Dossier Provider :

    Cette fenêtre permet de rentrer le numéro de téléphone de votre fournisseur d'accès. Comme seul Club Internet à Paris est configuré, sélectionnez France, CIE et entrez manuellement le numéro de votre fournisseur.

  • Dossier Configuration :

    NetConnect

    Il permet de configurer les paramètres TCP/IP de votre fournisseur. Ces informations sont à récupérer auprès de votre fournisseur d'accès. Les indispensables sont le nom de domaine (hol.fr, club-internet.fr...), l'adresse IP (par exemple 194.149.160.1) et votre adresse IP. Choisissez "Dynamic", elle sera ainsi attribuée automatiquement à chaque connexion. Les autres informations sont facultatives, vous pouvez tout de même entrer le serveur de proxy.

  • Dossier Interface.

  • Dossier Service :

    NetConnect

    Ces données sont aussi à récupérer auprès de votre fournisseur. Elles sont en général toujours définies de la même façon. "serveur.domaine", par exemple pour le courrier électronique, c'est mail.hol.fr, mail.club-internet.fr...

  • Dossier LoginScript :

    C'est lui qui va définir comment doit procéder AmiTCP pour établir la connexion avec votre fournisseur. Pour les personnes disposant d'un accès direct (pas par le kiosque) il n'y a pas de problème. Mais, parmi les commandes acceptées par le script, il n'y a pas de possibilité de programmer une attente, donc l'utilisation avec le kiosque est impossible. Nous avons signalé le problème à Active Software mais il vous faudra attendre la version 2 de NetConnect ou récupérer la mise à jour qui paraîtra sur le site Web.
User
  • Dossier Information :

    NetConnect

    Cette fenêtre doit être impérativement remplie. Elle contient toutes les informations vous concernant. Elles vous sont données par votre fournisseur d'accès. L'identifiant est généralement constitué de la première lettre de votre prénom plus votre nom complet. Le mot de passe est défini par le FAI. Enfin, l'adresse électronique est composée par votre identifiant suivi par @Domaine.
Modem
  • Dossier Modem :

    NetConnect

    Il suffit de choisir votre modem dans la liste proposée. S'il n'est pas indiqué, choisir "Generic".

  • Dossier Série :

    Il vous permet de définir les paramètres de votre port série. Le "device", dépend du port série que vous utilisez. Le port de base est serial.device unité 0. Dans le cas d'une carte I/O annexe, utilisez le pilote fournie avec elle. Le niveau du taux de transfert (Baud Rate) dépend de votre modem. Pour un 28 800, il est conseillé 38 400. Pour un 33 600, on conseille plutôt 57 600.
Voilà, avec l'aide de votre FAI, vous devriez obtenir les informations nécessaires à la configuration d'AmiTCP. Mais, pour l'instant, attardons-nous sur les logiciels Internet fournis. La majorité des logiciels ayant été déjà testés dans Amiga News, nous vous renvoyons aux numéros précédents, pour des tests plus exhaustifs : AmFTP, Voyager NG, YAM 1.3.2, etc.

Voyager NG

Voyager est un navigateur Web. Au fil des versions, les navigateurs Amiga deviennent très complets et n'auront bientôt plus grand-chose à envier à certaines usines à gaz. En tout cas, question facilité d'utilisation c'est tout bon. Depuis la version NG testée dans le numéro précédent Voyager en est à sa version 2.70 qui introduit sur Amiga les protocoles de sécurisation des transactions sur Amiga.

Microdot-II

Microdot est un des derniers logiciels sorti de l'écurie Vaporware. C'est un très bon logiciel qui du fait de sa philosophie tout en un (courrier électronique et groupe de discussion) simplifie la vie de l'amiganaute, qui doit déjà jongler avec deux ou trois écrans et autant de fenêtres s'il veut utiliser toutes les ressources du Net en même temps (essayez de faire ça sous Vaindauze... :)).

NetConnect

En plus, des fonctions de base du courrier électronique (recevoir, éditer, envoyer), Microdot permet, entre autres, la gestion des listes de diffusion. Un petit défaut constaté sur toutes les versions essayées jusqu'à présent, est que Microdot n'aime pas partager la pile TCP/IP : dès qu'un autre paquet se présente pour autre chose que les ports pour courriers électroniques et pour les groupes de discussion, il se met en pause indéfiniment. Il suffit alors d'arrêter le téléchargement et lui redemander de télécharger et ça repart très bien et très vite... Ce n'est pas très gênant vu que télécharger son courrier électronique et ses messages Usenet ne dure jamais très longtemps.

Nous avons également noté quelques plantages, dont on ne peut attribuer à 100% de certitude la paternité à Microdot. Microdot se présente comme un sérieux concurrent pour Thor. Plus simple à configurer que son aîné, mais il ne bénéficie pas -encore ?- de tout le soutien des utilisateurs qui existe pour Thor et ses innombrables scripts ARexx. Bref, là encore, un très bon logiciel mais qui ne gère pas les parties de morpion ou d'échec via courrier électronique... :-)).

AmFTP

Rien à dire sur le client le plus doué pour le téléchargement de fichiers sur le Net.

AmIRC

Toujours aussi bon et s'améliore également au fur et à mesure des versions...

AmTelnet

Enfin un client Telnet qui ne ressemble pas à un Shell ! A vous les BBS, les jeux, les connexions à distance, etc. Avec ce logiciel, se connecter à un BBS sur le Net avec une interface graphique digne de ce nom, devient un vrai plaisir. Configuration des URL que vous visitez le plus souvent à la MUI-Vaporware, donc extrêmement simple. Sauvegarde des préférences, tout y est. Ce n'est pas drôle de tester ce genre de logiciels où il n'y a rien à redire... ;-).

AmFinger

Un client Finger qui a déjà évolué en un programme plus complet disponible sur le site WWW de NetConnect : NetInfo. Finger est une ressource qui permet d'obtenir des renseignements très techniques sur votre fournisseur d'accès et éventuellement certains utilisateurs. Pour les utilisateurs chevronnés du Net, Netinfo permet en appuyant sur un bouton de Finger, de faire des requêtes ping, traceroute, whois, finger, lookup et services d'une URL. Netinfo dispose d'un port ARexx et peut donc être contrôlé à partir d'une autre application.

AmTerm

Très proche d'AmTelnet, AmTerm est un émulateur de terminal exactement comme Term mais à l'aspect MUI. Configuration également à la MUI-Vaporware (tout au mulot ;)) , il gère autant de BBS que l'on veut. Tous les protocoles de téléchargements imaginables sont présents. L'émulation se fait au choix parmi les terminaux suivants : VT100, TTY, ANSI 16 couleurs ou X3.64. Autant dire que vous pourrez déjà "voir pas mal de pays...".

AmTerm gère le partage du port série avec un autre logiciel (fax...), grâce à la owndevunit.library, également fournie sur le CD. Cerise sur le gâteau, une petite animation feu d'artifice, quand on lui demande ses caractéristiques choix "About" dans le premier menu. On a donc affaire à un bon émulateur de terminal, c'est un concurrent sérieux pour Term.

Localisation

Après installation, AmFTP est le seul programme qui apparaît en français, pour les autres programmes et les puristes de la langue française, il faut aller chercher le catalogue sur le Net.

Documentation

Quel plaisir de voir enfin une documentation aussi bien faite. Elle est en HTML, donc visible avec un navigateur (Voyager NG par exemple). Tout, absolument tout, est détaillé pas à pas avec un nombre incalculable de captures d'écran. En prime, vous avez beaucoup d'explications : comment utiliser les ressources du Net, la netiquette, les "headers", etc. Bref, c'est un modèle du genre, dont le seul défaut vu de France, est d'être dans la langue de nos ennemis héréditaires, les Anglais... :)

Concurrence

Au chapitre des kits commerciaux de connexion pour Amiga, aucun n'est aussi complet que NetConnect. @NET reste moins cher mais n'a pas la GUI pour AmiTCP, et "date" un peu : il vous faudra récupérer des versions beaucoup plus récentes, et vous enregistrer à posteriori.

Conclusion

Malgré un échec à notre première tentative d'installation, qui devait être dû à une mauvaise configuration du lecteur de CD, cette suite s'est très bien installée chez les personnes qui ont accepté de faire le test. Nous remercions Active Software, qui s'est empressé de répondre à nos questions.

Cette suite semble être un très bon compromis pour qui veut accéder facilement à Internet sur Amiga ou qui veut s'enregistrer d'un coup à ces logiciels. L'ensemble de la suite est de bonne facture, même si Microdot présente encore quelques faiblesses de jeunesse. Il pourra être avantageusement remplacé par YAM, ou tout autre logiciel de courrier électronique et un lecteur de groupes de discussion de votre choix. L'installation ne pose pas de problème particulier. Les deux ombres provisoires au tableau seraient certainement l'impossibilité d'utiliser les logiciels avec Miami et l'éditeur de script de connexion incompatible avec le kiosque micro.

Positif :
  • Facilité de configuration.
  • Les logiciels sont soutenus par les auteurs.
  • Gestion par courrier électronique d'Active Software très rapide (en anglais).
  • 20% de réduction sur l'enregistrement à MUI.
  • L'ensemble des logiciels composant NetConnect est également disponible sur disquettes.
Négatif :
  • Incompatibilité des logiciels avec Miami.
  • AmiTCP/IP est en léger "retard" par rapport à Miami.
  • Microdot-II un peu jeune encore.
  • Connexion impossible avec un FAI sur le kiosque micro.
Nom : NetConnect.
Éditeur : Active Software.
Genre : suite Internet.
Date : 1997.
Configuration minimale : AmigaOS 3.0, 68020, 4 Mo de mémoire, modem, lecteur de CD.
Licence : commercial.
Prix : 59,95 £


[Retour en haut] / [Retour aux articles]