Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 30 mai 2017 - 03:31  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Nebulus 2
(Article écrit par Jacques Harbonn et extrait de Tilt - novembre 1991)


Encore plus génial que le précédent volet (qui fut pourtant Tilt d'Or en son temps) grâce à l'introduction d'éléments stratégiques, Nebulus 2 ne pèche que par sa trop grande difficulté, qui risque de décourager les joueurs débutants.

Nebulus 2

La suite de...

Trop souvent, malheureusement, les suites de logiciels à succès ne sont que le prétexte à des créations navrantes, ne modifiant en fait que quelques sprites sans apporter de véritables nouveautés. Il existe heureusement des programmes qui échappent à cette règle (Welltris ou Rainbow Islands par exemple) et Nebulus 2 appartient à cette catégorie.

Le principe du jeu est resté globalement le même : vous incarnez une curieuse créature sans bras, Pogo, qui doit parcourir des tours en passant de plate-forme en plate-forme. Ces tours sont de deux types : les premières sont à monter jusqu'à atteindre le mécanisme de destruction, tandis que les secondes sont à descendre pour réparer au passage les plaques endommagées. Apparemment, rien de bien excitant, et pourtant...

Nebulus 2

Tout d'abord, certaines créatures et obstacles vont gêner votre entreprise. Il peut s'agir de mains gluantes vous entraînant brusquement dans beau si vous êtes au rez-de-chaussée de monstres divers empruntant une trajectoire verticale ou plus complexe, de dragons collés à la paroi qui vous précipitent dans le vide si vous passez devant eux, de plaques collantes qui vous ralentissent ou d'autres plaques recouvertes de moisissure verte à éviter à tout prix, et bien d'autres choses encore.

Certains monstres peuvent être détruits en un ou plusieurs impacts de votre tir, mais la plupart doivent être évités en passant au bon moment. Il est capital de ne pa séjourner plus de quelques instants au même niveau, car un curieux animal, volant à raid, d'une fusée, viendra vous capturer pour vous jeter un peu plus loin.

Nouveaux bonus, nouvelles options

Vous allez utiliser des ascenseurs ou des tremplins, pour changer de niveau, passer sur des plaques qui s'effritent sous votre poids, recourir à des plates-formes mobiles horizontalement ou à des transporteurs qui vous déplacent verticalement d'un lieu à un autre si vous êtes en possession du bonus correspondant et surtout franchir les portes qui ouvrent sur des couloirs débouchant à un autre niveau (mais pas toujours, certains passages revenant en fait à leur point de départ). La diversité des chemins possibles donne tout son sel au jeu et contribue aussi à sa difficulté.

Nebulus 2

Heureusement, un certain nombre de bonus vont vous aider dans votre entreprise. Ici, pas de tirs multiples mais des bonus intelligents à plus d'un titre. Ces bonus se présentent sous forme de cadeaux que vous trouverez plus ou moins abondamment selon les tours. Une fois en possession du cadeau, vous allez pouvoir choisir le bonus qui vous intéresse. Ceux-ci sont très variés. Il peut s'agir de clés ouvrant des portes fermées, de fusées permettant à Pogo de faire le tour de son étage en tuant les créatures de rencontre, d'aimants qui vous permettent de vous hisser sur une plate-forme magnétique (si elle n'est pas trop éloignée), d'un casque volant servant à aller reconnaître le terrain, de bottes de saut améliorant vos bonds et, enfin, d'activateurs pour utiliser les transporteurs.

Selon les tours et les niveaux, il faut privilégier tel ou tel type de bonus pour progresser, ce qui oblige à une gestion pointue. Entre chaque tour, des phases de bonus variées vous permettront de gagner de précieuses secondes pour la tour suivante.

Le côté technique

La réalisation est d'un excellent niveau. Les graphismes sont mignons et les reflets dans l'eau très bien rendus. L'animation est excellente, en particulier lors de la rotation de la tour. La bande sonore combine des bruitages d'ambiance (sifflement du vent par exemple) à quelques bruitages d'action. Le contrôle à la manette est sans défaut et la gestion des bonus (toujours à la manette) devient vite naturelle.

Nebulus 2

Le seul problème vient en fait de la trop grande difficulté. Au début, on commence par mourir une bonne dizaine de fois en quelques instants avant de comprendre par où il faut passer. Une fois que l'on a progressé, les morts deviennent plus rares mais il est bien peu probable que vous parveniez à terminer la tour la première fois avant le temps imparti. Le système de sauvegarde par codes n'est actif qu'après avoir terminé la quatrième tour, ce qui est déjà une grosse entreprise. En dépit de cette difficulté à mon sens trop grande, le jeu est vraiment passionnant, car on apprend au fur et à mesure des parties à aller toujours plus loin. Même les impasses apparentes constituent des défis que l'on a envie de surmonter.

En résumé, Nebulus 2 est un excellent jeu qui comblera les amateurs de casse-tête et d'action, à condition qu'ils soient déjà bons joueurs.

D'autres avis

Nebulus 2, que nous attendions depuis longtemps déjà, m'a laissé une impression assez mitigée. Le premier épisode, réalisé par l'excellent programmeur John M. Phillips, fut en son temps un succès notoire. Au niveau de la réalisation, ce second volet fait honneur à ses origines. L'animation des tours en rotation est toujours aussi fluide (25 images/seconde, en moyenne), avec de nombreuses couleurs et des effets de reflets magnifiques. Y'a pas à dire, c'est beau ! Les auteurs ont également réussi à améliorer le jeu avec l'apport d'un tas de bonus à utiliser au bon moment. Les musiques sont sympathiques, même si j'ai une préférence pour les bruitages qui entretiennent vraiment l'atmosphère oppressante du jeu. Enfin, j'ai beaucoup apprécié la présentation, qui est un énorme clin d'oeil à celle de Turrican 1 et 2. A noter également le "hall of fame", qui conserve vos pires scores en mémoire. Les programmeurs ne manquent décidement pas d'humour ! Mais, car il y a un mais, Nebulus 2 souffre d'un gros défaut : il n'est réservé qu'aux as de la manette, ceux qui peuvent terminer les dernières tours de Nebulus pieds et poings liés et les yeux fermés. Autant dire que ce n'est pas mon cas... A mon avis, cette trop grande difficulté nuit vraiment au jeu [Dogue de Mauve].

Oui, Nebulus 2 est un jeu varié, aux vastes possibilités et à la réalisation sans tâche. Mais à quoi ça sert de faire un tel jeu quand on ne peut pas y jouer plus de quelques secondes lors de la prise en main ? C'est vrai, je ne suis pas un spécialiste des salles d'arcade, capable de se faufiler entre cent aliens tirant en tous sens sans se faire toucher. Mais je ne suis pas un débutant pour autant et il m'est vraiment très désagréable de patiner ainsi au démarrage. Si certains trouveront là un défi à leur mesure, d'autres risquent au contraire de se lasser de cette trop grande difficulté. Un bon conseil : essayez-le avant de l'acheter [Yannick Dupré].

Nom : Nebulus 2.
Développeurs : Infernal Byte Systems.
Éditeur : 21st Century.
Genre : jeu de réaction et navigation.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 8,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]