Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 29 avril 2017 - 13:12  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test des navigateurs Internet pour AmigaOS 4
(Article écrit par Mehdi Boulahia et extrait d'Amiga Power - juillet 2012)


Dans les précédents numéros, nous avons pu lire les tests des différents navigateurs fonctionnant sous AmigaOS 4 (entre autres RA-OWB et NetSurf). Avec la sortie de Timberwolf bêta (le portage de Firefox pour AmigaOS 4), faisons un point sur ces navigateurs et nous vous conseillerons le meilleur en fonction de vos besoins et de votre configuration.

Nous éludons d'office les anciens navigateurs 68k qui ne sont plus développés (IBrowse, AWeb ou Voyager).

NetSurf 2.8

Vous avez pu lire le test de ce dernier dans le numéro 47 de votre magazine préféré. On pourrait le comparer à l'IBrowse des temps modernes : léger, rapide et parfaitement intégré à l'interface du système. Il ne lui manque qu'un élément important : le JavaScript. Ce manque peut aussi être vu comme un avantage puisque vous ne vous retrouvez pas avec des fenêtres surgissant constamment ou des sites qui se mettent à jour en boucle régulièrement.

Navigateurs AmigaOS 4

Peu gourmand en mémoire et ultra stable, c'est le navigateur à privilégier pour les petites configurations (Amiga Classic PowerPC et Sam440ep avec 64 Mo de mémoire vidéo tout de même puisque les images sont décodées dans la mémoire graphique).

Sa rapidité au lancement et lors de la navigation (vitesse de défilement, affichage des pages Web, fluidité de l'interface, etc.) vous donneront pleinement satisfaction. Peu de sites vous poseront réellement problème. Il est donc parfait pour la navigation "simple". Néanmoins, si vous comptez faire des achats réguliers sur le Web ou visitez des sites contenant beaucoup de JavaScript, nous vous conseillerons plutôt d'utiliser le navigateur ci-dessous.

MUI-OWB 1.9

Là, nous tenons un champion de la navigation.

Petit retour en arrière : il y a quelques années de cela, Andrea Palmatè se lance dans le portage d'un navigateur pour téléphone mobile nommé Origyn Web Browser, basé sur WebKit et développé par Sand Labs. Rapidement Joerg Strohmayer reprend le flambeau de son développement et malgré quelques manques facilement comblés par des outils tiers (voir aMiGa=PoWeR n°46), il devient rapidement un incontournable. Joerg continuera son développement jusqu'à la version 3.32 puisque Sand Labs cessera le développement de son navigateur. Malheureusement, cette version 3.32 posera beaucoup de soucis à de nombreux utilisateurs (problèmes de gels récurrents inhérents au système d'exploitation entre autres).

Navigateurs AmigaOS 4

Du côté MorphOS, Fabien "Fab" Coeurjoly releva lui aussi le défi de porter OWB sur le système au papillon. Et ce fut un résultat brillant (voir le test de la version 1.0). Utilisant MUI pour son interface, il apportait tout ce qui manquait à la version AmigaOS 4 (voire plus) : préférences complètes, nombreux menus, gestion des favoris, liens rapides, autocomplétion, barre d'outils, gestion des greffons, activation/désactivation du JavaScript, lecture YouTube en HTML5, etc.

Malgré la fin du développement d'Origyn Web Brower par Sand Lab, Fabien continua à mettre à jour son navigateur. En effet, le moteur de rendu WebKit continuait, lui, à évoluer et puisqu'il continue son développement, autant continuer à mettre à jour OWB avec celui-ci. Actuellement en version 1.16, Odyssey Web Browser (renommé ainsi pour éviter toute référence à l'ancien OWB) est le plus performant des navigateurs sur les ordinateurs tournant sous MorphOS.

Suite à la pression de Roman "Kas1e" Kargin, Fabien a gracieusement offert le code source de son navigateur au programmeur russe et ce dernier s'est attelé au portage de celui-ci. Le résultat est sans appel : le meilleur navigateur sur AmigaOS 4 vient du monde MorphOS. La version que nous utilisons sur notre système est basée sur la version 1.9 (plus ancienne que l'actuelle 1.16).

Pour arriver au résultat actuel, Roman a dû faire évoluer certaines bibliothèques MUI. En fait, le travail a été réalisé en équipe : Fabien Couerjoly pour son aide précieuse sur son programme, Daniel "Deniil" Westerberg, Thore "Tboeckel" Bockelmann (pour les classes MUI) ainsi que Illka Lehtoranta, Frédéric Rignault, André Siegel, Christophe Delorme et Martin Merz. La version française du navigateur est due à Mickaël "Batteman" Pernot. Il fallut donc attendre l'Update 3, contenant les nouvelles bibliothèques MUI, pour pouvoir essayer ce nouveau navigateur.

Exceptée la lecture des vidéos au format HTML5 (GetVideo pallie facilement ce manque), rien ne manque ou presque, à cette version. Elle est pleinement utilisable malgré un souci inhérent à la gestion des fils d'exécution ("threads") sous AmigaOS 4.1 qui fait parfois geler le navigateur pendant quelques secondes avec l'usage processeur qui part à 100% pendant ce laps de temps. Ce problème est néanmoins moins bloquant qu'il ne l'était avec RA-OWB, Roman étant parfaitement au courant de ce souci.

MUI-OWB (nommé ainsi pour ne pas le confondre avec OWB 3.32 sous interface Reaction, renommé par commodité RA-OWB) est LE navigateur par excellence sous AmigaOS 4.1. Il a d'ailleurs dépassé IBrowse dans les statistiques de visite du site Amiga-NG (dédié au système à la boule à damiers rouges et blancs).

Néanmoins, comme tout navigateur et malgré ses optimisations, une machine relativement puissante est conseillée pour naviguer en tout quiétude, ainsi que de la mémoire (pour la navigation simple : 512 Mo sont suffisants, si vous utilisez de nombreux onglets, 1 Go semble un minimum pour être à l'aise). Même sur Sam440ep à 733 MHz, l'affichage des pages peut parfois prendre un moment si le site est bien chargé. Une machiné dotée d'un processeur avec cache L2 est tout de même fortement recommandé.

Enfin, nous espérons que le partenariat noué entre les deux développeurs continuera sur sa lancée car MUI-OWB a déjà quelques versions de retard par rapport à son pendant MorphOS et il serait dommage que tout s'arrête ainsi.

Si ce devait être le cas, il ne resterait plus qu'à porter nos espoirs sur le navigateur dont nous allons vous parler ensuite.

Timberwolf bêta 4.0.1

En développement depuis quelques années déjà, le Firefox de l'Amiga devient enfin utilisable... ou presque. Timberwolf est un projet entièrement porté par les frères Frieden (développeurs principaux d'AmigaOS 4.1), motivés par une cagnotte (système de dons atteignant déjà une somme certaine -près de 6000 euros actuellement pour ce projet- qui ne sera versée aux développeurs assignés à cette tâche que lorsque l'objectif prévu par les conditions de la cagnotte aura été atteint).

Une version alpha avait fait son apparition, basée sur la 3.5.6 du navigateur, qui n'était réellement là que pour prouver que le travail sur le navigateur était en cours. Proprement inutilisable.

Navigateurs AmigaOS 4

Suite au changement de politique de la fondation Mozilla dans la numérotation de leur navigateur, il fallut reprendre à zéro l'écriture du portage pour AmigaOS 4.1. Et le résultat est apparu au milieu de l'hiver 2012 avec une version de Timberwolf relativement complète, quoique très lente et légèrement boguée.

On sent que cette version est réellement une version bêta (et les développeurs ne s'en cachent pas et le disent clairement) mais que son potentiel reste à venir.

Contrairement à MUI-OWB, seul l'encadrement de sa fenêtre est typique d'AmigaOS 4.1. On a l'impression d'avoir une sorte de navigateur émulé dans une fenêtre. Espérons qu'avec le temps, l'interface va s'intégrer plus amplement dans le système.

Pour l'instant, le navigateur permet de naviguer sur la très vaste majorité des sites mais il est déconseillé d'utiliser plusieurs onglets, cela fait partir le navigateur dans une boucle infinie et le processeur se retrouve bloqué à 100% d'usage, même après fermeture du navigateur. Les favoris ne fonctionnent pas et un Grim Reaper apparaît si vous tentez de minimiser la fenêtre.

De plus, le navigateur ne contient absolument aucune optimisation, ni aucune accélération matérielle (MUI-OWB utilise Cairo pour accélérer son affichage). De ce fait, Timberwolf est lent pour tout ce qui est affichage des différentes pages Web. Néanmoins, son moteur de rendu est plutôt rapide pour ce qui est de décoder les pages Web.

A noter : la gestion des vidéos en HTML5 actuellement très lent et sans aucun son mais qui sera un "must have" une fois pleinement fonctionnel.

Les extensions sont pour la plupart fonctionnelles et beaucoup ont installé FasterFox, une extension accélérant le préchargement des pages pour grappiller quelques secondes au décodage des sites.

Timberwolf bêta 4.0.1 est très prometteur en l'état et nous attendons avec impatience les prochaines versions. Nous aimerions aussi que les frères Frieden s'inspirent de TenFourFox qui est une réécriture de Firefox pour les anciens Mac PowerPC et dont les auteurs ont mis un point d'honneur à utiliser les ressources de chaque processeur PowerPC (G3, AltiVec des G4/G5, registres spécifiques du G5, etc.) pour obtenir un navigateur ultra optimisé et très rapide, malgré la lourdeur de Mac OS X. Si Timberwolf atteint ce niveau d'excellence, il deviendra de facto le meilleur navigateur pour AmigaOS 4.1.

Conclusion

Dire que quelques années en arrière, nous devions nous contenter de navigateur sans CSS (IBrowse, AWeb, Voyager) et étions obligés de démarrer un système annexe (Windows, Linux ou Mac OS X) pour naviguer sur certains sites. Aujourd'hui, c'est de l'histoire ancienne et les trois navigateurs dont nous venons de parler dans les lignes ci-dessus vous permettent de vous passer à 99% d'un autre système d'exploitation pour la navigation sur Internet.

N'hésitez pas à soutenir les développeurs de ces programmes en envoyant un don ou tout simplement un courriel de remerciement ou même un rapport de bogue.

Notes :

NetSurf : 3/6 (5/6 sur Sam440 et Amiga Classic).
MUI-OWB : 5/6 (4/6 sur Sam440, 3/6 sur Amiga Classic).
Timberwolf bêta : 3/6 toutes machines confondues.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]