Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 24 octobre 2017 - 11:25  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Music Studio
(Article écrit par Nicolas Costes et extrait de Tilt - décembre 1986)


La Rolls des créations musicales adaptée sur l'Amiga : du grand art. Seize instruments, quatre voies sur cinq octaves.

Music Studio

Présentation

The Music Studio d'Activision est un logiciel qui existe déjà, entre autres, sur Commodore 64 et sur Atari 520 ST. Cette version n'est pas un simple portage d'une machine à l'autre, elle comporte des "plus" rendus possibles par la prise en compte des critiques des utilisateurs, et par le changement de machine.

Il n'y a qu'une différence entre les versions Atari et Amiga, mais elle est de taille la qualité du son. Le manuel de Music Studio permet de comprendre pourquoi, car il n'existe qu'une édition commune aux deux machines. La différence réside dans l'exploitation du coprocesseur Paula de l'Amiga : celui-ci sort les sons sous le contrôle du 68000, qui est alors libre pour en créer d'autres ou pour exécuter diverses tâches.

Music Studio

Le manuel de Music Studio ne vous donne pas cette explication ; il vous indique seulement que les enveloppes des sons sont formées sur l'Atari à l'aide des formules ADSR (attaque, déclin, soutien, relâche) qui définissent quatre périodes de variation de la fondamentale, alors que sur Amiga, elles sont réalisées à l'aide de formules semblables sur seize périodes appliquées sur sept harmoniques parmi trente-deux. L'Amiga peut donc produire des sons plus élaborés puisqu'il y a deux processeurs qui s'en chargent sans se gêner mutuellement. Il est néanmoins très regrettable que le circuit audio proprement dit ne produise pas de fréquences supérieures à 8000 Hertz (harmonique 16) coupant ainsi tous les aigus.

Même l'effet stéréo peut-être manipulé au niveau de l'enveloppe d'un instrument, celui-ci peut en effet se voir imposer la stéréo, ou un canal gauche/droit ou bien être différent. Les sons produits par l'Amiga ne peuvent tout de même pas être comparés à ceux produits par un synthétiseur. Music Studio rend ceci très perceptible puisqu'il peut servir aussi de séquenceur (contrôleur) pour un synthétiseur MIDI.

Synthétiseur, voies et octaves

Par le menu "MIDI Parameters", on affecte à chaque instrument un canal du synthétiseur. Un synthétiseur MIDI normal tel que le Casio CZ101 ou le Yamaha CX5M dispose de quatre voies sur huit octaves (alors que l'Amiga sous Music Studio dispose de quatre voies sur cinq octaves), mais un synthétiseur plus puissant ou une combinaison de petits synthétiseurs permet de travailler sur huit ou seize voies. Si on n'utilise que l'Amiga, on ne joue que de quatre instruments différents simultanément (mais plusieurs notes pour chaque instrument polyphonique).

Music Studio
L'option "MIDI Parameters"

L'Atari ne dispose que de trois voies. Si on utilise un synthétiseur, on pourra placer autant d'instruments différents que de voies sur le synthé à condition qu'ils soient définis sur des voies différentes.

Avantages

Un grand avantage de Music Studio sur Instant Music : les seize instruments de Music Studio sont disponibles dans une partition même si leur usage simultané est limité. En revanche, on ne peut pas modifier, en cours d'exécution, le volume ou la tonalité d'un instrument. On ne peut toujours pas commencer un morceau à l'endroit donné, on doit le faire jouer depuis le début. La présentation par défaut de Music Studio est devenue classique ; c'est une portée (différentes clés sont possibles) sur laquelle on va déposer les notes sélectionnées au moyen de la souris. Cela ne serait guère pratique sans l'émission de la note correspondant à la position du curseur ; néanmoins, cette sonorisation, certes utile, aurait dû être optionnelle.

Une partition peut contenir jusqu'à huit mille notes si on ne stocke pas les paroles correspondantes. Les partitions contenues sur la disquette, même si elles sont loin d'avoir cette longueur, sont correctes, mais moins instructives que celles d'Instant Music.

Music Studio peut aussi présenter les partitions sous la forme du papier à musique d'Instant Music sur lequel les notes sont représentées par des rectangles de couleur. Cette méthode dite "Painting Music" est déconcertante à cause des menus différents et, en l'absence du mode "Mouse Jam", je préfère les portées traditionnelles.

Music Studio vous permet de mettre chaque instrument sur des pistes différentes et séparer l'accompagnement des instruments solo et donc de clarifier vos partitions. L'écran est relativement dégagé, et il y a ici aussi une boîte à message ("Message Box") qui vous indique la fonction de ce que vous avez sélectionné. On peut utiliser soit les menus déroulants avec la souris, soit les touches de fonctions, ce qui est fort heureux car certains menus sont lents et peu pratiques.

Le programme permet d'imprimer les partitions de fort jolie manière si vous possédez une imprimante totalement compatible Epson, car l'utilisation d'une autre imprimante risque de gâcher du papier.

Le son des instruments semble mieux défini que celui d'Instant Music, mais sans pour autant ravir les sens. Le choix des partitions est standard, mais l'interprétation du Requiem de Mozart est au-dessus du lot. La notice, en anglais, bien sûr, est claire (80 pages, quelques schémas et une carte de référence).

Nom : The Music Studio.
Éditeur : Activision.
Genre : création musicale.
Date : 1986.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]