Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 26 septembre 2021 - 14:49  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Millennium fait ses jeux
(Article écrit par Derek De La Fuente et extrait de Joystick - juillet 1992)


Millennium, l'éditeur anglais fondé par Michael Hayward, est toujours aussi prolifique. Il nous prépare trois grands jeux très différents pour les prochains mois.

James Pond In The Offishal Aquabatic Games

Le titre de ce jeu a légèrement évolué depuis la dernière fois où nous vous en avons parlé. Ce troisième volet de James Pond est en cours de programmation simultanément sur Amiga et sur Mega Drive, la plupart des graphismes sont identiques sur les deux machines. Comme dans les épisodes précédents, ce jeu est plein d'humour, de sprites colorés et propose un intérêt de jeu très fort. Le jeu intègre diverses épreuves sportives, même si leurs noms et les lieux où elles se déroulent paraissent normales, ce n'est pas le cas. Chaque épreuve a de grandes qualités et pourrait faire l'objet d'un jeu à part entière.

James Pond
James Pond In The Offishal Aquabatic Games

James devra affronter d'autres agents poissonneux - grenouilles, calmar, requins, phoques, etc. - et le mode par équipes mettra aux prises The Cofathers (jeu de mot à "hurler de rire") et The Shrimpsons (autre jeu de mot à "hurler de rire"). Dans la plupart des épreuves, il sera possible de jouer à deux simultanément. La ville d'Atlantis héberge la compétition et la plupart des épreuves se déroulent dans le stade principal construit à l'intérieur d'une grande baleine, d'autres à l'extérieur. Dans le mode de jeu par équipes, vous aurez trois personnages à contrôler, chacun ayant sa spécialité : la grenouille est experte en saut en hauteur et en longueur, alors qu'un poisson costaud sera parfaitement adapté aux épreuves de lever de poids et de lancers divers.

Les joueurs passent tour à tour, dans les diverses épreuves, à chaque fois, il faut se qualifier pour passer à l'épreuve suivante. Trois essais sont autorisés pour les épreuves sur terrain tandis que les épreuves sur piste de devront être exécutées en un minimum de temps. Chaque joueur a droit à une épreuve manquée. Les épreuves se suivent en boucle, à chaque fois le temps, la distance ou le poids de qualification est augmenté. Si vous gagnez une épreuve, vous aurez la chance d'admirer votre bestiole recevoir une médaille sur le podium avec, en fond sonore, l'hymne qui se joue.

James Pond
James Pond In The Offishal Aquabatic Games

En tout, il y aura 10 épreuves, toutes agrémentées de touches d'humour. Le 100 mètres Splash propose aux concurrents de courir sur la surface de l'eau d'une piscine, avec dérapages et personnages faisant n'importe quoi si vous perdez le contrôle. Les sportifs ratés pourront même couler. La course de haies est assez particulière, les joueurs devront courir et sauter par-dessus des haies électrifiées, vous imaginez les conséquences d'un contact involontaire. Le tir sur poisson est assez évolué : vos cibles, vivantes, seront éjectées de la machine à grande vitesse, vous devez leur sauter dessus et les frapper pour les envoyer en direction de ballons placés dans les airs, ballons qui vous rapporteront des points. Une autre épreuve qui n'a pas encore de nom vous proposera d'arrêter des balles qui foncent en direction de baleines endormies. Si une baleine est touchée, elle se réveille et elle se déplace. Si deux d'entre elles quittent l'écran, c'est perdu. Vous devez protéger le sommeil des baleines pendant un temps donné, de 1 à 4 minutes.

Actuellement, la plupart des épreuves n'ont pas de nom, au départ elles portaient l'appellation des épreuves olympiques, mais les choses ont changé, pour le mieux. Une des nouvelles épreuves vous fera sauter sur des éponges pour attraper des coquillages. Des méduses apparaissent et vous permettent d'atteindre des pièces bonus, en hauteur, si vous leur sautez dessus. Tout au long du jeu, vous verrez des objets étranges qui peuvent sembler inutiles à première vue mais qui vous aideront par la suite si vous découvrez leur fonction. Par exemple, les oiseaux sur les fils électriques ne sont pas là pour rien, mais vous devrez trouver tout seul le moyen de profiter de leur présence. Résoudre toutes ces énigmes prendra du temps, et il vous faudra de nombreuses parties pour découvrir tous les écrans cachés.

Six des jeux proposés, approximativement, seront des jeux d'arcade/plates-formes, les autres demanderont des manipulations de gauche à droite, à l'aide de la manette, une barre d'énergie indiquera alors votre vitesse. Prévu sur Amiga et Mega Drive, sortie en juillet 1992.

Rome

Dans ce jeu d'aventure vous êtes dans la peau d'Hector, un jeune esclave qui a pour ambition de grimper dans l'échelle sociale et de devenir empereur, carrément. Ce titre est basé sur un jeu de plateau créé par un membre de Millennium en association avec Steven Grand, auteur de Robin Hood pour le même éditeur, reprenant les routines et le coeur principal du programme de ce dernier. Visuellement, Rome rappelle beaucoup Populous, avec cette vue isométrique et ces défilements sur les décors quand vous vous déplacez, mais là s'arrêtent les similitudes. Le jeu est composé de plus de quatre niveaux, incluant Rome, la Grande-Bretagne et l'Égypte, vous devez arriver au bout de chaque niveau pour passer au suivant et monter dans l'échelle sociale. Si nous n'avions pas peur des étiquettes à rallonge, nous nommerions Rome comme un jeu d'aventure-rôle à énigmes épisodiques.

Rome
Rome

Hector devra accomplir de nombreuses tâches tout au long de son périlleux voyage. Tout d'abord, Hector doit apporter un message à l'Empereur, en mains propres. Le problème étant que l'Empereur n'acceptera jamais de parler à un simple esclave, vous devez donc trouver un moyen de vous surclasser au moins au niveau de l'apparence. Alors que vous trairez dans les rues, vous passerez devant un établissement de bains, des vêtements traînent sur le côté. Il ne reste plus qu'à les dérober et à les mettre rapidement sur vous, maintenant vous avez l'air d'une personne présentable. Le message que vous transportez se trouve dans votre inventaire, tous les objets que vous ramasserez, porterez ou volerez seront placés là pour une utilisation ultérieure.

L'interface utilisateur, très simple à manier, reprend les maintenant classiques techniques du curseur à déplacer à la souris, et du clic ; sur le côté de l'écran le joueur peut cliquer dans une zone où sont répertoriées les actions ainsi que les informations nécessaires au bon déroulement de l'aventure. Voici quelques-unes des actions : utiliser, payer, prendre, afficher une carte (qui vous montre où vous êtes ainsi que tous les décors qui vous entourent), parler (à l'intérieur de ce menu des sous-options sont disponibles comme flatter, acquiescer, refuser...), courir, suivre et d'autres.

Une fois que vous aurez accompli votre première tâche, porter le message à l'empereur, il vous restera malheureusement de nombreuses actions périlleuses à effectuer. Vous devrez quitter votre île pour ne pas être dévoré par la lave d'une éruption volcanique, chose peu aisée puisqu'il n'y a qu'un bateau et qu'il n'a pas l'intention de vous attendre si vous êtes en retard. D'ailleurs, même si vous réussissez à atteindre le bateau à temps, vous serez confronté à un autre problème qui est de payer votre embarquement. En effet, vous n'avez pas d'argent.

Rome
Rome

Toute l'essence du jeu est constituée de petits défis comme ceux-là, pour trouver la solution à chaque petit ou gros problème qui débarque, vous devrez donc emmagasiner un maximum d'informations en parlant à toutes les personnes que vous rencontrez, et en fouillant, fouinant, furetant partout également. Rome se joue en temps réel, vous n'avez donc qu'un temps limité avant que la première catastrophe ne vous tombe sur le coin de la figure. Durant votre ascension dans l'échelle sociale, vous passerez par l'échelon "Centurion d'une grande armée", ce qui est déjà une sacrée promotion pour un homme qui n'était encore qu'esclave quelque temps auparavant.

Dans cette partie, l'orientation du jeu diffèrera quelque peu, vous vous trouverez alors au milieu de quelques scènes d'action pure. Vous devrez utiliser toute votre astuce stratégique pour arrêter les Bretons, vous pouvez diriger vos soldats un à un, ou donner des ordres généraux qui seront exécutés par toute votre armée. Cette phase stratégique sera générée par l'ordinateur, une fois que vous aurez effectué chacun de vos mouvements.

Chaque nouvelle partie du jeu bénéficie de graphismes et de décors différents, ainsi que d'une introduction décrivant rapidement le lieu où vous êtes, ainsi que la mission que vous devez accomplir. L'ordinateur ne vous donnera que très peu d'informations, vous devrez découvrir pratiquement tout vous-même. A l'aide du curseur, vous pourrez vous déplacer librement, et vous pourrez parler aux personnes que vous rencontrez en faisant apparaître une bulle au dessus de votre tête, pensez toujours à note quelque part les réponses que vous donneront les passants, chaque détail a son importance. L'interaction avec les objets est une des priorités du jeu, vous avez pu trouver des défauts à Robin Hood à ce niveau-là, dans Rome tout a été corrigé. Les routines ont été améliorées et le scénario est bien plus consistant.

Une version Amiga sera bien sûr programmée, mais le programme principal est en cours de développement sur PC.

Daughter Of Serpents

Il ne faut pas confondre Eldrich Games et Eldrich The Cat, cette équipe de programmeurs et de graphistes de hauts niveaux s'est réunie pour développer l'un des jeux les plus étonnants du monde PC. Leur travail précédent portait le titre de Hound Of Shadow, jeu particulièrement difficile à cataloguer. On pourrait l'appeler un jeu de crime, de mystère et d'aventure, mais l'appellation drame interactif serait plus approprié.

Daughter Of Serpents
Daughter Of Serpents

Parmis ceux qui travaillent sur Daughter Of Serpents, on trouve Peter Lyons, un vétéran du monde micro-informatique, Richard Joseph, l'un des meilleurs musiciens du marché, ainsi qu'une équipe de graphistes/concepteurs qui ne se sont pas contentés de dessiner des pages superbes, mais qui ont développé une nouvelle interface utilisateur appelée Signos (Scripted Interactive Graphic Novel Operating System), système de contrôle interactif du scénario d'un roman graphique. Avant de vous en dire plus sur le scénario, il est intéressant de préciser le fonctionnement de cette nouvelle interface utilisateur.

A première vue on retrouve l'habituelle trio souris-curseur-clic, mais ce maniement est plus évolué, et permet au joueur de rentrer plus directement dans le monde et l'ambiance de Daughter Of Serpents. Tout d'abord, la plupart des textes sont affichés dans des bulles au-dessus des personnages du jeu, ce qui donne un côté beaucoup plus vivant et réaliste au jeu, les personnages parlent tout seul, commentent le monde qui les entoure et les actions des autres. Ces textes peuvent être coupés, augmentant alors énormément la difficulté du jeu. Alors que vous déplacez le curseur à l'écran, diverses options vous seront proposées, le curseur change de forme pour vous indiquer les actions que vous pouvez exécuter.

Des jambes indiquent que vous pouvez vous déplacer dans cette direction, un point d'interrogation indiquera que vous pouvez obtenir des informations ou une description de l'objet que vous pointez en ce moment. Vous ne verrez jamais les personnages se déplacer à l'écran, mais la plupart des images sont animées. Chaque écran propose de nombreuses énigmes à découvrir. Si vous déplacez le curseur sur le bas de l'écran, vous ferez apparaître trois livres : le premier sert de référence et présente le scénario assez rapidement, le second reporte tous les textes que vous avez pu lire, y compris les conversations, et le troisième vous fait bénéficier d'une carte d'Alexandrie qui vous permet de vous rendre directement d'un lieu à l'autre, rien qu'en cliquant.

Daughter Of Serpents
Daughter Of Serpents

Au début du jeu, vous choisissez votre personnage parmi les six proposés, qui vont du détective au mystique cinglé. Comme dans les jeux de rôle, vous pourrez déterminer certains attributs de votre personnage, très facilement, les capacités intellectuelles d'un détective doivent être plus développées que celles d'un voyageur, par exemple. Trois scénarios différents vous sont proposés, tous les trois se déroulent dans le même monde, mais votre façon de résoudre l'aventure déterminera les séquences auxquelles vous assisterez, les lieux que vous visiterez. Il y a de nombreux points communs de lieux et d'actions entre les trois scénarios. L'un d'entre eux vous place sur un bateau débarquant à Alexandrie, et vous fait assister à un combat entre un Arabe et un Turc. L'un des deux hommes se fait tuer. Même si cette scène n'a pas d'incidence immédiate sur le jeu, vous constaterez que tout au long de l'aventure des évènements se rapportent à ce fait.

Tout le jeu tourne autour des convoitises provoquées par des objets archéologiques et par des parchemins. Vous rencontrerez de nombreux individus et tenterez de découvrir pourquoi certaines personnes se font tuer, et pourquoi des pièces archéologiques sont dérobées. Vos objectifs changeront selon chaque scénario, mais le dénouement final sera le même, ce ne sont que des approches différentes pour un même jeu Vous démarrez dans un lieu, et il n'y a pas de lien séquentiel direct entre celui-ci et tous les autres lieux, vous pourrez évoluer d'un point à un autre de diverses façons. Tous les objets que vous découvrirez auront une importance à un moment ou un autre du jeu, trouver le moyen de les utiliser est l'un des défis majeurs du jeu. Dans certains lieux, quand vous trouverez qu'il est impossible d'avancer plus loin, de textes s'afficheront à l'écran et viendront vous aider, des phrases du genre "jeter un coup d'oeil dans cette poterie pourrait être une bonne idée".

Le jeu comprend de nombreux éléments qui auraient pu être tirés d'une nouvelle de HP Lovecraft, et plus vous avancerez plus les énigmes seront complexes, plus les évènements seront sinistres. Daughter Of Serpents peut sonner comme une aventure d'Indiana Jones, mais le jeu vous réserve de très nombreuses surprises. Prévu sur PC et Amiga.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]