Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 17 octobre 2019 - 11:59  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles en d'autres langues


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Lords Of The Rising Sun
(Article écrit par un auteur inconnu et extrait de Joystick Hebdo 26 - mai 1989)


Seul sur votre monture, vous admirez vos terres légendaires. Rien à l'horizon, tout parait calme. Un léger tintement de cloche résonne dans un coin de votre esprit. Peut-être y a-t-il un monastère près d'ici ? Un quelconque temple investis par un clan de ninjas dissidants ? Mais c'est une rébellion ! A moi mon cheval ! En avant ! Mais.. mais ? Où sont passés mes braves guerriers ? Où es-tu Miura ! Yoshinaka ! Où êtes-vous mes fidèles amis ! AaaaaaAaaah ! Rrooow ! Quoi encore ! Albert ! Tu viens encore de faire un cauchemar ! Allez calme toi ! Viens là mon petit, recouche-toi ! C'est rien ! Mamam surveille...

Lords Of The Rising Sun

En exclusivité mondiale, Joystick Hebdo a la plaisir de vous annoncer la sortie du dernier-né de chez Cinemaware : Lords Of The Rising Sun. Véritable jeu de guerre cinématographique et digne successeur de Defender Of The Crown, ce jeu est, comme la plupart des titres de Cinemaware : incontournable ! Dès les premiers écrans, l'utilisateur reste bouche bée, abasourdis. Le jeu commence par un cri "à la Shogun" servant d'introduction à une musique médiévale japonaise superbe. Le graphisme, lui, reste fidèle à la tradition : il est extraordinaire.

Lords Of The Rising Sun

Il est temps pour vous de remonter dans votre machine temporelle (non, non, ce n'est pas dans le jeu ça !) car l'action se situe en 1180, en pleine période médiévale japonaise. Et, en ce temps-là, le Japon est contrôlé par cinq grands seigneurs. Deux seulement retiendront notre attention : Yoritomo et Yoshitsune. En 1180, le Japon traverse une grande crise. Des massacres se préparent car un des seigneurs refusera l'autorité établie, ce seigneur, c'est vous ! Et, prétextant agir en coordination avec le Shogun Minamoto, notre maître à tous, vous vous apprêtez à semer un vent de rébellion sur tout le Japon. Car vous avez choisi l'option un : en effet, vous venez de sélectionner Yoritomo en bougeant votre souris sur la droite. Yoritomo et ses frères bien sûr ! Car vous possédez maintenant plusieurs armées.

Resté un instant à admirer le paysage, vous décidez tout à coup de rejoindre votre chambre afin de comploter diaboliquement. Eh, et si j'envoyais un ninja assassiner Yoshinaka en douce ? Hmm ? Moui moui... Et hop ! La flèche est lancée ! Plus personne ne peut l'arrêter ! Mais... mais un ninja vient de pénétrer chez moi ! A moi mon saaabre ! Et han ! Aaaaaaahhhh (vous venez de recevoir une étoile métallique dans... hum ?). Si vous achetez Lords Of The Rising Sun, voilà ce qui risque d'arriver !

Lords Of The Rising Sun

Mais ce jeu ne se limite pas à une simple bataille contre un ninja, c'est pire que cela ! En effet, vous contrôlez donc cinq armées féroces, prêtes à tout massacrer sur son passage... Tout ? Non ! Sauf les monastères ! Depuis une carte du Japon façon "Defender" vous avez une vision globale afin de peaufiner votre stratégie. Sur cette carte, vous visualisez toutes les actions des ennemis car elle est entièrement animée. Et cela grouille de partout. Pour diriger une de vos armées, il vous faudra maintenir appuyer le bouton gauche de la souris et positionner vos hommes à l'endroit voulu. En appuyant sur le bouton droit, vous aurez la possibilité de visualiser le nom des troupes ainsi que leur puissance au combat. Pour corser le tout, non seulement tout bouge mais en plus Cinemaware a trouvé opportun de faire graviter des nuages qui masquent parfois plus de la moitié du Japon ! En bref, vous devenez ainsi complètement aveugle et il sera nécessaire dans certains cas d'appuyer sur "Échappe" afin d'arrêter la progression de vos troupes en raison des conditions météo.

Attention, si Lords Of The Rising Sun fonctionne comme un jeu de guerre médiéval, il ne faut pas déjà en déduire qu'il est ennuyeux ! Vous n'en aurez pas le temps d'ailleurs. Chaque "château" ennemi envahi sera marqué de votre drapeau. Ce drapeau a une importance capitale. Simplement parce que c'est sur lui que sont inscrites les différentes commandes de déplacements, de combats et d'échanges.

Lords Of The Rising Sun

Lors des combats de campagne, vous visualiserez l'ensemble de votre troupe ainsi que celle de votre ennemi et vous pourrez décider quelle section attaquera en premier. A l'arbalète ou au sabre, mon ami ? A l'attaque ! Imaginez plus de quarantes spries minuscules en train de se massacrer comme des sauvages. Cela vaut le détour. Ce qui nous a fait tous craquer, c' est la possibilité de se faire hara-kiri (seppuku) en cas de mauvaise posture (l'animation est superbe). L'honneur est sauf !

Lords Of The Rising Sun est à mi-chemin entre l'arcade et l'aventure (c'est un Cinemaware !). Pendant le jeu, vous serez confronté parfois à de vraies séquences d'arcade du style combat d'épée contre des ninjas ou à cheval et... chuuut ! Le jeu est beau, captivant, envoûtant.

Pour finir, sachez que le jeu fonctionne sur deux disquettes et que posséder un second lecteur de disquette sera un atout. Mais je crois que Yoshitsune a quelque chose à nous dire... Honorable enfant, aide-moi à faire renaître cet esprit de rébellion pour lequel Yohirama a donné sa vie ! Que revive l'esprit guerrier de notre Japon décadent ! Que Minamoto soit avec toi !

Nom : Lords Of The Rising Sun.
Développeurs : Cinemaware.
Éditeur : Cinemaware.
Genre : jeu de stratégie.
Date : 1989.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 8,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]