Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 23 octobre 2017 - 18:56  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


En pratique : LightWave - modéliser un visage
(Article écrit par François Gutherz et extrait d'Amiga News - juin 1998)


Avoir besoin d'un visage implique déjà une logique de création où vous faites appel à un système de représentation figuratif, et si vous modélisez le visage, il y a fort à parier que l'ensemble du crâne et le corps vous seront nécessaires. Dès lors, si vous réalisez un personnage, pourquoi ne pas l'inclure dans une image (voire une animation) qui, pourquoi pas, raconterait une histoire ?

Tout ça pour dire qu'imiter la réalité n'est pas toujours un but en soi, mais répond généralement à des impératifs précis. Voilà. Dans mon cas, si on vous le demande, il s'agissait d'une mini-historiette mettant en scène un simple bonhomme, capitaine d'un dirigeable... L'article suivant ne vous donnera pas la recette "scientifique" d'un tel travail (n'attendez pas les coordonnées des points) mais plutôt une méthodologie générale.

Tout d'abord, il est important de situer le contexte dans lequel interviendra votre visage, pour faciliter la phase de conception (qui précède la réalisation dans LightWave). Dans le cas présent, on s'est appuyé sur un rapide croquis (précisant les caractères du visage) fait sous TVPaint. Essayez de dessiner votre visage de face, cela vous aidera dans le modeleur. Si celui-ci ne s'avère pas vraiment symétrique, rien ne vous empêche de tricher grâce à la fonction "symétrie" de Deluxe Paint ou TVPaint (figure 1).

LightWave

Une fois le dessin "au trait" fini, importez-le dans le modeleur de LightWave, sur l'axe des "Z" si possible : il va servir de base à la modélisation dont la première étape est la disposition d'une grille de 4x4 qui viendra s'y superposer (figure 2).

LightWave

Le premier grand principe consiste alors à aligner les segments de la grille sur les formes directrices du visage : l'enveloppe crânienne, la mâchoire et les orbites (figure 3).

LightWave

Le second principe nécessite l'appel à la fonction "Stencil" (Shift-C) afin de subdiviser la grille aux endroits adéquats créant ainsi de nouvelles lignes directrices selon le croquis de base. Son fonctionnement est assez simple : elle crée de nouveaux points à l'intersection entre l'objet en avant plan (ici le visage) et une facette plane (trois ou quatre points) disposée en arrière plan (selon la ligne directrice voulue). La figure 4 résume tout ça.

LightWave

Grâce à cette méthode, vous allez pouvoir rajouter de nouvelles rangées de points : une pour l'implantation des cheveux, une pour les orbites, une pour le nez et les joues, et une dernière pour la lèvre inférieure et le menton. A chaque nouvelle rangée créée, déplacez les points pour les faire coïncider avec le visage en fond (figure 5).

LightWave

Une nouvelle ligne directrice viendra ensuite préciser le dessin des lèvres (figure 6).

LightWave

Une phase un peu délicate arrive alors : la création du nez. Réalisez deux "Stencils" verticaux à égale distance de l'axe vertical du visage, le long du nez. Il devrait apparaître deux facettes que vous pouvez tirer vers l'avant : elles formeront la base du nez (figure 7).

LightWave

Le reste n'est qu'affinement des détails (yeux, pommettes ou menton) et corrections progressives des proportions (figure 8).

LightWave

Enfin, lors de la dernière étape, vous allez subdiviser les parties "charnues" du visage, c'est-à-dire les courbes qui nécessitent plus de facettes comme le bout du nez, l'intérieur des orbites, les lèvres ou les joues. La fonction "Triple" (Shift-T) vous débarrassera des facettes non quadriques (plus de quatre points, engendrées par les nombreux "Stencils") sélectionnées grâce au menu "Stats" (w).

Ensuite, après avoir sélectionné ces fameuses parties "charnues", lancez un "Subdivide Smooth" (Shift-D). Et voilà votre visage terminé (figure 9).

LightWave

En résumé, la modélisation d'un visage est loin d'être une tâche facile au premier abord, et l'opiniâtreté sera votre meilleure amie.

N'oubliez pas de faire des rendus régulièrement, afin de contrôler la bonne tenue des formes (pour mes rendus j'ai utilisé un "Smoothing Angle" de 60°) et de repérer les facettes gauches ("Non-Planar"). En tout cas, je vous laisse le soin d'ajouter à votre modèle les cheveux, les yeux et l'éclairage (figure 10).

LightWave


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Article précédent]