Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 17 mai 2022 - 00:34  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Urban Müller
(Entrevue réalisée par Jason Compton et extraite d'Amiga Report - janvier 1995)


Urban Müller Urban Mueller, l'un des cerveaux derrière la norme de compression XPK et administrateur en chef d'Aminet, s'est soumis à une entrevue avec moi récemment sur IRC.

- Beaucoup de gens savent ce qu'est Aminet et voient ce qu'il fait, mais n'ont aucune idée de la façon dont tout cela fonctionne de manière apparemment si pratique et efficace. En tant qu'administrateur en chef, que faites-vous réellement ?

Mon travail consiste en trois tâches principales :
  1. Vérifier tous les téléchargements. Cela signifie s'assurer que les fichiers "readme" sont corrects, et contacter les auteurs s'ils ne le sont pas. Vérifier l'intégrité des archives et l'absence de virus. C'est plutôt ennuyeux en général.
  2. Écrire et maintenir les divers logiciels qui fonctionnent de manière invisible derrière Aminet, comme le logiciel de génération d'index et les scripts de miroir. Ici, j'ai l'occasion de réaliser quelques innovations de temps en temps, j'aime cette partie.
  3. Concevoir les CD-ROM d'Aminet. Comme je ne me contente pas de mettre une copie d'Aminet sur un CD mais que j'essaie de créer une belle présentation, c'est un travail à plein temps pour moi en ce moment (mais je vais être diplômé dans un peu de temps).
- Comment Aminet a-t-il pu devenir aussi grand ? Est-ce que les administrateurs système frappent à votre porte en disant "S'il vous plaît, M. Müller, pouvez-vous gérer un gigaoctet de notre espace de stockage" ? Par ailleurs, j'ai lu une fois que vous n'avez jamais été à moins de 1600 km de Wustl (l'Université Washington à Saint-Louis, États-Unis), là où se trouve le site d'Aminet.

Cette progression a nécessité beaucoup de chance. Nous avons commencé sur un disque dur de 50 Mo, mais nous devions sans cesse effacer les anciennes données. Des amis sur IRC ont proposé d'être notre miroir, ils pouvaient en stocker davantage. Wuarchive était l'un des sites miroirs, et quand notre site en Suisse a fermé, ils ont proposé de devenir le site principal. Cela fonctionne étonnamment bien, je réponds à ces questions depuis mon compte de Saint-Louis, mais je suis chez moi en Suisse. Pourquoi avons-nous obtenu un site miroir ? Parce que cela permet d'économiser beaucoup de trafic Internet (coûteux). C'est ainsi qu'il est devenu possible qu'Aminet dispose d'environ 30 Go d'espace disque à travers le monde.

- Combien de temps pensez-vous travailler sur Aminet, disons, par semaine ?

En ce moment, à plein temps à cause du lot de quatre CD que j'ai produits. Le mode de fonctionnement normal a toujours été d'environ 10 heures par semaine, sauf quand je développais de nouveaux logiciels.

- Vous n'êtes jamais fatigué de travailler dessus ? Même quand les rédacteurs en chef de magazines se plaignent parce que les statistiques n'ont pas été publiées ou des choses comme ça ?

Ça me semble familier :). Non, ça va très bien, pour une seule raison : je sais que chaque seconde que j'investis dans Aminet aide des dizaines de milliers d'utilisateurs d'Aminet. En ce moment, nous avons 10 000 utilisateurs par jour rien que sur Internet, sans parler des BBS et des CD-ROM. Je pense que n'importe qui continuerait à travailler s'il savait qu'il peut aider autant de personnes. Soit dit en passant : oui, je continuerai.

- Cela répond à la question suivante :). Vous avez mentionné que vous seriez bientôt diplômé. Comment fait-on pour transformer une vaste expérience (dans l'administration FTP mondiale ainsi qu'un travail pour établir un standard de système de compression) en un emploi ?

C'est une combinaison difficile :). Eh bien, je suis un simple étudiant en informatique, et tous trouvent du travail par ici. Cependant, je préférerais de loin trouver quelque chose en rapport avec Internet, comme beaucoup de mes amis. Mais c'est mon problème, pas le vôtre, je continuerai à soutenir Aminet de toutes les façons, et mon accès Internet est sécurisé. Si/pendant que les revenus du CD-ROM le justifient, j'espère pouvoir me concentrer entièrement sur Aminet. La liste de mes idées d'amélioration ne cesse de s'allonger, mais je n'en ai pas le temps...

- Je sais, par expérience, combien il est difficile de mettre une valeur monétaire sur quelque chose que l'on fait de toute façon gratuitement avec plaisir. Les ventes des CD-ROM ont-elles aidé ? En particulier, le concept d'Aminet Gold (plus cher) et d'Aminet Share (moins cher, mais avec une demande de rétribution shareware) a-t-il fonctionné ?

Aminet Désolé de le dire, mais non, ça n'a pas marché. La grande majorité des gens a acheté Aminet Share (ce qui signifie qu'il n'y a pas de don pour moi), et 99% de ces personnes ne nous ont pas payé de rétributions sharewares. Personne n'est doué pour payer les rétributions sharewares, pas même moi. Je mets cela sur le compte de la paresse humaine principalement, et non de la réticence à payer. Même dans le cas du CD (très bien fait) Fresh Fonts, qui a été donné aux utilisateurs *gratuitement* à plusieurs occasions, presque personne n'a payé. Eh bien, voilà un concept intéressant qui disparaît.

- Donc, cela signifie que tous les futurs CD d'Aminet auront une marge bénéficiaire ?

Oui. Mais - c'est une exclusivité - nous allons réintroduire la politique de donner des CD gratuits aux auteurs de logiciels téléchargés... s'il y a quelqu'un qui mérite de bénéficier des recettes des CD, ce sont les personnes qui ont créé tous ces merveilleux logiciels.

- (je pensais que 12 dollars était ridiculement bas de toute façon). Vous avez mentionné un lot de quatre CD. Pouvez-vous nous en dire plus ?

On me demandait sans cesse une version *complète* d'Aminet sur CD. Eh bien, vous l'avez ici, avec quelques améliorations dans le logiciel d'accès. Maintenant, que puis-je dire sans dériver vers le mode publicité...

- Surveillez la parution d'un article dans un prochain Amiga Report... :)

Essayons les spécifications techniques. 12 500 fichiers. 4 Go non compressés, 2,3 Go compressés. Jeux et démos démarrables par clic de souris dans l'index Aminet. Modules de musique dans l'index triés par style. Base de données d'images en miniature. Index des disquettes Fish afin de trouver les fichiers par numéro de disquette Fish. Descriptions en allemand pour les fichiers les plus récents. Prix : moins de 40 $.

- Qu'avez-vous prévu pour Aminet ? De préférence par ordre de probabilité d'apparition :)

Ma liste actuelle de choses à faire dispose de 100 éléments... dont des trucs ennuyeux comme "mettre en place plus de serveurs WWW" et ainsi de suite. Mais un concept vraiment intéressant est en train de voir le jour : les commentaires des utilisateurs pour les fichiers Aminet. Cela signifie que n'importe qui peut ajouter des notes aux fichiers "readme" de quelqu'un d'autre. Il peut s'agir de notes de compatibilité, de recommandations ou d'évaluations. Je prévois de collecter ces évaluations et de créer des graphiques des programmes les mieux notés. Cela devient nécessaire car il est réellement difficile de se tenir au courant de tout ce qui apparaît sur Aminet.

Pendant que je parle... nous n'avons pas remarqué la plus légère diminution du nombre de téléchargements depuis que Commodore a disparu. C'est plutôt le contraire, on dirait plutôt une tendance à la hausse. Un autre indicateur est que le nombre de personnes inscrites à nos listes de diffusion "new uploads" (nouveaux téléchargements) ne cesse d'augmenter. Il y a actuellement 2200 abonnés (envoyer "HELP" sur "aminet-server@wuarchive.wustl.edu" pour des informations sur l'abonnement). Ainsi, même si les développeurs commerciaux abandonnent le navire, nous n'avons pas à craindre de rester sans nouveaux logiciels.

- Quels mots de sagesse pour les utilisateurs Amiga et quels conseils, pour la future nouvelle société Amiga, pouvez-vous dire ?

Vous sous-entendez que je suis sage... erreur fondamentale. Mais essayons : aux utilisateurs, tout ce que je peux dire est de continuer. La communauté Amiga est spéciale, essayons de la garder ainsi le plus longtemps possible. A toute future Amiga Inc. (vous m'entendez, les gars ?) je voudrais dire : le réservoir de logiciels Amiga du domaine public est absolument unique, sa taille est presque égale à celle de systèmes beaucoup, beaucoup plus populaires comme IBM et Mac. Saisissez cette chance ! Nous devons apporter ce pouvoir au peuple, à tout le monde, y compris aux personnes qui n'ont jamais entendu parler de FTP.

- En leur vendant des CD d'Aminet. :)

Hé hé. Pas nécessairement, mais je ne m'y opposerais pas. :)

- Eh bien, je vous remercie pour votre temps, Urban. Tout ce que je peux dire, c'est de continuer à faire du bon travail, et bonne chance pour les projets à venir. Nous respecterons notre part du marché et continuerons à remplir le répertoire des docs/mags avec nos numéros d'Amiga Report.

Bien sûr, j'aimerais remercier toutes les personnes qui ont contribué à faire d'Aminet ce qu'il est aujourd'hui ; elles sont trop nombreuses pour être citées. Un merci spécial à Matthias Scheler qui aide à modérer les fichiers.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]