Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 27 juin 2017 - 21:00  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Bill McEwen
(Entrevue réalisée par Sébastien Jeudy et extraite de Planet - novembre 2000)


Bill McEwen En exclusivité pour les lecteurs de Planet et pour la première fois en France, Bill McEwen, président/PDG d'Amiga Inc., s'exprime auprès de la communauté amigaïste francophone. Cette entrevue a été réalisée une semaine seulement après l'annonce officielle du 21 octobre dernier. Le retour de l'Amiga y est expliqué. Le retour de l'Amiga est en marche. Le retour de l'Amiga est pour bientôt !

- Bill, tout d'abord quelques renseignements personnels : pouvez-vous vous présenter ? Votre âge, votre famille, vos enfants, vos passe-temps...

Nom : William Wallace McEwen XVI, né à Seattle, Washington, le 3 juin 1962. J'ai un fils, William Wallace McEwen XVII, âgé de 5 ans, mon épouse Trish, et deux filles, Ashley, 13 ans, et Carolann, 11 ans.

J'apprécie l'équitation avec mes chevaux, la moto, le ski, l'avion, et jouer avec mon fils.

- Quand avez-vous vu un ordinateur Amiga pour la première fois et quelle a été votre première impression ? Avez-vous possédé ou possédez-vous vous-même un Amiga Classic ? (lequel ?)

Ce fut en 1987 où je vis un Amiga pour la première fois. Ma réaction initiale fut "WOW !". Je n'ai jamais possédé d'Amiga jusqu'en 1998, quand j'ai rejoint Gateway.

- Qu'est-ce qu'un "amigaïste" pour vous, et "l'Esprit Amiga" ? Êtes-vous un "amigaïste" ? :)

Pour moi, un amigaïste est une personne qui voit la valeur, l'expérience, l'amour pour les capacités offertes au particulier par cette machine étonnante. L'Esprit Amiga pénètre un individu. J'ai le privilège de travailler chaque jour avec plusieurs d'entre eux. Il en est un qui m'a réellement montré cet Esprit Amiga : Bob Cosby.

Je laisserai à la communauté le soin de répondre si je suis ou non un amigaïste. C'est à elle qu'il convient de répondre à cette question.

- Quel a été votre parcours professionnel avant Gateway ? Et quelques mots à propos de votre travail, vos projets, chez Gateway...

Avant Gateway, je me consacrais intensivement à des produits Internet et de communication, à la fois pour des adultes et des enfants. J'ai aussi passé deux ans sur un produit de base de données multiplate-forme.

Chez Gateway, mon travail tournait autour de l'étude et de la stratégie pour entrer sur le marché avec un nouveau système d'exploitation, et au meilleur moyen de permettre à la communauté de tirer avantage des nouveaux changements informatiques se présentant alors.

- Quelles impressions gardez-vous de votre période chez Gateway ? Croyez-vous qu'ils auraient pu réellement faire quelque chose pour Amiga s'ils l'avaient voulu ? Ou bien n'ont-ils jamais cru en l'Amiga ?

Je croyais absolument que nous allions bâtir quelque chose. Autrement, il n'y avait aucune raison d'être là. Je crois tout spécialement que Ted Waitt se rendit vraiment compte de la valeur d'Amiga, et de l'opportunité qu'elle pouvait offrir à Gateway pour un avenir très solide.

- Quand, vous, Fleecy et d'autres, vous êtes vous dits : "Gateway ne fera rien ! Si nous ne tentons rien nous-mêmes, l'Amiga sera hors-jeu !" ? (et que trop de temps de perdu !...)

Fleecy et moi, nous nous sommes rencontrés pour la première fois à l'aéroport de Minneapolis. Il était assis et lisait un livre sur le Java. Je m'approchai de lui et lui dis : "Vous devez être Fleecy, car aucune autre personne allant vers le Sud Dakota ne lirait un livre sur le Java !". Nous passâmes les quelques heures suivantes à discuter de ce que nous croyions pouvoir considérer comme la prochaine vague en informatique, et comment nous pouvions favoriser cette nouvelle révolution, et la réaliser.

Quand il quitta Gateway, nous restâmes en contact presque quotidien, en essayant de déterminer comment nous pouvions travailler ensemble, étant donné que j'étais encore moi-même chez Gateway. En août 1999, quand je me suis retiré, il était temps d'agir ensemble, ce que nous fîmes.

- Quelles étaient vos réelles motivations de faire quelque chose pour l'Amiga ?

Faire de notre rêve, à Fleecy et moi, une réalité. Je crois que la communauté Amiga offre le plus gros atout pour tout environnement informatique, et ce qui recevait une étiquette de machines lentes, de petits disques durs, d'outils dépassés, etc, est en réalité une force étonnante que le reste du monde aimerait posséder, tandis que nous allons de l'avant, et changeons à jamais l'informatique.

Voilà ma motivation pour faire sortir le mot informatique de tout ce langage, permettre aux gens d'accéder à l'utilisation de ces appareils et leur faciliter la vie, offrir aux familles l'opportunité de disposer de plus de temps pour les apprécier ; créer un environnement qui apporte de nombreuses possibilités à l'utilisateur au lieu de le forcer à faire des choses imposées par les programmeurs.

- Les négociations de rachat avec Gateway ont-elles été plus faciles que vous ne pensiez, ou vraiment difficiles ?

Les personnes avec lesquelles j'ai travaillé chez Gateway étaient vraiment formidables.

- Pouvez-vous nous donner quelques informations à propos du financement de ce rachat ? Seulement des banques, personnel, ou des investissements d'autres compagnies (informatique, éditeurs de logiciels...) ? Est-ce qu'Amiga Inc. est réellement indépendante ?

Notre financement initial provient de deux sources : Invisible Hand LLC à New York et Net Ventures BV aux Pays-Bas. Eh oui, nous sommes réellement indépendants.

- Donc, suite à votre rachat Amiga est à nouveau indépendant et dépend seulement de votre équipe. Quel immense défi ! Mais après trop d'années de déboires, c'est maintenant la dernière chance. Réalisez-vous que si vous échouez dans votre projet, Amiga disparaîtra réellement cette fois ? (qui voudrait encore l'acheter après ?...)

Nous réalisons l'ampleur de la tâche et ce qui a été fait avant nous, et nous sommes impatients de produire quelque chose. Comme l'échec n'est pas une option, Amiga ne mourra pas. Pour nous racheter, il faudra un bon pactole, car nous ne projetons rien d'autre que le succès.

- Votre objectif a été immédiatement de redonner une place à Amiga dans le monde de l'informatique. Pour ça, votre idée (avec Tao Group) est un environnement révolutionnaire indépendant du matériel (dans le sens de la "Digital Convergence"). Un autre immense défi ! :) Pour vous c'est la seule solution. Mais vous devez renoncer au classique, original et génial, AmigaOS. Ne pensez-vous pas que c'est une grande perte et que cet environnement doit survivre ?

Il n'est pas question de renoncer au système Amiga actuel. Je crois qu'il a encore bien des années devant lui, c'est pourquoi nous avons refait équipe avec Haage & Partner pour AmigaOS 3.9.

Toutefois, pour vraiment progresser, faire qu'il se produise quelque chose de passionnant et offrir de la valeur à la communauté et aux fabricants de matériel informatique (OEM), nous savons qu'une réécriture d'AmigaOS n'est pas un bon choix. Cela prendrait trop de temps pour trop peu de résultat. Afin de pouvoir contrôler le prochain niveau informatique, il nous faut une certaine liberté dans le matériel, et être indépendants du système d'exploitation. Amiga doit être pour l'utilisateur l'expérience dont chacun pourra considérer la teneur, partout, sur n'importe quel appareil.

- Mais ne pensez-vous pas qu'avec du nouveau matériel performant, d'aujourd'hui, avec des partenaires constructeurs (comme Eyetech Group) et avec de meilleures approches commerciales, l'Amiga Classic pourrait avoir à nouveau du succès dans le monde informatique actuel ?

Non, je ne pense pas. Pour obtenir un réel succès et gagner, nous devons offrir un nouvel avenir. Pas seulement pour les amigaïstes d'aujourd'hui, mais pour les millions d'utilisateurs qui vont nous rejoindre demain.

- Avec ce choix, beaucoup d'amigaïstes disent que vous voulez seulement utiliser le nom et le prestige de l'Amiga pour réaliser votre projet avec Tao-Group. Ils disent aussi que l'AmigaOne ne sera pas un Amiga ! C'est seulement un PC parce qu'il utilise du matériel PC. Que leur répondez-vous ? En quoi l'AmigaOne sera un Amiga ?

J'entends de telles affirmations et je leur pose la question : qu'est-ce qu'un Amiga ? On me répond souvent : du logiciel fonctionnant sur du matériel avec une faible consommation et une performance incroyable. L'aptitude à utiliser sans changement les applications qu'on aime et apprécie. C'est ce que nous faisons.

De même, nous portons plusieurs parties du système actuel sur la nouvelle plate-forme et les développeurs vont apprécier d'y travailler.

Donc j'aimerais demander à la communauté : l'Amiga que nous sommes en train de mettre en oeuvre n'est-il pas l'Amiga qu'ils attendent ?

- En janvier 2000 vous déclariez qu'aucun nouvel Amiga Classic ne serait produit (seulement un émulateur logiciel dans le nouvel AmigaOS/Elate). Cependant, le 21 octobre dernier, par la plus grande surprise et la plus grande joie des amigaïstes, vous avez annoncé les nouveaux AmigaOne PPC 1200 et 4000 pour contribuer à la transition de l'AmigaOne final. En fait, attendiez-vous la meilleure proposition d'un partenaire depuis le début ? Ou bien votre opinion changea après cette proposition vraiment intéressante d'Eyetech (et bPlan), et les immenses souhaits de toute la communauté Amiga ?

C'était cette dernière. Je n'ai jamais dit que je ne pouvais pas changer d'avis. :-)

- Ces AmigaOne PPC 1200/4000 sont réellement des nouveaux Amiga, les premiers depuis 6 ans, avec des cartes complètes pour Eyetech et même un ordinateur complet pour bPlan, n'est-ce pas ? Pouvez-vous présenter ces deux compagnies, spécialement bPlan ? (beaucoup connaissent Eyetech mais moins bPlan...).

Oui, c'est vrai. Il y aura plus de liens et d'informations à ce sujet sur notre site Web (www.amiga.com) et j'aimerais encourager les gens à s'y reporter. Des personnes de bPlan sont très connues de la communauté.

- Ils seront disponibles au 1er trimestre 2001 avec le nouvel AmigaOS 3.9 spécialement pour eux (disponible en décembre 2000). Ils devraient proposer ce qu'attendaient tous les amigaïstes depuis des années : un nouveau matériel avec un AmigaOS tournant pleinement dessus (et sans toujours devoir utiliser les 68k). Ne pensez-vous pas que la communauté soutiendra davantage cette solution de transition, laquelle sauvera AmigaOS Classic, que l'AmigaOne final avec le nouvel AmigaDE/Elate (AmigaOS 4.0) ?

Je ne peux vraiment pas commenter maintenant cette question. J'y répondrai plus clairement plus tard. Désolé.

- Du matériel intéressant a été produit sur Amiga Classic depuis quelques années (cartes graphiques, cartes PowerPC...), lequel a aussi contribué à la survie de l'Amiga. Mais les problèmes répétés depuis les derniers mois sont toujours le trop peu d'unités produites/vendues, donc des prix beaucoup trop élevés et les délais importants ou les abandons ! Afin de changer cela, combien d'AmigaOne PPC 1200/4000 seront tout d'abord produits ? (nous connaissons déjà leurs prix ;) Les deux sociétés Eyetech et bPlan seront-elles capables de produire ces quantités avec qualité ? (et pas seulement 100 ou 1000 unités ! ;) Quelles garanties vous ont-elles données ?

Je ne peux pas parler de nos contrats avec ces sociétés. Mais je peux dire que nous n'allons pas lier notre nom à des gens qui ne peuvent pas ou ne fourniront pas des produits de qualité à des prix compétitifs.

- Dans un an, le nouvel AmigaDE sur l'AmigaOne pourrait être réellement un environnement révolutionnaire. Mais serez-vous en mesure de fournir tous les utilisateurs d'ordinateurs à travers le monde avec la meilleure promotion et la meilleure publicité ? Rentrerez-vous en contact avec tous les médias (presse, télévisions... :) ?

Attendez de voir ce que nous avons projeté. Quand vous vous lancez dans la bataille, il n'est jamais sage de tirer tous vos coups trop tôt. Il vaut toujours mieux viser avec stratégie, et, quand l'ennemi croit que c'est tout ce que vous avez à lui montrer, vous commencez à tirer dans de nombreuses directions, atteignant autant de cibles que vous pouvez. En usant de cette stratégie, vous débusquez l'ennemi et le placez dans votre tir.

- Si cet AmigaDE/Elate est réellement "indépendant" du matériel, il devrait être un succès commercial avec une promotion efficace et de nombreux logiciels (!). Mais pourquoi acheter un ordinateur AmigaOne ? (c'est seulement un clone d'un PC au niveau matériel). Et vous le dites vous-même : Amiga Inc. est maintenant uniquement une compagnie de logiciels (comme Microsoft). Donc, votre projet ne sera-t-il pas seulement un logiciel ?

Pour avoir du succès, il vaut toujours mieux offrir une solution complète là où notre logiciel est optimisé pour le matériel, d'où les séries de produits AmigaOne. Eh oui, AmigaDE est indépendant du matériel. Écrire une fois et appliquer plusieurs fois est une réalité maintenant.

- Pourquoi les utilisateurs d'ordinateurs choisiront-ils ce nouvel OS à côté des classiques Windows, Linux, etc. qui ont déjà un grand nombre de logiciels ? Et pourquoi choisir un OS (révolutionnaire) trop récent avec trop peu de logiciels, si j'ai déjà beaucoup de logiciels (coûteux) sur mon vieux et confirmé Windows ?

Il y a beaucoup de nouveaux titres en développement, et comme nous visons particulièrement le consommateur, vous découvrirez que les types de produits qui arriveront séduiront aussi de nombreux fabricants de matériel informatique (OEM).

- Dans le passé, la puissance de l'Amiga avait été supérieure en exploitant 100% de ses microprocesseurs et de ses composants directement en assembleur. Techniquement, comment AmigaDE/Elate sera-t-il capable d'exploiter 100% du matériel (notamment le microprocesseur), s'il devra faire des concessions afin d'être "compatible" avec d'autres matériels (et d'autres microprocesseurs) ?

Combien connaissez-vous de systèmes d'exploitation capables d'exécuter un jeu de simulation automobile sur une puce de 3 MIPS ?

- Dans le passé, l'Amiga a été un succès grâce à ses grands Jeux. Il a obtenu une image d'ordinateur de jeux. Ne pensez-vous pas que cette image pourrait être un problème pour le nouvel Amiga ?

Pas du tout. Les jeux réclament d'un ordinateur un maximum de ressources et démontrent la puissance et la flexibilité d'un système. De grands jeux pour Amiga nous ouvrent de nombreuses opportunités passionnantes. Nous allons avoir aussi des centaines de titres autres que des jeux.

- Pouvez-vous nous donner des nouvelles à propos du nombre des premiers logiciels sur l'AmigaOne/AmigaDE ? Toujours 150 titres dont la moitié de jeux ? Déjà du concret ou encore des promesses ? Pouvez-vous nous donner quelques titres ou des noms d'éditeurs (connus) ?

La liste va très bientôt faire l'objet d'une révision. Je pense que chacun sera content et enthousiasmé.

- Un environnement indépendant du matériel comme AmigaDE/Elate est vraiment intéressant pour la "Digital Convergence" et toutes les nouvelles technologies : avec un tel environnement, ces nouvelles technologies seront capables de communiquer ensemble plus facilement (et plus rapidement). Est-ce que votre équipe de développeurs est actuellement en train de développer spécialement des nouvelles applications pour cet immense progrès ? Avec des partenaires ? Pourriez-vous nous donner quelques exemples de ces nouvelles applications ? Vont-elles changer notre vie de tous les jours ?

Oui, beaucoup de produits étonnants sont en projet et en cours de développement pour Amiga. Eh oui ils changeront bien votre vie de tous les jours.

- A propos de l'ordinateur AmigaOne final, pouvez-vous nous donner aussi quelques nouvelles : nous connaissons maintenant les spécifications "zico", mais avez-vous déjà des constructeurs (connus) ? Lesquels ? Les deux compagnies Eyetech et bPlan ont-elles déjà confirmé leur intérêt et leur souhait ?

Il y aura d'autres systèmes provenant de plusieurs autres sociétés qui rejoindront Eyetech et bPlan. Surveillez cela de près.

- Pouvez-vous nous donner un nombre d'unités pour la première production des AmigaOne ? Quelle quantité serait sérieuse pour vous ? Dans quels pays seront vendus les premiers ordinateurs AmigaOne : USA, Europe, Australie... ?

L'AmigaOne sera disponible pour le monde au moment de son expédition. Nous sommes une société mondiale ayant des intérêts mondiaux. Il n'y a pas de favoritisme entre un pays et un autre. Bien que nous puissions choisir d'abord la France. :-)

- Après l'AmigaOne, y aura-t-il un AmigaTwo et des Amiga3, Amiga4... ?

Nous sommes en train de travailler sur toute une famille de modèles de référence. Il y a encore beaucoup d'autres produits qui vont arriver.

- Pouvez-vous nous donner quelques résultats concernant les ventes du SDK V1.0 et sur celles de la "d'Amiga Developer Workstation" ? Ont-ils déjà été achetés par de grands développeurs/éditeurs ? (quelques exemples, s'il vous plaît :))

Il y a des milliers et des milliers de développeurs qui travaillent avec le SDK actuel et nous sommes vraiment contents des ventes de la version Windows. En fait, je pense que la version Windows se vendra bien mieux que la version Linux, mais en fin de compte peu importe réellement pour nous, puisqu'ils écrivent pour AmigaDE, et que nous pouvons ensuite réutiliser leurs produits presque n'importe où.

- Même si la communauté est toujours très active, la situation de l'Amiga en France est devenue spécialement catastrophique ces dernières années contrairement à la Grande-Bretagne ou l'Allemagne. :( Plus de magazines papiers professionnels et seulement trois revendeurs 100% Amiga (ils ne survivront pas sans de nouveaux produits...). Le nombre d'amigaïstes est estimé entre 2000 et 4000 au plus. Que pouvez-vous dire à propos de cette mauvaise situation ? Quelle stratégie commerciale déploierez-vous pour l'AmigaOne dans ce marché ?

Comme de nouveaux produits sont livrés et nos promesses tenues, Amiga sera de nouveau un principal sujet de conversation à travers le globe. Les produits Amiga seront disponibles en France et la communauté pourra retrouver sa fierté.

- Pouvez-vous nous assurer que dans un ou deux ans nous verrons des AmigaDE à côté des Windows et des AmigaOne à côté des PC dans tous les plus grands magasins français ? Ça c'est le rêve de tous les amigaïstes français, Bill !  ;)

Le projet, c'est que vous verrez des produits Amiga partout ! Portables, téléphones cellulaires, boîtiers pour téléviseurs, terminaux Internet, appareils divers, consoles de jeux, serveurs, stations de travail graphiques, systèmes de navigation automobile, et des ordinateurs de bureau.

Notre tactique ne se limitera pas à un unique produit matériel. Le monde informatique est en train de changer et le futur est à portée de la main. Amiga est bien la société qui a la souplesse et la capacité nécessaires pour réaliser ce rêve.

- Pour conclure Bill, quelques mots spécialement pour les amigaïstes français, et... un scoop please ! :-)

J'invite notre famille en France à se souvenir de ses amis qui sont partis pour des raisons personnelles, à se lever et s'estimer fière d'avoir été présente à la révolution qui commence. Vous étiez là quand on a tiré les premiers coups, et vous resterez encore présents quand nous conquerrons chaque pays l'un après l'autre.

L'avenir est vraiment devant nous, et nous n'échouerons pas.

Le premier nouveau produit AmigaDE MeterNet sera expédié comme prévu en décembre de cette année. Il devrait être vendu 399,00 $ et c'est un appareil pour Internet fonctionnant sur AmigaDE.

- Merci infiniment Bill d'avoir passé un peu de votre précieux temps avec les amigaïstes français. Et bonne chance pour votre grand projet !

Merci pour cette occasion de partager ces idées avec vous et vos lecteurs.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]