Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 20 septembre 2017 - 07:49  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec les développeurs d'AmigaOS 4.0
(Entrevue réalisée par Andrea Vallinotto et extraite de www.diff.org - mai 2001)


Note : traduction par Vincent Bouvelle.

Le futur AmigaOS 4.0 : les développeurs parlent !

L'annonce d'AmigaOS 4.0 communiquée en avril 2001 par Amiga Inc. s'est fait longtemps attendre. La communauté Amiga sait maintenant vers où se tourner ; mais qu'en sera-t-il exactement ? Comment les auteurs d'AmigaOS 4.0 eux-mêmes perçoivent-ils le chemin qu'a pris Amiga Inc. ? La meilleure façon de le savoir est de demander directement aux principaux acteurs de ce mélodrame. Voici les principaux acteurs à qui nous avons affaire :
  • Juergen Haage : le président de Haage & Partner, c'est lui qui prendra de nouveau la tête de ses troupes pour développer cette nouvelle mise à jour de notre système favori, avec toute l'expérience accumulée lors des deux versions précédentes.
  • Olaf Barthel : le demi-dieu d'AmigaOS. Responsable des versions 3.5 et 3.9 de la workbench.library et de plein d'autres contributions, il prendra encore plus de responsabilités avec AmigaOS 4.0. Olaf a un passé très prolifique dans la programmation de freewares et de logiciels commerciaux pour Amiga.
  • Hyperion Entertainement : pas besoin de présenter cette équipe. On lui doit notamment des portages de grande qualité de jeux sur Amiga, mais aussi la bibliothèque graphique Warp3D.
  • Tobias Abt : l'auteur, avec Alexander Kneer, du sous-système RTG Picasso96. Alexander et lui vont s'occuper de la bibliothèque RTG graphics.library d'AmigaOS 4.0.
- Quel est votre rôle dans le développement d'AmigaOS 4.0 ?

JH : Nous sommes responsables du coeur du système. Nos développeurs travaillent sur l'émulateur 68k et sur le portage d'AmigaOS en code C ANSI.

OB : J'aurai probablement le même rôle que pour AmigaOS 3.5, qui consiste à s'occuper de toutes les choses qui ne fonctionnent pas, et de tous les problèmes dont personne n'a jamais pris le temps de s'occuper. C'est comme ça que j'ai complètement réécrit la bibliothèque workbench.library, réimplémenté la bibliothèque icon.library en partant de zéro, et que je me suis occupé de plein d'autres trucs. Croyez-moi, je passerais bien mon temps sur des choses bien plus productives.

Vous imaginez bien qu'il faudra quelqu'un pour toucher au code de la bibliothèque workbench.library. Il y a encore de fortes chances que ça tombe sur moi. La pile TCP/IP ? Oui, j'ai travaillé sur une pile en début d'année, par ennui et pure frustration. Enfin, en ce moment, je m'occupe du système de fichiers.

HY : Hyperion Entertainement va porter MesaGL 3.4.1 sur AmigaOS 4 et fournira aussi les bibliothèques et pilotes 3D pour les cartes graphiques Voodoo3 et Matrox G450. Des pilotes 3D évolués qui utilisent pleinement les capacités des cartes graphiques modernes sont la clé du succès d'AmigaOS. Les membres "clés" de l'équipe d'Hyperion sont présents aussi en tant que consultants techniques pour les systèmes AmigaOS 4.x et 5. De ce fait, nous serons capables de porter nos propres jeux et d'apporter de nouveaux titres AAA au monde Amiga.

TA : Nous ne sommes pas encore certains de notre rôle. C'est sûrement en rapport avec le graphisme (quelle surprise...), mais ils ne nous ont pas encore dit ce qu'ils voulaient.

- Pourquoi avez-vous été choisis pour travailler sur ce composant du système ?

JH : La réponse est facile. Je vais avoir les chevilles qui enflent, mais je pense que nous avons fait du beau boulot ces deux dernières années. Amiga Inc. ne prend aucun risque en nous donnant toute sa confiance. Il y a un an de ça, Bill McEwen avait annoncé un partenariat de longue durée, et ceci en est un peu la confirmation.

OB : Certainement parce qu'ils ne m'ont pas laissé le temps de dire "Non, s'il vous plaît, pas encore moi" ;). Je fais probablement partie du peu de gens à connaître encore suffisamment leur AmigaOS pour faire germer leurs idées (et être capable d'en distinguer les bonnes et les mauvaises) et qui essayent de corriger les défauts du système.

HY : Parce que nous avons de très bonnes relations avec Amiga Inc. et je pense que notre expertise dans le domaine du graphisme 3D est l'une des meilleures du moment.

TA : Pour notre expérience, c'est sûr.

- Amiga Inc. a changé son projet pour AmigaDE/AmigaOS 4.0 : il était supposé concentrer tous ses efforts sur le DE mais a finalement changé d'avis en faveur d'AmigaOS 4, en raison des exigences des futurs systèmes Amiga (mémoire virtuelle, pistage des ressources, multiprocesseur...). Pensez-vous qu'il s'agisse d'une sage décision ? Et pourquoi ?

JH : C'était la seule décision possible. Demandez à Amiga Inc. pourquoi.

OB : Du point de vue du développeur qui dispose chez lui d'un ordinateur construit en 1990, et qui l'utilise tous les jours pour son travail et qui cherche un système de développement tout aussi attrayant, je pense que l'évolution vers un véritable système d'exploitation autonome était une sage décision. Après tout, il n'y a pas 36 alternatives à AmigaOS quand on regarde ce qu'il est capable de faire et la façon dont il le fait. Il était temps qu'Amiga Inc. s'intéresse à la technologie dont il dispose et regarde ce qu'il peut en faire.

HY : C'est une décision très sage : nous n'avons pas besoin de refaire le système en partant de zéro. Pendant qu'AmigaDE et AmigaOS 5.0 sont en cours de développement, le marché de l'Amiga a besoin de rester en vie et les gens veulent de nouvelles fonctionnalités sur AmigaOS Classic pour migrer vers un nouveau matériel (AmigaOne). Par ailleurs, cela fait pas mal de temps que nous attendions un nouveau système Amiga. Maintenant qu'il arrive, on ne peut être plus heureux.

TA : Désolé, je ne suis pas suffisamment au courant sur le sujet, car je consacre trop de temps à mon travail pour avoir le temps de surveiller les décisions d'Amiga Inc.

- Amiga Inc. a un cahier des charges plutôt ambitieux pour AmigaOS 5.0 : SMP et protection de la mémoire. J'ai l'impression que nous allons avoir droit un système complètement neuf, et Fleecy lui-même nous a confirmé que les applications AmigaOS 4.0 tourneront dans un "bac à sable". A votre avis, est-ce que cela signifie l'abandon de l'architecture AmigaOS telle que nous la connaissons ?

JH : Je ne peux pas vous répondre sur cette question.

OB : J'ai bien peur qu'il n'y ait pas moyen de faire autrement. L'architecture du nouveau système devra utiliser les ressources avec la même sagesse que l'architecture d'AmigaOS 68k. Mais je ne vois pas comment vous pouvez implémenter la protection de la mémoire et le multiprocesseur symétrique en n'utilisant qu'un seul espace mémoire partagé.

HY : Le fait que les applications AmigaOS 4 tourneront dans un bac à sable est très bon pour la rétrocompatibilité. C'est le genre de fonctionnalités très à la mode de nos jours. Regardez Java, ou bien Mac OS X qui est capable de faire tourner des applications Mac OS 9 de cette façon.

TA : D'un point de vue système, oui, certainement. Mais si l'utilisateur n'y voit que du feu, je ne vois pas le problème.

- Si c'est le cas, cet Amiga n'aurait-il pas d'Amiga que le nom ?

JH : [pas de réponse]

OB : Avant que je puisse répondre à cette question, je voudrais que l'on se mette d'accord sur ce qui fait qu'un Amiga est un Amiga. Ce n'est sûrement pas en reprenant la conception d'un système d'exploitation des années 1980.

HY: Non, beaucoup de concepts et quelques implémentations seraient reprises sur AmigaOS 4.0.

TA : Oui et non. Ce serait certainement différent, mais parfois, on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs.

- Amiga Inc. est prêt à transférer le développement et le management aux États-Unis : que cela signifie-t-il pour les développeurs Européens comme vous ? Êtes-vous concernés par ce déménagement ?

JH : [pas de réponse]

OB : Je suis bien là où je suis actuellement. Si Amiga déménage les développeurs et le management aux États-Unis, je ne vois pas comment cela pourrait impacter mon travail. A mon avis, c'est plutôt l'assistance aux développeurs qui souffrira de ce déménagement.

HY : Amiga Inc. veut gérer le développement d'AmigaOS, ce qui est logique. Mais il ne me semble pas que Haage & Partner, l'équipe de Picasso96 et Hyperion soient Américains. Nous avons d'excellentes relations avec ces gens et beaucoup de ceux qui travaillent pour l'Amiga sont Européens. Mais si cela peut nous mener quelque part, nous travaillerons bien sûr avec des étrangers.

TA : Cela voudrait simplement dire avoir plus de contacts américains qu'européens. Ça ne me dérange pas. Il y a certes quelques différences de mentalité, mais je ne vois pas le problème.

- Amiga Inc. se définit dorénavant comme une société "uniquement de logiciel", ne donnant que des certifications pour du matériel mais sans le fabriquer. Pensez-vous que cela va aider le marché du matériel Amiga ?

JH : [pas de réponse]

OB : L'aider ? Et bien, comme je ne suis pas un spécialiste de matériel, je dirais qu'au moins Amiga Inc. ne va pas lui faire du tort. ;)

HY : Oui. Il vaut mieux laisser faire les entreprises qui ont de l'expérience dans ce domaine plutôt qu'obliger Amiga Inc. à réinventer la roue. Cela nous permettra aussi d'avoir plus de choix.

TA : Cela ne nous aidera pas, à moins que plusieurs entreprises suivent cette voie.

- Dans l'ensemble, êtes-vous satisfaits de la nouvelle direction prise par Amiga Inc. ?

JH : [pas de réponse]

OB : Je pense que c'est un progrès par rapport à l'idée d'origine qui n'avait apparemment pas réussi à capter le coeur et l'esprit de la communauté Amiga.

HY : La réponse est clairement "oui" ! Nous avons par conséquent officiellement adopté la feuille de route d'Amiga Inc. pour AmigaOS 4.x et de ce qui suivra.

TA : Je n'en connais pas assez à ce sujet pour me prononcer.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]