Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 26 septembre 2017 - 23:40  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : Gateway Amiga Show - St Louis 2001
(Article écrit par Benjamin Yoris et extrait d'Amiga Power - juillet 2001)


Comme l'an dernier, le week-end du 1er avril a signifié pour l'Amiga, non pas quelques mauvais poissons, mais les habituelles annonces et surprises du Gateway Show. Coup de théâtre, si l'AmigaOne est en retard, AmigaOS, lui, est ressuscité, un mythe qu'on avait presque oublié.

AmigaOS Classic ne mourra pas

Alors qu'on croyait AmigaOS 3.9 comme étant le chant du cygne d'AmigaOS dit "Classic", voilà qu'Amiga Inc. vient de nous annoncer en substance : "Non il n'est pas mort, d'ailleurs on va continuer son développement". Mais cette fois-ci, plus de mises à jour, vites faites, bien faites dont seul Haage & Partner s'occupait. Maintenant le bébé rentre à la maison. C'est Amiga lui-même qui supervisera le développement du nouvel OS, avec l'aide, il est vrai, de plusieurs contractuels. Parmi eux, les inévitables Haage & Partner, mais également Hyperion (pour Mesa et les pilotes Voodoo3), l'équipe de Picasso96 pour l'affichage et enfin quelques personnes qui ont souhaité garder l'anonymat (notamment pour le nouveau système de fichiers). Qui dit nouvelle version, dit changement de chiffre, c'est donc AmigaOS 4.0 qui verra le jour cet été, et il tournera uniquement en PowerPC sur les machines "Zico" (les spécifications techniques définies par Amiga Inc.). Autant dire l'AmigaOne d'Eyetech, car il risque d'avoir quelques soucis du côté de bPlan (Cf. plus loin).

Bill McEwen
Bill McEwen, le CEO d'Amiga Inc. au salon de St Louis

Eyetech
Présentation de l'AmigaOnePPC 1200/4000 par Alan Redhouse d'Eyetech

Mais comment donc passer d'un AmigaOS 3.9 qui ne tourne qu'avec des 68k à un OS PowerPC en moins de six mois ? A priori, ça ressemble vraiment à un poisson d'avril. Amiga fournit alors un calendrier précisant les différentes étapes :

Plan
Le plan de développement de l'AmigaOne

Été 2001 :

AmigaOS 4.0 sera la toute première version de l'OS à ne plus nécessiter un processeur 68k. Au menu AmiExecPPC, c'est-à-dire une version du noyau Exec en PowerPC qui se chargera d'exécuter les programmes 68k ou 68k+WarpOS que nous connaissons, plus les nouvelles applications directement natives PowerPC. AmigaOS 4 contiendra également un émulateur recompilé dynamiquement (JIT pour Just In Time) de Haage & Partner afin d'émuler un 68k "bien plus rapide qu'un 68060".

Feront également leur apparition :
  • AmiRTG : enfin un système d'affichage standard sur Amiga, et c'est l'équipe de Picasso96 qui s'y colle.
  • Des pilotes 2D et 3D pour les Voodoo3 et les Matrox G450 (excellentes en 2D, meilleures que les Voodoo3 en 3D).
  • Ami2D et Ami3D : les modules d'accélération graphique en 2D et 3D.
  • Un portage complet de Mesa 3.4.1 (pour le développement OpenGL).
  • Système audio : AHI pour les échantillons et la lecture en continue, CAMD pour le MIDI.
  • Système de fichiers natif PowerPC AmiFFS2, plus rapide et plus sûr.
  • AmiNetStack : une couche TCP/IP native PowerPC pour tout ce qui est lié au Net, jeu en réseau, etc.
Janvier 2001 : AmigaOS 4.2
  • Début d'intégration d'AmigaDE dans AmigaOS.
  • Rendre AmigaOS entièrement redirigeable pour tous les pilotes de périphériques (une carte mère d'Amiga Classic n'est plus indispensable pour faire tourner le système, l'AmigaOne se suffit à lui-même).
  • Rajouter du matériel dans la liste Zico.
  • Passage d'une plus grande partie des routines du système du 68k au PowerPC.
  • Personal Java.
  • Sheep (le remplaçant d'ARexx, le langage de script).
  • Un système audio redirigeable (AmiRTA).
  • Des pilotes AHI/CAMD pour les cartes compatibles EMU10K1 (Sound Blaster et cie.).
  • Pilotes USB (et pas avant AmigaOS 4.2, dommage...).
Mi 2002 : AmigaOS 4.5

Encore plus de partie du système portées au PowerPC et gestion d'encore plus de matériel.

Fin 2002 : AmigaOS 5.0 avec AmigaDE

La version finale d'AmigaDE complètement intégrée à AmigaOS, qui permettra ainsi de faire tourner non seulement les applications créées pour AmigaOS mais aussi celles, universelles, écrites pour AmigaDE.

AmigaOnePPC 1200
Le prototype d'AmigaOnePPC 1200

De la résistance outre-Rhin

Alors que tout semble aller bien de l'autre côté de l'Atlantique, côté Allemagne, ça grogne. Spécialement chez MorphOS et bPlan. L'équipe MorphOS, on le sait, développe depuis maintenant plusieurs mois un système PowerPC alternatif compatible avec AmigaOS mais qui amène aussi son lot d'innovations. Selon les déclarations de Ralph Schmidt, chef de file du projet, Amiga Inc. aurait choisi d'utiliser les ressources de MorphOS en décembre dernier pour créer AmigaOS PowerPC. Selon lui, cela constituait un choix logique vu que MorphOS était plus avancé que n'importe quel autre projet dans ce sens. Toutefois, dans la liste des contractuels annoncée par Amiga, il n'est nulle part mention de l'équipe MorphOS, ou de personnes en faisant partie. Ce qui provoque des réactions de la part de M. Schmidt. Selon lui, c'est le trio Hyperion, Haage & Partner et Eyetech qui a fait pression sur Amiga Inc. pour évincer MorphOS du projet. Au final, MorphOS se retrouve sur le carreau et Haage & Partner peut alors développer AmigaOS 4.

Du côté de chez bPlan, peu de réaction, si ce n'est les annonces du Pegasos, une carte mère microATX dotée de PCI, d'AGP, d'USB, de FireWire, bref le standard habituel. Cette carte ne fera pas tourner la majorité des anciennes applications (notamment celles qui utilisent le matériel des Amiga Classic) car le Pegasos est une carte indépendante, à l'inverse de l'AmigaOne d'Eyetech, elle ne nécessite pas l'adjonction d'une carte d'Amiga Classic au prix d'une cassure dans la compatibilité. Ainsi, adieu démos, jeux anciens et programmes dépendants du matériel. De plus, bPlan qui a pourtant pris une licence pour utiliser le nom "AmigaOne", tarde à officialiser son alliance avec Amiga Inc. Peut-être même ne le feront-ils jamais, et le couple Pegasos/MorphOS s'inscrira en concurrence directe avec l'AmigaOne/AmigaOS 4. Mais l'intérêt est ailleurs pour bPlan. Bien entendu, MorphOS sera le système principal sur Pegasos. Et Titan Computer d'annoncer des programmes exclusifs pour MorphOS : un logiciel de montage vidéo et un jeu d'aventure venant du monde PC. D'après Ralph Schmidt, d'autres logiciels spécifiques (et quelques surprises) sont à venir.

Les autres faits de ce salon

Mises à part les annonces d'Amiga Inc., le salon de St Louis fut le lieu de plusieurs conférences, notamment celles de Petro Tyschtschenko (on fêtait son anniversaire) ou de Michael Battilana (pour présenter son émulateur Amiga Forever). Les "guest stars" se comptaient à la pelle avec, entre autres, Dave Haynie (venu en T-shirt de plage et toujours avec une bière à la main) ou Ryan Czerwinski de Merlancia Industries.

Dans le discours de Bill McEwen, on a appris que divers appareils seront vendus avec AmigaDE. Il a parlé des Zaurus de chez Sharp et des appareils Psion ("dans deux mois"). AmigaDE fonctionne déjà sur Pocket PC.

Parmi la multitude de choses intéressantes ou étonnantes à voir, il y avait, comme l'an dernier, un jeu de Monopoly refait avec des noms issus de l'Amiga : Amiopoly ! La prison étant remplacée par... un Guru Meditation :-). Enfin, ne pas oublier les stands qui affichaient du matériel unique puisque jamais commercialisé : le prototype du Commodore 65 ou encore la carcasse du MCC de Gateway.

Amiopoly

Note : les images de cet article proviennent de Wayne Hunt du site www.amiga.org.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]