Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 01 décembre 2021 - 14:45  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Benoît Wiblé
(Entrevue réalisée par David Brunet - octobre 2021)


Benoît Wiblé Benoît Wiblé est un véritable touche à tout sur Amiga. On l'a vu en tant que rédacteur en chef d'Amiga Power, organisateur de rassemblements ou encore modérateur d'Amiga Impact. Récemment, il a aussi repris en main les activités du revendeur Relec. C'est donc le bon moment de (re)découvrir cette personne pétillante et atypique avec cette entrevue...

- Bonjour Benoît, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je suis Benoît "Amigaouf" Wiblé, 34 ans (1987), je suis menuisier CFC de profession. Je suis marié avec Amigaoufette et j'ai deux petites filles : Minioufette et Destroyoufette. J'habite à Fully dans le plus beau des cantons de Suisse en Valais. Pour ceux qui ont des doutes, venez à la Oufparty. :-)

Quand je ne suis pas occupé à mes tâches familiales, je participe activement aux activités de l'OCCC (Old Computer and Consoles Club) mais aussi à l'association Brique-valais qui organise des activités Lego. Je suis aussi musicien à l'Harmonie Municipale de Martigny depuis 20 ans en tant que saxophoniste. Mais aussi : co-organisateur de la St-Ours, patronal de mon village avec bar raclette et machine rétro, conseiller général dans la commission Deta au conseil général de ma commune, rénovateur fou d'un local pour mon matériel Lego/rétro, ancien samaritain (1er secours) et maintenant responsable de Relec.ch.

- 2. D'où vient votre pseudonyme, AmigaOuf ? Vous avez changé pour Xouf, est-ce passager ?

Mon tout premier pseudonyme était "benoitwibl" qui est simplement mon prénom et nom de famille sans la dernière lettre. Je n'avais pas pu la mettre en 1998 lors de mon inscription sur Hotmail. Je me suis d'ailleurs inscrit avec ce pseudonyme sur Amiga Impact au tout début ;). C'est après, si je me rappelle bien, un an, que j'ai demandé à un administrateur de changer de pseudonyme et c'est Mickaël "BatteMan" Pernot qui m'a donc "intronisé" Amigaouf. Ce pseudonyme reste mon fétiche, je l'utilise même dans le monde des Legos où je suis un "AFOL" (A Fan Of Lego) mais ça c'est une autre histoire.

Lors de la reprise de relec.ch, j'aurais pu utiliser "Amigaouf" mais je voulais séparer mes activités et pouvoir parler autant en tant que passionné que revendeur. J'ai donc décider de trouver un pseudonyme pour la partie Relec. "Xouf" s'est présenté comme une évidence ;). Il ne reniait pas mon passé et rendait un petit hommage à Xray, le pseudonyme de l'ancien propriétaire de Relec.

- Quand et comment avez-vous découvert l'Amiga ?

J'ai découvert l'Amiga en fait deux ans après avoir utilisé mon premier Amiga, en 1998 à l'école. Je faisais partie d'une classe pilote avec des ordinateurs et Internet. La classe disposait d'un PC sous Windows 95 avec Internet, d'un PC sous DOS et de deux Amiga 500 avec des programmes maison de français, mathématiques et allemand. Pendant deux ans, j'ai utilisé ces machines comme des ordinateurs, sans savoir qu'il était possible de jouer avec, à part les petits jeux disponibles dans les programmes BASIC fait maison.

A la fin de l'année 2000, j'ai eu la chance de pouvoir récupérer ces Amiga 500 avec les disquettes et c'est là que j'ai découvert les jeux. Mais ayant fait des bêtises d'enfants, je n'ai pas eu le droit d'installer cette machine chez moi. C'est deux ans plus tard que j'ai récupéré un Olivetti M4 66 Modulo qui fut mon premier ordinateur à la maison.

- Quelles furent vos diverses configurations Amiga dans le passé et qu'utilisez-vous actuellement ?

Ma première configuration Amiga fut donc un Amiga 500, Kickstart 1.3, avec carte GVP Impact II, récupéré à l'école. Il a été suivi par l'Amiga 2000 de mon ami Ludo, équipé d'une carte SCSI mais avec un disque dur foireux. Ses machines se sont retrouvées à mon chalet pour du jeu. J'ai essayé de bidouiller un certain temps, tout seul, sur l'Amiga mais mes connaissances étant principalement basées sur du PC, ce fut la galère.

C'est à cette période que j'ai découvert l'Annuaire Amiga et notamment un utilisateur d'Amiga à Savièse. Plus tard, je me suis trouvé un Amiga 3000, ce qui constitua mon premier trésor de guerre que j'embarquais à ma première manifestation Amiga, l'Amigâteries. Suite au début de mon apprentissage, j'ai pu m'acheter de plus de plus de machines pour finalement arriver à une collection complète de la gamme Amiga. Sans oublier un passage aux Amiga NG AmigaOS (Sam440ep-Flex, Sam460ex et AmigaOne X5000) et MorphOS (eMac, Power Mac G4, PowerBook G4, iBook G4 et Power Mac G5).

Actuellement, mes machines que j'utilise le plus sont : à la maison, mon Amiga Vampire V4 car il est compact, rapide et j'ai tellement de bordel que je dois maximiser à fond l'espace. Pour les expositions et manifestations, c'est mon Amiga 1200 avec carte Blizzard 1230 qui fait tourner les jeux. J'espère bientôt pouvoir organiser tout mon matériel autrement afin de pouvoir profiter au mieux de ma collection.

Oufparty 4
Oufparty 4

- Quels sont vos jeux, applications et activités favoris sur Amiga ?

Comme tout vrai amigaïste qui se respecte, mon logiciel préféré reste SysInfo, rien de tel qu'un bon test de performances sur son Amiga le matin au petit réveil. Blague à part, j'aime jouer à North And South, James Pond, Alcatraz, Turrican ou Fire And Ice par exemple. Je n'utilise pas beaucoup de logiciels sur Amiga à part WHDLoad et X-bEnCh pour lancer des jeux ou alors l'émulateur Mac sur Vampire pour jouer à des jeux comme Warcraft 2.

De temps en temps, je me lance des démos au bol pour passer le temps et écouter Paula. Ce que j'aime le plus, c'est monter des configurations ; le défi est là pour moi, c'est mon côté Lego dans les ordinateurs.

OCCC Esocop
OCCC ESoCoP Bolo

- Vous avez récemment annoncé la reprise en main de la société Relec. Pouvez-vous nous raconter les détails de cette transaction ?

Pour résumer simplement la chose, cela fait plusieurs années qu'Emmanuel "Xray" Rey m'avait parlé de sa volonté de passer la main et qu'il pensait à moi. C'est en début d'année 2021 que les choses ont bougé à la mode "Ouf". J'ai trouvé quatre gros bras et je suis donc allez faire un casse cet été à Payerne. Après trois heures de torture insoutenable avec un Atari ST, Emmanuel a signé les papiers et m'a donné les pleins pouvoirs. Faut pas déconner avec Amigaouf. :-)

- Quelles sont les choses (matériel, idées, traditions...) de l'ancien Relec que vous souhaitez garder ? Et celles qui vont être changées ou supprimées ? Les bonbons Ricola seront-t-ils toujours présents ? :-)

J'ai bien sûr récupéré le stock de Relec. Pour le moment, je n'ai rien changé mais je vais prochainement refaire une liste complète et mettre objet par objet dans les petites annonces, une catégorie "Les offres du Ouf" devrait apparaître. Comme vous avez pu le voir lors des manifestations, notamment à la magnifique Oufparty, je ne fais pas que de l'Amiga. Je vais donc ouvrir partiellement le site à du matériel hors Amiga comme des disquettes pour Smaky, un ordinateur suisse construit entre 1974 et 1999.

Les célèbres bonbons Ricola resteront de mise. De plus, Relec s'est pourvu d'une machine à découpe vinyle, ce qui nous permet de personnaliser et de faire des petits cadeaux.

- Quels produits Amiga qui n'étaient pas chez Relec pensez-vous proposer à l'avenir ?

Comme dit précédemment, je vais étoffer le catalogue avec du matériel d'autres ordinateurs et peut-être un peu de consoles. Je ne souhaite pas devenir un magasin d'objets pour "geeks". Le coeur de Relec restera l'Amiga.

Plusieurs produits sont en attente comme des cartes Tsunami 1230 et aussi des boîtiers d'A1200.net et nous travaillons activement pour avoir des Amiga 500 Mini mais surtout des lots de manettes et de souris.

- Le travail chez Relec sera-t-il votre unique emploi ou gardez-vous un emploi principal à côté ? Comptez-vous recruter un assistant ?

Relec reste une activité de passe-temps pour le moment. Pour le reste, je peux faire confiance à un réseau d'amis pour leurs conseils.

- Pouvez-vous nous parler de l'Old Computers & Consoles Club ? Quand a-t-il été créé, par qui et pour quoi faire ?

L'OCCC est un club crée à la base pour organiser le rassemblement Oufparty 3. En effet, après l'Amigaoufparty et la Oufparty 2, le projet devenait trop gros pour être tenu par deux personnes (Capris 2800 et moi). C'est donc avec Adamsky et Stéphane "Guybrush" Pitteloud que nous avons créé l'OCCC. Nous avons bien sûr organisé et participé à plein d'autres activités telles que la GGC, l'IGS ou bien sûr l'Alchimie. La Oufparty reste le coeur du club mais nous organisons aussi des rétrobouffes le vendredi ouvertes au pubic (quand c'est possible en raison des normes sanitaires) et nous avons même organisé une séance en ligne de présentation de machines.

Stand OCCC
Stand OCCC

- Quelles sont vos projets futurs pour l'Old Computers & Consoles Club ?

Nous souhaitons continuer à sauvegarder le matériel informatique et son histoire. Loin de trop d'associations qui se disent vouloir faire un musée sans en avoir les moyens, nous voulons pouvoir exposer et mettre ce matériel à disposition quand c'est possible. Nous voulons partager cette part d'histoire avec le plus de monde possible pour qu'il perdure. Le seul moyen pour nous est le partage du savoir et des connaissances.

- Il y a quelques années, vous avez endossé le rôle de rédacteur en chef du magazine Amiga Power. Était-ce une grosse responsabilité et un gros stress ? Comment c'était, Amiga Power, vu de l'intérieur ?

J'en avais parlé ici de cette reprise, j'étais très motivé à l'époque et j'avais apprécié de participer à ce projet. Mon départ n'était pas mon choix. Je ne vais donc pas m'éterniser sur ce sujet, les participants de l'Alchimie savent de quoi je parle. Je tiens quand même à féliciter le dernier rédacteur en chef, Mehdi Boulahia, pour tout le travail qu'il a effectué sur les derniers numéros de ce magazine.

- Pensez-vous que les publications d'Amiga PoWer vont reprendre ?

Franchement, je ne pense pas. Le système économique d'Amiga Power est complètement dépassé.

- Notre ami mais néanmoins supporter du FCNA, Jérôme Senay, a lancé Boing, un nouveau magazine papier. Des commentaires ?

Le magazine Boing de juillet 2021 démontre que plein de choses soit disant impossibles pour Amiga Power le sont en fait totalement. J'espère aussi avoir un peu de temps pour réécrire des articles mais le temps me manque. Je souhaite le plein succès à Jérôme Senay pour la suite et Relec soutient bien sûr ce projet.

- Vous avez également été modérateur sur Amiga Impact. Quelle expérience en avez-vous retirée ? Que pensez-vous des forums Amiga en général ?

Pas besoin de parler au passé. Ma tâche en tant que modérateur fou sur Amiga Impact continue. Bien sûr, je n'interviendrais pas dans les sujets concernant Relec. La tâche de modérateur n'a pas été de tout repos surtout au début. Mais je pense que maintenant, globalement, mon travail pour pacifier ce forum a donné ses fruits et nous pouvons profiter agréablement de ce forum.

Le fait de participer aux rassemblements Amiga et de croiser du monde m'a beaucoup aidé et m'aide encore en tant que modérateur. Car rien ne vaut que de se voir en vrai pour se comprendre et se respecter. La barrière de l'écran dédouane trop souvent de comportement inadéquat.

VCF
VCF Tune

  - En tant que bêta-testeur de l'AmigaOne X5000, pouvez-vous nous raconter comment s'est déroulé ce bêta-test ? Et quelle est votre opinion sur cette machine ?

Je pense que je suis le pire des bêta-testeurs de l'AmigaOne X5000. Pour moi, 90% du plaisir se passe au montage de la machine. Trouver des solutions pour ne pas avoir de connecteur non utilisable fut un gros défi pour moi. J'ai testé les premières ISO quand le système n'était vraiment pas stable. J'ai fait la démo à l'AMF mais après, j'ai laissé tomber les achats de licence consécutive pour la carte graphique additionnelle ; je ne comprenais rien aux clés de cryptage PGP. La machine a fini chez Hugues Nouvel, là où elle était plus utile.

- Quelle est la situation de l'Amiga en Suisse francophone ? Et dans le reste de la Suisse ?

Parler de situation de l'Amiga en Suisse n'est pas facile mais se rapproche de celle du monde entier. Les prix ont grimpé (rajouter environ 30% ou 40% par rapport au prix en euro) depuis que les consoleux fans de jeux rétro ont à peu près tout vidé des consoles, ils sont partis sur les consoles-ordinateurs tel que l'Amiga. Leur vision est à 800 milles lieues car ils ne voient pas l'Amiga comme une machine évolutive. Il y a encore un bon nombre de personnes qui ont été fans de l'Amiga mais qui ne pensent pas que la plate-forme existe encore. Personnellement, je suis content d'avoir fait ma collection il y a 10 ans, sinon je ne pourrais pas m'acheter le quart de ce que je possède maintenant.

Bernard Minet
Benoît Wiblé avec Bernard Minet

- Avez-vous d'autres projets relatifs à l'Amiga ?

Plein mais le temps, l'énergie et aussi la faisabilité me manquent, même si j'ai deux ou trois projets sous le coude. :-)

Si vous avez des projets et souhaitez un soutien, n'hésitea à contacter Relec. ;)

- Que pensez-vous de la relance du développement d'AmigaOS 68k ? L'utilisez-vous ?

Je trouve que cela est bon car ça fait vivre la plate-forme. J'ai quand même des réserves sur la prolifération de versions mais le tout semble rester compatible avec AmigaOS 3.1 qui, pour moi, est la base des utilisateurs. Le reproche que je fais à AmigaOS 3.14 et 3.2 (comme le 3.X), c'est la disparition de la workbench.library et la non-disponibilité de ROM 1 Mo qui permettrait justement de pallier cette disparition.

Je suis propriétaire d'AmigaOS 3.14 et aussi du 3.2 que je n'utilise pas vraiment par manque de temps (j'utilise malheureusement peu mon matériel rétro en règle générale).

- Que pensez-vous du projet Vampire et des cartes de l'équipe Apollo ?

Fan dès le début, je suis propriétaire de cartes Vampire depuis la V1. C'est d'ailleurs moi qui ai présenté la première fois la V1 à l'AMF à Stéphane Pitteloud et Renaud Schweingruber (NDLR : qui font maintenant partie de l'équipe Apollo). J'ai dans ma collection une Vampire V600 (64 mo de mémoire, sans HDMI), V2, V600, V500, V500+, V1200 et une V4. Pour moi, c'est LE projet le plus innovant dans le monde Amiga depuis bien longtemps. Les ventes de ces carte le prouvent. Les Vampire sont ce que l'Amiga NG n'arrive pas à faire. De la puissance mais en restant matériellement compatible avec les machines de Commodore.

- Quelle est votre opinion sur les systèmes Amiga de nouvelle génération (AmigaOS 4, MorphOS, AROS) ?

Malheureusement, pour moi ces systèmes ont perdu de leur attrait même si je salue toute l'énergie des auteurs pour leur travail. L'Amiga NG a cassé la compatibilité avec la gamme Classic pour pouvoir avancer et produire des machines de bureau. Malheureusement, les logiciels qui sont pour moi nécessaires (une suite bureautique et un navigateur Internet me permettant de faire des payements en ligne) ne sont pas disponibles. Ces activités représentant 90% de ce que j'attends de mon ordinateur, il m'est difficile de justifier son utilisation. Si c'est pour utiliser UAE, autant rester sur Classic. Mais heureusement, on ne fait pas tous la même chose sur notre ordinateur.

- Y a-t-il une question que je ne vous ai pas posé et à laquelle vous souhaiteriez répondre ?

1. Faites-vous autre chose que de l'Amiga ?

Comme certains le savent, cela fait un moment que je fais bien plus de de l'Amiga. J'ai aussi pas mal d'autres machines comme des Atari ou je possède quasiment toute la gamme 16 bits du ST 260 au Falcon ave carte CT60e. J'ai bien sûr du PC comme l'Amstrad PC1512 mais aussi un Victor 9000 et un Sirius 1. Évidement, je ne passe pas à côté du Mac 68k (Plus, SE, Classic, Performa...). Je dispose aussi de machines rares comme un Samky 130, un FM Towns 2, un Multiprofessor III Desktop, un SX64. J'aimerais pouvoir exposer toutes ces machines et pouvoir savoir les maintenir en état de fonctionnement mais aussi pouvoir partager et sauvegarder leurs supports de données. C'est une activité que nous faisons dans le cadre de l'OCCC.

2. Pouvez-vous départager Stéphane Pitteloud et Renaud Schweingruber pour le meilleur jeu Amiga ?

Pour être clair, ils ont tous les deux tort (NDLR : ils avaient choisi respectivement Monkey Island et Simon The Sorcerer). Le seul meilleur jeu Amiga, c'est North And South (Les Tuniques Bleues). Ce jeu est tellement beau avec des animations d'une grande qualité, un scénario époustouflant, des rebondissements palpitants. La musique est un joyau de conception avec des choix époustouflants possible dès le lancement.

Alors que sur l'un, on fait joujou avec un magicien (Simon The Sorcerer) et sur l'autre, on fait joujou avec des singes (Monkey Island), sur North And South, on peut cliquer sur les fesses du photographe... avouez que c'est quand même vachement mieux ! :-) Et puis surtout, j'arrive à finir North And South même si je perds. Et je crois que c'est là le plus important.

- Un dernier message pour la communauté Amiga ?

J'aimerais remercier tous mes amis que je rencontre et que je croise régulièrement dans le monde Amiga mais surtout :
  • Renaud Schweingruber pour son amitié et son soutien à la Oufparty et pour avoir tenu les trajets jusqu'à Neuss sans me tuer.
  • Stéphane Pitteloud pour son amitié, ses conseils de tous les jours, d'avoir tenu les trajets pour l'Alchimie et Neuss sans me tuer. Mais aussi d'avoir arrêté de souder au chalumeau.
  • Capris 2800 pour être resté enfermé avec moi à la déchetterie et d'être le plus ancien de mes amis et, pour des raisons obscures, de l'être encore.
  • Hugues Nouvel d'avoir fait découvrir au petit "benoitwibl" le monde de l'Amiga et de lui avoir fait découvrir la communauté Amiga.
  • Mickaël Pernot pour son amitié et pour l'Annuaire Amiga qui m'a permis depuis d'appeler un certain Stéphane Pitteloud pour des informations sur l'Amiga.
  • Adamsky d'avoir voulu apprendre le BASIC C64 à Nicolas Sallin et six ans après de me faire toujours rire pour ça.
  • Amigoufette de me supporter, me soutenir et de ne pas m'avoir tué le jour où j'ai ramené des Atari à la maison.
  • David Brunet pour son énorme travail sur Obligement.
  • Mehdi Boulahia pour Amiga NG et pour son amitié.
  • Yannick Buchy pour Meta-MorphOS.
  • L'équipe des Triple A qui organise l'Alchimie et qui a décidé de venir in corpore à la prochaine Oufparty.
  • Jérôme Marchal pour sa future version Full HD de X-bEnCh.
  • Gunnar von Boehn pour tout son travail sur les Vampire, m'avoir supporté aux salons Amiga 32 et 34 et d'être quand même venu aux Oufparty.
  • Tous les participants des salons et manifestations Amiga/jeux rétro (Alchimie, Amigâteries, PGR...) qui prouvent que quand on se connaît en vrai, on se respecte bien plus que derrière un écran.
  • Les ataristes qui disent que l'Amiga, c'est de la merde : comme ça, je peux avoir plus d'Amiga.
  • Peter Jocelin pour avoir téléphoné au SAV d'Apple pour installer MorphOS sur son iBook G4.
  • Emmanuel Rey et Laurent Zorawski pour toutes leurs années passées aux services de la comunauté.
  • Bill Gates, Jay Miner et Steve Jobs pour la raclette de la semaine passée (RJ Mical était malade).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]


Soutenez le travail d'Obligement