Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 02 octobre 2022 - 22:14  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Ishar 3: The Seven Gates Of Infinity
(Article écrit par Cyrille Baron et extrait de Joystick - septembre 1994)


Silmarils continue à penser aux possesseurs d'Atari ST et d'Amiga amateurs de jeux de rôle. Certes, tout cela est sans surprise mais la qualité est au rendez-vous.

Ishar 3: The Seven Gates Of Infinity

Et c'est reparti pour un tour dans le monde d'Arborea. Lors de la précédente quête, il avait fallu tuer Shandar afin de libérer l'île de Zach de son emprise. Ce fut chose faite, mais qui dit "tuer" ne dit pas forcément "détruire". Eh oui ! n'oublions pas que nous sommes ici dans un royaume magique.

Bref, Shandar a pu in extremis sauver son âme faute d'en faire autant de sa peau, et lorsque commence ce troisième volet, il se cache dans un monde parallèle. Il espère bien récupérer un corps à la dimension de la noirceur de son âme. Vous allez devoir l'en empêcher, et sans vouloir vous presser, il ne s'agit pas de traîner en route : Shandar, en effet, a arrêté son choix sur Wonratax, un dragon immortel de Bith. Si vous souhaitez voir la paix revenir dans la région et surtout si vous désirez aider les scénaristes - qui seraient bien en peine de se retrouver avec un super vilain indestructible - vous allez devoir détruire le dragon. Détruire un immortel ? En fait, le dragon fut rendu immortel pour service rendu - pourrait-on dire - après une grande bataille qui s'est déroulée dans le passé. Vous voyez ce que je veux dire, il va s'agir de remonter les flots du temps.

Ishar 3: The Seven Gates Of Infinity

Aux commandse de vos cinq héros, vous voilà donc prêt à découvrir les nouveautés de ce troisème volet. Si ce n'est l'aspect général, qui reste dans la lignée des jeux de rôle classiques, Ishar 3 bénéficie d'une excellente finition. Le graphisme tire au mieux parti des machines respectives, et en dépit d'un nombre conséquent de disquettes (cinq).

Les déplacements, qui se font à la souris ou au clavier, sont de type "case par case". Comme dans le reste de la série, on retrouve le principe de gestion d'équipe qui permet de se séparer d'un des personnages si l'on souhaite en engager un nouveau. La magie gérée au moyen d'ingrédients est bien dosée : pas de festival pyrotechnique pour un oui ou pour un non, mais les sciences occultes ont toutefois leur mot à dire pour la résolution de l'aventure. Justement, à ce propos, Ishar 3 offre la possibilité de se livrer à de mini-quêtes, lesquelles permettent de récupérer objets ou informations. En cours de partie, il faut sauter d'une époque à l'autre. Pour cela, on utilise des portes temporelles à la Ultima.

Ishar 3: The Seven Gates Of Infinity

L'idée du monde quasi ouvert des deux autres titres de la série a été malheureusement abandonnée et vous êtes placé dans un monde de cinq labyrinthes avec différentes textures servant de murs. Vous entrez dans ces labyrinthes plusieurs fois au cours d'une partie en combattant les mêmes adversaires encore et encore. En outre, les énigmes sont difficiles et toute la magie du monde d'Ishar a complètement disparu dans ce volet (peut-être à cause du concept de voyage dans le temps).

Ishar 3: The Seven Gates Of Infinity

La bande son, superbe sur Amiga, laisse un peu à désirer sur Atari ST. Bref, voilà un jeu sans gros défauts mais également sans surprise. Il reste intéressant et bien réalisé mais il manque le petit plus (le monde ouvert ?) qui aurait permis de différencier le produit des jeux de rôle du même type.

Nom : Ishar 3: The Seven Gates Of Infinity.
Développeurs : Silmarils.
Éditeurs : Silmarils, Mirage Media.
Genre : jeu de rôle.
Date : 1994.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 1 Mo de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 8/10.

Les points forts :

- Le graphisme détaillé.
- La gestion de l'équipe.
- Les sauts dans le temps.

Les points faibles :

- Les menus, un peu tristounets.
- Les énigmes parfois difficiles.
- Le concept de monde ouvert a été abandonné.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]