Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 14 juillet 2020 - 11:20  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles en d'autres langues


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Heavy Metal
(Article écrit par Jean-Marc Demoly et extrait de Joystick - juin 1990)


Dans une sale guerre, le propre du militaire est de monter en grade en descendant un maximum de monde. Access Software met à votre disposition trois armes de gros calibre afin d'assurer rapidement votre promotion.

Heavy Metal

Quatre phases de jeu forment Heavy Metal. Le joueur choisit entre un char Abrams M1A1, un lanceur de missile antiaérien-antichar ou bien un véhicule d'attaque rapide. Lorsqu'il aura été promu sous-lieutenant en se qualifiant dans les trois armes, soit 5000 points, il aura accès à la partie Commandement Tactique. En attendant ce jour grandiose, voici notre ambitieux bidasse enfermé dans le cocon d'acier d'un char, à moins qu'il préfère débuter avec une autre arme.

Heavy Metal

Le terrain de manoeuvre est une immensité quadrillée parcourue par des chars ennemis. On ne peut s'empêcher d'avoir une pensée pour Dark Century de Titus. Il y a même un radar, mais l'apparentement, très lointain il est vrai, s'arrête là. Progressant de toute la puissance de ses 1900 cv, le char Abrams va devoir éliminer l'ennemi. Un périscope télémétrique désigne la cible tandis que le décor désertique défile dans une fenêtre, montrant l'extrémité mobile du canon de 120 mm.

Le véhicule d'attaque rapide, comme son nom l'indique, fonce droit sur les chars. Parfois, un hélicoptère approche en rase-mottes afin de larguer un missile. D'une fragilité extrême, le véhicule explose au moindre contact avec l'un des vulgaires cactus qui peuplent le désert. Pourquoi ne pas avoir miné le terrain, ce qui prêterai moins à sourire ? Cette séquence - qui rappelle Fire & Forget en plus rudimentaire - est la plus faible du jeu. Ce qui nous amène à parler de la plus réussie : le tir au canon.

Heavy Metal

Le décor d'abord : la pièce d'artillerie domine une vaste plaine que parcourent des chars TR-80 dont la destruction rapporte pas mal de points. Mais le danger vient d'abord et surtout du ciel, strié par des vagues de chasseurs MiG. Là, question réalisme, Access et l'équipe de développement Probe Software ont fait très fort. Les avions arrivent en effet par les côtés de l'écran puis se mettent en formation, grossissent à vue d'oeil, attaquent et divergent au dernier moment. Au plus fort de l'action, le ciel est rempli de zincs et l'impression de distance est remarquablement rendue. Outre le canon de 30 mm très meurtrier (deux coups détruisent un char, un seul désintègre un avion), on dispose d'un système d'acquisition de cible : le malheureux MiG encadré par un collimateur est pris en chasse par un missile qui le manque rarement.

Heavy Metal

La phase finale consiste à protéger le quartier général d'une attaque massive. Il faudra alors faire preuve de sens stratégique pour éviter d'être submergé. Cette phase très "wargame" renvoie aux différents jeux d'arcade que nous avons passé en revue. Précisons au passage que ce n'est qu'en mode tactique que la pièce d'artillerie peut se mouvoir.

Aucune des phases du jeu n'est très originale dans sa conception. Par exemple la séquence d'arcade où vous dirigez le véhicule d'attaque rapide laisse très franchement à désirer quant à sa réalisation. L'engin ne peut en effet se déplacer que vers la droite ou vers la gauche en évitant autant que possible les ennemis qui se mettent travers de sa route. Exploit souvent impossible : je vous mets au défi d'éviter les missiles à tête chercheuse lancés par les hélicoptères. L'animation n'est pas très rapide et les commandes ne répondent pas toujours au doigt et à l'oeil.

Quant au graphisme, il est trop souvent sommaire et de nombreux détails ont été oubliés. Seule la musique et les animations sonores relèvent quelque peu le niveau. Au final, Heavy Metal est un jeu d'action pas très prenant et avec une jouabilité monotone.

Nom : Heavy Metal.
Développeurs : Probe Software.
Éditeurs : US Gold, Access.
Genre : simulation de chars.
Date : 1990.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 250 FF.

NOTE : 4/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]