Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 22 novembre 2017 - 23:13  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : Graffiti
(Article écrit par Benjamin Yoris et extrait d'Amiga News - juin 1997)


Du chunky pour notre AGA !

La plupart des amigaïstes que nous sommes savons bien ce qu'il manque à notre bon vieil AGA : un mode chunky, pour faciliter l'affichage d'objets et permettre des jeux et logiciels 3D plus rapides sur nos machines travaillant en planar. Ce mode qui nous fait cruellement défaut, voilà qu'un constructeur allemand nous le propose sous la forme d'une "carte graphique", joliment nommée Graffiti.

Graffiti

Présentation du matériel

Proposée pour tous les Amiga (comprenez OCS, ECS et AGA), ce petit boîtier noir assez lourd se branche directement sur la prise RGB de votre machine. Disposant d'une passerelle (extension de port), il vous suffit ensuite de brancher votre câble Péritel ou autre sur la sortie de la Graffiti. Deux cavaliers pour configurer AGA ou OCS, on allume et l'installation est faite. Bien qu'une disquette soit fournie (contenant un visionneur et des pilotes pour ShapeShifter), aucune installation logicielle n'est requise, ce qui ravira tous ceux qui frissonnent au son des mots "library" et "handler".

Sur Internet, c'est la page Web de Blittersoft qui vante les mérites de la chose : l'argument principal avancé par le revendeur britannique est que cette carte permet un "mode chunky rapide", et qu'elle rend "plus facile l'adaptation de jeux comme Doom ou Dark Forces en provenance du Mac". L'accélération graphique d'émulateurs comme ShapeShifter ferait aussi partie des prouesses de la Graffiti. Vous connaissez la curiosité qui anime un amigaïste dès que l'on prononce les mots "chunky" et "Doom", aussi ai-je couru le risque d'acquérir la bête et de prendre au pied de la lettre les arguments de vente de Blittersoft... Au final, vous allez voir qu'on est pas prêt d'avoir un vrai mode chunky sur Amiga 1200...

La Graffiti et ShapeShifter

Il a fallu du temps pour réunir tous les éléments, mais grâce à Aminet, tout s'est bien passé. Après avoir donc récupéré la version non enregistrée de ShapeShifter 3.6, une version freeware du Système 7 du Mac et l'empcd.device pour lire les CD, j'eus la joie de découvrir chez le buraliste du coin pour 50 FF environ, trois CD Mac comportant 63 démos de jeux. Parmi les meilleurs : Dark Forces, Marathon (LE Doom du Mac) et Wolfenstein 3D. Le tout fut donc essayé avec la Graffiti, sur un A1200 avec 68040/40 MHz.

Bam ! Le Mac explique gentiment qu'il n'aime pas le mode de l'écran... Alors, nouvel essai, en PAL Haute Résolution Entrelacée 640x480, ça passe. Je lance Dark Forces (au passage, il faut 16 Mo pour tout faire tourner correctement, 8 Mo c'est trop juste, le Mac aurait-il chopé la Windowsmania ?). Incroyable, le jeu tourne. Incroyable, le son passe nickel. Mais... zut c'est incroyablement lent et saccadé, il faut baisser la taille de la fenêtre au maximum pour trouver une VBL acceptable... Idem pour Marathon : encore plus lent et saccadé... Et pour Wolf 3D, ça devient acceptable mais en quart d'écran seulement, et n'oublions pas que ce n'est qu'un Wolf. Il faut quand même mettre la relative lenteur des jeux sur le compte de l'émulation. Et puis les jeux à la Doom ont une légère tendance à être mal codés en C...

Toutefois, en essayant Sam And Max, un jeu d'aventures de LucasFilm, le problème est le même. Seuls les personnages bougent et le pilote Graffiti grâce à un tampon MMU ne retrace que les pixels qui ont changé de couleur. Le jeu tourne, musique parfaite, dialogues, etc. Mais dès que l'on a le malheur de se déplacer, le défilement est immonde, le tout ralentit à fond. Inutile également de parler de logiciels comme Photoshop qui, s'ils tournent correctement, sont d'une lenteur effroyable. ShapeShifter n'est pas mis en cause, le tout devrait très bien fonctionner avec une "vraie" carte comme une Picasso ou une CyberVision, mais les Amiga 1200 ne peuvent malheureusement pas en profiter. Premier argument en l'air.

La Graffiti et les jeux spécifiques Amiga

Deuxième argument, la Graffiti permet plus facilement de coder des jeux à la Doom sur Amiga. Deux jeux du genre offrent un mode Graffiti sur Amiga : Nemac IV et Trapped. Chouette, la démo jouable de chacun se trouve dans Aminet/game/demos. Allez, test. Hélas rien ! Aucun changement par rapport à l'AGA. Trapped permet de passer en mode Graffiti par l'appui d'une touche, donc facile de voir la différence. Oui mais justement, il n'y en a aucune... Idem avec Voxel 087, un voxel à la Comanche où l'on peut passer en mode Graffiti en appuyant sur F10 : aucune différence perceptible au premier coup d'oeil. Au deuxième, il y a bien un petit quelque chose lorsque l'on pivote sur soi-même, mais rien de bien transcendant. La démo The Gate d'Artwork prévue également pour Graffiti ne va pas plus vite non plus. Deuxième argument, exit (NDLR : si on ne voit pas vraiment la différence avec une machine AGA, rappelons que la Graffiti permet de lancer les programmes sus-cités avec un Amiga OCS/ECS).

La Graffiti et ma télé

J'avais oublié... La première fois que j'ai connecté la Graffiti à mon 1200 et que j'ai branché le tout sur ma télé, rien ne s'est produit. La télé continuait comme si de rien n'était. Il aura fallu l'intervention d'un ami en IUP pour remédier à ce problème. Pour les bricolos sachez que le canal 23 de la Graffiti n'est pas connecté. Or le canal 23 c'est celui de sélection TV/AV, par lequel passe l'image de l'Amiga. Sur un écran moniteur, pas de problème mais sur une télé... Il a donc fallu souder un fil reliant le signal 23 de l'entrée de la carte au signal 23 de sortie. Pour cela, il a fallu dessouder la Graffiti et l'ouvrir. Tout le monde n'aura peut-être pas envie d'en faire autant, et on le comprendra. J'ai envoyé un courrier électronique à ce sujet au constructeur de la carte. aucune réponse ne m'est parvenue à ce jour...

La Graffiti et mon porte-feuille

Je crois que c'est le seul qui a senti la différence. Cinq cents francs pour un boîtier noir branché sur le RGB c'est cher et inesthétique. Il fallait bien le tenter, le chant des sirènes était alléchant. Mais de mode chunky, nenni. D'autant qu'un autre ami a compris comment marchait la carte. En désassemblant le pilote vidéo Graffiti pour ShapeShifter, il a découvert que bien que l'on n'ait plus à convertir les pixels de chunky en planar, il faut néanmoins les "préparer" et les écrire en mémoire Chip.

Vous l'aurez compris, le mal est fait : préparation des pixels + écriture en mémoire Chip = conversion chunky to planar...

A noter également que depuis, j'ai lancé ShapeShifter avec un pilote AGA appelé TurboEVD (c'est à ce jour le plus rapide et il est freeware) et je n'ai noté aucune différence à l'utilisation avec la Graffiti.

Dernière minute : comme vous avez pu le lire dans les potins de Ramses, il y a quelque temps dans Amiga News, l'idée d'une Graffiti.library pour la compatibilité CyberGraphX a été abandonnée par les constructeurs de la carte. Toutefois, il existe un mode Graffiti dans Picasso96 dernière version, le pilote des Picasso IV. Donc, en théorie et sans avoir vu tourner l'ensemble, les applications tournant sous Picasso "devraient" bénéficier de nouveaux modes d'écran, grâce à la Graffiti. Mais ceci reste théorique et un peu douteux, vu les performances générales de cette carte (d'ailleurs vendue sous le nom bizarre "d'adaptateur graphique").

Conclusion

La seule hypothèse qui puisse sauver cette "carte" serait que les programmeurs ne l'aient pas encore bien utilisée. Mais j'en doute de plus en plus, seule une démo ou un jeu spécial Graffiti qui en mette plein la vue serait susceptible de faire changer d'avis. Reste que sur un Amiga OCS/ECS, il est possible de voir des images en 256 couleurs (un pilote est fourni avec la carte). Il devient également possible de lancer les quelques jeux ou applications possédant un mode Graffiti. Mais les possesseurs d'A500 ou d'A2000 feraient mieux de se tourner vers l'A1200 ou d'attendre le prochain Amiga plutôt que de perdre 500 FF. Car hélas, cette "carte" n'est pas le miracle auquel on aurait pu s'attendre...

Nom : Graffiti.
Constructeur : Individual Computers.
Genre : carte/convertisseur graphique.
Date : 1995.
Prix : 149 DM (environ 510 FF).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]