Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 26 juin 2017 - 17:35  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Gold Of The Aztecs
(Article écrit par Dany Boolauck et extrait de Tilt - octobre 1990)


Dans la plus pure lignée des Indiana Jones, Gold Of The Aztecs vous lance à la recherche d'un trésor protégé par un nombre hallucinant de pièges. Cinq niveaux de jeux, 81 écrans comportant chacun au moins trois embûches mortelles, vous n'êtes pas au bout de vos peines !

Gold Of The Aztecs

L'aventure de Bret Conrad

Je m'étais déjà montré très enthousiaste au sujet de cette aventure/action dans un précédent article. Le test de la version bêta n'a fait que confirmer la grande qualité de ce logiciel ! Pour rappel, une version bêta est une version définitive comportant encore quelques bogues mineurs qui sont censés être éliminés de la version finale.

Ceux qui ont apprécié Barbarian de Psygnosis devraient se régaler avec Gold Of The Aztecs qui est encore plus dément ! Dans cette aventure/action, vous personnifiez un aventurier fauché, Bret Conrad, à la recherche d'un trésor enfoui dans un temple aztèque dont il possède le plan. Vous devez déjouer tous les pièges et tous les dangers et récupérer en chemin des objets d'une valeur inestimable.

Gold Of The Aztecs

L'objectif est simple, le parcours est délicieusement infernal ! A l'aide de la manette ou du clavier, le joueur contrôle Bret. Ce dernier peut exécuter toute une série de mouvements tels que la marche, le saut (sur place et en avant), le saut périlleux (avant et arrière). Il peut aussi pivoter sur place, grimper à la corde, monter à l'échelle, actionner un levier et, finalement, se baisser pour éviter un projectile ou ramasser un objet.

Un peu (beaucoup) d'action dans tout ça

Pour se défends ou pour attaquer, Bret possède une machette et un pistolet. Les munitions de votre automatique sont illimitées mais Bret doit régulièrement changer de chargeur, acte qui dure quelques dixièmes de seconde et peut être fatal en pleine action ! Vous pouvez tirer (debout ou à genoux) dans quatre directions, c'est-à-dire en l'air (au-dessus de votre tête ou légèrement en avant), face à vous (debout ou à genoux) et en direction du sol.

Gold Of The Aztecs

Les directions sont identiques pour le maniement de la manchette. Je soulignerai, à ce sujet, le réalisme des mouvements de Bret quand il tire au pistolet. On voit bien le mouvement de recul de son bras lors du tir et l'éjection des douilles (excellent !).

Qualifié de jeu d'aventure/action, Gold Of The Aztecs serait plutôt, à mon sens, un jeu d'action fortement dosé de stratégie. Bret doit explorer les superbes décors des cinq niveaux du jeu, truffés de monstres (certains sont gigantesques). Chacun des quatre-vingt-un écrans est un puzzle où la mort vous guette ! Il y a, en gros, deux ou trois pièges par écran ! Par moments, vous avez à peine le temps de réfléchir et d'agir. Tous les pièges possèdent deux intérêts. Tout d'abord, il y a l'effet de surprise, puis vient la difficulté à les surmonter, ce qui demande de la dextérité et une bonne synchronisation des mouvements de Bret.

Au début, le maniement de la manette semble difficile mais quelques parties "d'échauffement" suffisent à éliminer ce problème. Vous disposez de trois vies pour démarrer le jeu. Deux autres vies supplémentaires sont disponibles au cours de la partie. Deux bons points sont accordés pour la présence d'une option de sauvegarde et la possibilité de ne pas recommencer en début de niveau après chaque mort.

Jeu passionnant

La première fois que j'ai joué à Gold Of The Aztecs, je pensais me trouver devant un de ces habituels jeux d'action insipide. Cette impression était renforcée par les graphismes du premier niveau qui n'ont vraiment rien d'exceptionnel. Mais, au bout de deux ou trois parties, je n'ai plus lâché la manette tant le jeu était passionnant !

Gold Of The Aztecs

Je voulais absolument voir ce qu'il y avait plus loin. Bien m'en a pris car les décors suivants sont somptueux et les monstres encore plus redoutables. Techniquement, Gold Of The Aztecs est tout à fait correct sur tous les plans. Ce que je pourrais lui reprocher, c'est sa durée de vie assez courte. En effet, une fois terminé, le jeu est à classer dans sa collection ! Cela dit, rares sont les jeux qui m'ont procuré autant de plaisir. En considérant le coût du jeu (199 FF), le rapport qualité/prix est excellent. On en a réellement pour son argent quand on aime ce genre de jeu. Moi j'achète les yeux fermés !

Nom : Gold Of The Aztecs.
Développeurs : Kinetica.
Éditeur : US Gold.
Genre : jeu d'action.
Date : 1990.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 199 FF.

NOTE : 7/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]