Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 30 mars 2017 - 00:55  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Ghouls N Ghosts
(Article écrit par Kékidi et extrait d'EmuNova - février 2007)


Histoire

Le royaume de Camelot, qui connaissait quelques années paisibles, succombe derechef aux griffes du Malin. Les goules sortent de terre manger les cadavres, les fantômes surgissent de l'au-delà hanter les survivants et les gargouilles volent au-dessus des villageois affolés qui fuient le pays. Seul un homme, sur son lourd destrier, galope vers le danger. Inquiet, il cherche sa promise, sa tendre princesse Guenièvre. Malheureusement, il arrive trop tard, puisque Méphistophélès, par un rayon lumineux, transperce sous les yeux d'Arthur, le coeur de sa belle princesse.

Ghouls N Ghosts

La suite de Ghosts 'n Goblins

Cet opus de Ghouls 'n Ghosts sur Amiga débute de manière identique à la version arcade, au beau milieu d'un cimetière, infesté de morts mystérieusement animés et méchamment hostiles. Épaulés par des vautours, ces monstres d'outre-tombe s'acharneront autant que possible sur Arthur, pour le réduire en simple squelette inoffensif. Franchement, ils n'auront pas grand mal, tellement le jeu vous fera vous arracher les cheveux à cause d'une difficulté atroce, encore plus grosse que l'original.

Ghouls N Ghosts

La faute à une maniabilité exécrable. D'abord notre preux chevalier bouge avec une raideur imposante. Sa cadence de tir n'a plus la même fluidité qu'auparavant et il éprouve quelques problèmes à se retourner rapidement. Ensuite, les spécificités des manettes compatibles avec les micros de l'époque détériorent la manoeuvrabilité. En effet, les manettes ne possédaient généralement qu'un seul bouton, alors les jeux disponibles sur ces supports tenaient compte de cette faiblesse. Ainsi Ghouls 'n Ghosts n'utilise qu'un seul bouton, qui sert pour tirer. Le saut est donc relié à la direction "haut" de la croix directionnelle, ce qui engendre quelques problèmes.

Lorsque le joueur a besoin de lancer une arme verticalement, il doit obligatoirement sauter et souvent c'était la seule chose à ne pas faire. Catastrophe ! Arthur a subi une touche ! Idem, quand le chevalier s'élance dans les airs et veut projeter une arme droit devant, il arrive qu'il tire vers le haut. Put*** ! Encore une touche ! Enfin, comble du bonheur, la gestion des collisions est loin d'être optimale. Le masque de collision du personnage s'étend sur une plus grande surface que le sprite lui-même. Les ennemis le blessent donc avant de l'avoir réellement atteint. Plus énervant, tu meurs !

La technique

Sur arcade, tout le plaisir du jeu provenait de son ambiance médiéval-fantastique mettant en scène des monstres tout droit sortis de légendes médiévales. Cette mouture Amiga convainc-t-elle toujours autant ? Dès la première partie, on répond facilement à la question. La conversion sur ordinateur est à 100 000 lieues de l'original. Les graphismes d'une grande pauvreté n'aident plus à se plonger dans une atmosphère autrefois lugubre. Les couleurs mal choisies et peu nombreuses forment un tableau assez moche et insipide. La platitude des décors, notamment les fonds d'écran sans aucune parallaxe, nous font douter des capacités de la machine.

Ghouls N Ghosts

Si visuellement, Ghouls 'n Ghosts n'offre rien de réjouissant, se rattrape-t-il avec les musiques ? Eh bien non ! Les différents morceaux ne collent pas du tout avec le mythe de la série. Au lieu de posséder des airs froids et glauques, les niveaux sont orchestrés par des musiques guillerettes, certes dans le style moyenâgeux, mais faisant penser à un dîner champêtre.

Conclusion

Non ! franchement, non ! Cette adaptation d'un hit arcade n'est qu'une pâle copie sans intérêt. Techniquement loin d'utiliser les capacités de la machine et plombée par une maniabilité odieuse, ce Ghouls 'n Ghosts n'a rien d'agréable ou de plaisant. Au contraire, il agace au point de vouloir balourder la manette, à cause de toutes ces morts dues à l'animation douteuse. Les développeurs, de chez Software Creations, ont sans doute pensé qu'il fallait augmenter la difficulté au point que le joueur ne puisse dépasser le premier niveau. Leur produit tellement pourri et moche ne mérite pas qu'on s'y attarde plus longtemps.

Nom : Ghouls N Ghosts.
Développeurs : Software Creations.
Éditeur : Capcom, US Gold.
Genre : jeu de plates-formes.
Date : 1989.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 3/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]