Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 23 juillet 2017 - 22:33  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Programmation : GFA Basic - calendrier
(Article écrit par Pierre-Philippe Launay et extrait d'Amiga News - octobre 1991)


C'est l'instant le plus émouvant et de plus en plus célèbre dont on ne se lasse jamais malgré la difficulté intrinsèque du mouvement : vous prenez délicatement, entre la phalangine du premier métacarpien droit et les phalangettes des quatrièmes et cinquièmes métacarpiens homolatéraux, les bords latéraux-externes de votre souris, puis vous laissez reposer les extrémités distales des deuxièmes et troisièmes phalangettes grâce à un mouvement modéré (ne nous leurrons point) de prosupination. Ils ne vous reste plus qu'à rétablir un contact, à faible dualité temporelle récursive, de la pulpe distale de votre index avec le bouton gauche de la souris. En résumé, je vais lancer l'interpréteur GFA : clic-clic.

Vous êtes encore là ? C'est donc que la vraie programmation vous intéresse. Le premier ou la première qui me fait un codage compliqué dans le style du paragraphe ci-dessus, alors que cela peut se faire simplement, sera privé de Danone. Pour écrire très proprement en GFA (qui existe maintenant aussi sur PC), il faut :
  • Écrire en français.
  • Mettre un maximum de commentaires synthétiques.
  • Éviter toutes les abréviations.
  • Faire des copies très régulières de notre travail sur plusieurs disquettes.
  • Utiliser le plus du GFA (et du Basic C dans une moindre mesure), la programmation modulaire.
  • Utiliser les farfadets WORD&, pour un codage destiné à la compilation et optimisation sous Devpac, mais utiliser les farfadets BYTE|, pour un codage destiné à être diffusé non compilé avec GFABASR0.
Le cahier des charges demande de préparer une fenêtre représentant une grille de saisie pour la date. Cette fenêtre devra comporter une zone de saisie pour le clavier et six autres zones seulement accessibles par la souris :
  • Les 31 jours du mois.
  • Les 12 mois de l'année.
  • 20 années en commençant avec l'année précédant la date actuelle (donc par exemple de 1990 à 2009).
  • Une zone d'annulation des dernières saisies.
  • Une zone de validation des saisies.
  • Une zone de remise à la date initiale existant lors de la mise sous tension.
La date actuelle devra être mise en évidence.

Première remarque : faut-il faire afficher 31 jours ou seulement les jours du mois actuel ? (par exemple, 30 jours pour septembre). Deuxième remarque : il n'y a d'indiqué ni les dimensions à respecter pour chacune des sept zones ni leurs agencements particuliers sur l'écran. Le codage est donc indiqué à la suite de cet article. Vous connaissez la règle du jeu : il y a encore et toujours trois erreurs à retrouver. Ce ne sont pas des erreurs portant sur les DATA.

La première est comme d'habitude une simple faute de syntaxe que vous indiquera aussitôt GFA. La deuxième est assez facile. Ce n'est qu'une inversion de fonctions qui produit alors un clignotement de l'écran. D'ailleurs, à tout réfléchir, on pourrait se demander si la fonction utilisée ici est vraiment utile. La troisième est assez classique et ne pardonne pas sous assembleur. C'est un récapitulatif des précédents chapitres.

Bien. Maintenant que vous avez trouvé, j'attire votre attention sur l'intérêt de ce codage. Il n'y a qu'une seule commande : calendrier. Les procédures sont ensuite classées par ordre alphabétique. Cela permet de les retrouver beaucoup plus rapidement quand le programme commencera à devenir important. S'il devient vraiment très long, on réalisera d'abord un premier classement thématique (les procédures de saisie, d'affichage...) puis chaque procédure sera classée alphabétiquement dans son thème spécifique. Enfin, la première procédure indiquera toujours le plan général suivi par le codage.

Il me semble nécessaire de montrer le pourquoi d'une commande. Enlevez donc la commande "COLOR" qui précède "DEFILE" ou ce qu'il en reste (gasp, j'ai révélé la première erreur). Relancez. La présentation devient beaucoup plus terne car "COLOR" a pour fonction d'indiquer l'utilisation d'une nouvelle couleur (du numéro 0 à 7, 15, 31 ou 63, selon le type d'écran) des lettres, fonds et bordures.

GFA Basic
GFA Basic
GFA Basic
GFA Basic


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Article précédent] / [Article suivant]