Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 23 novembre 2017 - 06:21  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Genesis Plus 1.5/1.6
(Article écrit par Sylvain Aumercier - septembre 2013)


C'est ce 3 septembre 2013 que Kelly Samel a rendu disponible la version 1.5 de son émulateur phare sur MorphOS : Genesis Plus. Après avoir abordé le sujet sur le forum d'Amigaimpact.org, David Brunet m'a demandé de rédiger un article sur cet excellent logiciel. En fin rédacteur en chef d'Obligement, sans doute a-t-il décelé en moi un fan du Sega de la grande époque et plus généralement des consoles et micro-ordinateurs de la génération 16 bits.

Émulateur(s)

Genesis Plus n'est pas un émulateur mais une compilation d'émulateurs puisqu'il regroupe en un seul exécutable et une seule interface un émulateur Genesis/Mega Drive, oh surprise, mais aussi un émulateur Game Gear, la première console portable 8 bits de Sega, un émulateur Master System, l'ancêtre 8 bits de la Mega Drive et enfin, et c'est une première sur l'un de nos systèmes Amiga, un émulateur SegaCD/MegaCD, le fameux module CD optionnel commercialisé par Sega de 1991 à 1996.

En ce sens, Genesis Plus 1.5 est une mise à jour majeure.

Possibilités

Au chapitre des autres nouveautés, on peut noter une amélioration du système de redimensionnement du mode fenêtré, une gestion séparée des répertoires cible des images ROM et ISO, un nouveau système de redéfinition des touches et boutons manette, la gestion de la manette XBox 360 à travers le sensors.library et diverses corrections de bogues.

L'interface claire et soignée de Genesis Plus utilise MUI, elle permet bien évidemment de lancer le jeu de son choix mais aussi de choisir entre un mode plein écran ou fenêtré, l'usage du mode overlay ou pas, l'usage d'un filtre "scanline" ou non mais encore de régler le volume sonore, de modifier la définition des touches ou des boutons de commandes ou encore de désactiver la Vsynchro pour les plus petites configurations.

Genesis Plus 1.5
L'interface MUI de Genesis Plus

Je passerais brièvement sur les émulateurs Game Gear, Master System et Mega Drive qui n'ont pas évolué de manière significative, ils fonctionnaient déjà fort bien sur les précédentes versions de Genesis Plus, ils fonctionnent toujours aussi bien. Sauf à tenter de leur faire avaler une image ROM douteuse, ce qui malheureusement occasionne souvent un gel du système, je n'ai pas réussi à les prendre en défaut.

Un jeu comme Virtua Racing dont la cartouche originale est pourvue du fameux DSP Virtua Sega Processor, se lance sans broncher, un tel jeu consomme de 70 à 85% des ressources du PowerPC G4 1,33 GHz de mon PowerBook tandis qu'un jeu plus conventionnel tel que Street Of Rage occupe, lui, de 15% à 25% de mon micro-processeur.

A noter qu'il est possible de lancer les images ROM Game Gear, Master System et Mega Drive compressé au format Zip.

Genesis Plus 1.5
Virtua Racing qui utilisait le DSP SVP

Genesis Plus 1.5
Street Of Rage, l'un des nombreux "hits" de la Mega Drive

Émulation du MegaCD

Concentrons-nous davantage sur la partie MegaCD de notre compilation d'émulateurs Sega, car c'est bien là où réside la grande nouveauté de Genesis Plus 1.5.

Genesis Plus 1.5
L'écran d'accueil du MegaCD

Après avoir connu quelques tracas pour trouver une image BIOS compatible, qu'il faudra renommer en "BIOS_CD_U.bios" et placer dans le répertoire "BIOS/" et eut quelques soucis pour mettre la main sur des images ISO accompagnées de fichiers ".cue" (fichier permettant de définir l'emplacement horaire des pistes de données et des pistes audio de l'image ISO), mon constat est que nous avons affaire là à un excellent émulateur, dans la lignée d'un Snes9x ou MAME.

A vous les joies du plaisir désuet des séquences FMV (Full Motion Video) très en vogue dans les premiers jeux sur CD, des musiques et voies sur pistes audio parfois d'une qualité remarquable et des quelques "hits", car il y en a, du MegaCD.

Pour n'en citer que quelques-uns : Road Avenger, plus un film animé qu'un jeu à proprement parler, FlashBack et ses séquences en FMV étonnantes, Heart Of The Aliens, exclusité du MegaCD qui ne devrait pas laisser les amigaïstes indifférents puisqu'il s'agit de la suite d'Another World, Sonic CD ou encore le "shoot-them-up" Sylpheed dont on a peine à croire qu'il tournait sur une machine pourvue d'un simple 68000.

Genesis Plus 1.5
Road Avenger, plus un film animé qu'un jeu

Genesis Plus 1.5
Heart Of The Aliens, la suite méconnue d'Another World

Les performances de l'émulation MegaCD de Genesis Plus 1.5 sont excellentes, ne consommant jamais plus de 50% des ressources de mon PowerPC G4 et plus généralement l'occupant de 20 à 35%.

Quelques reproches

Au chapitre des reproches concernant Genesis Plus 1.5, notons l'absence de gestion du Sega 32X, autre module optionnel de la Mega Drive et préquelle technique de la Sega Saturn. Interrogé par mes soins à ce sujet, Kelly Samel, son auteur, me disait que la gestion du 32x dépendait du bon vouloir des auteurs de Genesis GX, "homebrew" pour console Wii dont est issue Genesis Plus MorphOS.

On pourrait lui reprocher également d'être particulièrement tatillon sur la qualité des images ROM, ISO et du BIOS MegaCD, mais en cherchant un peu sur les forums, vous devriez pouvoir trouver des liens pour vous en sortir, liens que je ne communiquerais pas pour des raisons évidentes de légalités et de propriétés intellectuelles.

Je rappelle par ailleurs qu'il est nécessaire de posséder les cartouches ou CD orignaux des jeux Mega Drive, MegaCD, Master System ou Game Gear pour pouvoir en utiliser les copies avec Genesis Plus. Il en va de même concernant l'image du BIOS du MegaCD.

Vous pouvez retrouver l'archive de Genesis Plus ainsi que les autres portages ou productions de Kelly Samel sur sa page Web : members.shaw.ca/realstar/.

La version 1.6

Kelly Samel est très réactif et a rapidement proposé une version 1.6 qui corrige trois problèmes : celui du bouton "C" de la manette, des signaux non libérés lors de la sortie de l'émulateur et le gel système avec certaines ROM.

Nom : Genesis Plus 1.5/1.6.
Développeur : Kelly Samel.
Genre : émulateur de Mega Drive et autres.
Date : 2013.
Configuration minimale : MorphOS, 8 Mo de mémoire.
Licence : GPL 2.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]