Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 25 mars 2017 - 02:55  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de MAME 0.69
(Article écrit par Fabien Coeurjoly - octobre 2003)


Le projet MAME (Multiple Arcade Machine Emulator) a débuté en 1996, à l'initiative de Nicolas Salmoria. MAME permet d'émuler des bornes d'arcade et c'est ainsi un moyen de rejouer à de vieux jeux d'arcade qui ne sont plus disponibles, mais cela est aussi en quelque sorte une sauvegarde du patrimoine ludique. MAME dans sa version actuelle gère plus de 4000 ROM et plus de 2300 jeux, ce qui garantit une ludothèque plutôt bien fournie : cela va de Space Invaders à MetalSlug 3, en passant par Street Fighter 2, Mortal Kombat ou encore Ghouls'n Ghosts. Chacun y trouvera son bonheur.

MAME est développé sur PC Windows/DOS, mais de nombreux portages sur toutes sortes de machines et OS ont vu le jour depuis. Sur Amiga, nous avons eu plusieurs portages : parmi les plus connus nous avons le portage de Matts Hansen en version 68k et PowerUP, MamePPC de Mathias Roslund et WarpMame de Colin Ward en version WarpOS.

De plus, MAME est conçu dans le but d'être portable, si bien qu'il n'est parfois pas aussi optimisé qu'il devrait l'être et c'est en partie pour cela que sur Amiga (même PowerPC), il ne fallait pas espérer faire tourner des jeux récents à pleine vitesse. Ainsi nous pouvons nous réjouir d'avoir de nouvelles machines à base de G3 et bientôt G4, car sur ces machines MAME peut enfin fonctionner à pleine vitesse.

Après l'annonce du Pegasos de bPlan, j'ai décidé de développer un portage MorphOS de MAME, dans l'espoir de pouvoir rejouer à des jeux mythiques tels que MetalSlug, les indémodables Street Fighter et j'en passe. La version publique MAME MorphOS est actuellement la 0.69 et c'est celle que je vais détailler dans cet article.

Installation

Les versions les plus récentes de MAME MorphOS se trouvent sur perso.wanadoo.fr/fabien.coeurjoly/. L'installation se résume à décompresser l'archive. Depuis la version 0.69, une interface graphique MUI est intégrée à MAME et requiert la classe GuiGfx.mcc qui est disponible sur Aminet. Pour profiter de l'interface graphique, il faut lancer MAME en mode Workbench (depuis Ambient, Magellan...). Le mode Shell est toujours disponible pour les inconditionnels de la ligne de commande. Bien entendu, MAME tout seul ne se révèle pas très utile, aussi il est nécessaire de se procurer les ROM des jeux d'arcade auxquels on veut jouer. Il va de soi qu'il faut posséder lesdits jeux d'arcade pour avoir le droit de les utiliser avec MAME. J'ai cependant entendu parler d'un site, www.mame.dk, qui fourmille d'informations intéressantes sur les ROM. :) Certaines ROM étant assez imposantes (certaines atteignent plus de 80 Mo), il est possible et même préférable de conserver les ROM en archives Zip.

Utilisation

L'interface graphique propose une liste des jeux disponibles et affiche une image des jeux sélectionnés si présente.

Pour chacun des jeux, il est possible d'effectuer quelques réglages :
  • Mode fenêtré ou plein écran.
  • Utilisation de l'overlay (permet un étirement ainsi qu'un filtrage bilinéaire de l'image, ce qui peut déplaire aux puristes).
  • Choix du mode d'écran.
  • Réglage du saut d'images (permet aux jeux les plus gourmands de conserver la vitesse originale, au détriment de la fluidité). Avec -1, le saut d'images est ajusté automatiquement afin de conserver la vitesse originale du jeu.
  • Utilisation de la manette (la lowlevel.library est utilisée et par conséquent les manettes PC sont gérées).
  • Émulation du son et réglage de la fréquence.
  • Chemin des ROM et des images des jeux.
MAME-GUI Main


MAME-GUI Prefs

Il ne reste alors qu'à lancer son jeu préféré. La liste des jeux intéressants est bien longue et bien subjective mais voici quelques jeux que j'apprécie :
  • Des beat'em up sur NeoGeo (Garou, Last Blade...).
  • La série des MetalSlug.
  • Des shoot'em up (R-Type Leo, Ddonpachi...).
  • La plupart des jeux Capcom (les Street Fighter, Dungeons And Dragons...).
Et beaucoup beaucoup d'autres... :)

Performances

Sur Pegasos on peut espérer jouer à la plupart des jeux sans être freiné par une lenteur excessive. Cela inclut la majorité des jeux NeoGeo (même les plus récents), la plupart des jeux Capcom, et beaucoup d'autres. Il existe cependant quelques jeux qui exploitent un matériel assez puissant (processeurs SH2, DSP à 100 MHz, multiples 68k, etc.), et pour ceux-là le Pegasos se révélera incapable de les émuler à une vitesse suffisante. D'autre part MAME n'est pas un chef-d'oeuvre d'optimisation, et c'est encore plus flagrant sur ce portage puisqu'il ne propose pas certaines optimisations assembleur comme sur PC. A titre d'information, il faut savoir qu'un jeu tel que Cruis'n'USA (jeu de voiture en 3D basé sur le matériel Ultra 64), ne tourne à pleine vitesse que sur un PC à plus de 3 GHz. Dans une certaine mesure on peut améliorer les choses en augmentant le saut d'images et/ou coupant le son, mais cela est quelque peu frustrant. Espérons que les Pegasos II sortiront bientôt. :)

Problèmes et solutions

La ROM ne se lance pas ("file xxx not found")

C'est le problème que l'on rencontre le plus fréquemment sous MAME. Le programme évolue constamment, et certaines archives de ROM ne sont plus valides. Pour remédier à cela, il suffit de s'assurer de lancer une ROM qui est compatible avec la version de MAME (ici 0.69). Le site www.mame.dk est très commode pour cela puisqu'il répertorie l'ensemble des ROM et donne les versions de MAME qui sont compatibles.

"Not enough memory to decode ...", "Can't allocate xxx bytes for ..."

MAME est assez imposant comme vous aurez pu le remarquer à la taille de l'exécutable, mais ce n'est rien comparé aux besoins de certaines ROM : à titre d'exemple la ROM GunBird2 (shoot'em up de Psyko) nécessite plus de 200 Mo de mémoire pour pouvoir se lancer (le décryptage des graphismes en particulier prend beaucoup de place). Il n'y a donc pas de solution miracle pour le moment à part acheter plus de mémoire, ou prier pour que la mémoire virtuelle soit bientôt fonctionnelle dans MorphOS.

Le jeu xxx a de mauvaises couleurs/n'a pas de son...

Certains jeux gérés par MAME ne sont pas encore complètement émulés, et se révèlent ainsi imparfaits. Patience.

Le jeu xxx plante.

MAME est le fruit de la collaboration de beaucoup de développeurs, chacun développant des pilotes pour telle ou telle ROM, et malheureusement certains pilotes sont moins stables que d'autres. Par exemple, les jeux Namco System 1 font irrémédiablement planter MAME à l'heure actuelle.

Évolution

MAME MorphOS est actuellement utilisable mais il reste encore quelques petites choses à faire :
  • Réduction de la latence sonore constatée sur certains jeux.
  • Multitampon pour les modes vidéo plein écran.
  • Filtrage/recherche de ROM dans l'interface graphique (utile quand on en possède plusieurs centaines).
  • Gestion du réseau.
  • Réduction de la fragmentation de la mémoire occasionnée par l'utilisation de MAME.
  • Ajout de filtres vidéo (scanlines, filres Scale2X...).
  • Venir à bout de tous les bogues... :)
  • Une version AmigaOS 4 s'il y a de la demande et lorsqu'il sera disponible.
Je remercie au passage les personnes qui ont testé des versions parfois très expérimentales de MAME MorphOS (merci Bertrand Presles, Thierry Philippe, Mahendra Tallur et tous les autres).

Nom : MAME 0.69.
Développeurs : Nicola Salmoria et l'équipe MAME.
Genre : émulateur de bornes d'arcade.
Date : 2003.
Configuration minimale : machine sous MorphOS, 64 Mo de mémoire, PowerPC G3/600 MHz.
Licence : Open Source.
Téléchargement : Aminet.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]