Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 18 novembre 2017 - 00:00  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : Foire de Paris 1992
(Article écrit par David Téné et extrait de Tilt - juillet 1992)


Du 29 avril au 10 mai derniers s'est tenue la Foire de Paris. Si Tilt vous en parle dans ses colonnes, c'est tout simplement parce qu'il y avait un espace informatique/jeux vidéo. Pas beaucoup d'exposants, mais les grands : Nintendo, Sega et... IBM (!) y étaient en force. Une expérience intéressante comme on aimerait en voir plus souvent !

Foire de Paris 1992

La Foire de Paris

Quelle est la manifestation française qui dure douze jours, regroupe plus de 3000 exposants sur 220 000 m2 et attire près d'un million de visiteurs chaque année ? Il s'agit bien entendu de la Foire de Paris, une exposition tellement gigantesque qu'elle occupe toute la surface du Parc de la Porte de Versailles. Chacun des huit halls est consacré à un thème et forme un "salon" à lui tout seul.

Cette année, on pouvait découvrir au sein du pavillon 1 (le salon des loisirs, sports et divertissements) un espace informatique/jeux vidéos. Rien à voir avec ce qui a déjà pu être fait auparavant, à la fois pour la qualité, mais aussi la quantité des exposants (peu nombreux). Les grands répondent présents : Nintendo et Sega pour les consoles, IBM pour la micro-informatique. En revanche, on regrette que Commodore et Atari n'aient pas vraiment joué le jeu. Leurs stands sont plutôt déplorables et, en s'approchant, on découvre en fait qu'ils sont représentés par des revendeurs. Quant à la Neo Geo (distribuée par Guillemot) et la PC Engine (Sodipeng), aucune trace... Parmi ceux qui se sont "donnés à fond", chacun rivalise d'imagination pour attirer le public.

Nintendo

Mais c'est Nintendo qui remporte la palme du stand le plus original : imaginez un espace délimité par une palissade sur laquelle sont peints des personnages célèbres (RobCop, Dark Vador...) au beau milieu duquel trône le fameux camion du Nintendo Tour. Apparu pour la première fois au Supergames Show au mois de décembre 1991, ce semi-remorque héberge à son bord, pour l'occasion, des Super Nintendo sur lesquelles tournent les premiers jeux disponibles : Super Mario World, F-Zero, Super Soccer, Super Tennis et Super R-Type. A l'extérieur, c'est-à-dire sur le stand proprement dit, des bornes Game Boy et NES permettent d'essayer les titres les plus récents : Hook et Addams Family d'Ocean, Megaman 3 et Duck Tales de Capcom, Tortues Ninja 2 et Top Gun 2 de Konami, Double Dragon 1, 2 et 3 et les Simpson d'Akklaim...

Foire de Paris 1992

Également en démonstration, la méthode d'apprentissage du piano Miracle sur NES commercialisée aux alentours de 2500 francs. Le tout est surveillé par un immense Mario gonflable qui surplombe l'assemblée...

Sega

Le stand Sega, lui, est aux couleurs de la marque. Sur le pourtour intérieur, une cinquantaine de consoles sont alignées : Master System, Game Gear et Mega Drive. C'est l'occasion pour les passionnés de découvrir les dernières nouveautés en "direct live". A une extrémité du stand, la firme au hérisson a eu la bonne idée d'installer une quinzaine de bornes d'arcade.

Micro-informatique

Quant à la micro-informatique, IBM en était le principal... et unique représentant ! Depuis la sortie des PS/1, IBM joue à fond la carte grand public et s'est dit qu'après tout, la Foire de Paris était le meilleur moyen de tester le pouls de ce fameux grand public. Une attraction musicale permet même de casser l'image sérieuse qui aurait pu en rebuter certains. Il s'agit d'une démonstration du logiciel musical Big Boss 24 de la société grenobloise Rythm'N'Soft. Initialement développé sur Atari ST et présenté au Salon de la Micro en octobre 1990, la version proposée ici tourne sur un IBM 386SX équipé de 4 Mo de mémoire que complètent une interface Midibox ainsi qu'un expandeur Sound Canvas SC55 et un clavier JD-800 de Roland.

Le reste du stand est divisé en postes de travail, chacun d'entre eux représentant un type d'application : traitement de texte avec WordPerfect, tableur avec Excel, comptabilité avec Ciel!, etc.

Mais le plus spectaculaire est sans aucun doute la communication faite par IBM autour de la nouvelle version de l'environnement graphique : OS/2 2.0. En le commercialisant pour l'occasion au prix exceptionnel de 695 francs (au lieu de 1990 francs), Big Blue affiche sa volonté de rendre son système d'exploitation très populaire auprès du public. Tournant sur une configuration à base de 386 au minimum, il remplace MS-DOS et Windows sans pour autant les supprimer. Très simple d'emploi, il se gère bien entendu à la souris et par icônes, "à la Windows". La différence est qu'il exploite pleinement les potentialités des microprocesseurs 80386 et 80486 (qui sont des 32 bits), ce qui n'est pas le cas de Windows.

Foire de Paris 1992
Une machine à fabriquer des pin's

Quelques jeux

Enfin, quelques éditeurs de jeux bien connus présentent leurs derniers titres. Chez Infogrames, c'est Eternam et les logiciels Disney qui sont à l'honneur et Ubi Soft fait admirer Battle Isle et Indy IV, deux grands titres de Lucasfilm Games.

Le stand Atari, tenu par Ultima, est bien pauvre. Sept malheureuses bornes à base de Lynx et deux démos censées démontrer les capacités graphiques et sonores des STE constituent les seules attractions. A l'heure où le marché se pose des questions sur Atari, il serait peut-être temps que ses dirigeants se réveillent en profitant, par exemple, d'une occasion comme la Foire de Paris pour tenter de le reconquérir...

Quant à Commodore, c'est Micro Sweet qui les représente. Sur leur stand un peu fouillis (mais c'est la Foire de Paris !), on découvre, à côté des télécopieurs Panasonic, des Amiga CDTV pour moins de 6000 francs.

Les autres stands sont principalement des revendeurs : Micromania, Micro Vidéo... L'éditeur de jeux Silmarils est également de la partie.

Bilan

Un regret tout de même : je trouve dommage que les organisateurs n'aient pas fait plus d'efforts pour indiquer cet espace informatique/jeux vidéos car aucun panneau ne signalait la présence de ce "salon dans le salon". Je me serais presque perdu dans cet immense pavillon si un logo Sega n'avait pas attiré mon attention. Gageons cependant que le Comité des Expositions de Paris aura, l'an prochain, modifié sa signalétique en conséquence !


[Retour en haut] / [Retour aux articles]