Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 27 juin 2022 - 15:56  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Fire Force [CD32]
(Article écrit par Jérôme Darnauder et extrait de Joystick - mars 1994)


Une action limitée, des ennemis débiles et pas la moindre amélioration par rapport à la version A500 : Fire Force n'offre-t-il aucune force ?

Fire Force

"Alors bande de petits salopards ! C'est que ça fous plus grand-chose depuis pas mal de temps bordel. Allez hop, à la guerre et que ça saute !". Fire Force est de retour. Ce jeu déjà testé sur Amiga OCS est en tout point identique à... lui-même ! Cette version n'apporte strictement rien de nouveau par rapport à celle que l'on connait déjà. Même graphismes, même son, même animation.

Je serais presque tenté de dire même mer.. maaaiiiis enfin, nous n'en sommes pas là (et c'est pas aussi pourri que ça).

Fire Force

"La Madelon vient nous servir à boire...". C'est en sifflotant ce chant de légionnaire que vous partez prendre les armes. Vos missions, si toutefois vous les accepter, vont consister à tout faire péter. C'est en fait légèrement plus subtil que ça puisque vous devrez, entre autres, délivrez un Schtroumph, buter un escargot, étrangler un aspirateur et planter une aiguille dans les fesses de la voisine. Bref, vous l'aurez compris, vous allez revivre la vie d'un commando des forces spéciales. Vous pourrez même égorger des gens.

Fire Force

Mais l'intervention est minutieusement minutée et vous ne disposez que de très peu de temps pour parcourir l'ensemble du niveau. Vous vous déplacez dans un décor à défilement horizontal sur un seul plan. Votre personnage peut courir, ramper, sauter (très mal) et changer d'armes. Elles sont au nombre de six, du simple couteau jusqu'au bazooka (il n'y a malheureusement pas de lance-flamme, même pas un briquet, c'est pour dire) et ne peuvent "fonctionner" que si vous disposez des munitions adéquates. Vous pourrez fouiller chaque ennemi tué et récolter ainsi la précieuse denrée.

Les complexes manipulations de la manette vous permettent également de consommer vos trousses de secours, de modifier l'angle de tir, de ramasser de nouvelles pétaudières ou encore de vous fouler un pouce. L'accès à l'ensemble des fonctions nécessite en effet de sacrés manipulations à la manette qui frise l'impossible. Non, je déconne mais ce n'est pas simple au départ.

Fire Force

Mis à part ça, c'est du vu et du revu avec des bruitages standards, une musique très moyenne, voire agaçante, des couleurs classiques (genre vert kaki)... Bref, Fire Force ne casse pas des briques et la sous-exploitation de la CD32 me fout de plus en plus les boules. Ce jeu d'action demeure néanmoins amusant.

Nom : Prey: Fire Force [CD32].
Éditeur : International Computer Entertainment.
Genre : jeu d'action.
Date : 1994.
Configuration minimale : CD32, 68020, 2 Mo de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 6/10.

Les points forts :

- Les décors bien que grossiers sont variés et les bruitages rigolos.
- C'est de l'action bien gore et amusante.

Les points faibles :

- La difficulté n'est pas assez progressive.
- Les ennemis sont aussi stupides que lents. Ils ne font preuve d'aucune intelligence, même artificielle, quelle bande d'abrutis !
- Pas la moindre exploitation des capacités du CD, y compris au niveau du son.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]