Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 01 décembre 2021 - 14:21  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Fire Force
(Article écrit par Seb et extrait de Joystick - décembre 1992)


ICE (alias International Computer Entertainment) est une société qui édite des jeux sur Amiga depuis peu. Elle a publié il y a quelques mois The Magic Garden mais on attend le vrai succès qui va propulser l'entreprise. Serait-ce avec Fire Force, un jeu d'action et de tir, idéal pour se défouler ?

Fire Force

Avec Fire Force, vous allez pouvoir laisser sortir vos instincts meurtriers tranquillement, comme ça, sans faire de mal à personne, dans l'intimité de la pièce où vous avez collé votre ordinateur. Le héros du jeu est une sorte de Rambo officiel que l'on envoie dans des missions quand elles sont particulièrement difficiles. Partir pour éliminer le chef d'une armée rebelle en Amérique du Sud, délivrer des prisonniers de guerre ou simplement ordre de sabotage, huit missions en différents lieux du globe vous attendent.

Fire Force

Avant de partir vous battre, vous devez équiper notre héros pour qu'il n'ait pas à se battre à mains nues ou uniquement avec son opinel n°12. Grâce à un écran que vous manipulez à la souris, en quelques clics, vous achèterez des mitraillettes, des munitions, des grenades et toute la panoplie nécessaire pour massacrer un maximum de coyotes que quelqu'un de haut placé a décidé de qualifier d'ennemis. Votre seule limite concerne le poids, vous ne pourrez donc emporter toutes les armes que l'on vous propose, il faudra faire un choix et celui-ci dépendra de la mission qui vous attend. Si vous partez par exemple pour du sabotage, mieux vaut emporter des explosifs.

Fire Force

Le jeu en lui-même propose un défilement continu qui se déclenche quand vous arrivez en bord d'écran. Le personnage que vous dirigez peut ramper, sauter, monter ou descendre aux échelles, et même entrer dans des bâtiments. Si vous disposez de plusieurs armes, vous sélectionnez celle qui est active en utilisant les touches de fonction, le bouton de la manette permet de déclencher le tir. Vos ennemis peuvent être armés d'un "simple" fusil mitrailleur, ou carrément de mitrailleuses lourdes, sur pieds, placées dans des tourelles.

L'action n'est qu'une succession de bastons, mais pas trop à la fois, ce n'est pas un jeu de combat, les ennemis n'arrivent pas à la file, ils vous attendent en des points précis, toujours identiques d'une partie à l'autre, et se déplacent éventuellement de quelques pas de façon pendulaire. Ces ennemis sont d'ailleurs totalement dénués d'intelligence. Passez à leurs pieds en rampant, mettez-vous derrière eux et ils mettront deux heures à se retourner. Et encore, il n'est même pas sûr qu'ils se re-tournent. Il ne vous reste plus qu'à les égorger avec votre couteau. De loin la séquence la plus amusante du jeu. Une fois que vous avez le cadavre d'un ennemi à vos pieds, vous pouvez le fouiller pour lui piquer ses armes et ses munitions, toujours dans la limite du poids maximum que vous pouvez porter, bien sûr.

Fire Force

Fire Force aurait pu être un jeu génial ; malheureusement, la maniabilité un peu lourdingue, la relative lenteur du jeu, les incohérences dues à la débilité de vos ennemis, tout cela gâche un peu le logiciel. Pourtant, les graphismes ne sont pas désagréables (un peu bruts) et le jeu reste assez amusant quand on ferme les yeux sur ses défauts : toutes les façons de tuer ses ennemis ont vraiment beaucoup de charme.

Nom : Fire Force.
Éditeur : ICE (International Computer Entertainment).
Genre : jeu d'action.
Date : 1992.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 6,5/10.

Les points forts :

- Les décors sont variés, chaque mission se déroule dans un lieu complètement différent, avec des décors et des ennemis qui changent en fonction.
- Un certain amusement à trancher les gorges...

Les points faibles :

- L'action est un peu trop lente et peu fournie, il n'y a pas beaucoup d'ennemis et ils sont toujours placés aux mêmes endroits et bougent de la même façon.
- Vos adversaires sont complètement abrutis, il suffit souvent de se baisser quand ils tirent, de ramper pour les rejoindre et de se relever pour les planter à coups de couteaux.
- La limite de temps est parfois trop forte.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]