Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 26 avril 2017 - 08:05  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'Excellence! 3.0
(Article écrit par Charles-Henri Butty et extrait d'Amiga News - avril 1993)


Voici la dernière version de ce traitement de texte en français de Micro-Systems Software (MSS). La version en français distribuée par MAD est sortie avant la version originale en anglais. Remarquable !

Qu'y a-t-il de nouveau ? La boîte, est la même, mis à part que "VERSION 3" est inscrit dessus. Le manuel est resté le même, les deux disquettes sont bizarrement numérotées 3 et 4, et c'est tout. Le logiciel lui-même a, par contre, changé complètement d'aspect.

L'aspect 2.0, c'est beau

L'aspect 2.0 rend "professionnel" un programme et permettra à l'Amiga de s'imposer dans la bureautique moderne. Ma première remarque, et ce sera sûrement la vôtre aussi, fût "ça ressemble à Word pour Windows". En effet, comme vous le constaterez sur l'écran de travail d'Excellence!, le graphisme de la règle est inspiré de Word. Pour les personnes qui ne connaissent pas ce programme, il est considéré comme étant le meilleur traitement de texte sur PC et compatibles. Espérons qu'une version 4 d'Excellence! aura la puissance, la facilité d'utilisation et la notoriété de Word, car quand on voit le chemin parcouru depuis la version 2, le rêve reste possible.

Excellence! 3.0

Bon, revenons sur terre. Le plus grand changement, c'est cette fameuse règle. En effet, depuis là, on a accès à la sélection des polices, du style, de l'interligné, des marges et des tabulations. Évidemment, la sélection par les menus est toujours possible. Plus de menu "Police" ; pour choisir les polices, on clique sur le gadget marqué de la police actuelle et on accède à la requête des polices.

Avec la version 3, on peut demander la grandeur que l'on veut pour les écritures bitmap (standard) ou Compugraphic. Bon, un bitmap agrandi n'est pas joli, mais la possibilité existe. A côté est marquée la grandeur. En cliquant on accède à la même requête que pour le choix des polices, mais cette fois pour mettre le texte en gras, italique et souligné.

Toutes les icônes sont du type 2.0, même sous 1.3, c'est-à-dire qu'une fois sélectionnées, on a l'impression qu'elles "s'enfoncent". Plus loin, il y a les sélectionneurs de format, au fer à gauche, justifié totalement, centré et au fer à droite. Les tabulations sont restées à la même place, sans changement. Le choix de l'interligne peut se faire en cliquant sur les gadgets "^" et "v" pour incrémenter ou décrémenter l'interligne ou en cliquant sur le chiffre de l'interligne et en frappant le nouveau. Le maximum est de 50 points.

Une autre modification d'ordre visuel concerne les ascenseurs. En bas à droite, "<", ">" ainsi qu'une barre de défilement permettent le déplacement horizontal. "Pg 1/2" indique le numéro de la page actuelle et le total. Pour se déplacer d'une page à l'autre, vous pouvez utiliser "^" et "v" ou cliquer sur "Pg 1/2" et indiquer votre choix. Une barre de défilement vertical est présente à droite et les gadgets "^" et "v" permettent de descendre ou de monter "tranquillement". Voilà, pour les changements extérieurs, c'est tout.

Certains menus ont été changés. Par exemple, le menu "Police" n'existe plus mais dans le menu "Style" vous pouvez accéder au choix des polices de caractères. Le menu "Document" a une nouvelle entrée : "Prononcer". Malheureusement, celle-ci sera en anglais, mais vous remarquerez que la possibilité, là aussi, existe. Concernant les menus, le plus gros changement est que certaines entrées ont vu leur nom se modifier.

Les préférences

Pour illustrer le plus qu'apporte la version 3, nous allons examiner les préférences. Là, vous pourrez choisir la langue (français, anglais ou allemand). Attention, ce choix n'affectera pas les menus et les requêtes, mais c'est en vue de l'utilisation du dictionnaire. En effet, vous pouvez acheter le programme en français avec son dictionnaire et des dictionnaires supplémentaires, anglais ou allemand. Vous avez le choix entre les mesures en pouce ou en centimètre, la vitesse de clignotement du curseur, le signalement d'une erreur soit un "bip", un flash, pas d'annonce (none) ou que Excellence! la prononce (en anglais). Puis il y a une section où on indique les chemins de fichier ainsi que la police et la taille par défaut.

Excellence! 3.0
Les préférences

Plus bas, on peut indiquer le temps (en minutes) entre les sauvegardes automatiques. Cette possibilité est très intéressante, car vous pouvez taper votre texte "au kilomètre" sans vous préoccuper de le sauver. Sauf erreur, le premier programme qui a eu cette possibilité fut Cygnus Ed, un autre "grand". Vous pouvez aussi être seulement prévenu. Ainsi après 10 minutes, par exemple, une requête s'affiche et vous indique que vous devez effectuer une sauvegarde de votre document.

On peut aussi choisir le niveau de copie de sauvegarde. En deux mots, si vous indiquez "2", vous aurez votre document, sa copie de sauvegarde, c'est-à-dire celle avant que vous sauviez et celui qui date d'avant la sauvegarde.

Ce système est très pratique, car si vous écrivez un roman et qu'à huit heures votre héros tombe d'une falaise poursuivi par de nombreux assaillants, vous pourrez reprendre le cours de l'histoire quelques heures avant, mettons cinq heures, car à ce moment-là, il était dans les bras d'une jeune et jolie blonde. Donc, vous faites dans un Shell un "List" ou, sous AmigaOS 2.0, un "Show All" et "View By Date", et vous redonnez vie à votre héros en faisant attention à ne pas tomber dans les mêmes pièges qu'avant. Si cette solution est pratique, elle emploie beaucoup de place sur disque. Je vous déconseille donc un niveau trop important de sauvegarde. Lors du lancement, Excellence! ouvre un fichier "Anonyme-1.doc" ou pas et la sauvegarde crée une icône ou non.

Vous pouvez afficher Excellence! en haute résolution, haute résolution entrelacée, Productivity ou A2024. Le mode A2024 est (enfin ?) lisible et exploitable grâce à une astuce de MSS. Pour les heureux possesseurs de ce moniteur spécial, vous... Non, je vous en parlerai quand j'en serai au manuel. On peut changer les couleurs et on peut aussi indiquer le nombre de couleurs à afficher. Le maximum passe à 16.

On peut aussi régler la parole, homme/femme, naturel/robot, la vitesse et la tonalité. Il y a aussi la possibilité de mettre un marqueur. Pour vous représenter ceci, imaginez que vous écrivez votre texte à la main. Lorsque vous voulez retrouver un passage, vous faites une croix au stylo rouge dans la marge. Eh bien, mettre un marqueur, c'est exactement ça, mais on ne voit pas la croix. De cette manière, si vous posez plusieurs marqueurs, une en tête de chapitre par exemple, vous pourrez vous déplacer rapidement dans le texte. Du côté des changements "explicables", c'est tout.

Excellence! 3.0
Paramètres de la voix

On m'a signalé que certaines personnes avaient des problèmes d'impression, décalage des pages, avec la version 2.0. Avec mon original, je n'ai jamais eu de problèmes, version 3 comprise. Le dictionnaire a maintenant 140 000 mots mais il lui manque souvent des mots "simples". Les fenêtres de la version 2 avaient une sorte de cellule zoom qui permettait d'agrandir la fenêtre aux dimensions de l'écran moins la barre du menu. Avec la version 3, elle a été remplacée par la cellule zoom ordinaire.

Personne n'est parfait

Après avoir parlé des plus, parlons des moins. Le sélectionneur de fichier a un petit défaut. Vous pouvez choisir avec un gadget cycleur entre les extensions .doc, .pic, .txt et point rien du tout. Si on choisit point rien du tout (affiche tous les fichiers), la version 2 n'indique pas les fichiers ".info" mais la version 3 le fait. Pourquoi ?

Autre problème, d'après la doc on peut choisir sa propre extension en cliquant sur le gadget et en l'indiquant dans la fenêtre de requête, mais je n'ai jamais réussi ceci.

Un petit truc amusant encore, c'est le comptage des caractères. La doc indique bien que c'est approximatif mais quand même. La version 2, Document/Résumé/Amiga droite-Y, me donne pour l'article sur l'Amiga 500 Plus, 3303 caractères, 589 mots et 32 phrases. La version 3, Document/Sommaire, 3311 caractères, 589 mots et 32 phrases. Il y a déjà une divergence de 8 caractères. AmigaOS me donne 3351 caractères. Précisons que ce texte était en ASCII. Qui a raison ? Qui a tort ?

Le manuel d'addendum 3.0

Les modifications apportées à la version 3.0 sont expliquées dans un fichier au format Excellence! sur la disquette "Doctools". C'est une excellente idée de mettre les changements sur disque car ils sont toujours à jour. Mais, il y a quand même un os. En effet, la marge gauche est à environ 2,54 cm (1 pouce), celle de droite 20 cm et un écran normal affiche jusqu'au centimètre 18 environ donc il manque environ 3 cm. Ainsi, si vous désirez lire le manuel, vous disposez de plusieurs solutions :
  • La première est de s'éreinter les yeux au défilement horizontal.
  • La deuxième, assez simple mais demandant du temps, c'est d'imprimer votre document.
  • Troisièmement, vous pouvez sauver le document au format ASCII et le charger soit dans Excellence! même ou dans un autre éditeur de texte.
  • La quatrième solution, ma préférée, ne vous demandera pas de temps, mais de l'argent. En effet, il vous faudra faire l'acquisition d'un moniteur Commodore A2024, qui a la particularité d'afficher une page A4 en entier à l'écran, de sauver les préférences avec comme mode d'écran A2024 et de recharger Excellence!. Vous aurez à l'écran 20,5 cm horizontal et vous pourrez lire tranquillement, avec les effets de texte, votre manuel.
Parlons du contenu du manuel. D'abord, il est très bien fait et il ne comporte pas de fautes d'orthographe. Il est conçu pour des personnes ne connaissant rien à l'informatique car il est amplement détaillé. C'est un bon manuel de mise à jour. La version 3.0 de sommaire nous donne : 84 507 caractères, 11 667 mots, 688 phrases, 681 paragraphes et 27 pages. Je ne peux que vous en recommander la lecture.

Pour ne pas rester sur une déception, le glossaire a été nettement amélioré. Le glossaire, c'est tout simplement une combinaison de touches pour faire un effet. Par exemple, et ce sur toutes les versions d'Excellence!, l'appui sur Shift et F7 imprimera le document avec les réglages par défaut. En bon français, j'aurais appelé ça macro, mais bon.

L'aspect graphique a été changé mais surtout, et c'est indispensable dans un environnement 2.0, vous avez un port ARexx. Mais, et on voit là une autre innovation de MSS, c'est un port "intelligent". Car le premier Excellence! aura un port Excellence!, le deuxième Excellence!.2, etc. Donc, avec ce système, on peut envoyer un message ARexx au programme que l'on désire, même si 50 Excellence! fonctionnent. L'appui sur certaines touches pourra exécuter un script ARexx. Si vous ne savez plus comment est le format des touches, vous pouvez aussi les faire saisir au vol.

Le mot de la fin

En conclusion, si vous avez la version 2.0 ou que vous êtes à la recherche d'un traitement de texte, je vous conseille l'acquisition d'Excellence! 3.0. Micro-Systems Software a apporté, et continue a apporter, des innovations dans le monde Amiga.

Annexe : le point de vue de Patrick Conconi

Très positif, j'aime bien le nouvel aspect de cette cuvée. Les informations sont clairement affichées à l'écran et même en mode entrelacé vous bénéficiez de polices de taille double en hauteur, ce qui rend très lisible ces informations et les lignes de menu.

Pour l'anecdote, le mot "règle" du menu édition a été écrit "régle"... La requête du menu "Insérer Libellé" a le mot caractère écrit "caractére"... Pour un traitement de texte avec correcteur orthographique intégré, c'est un comble !

Excellence! 3.0
Paramètres du correcteur orthographique

Contrôle accru

Plus sérieusement, j'ai tout particulièrement apprécié le contrôle accru des imprimantes avec les options de choix du numéro de police et de mode proportionnel. Ceci apporte un réel confort. J'ai aussi énormément apprécié l'effort fait pour rendre ergonomique ce logiciel. Utilisation des raccourcis clavier dans presque tous les panneaux (requêtes), programmation des touches de fonction facilitée par des mots réservés, bref, un pilotage presque complètement au clavier très appréciable.

L'utilisation de caractères spéciaux était attendue et est très agréable d'utilisation. Les fonctions de dictionnaire, de glossaire, d'index, de recherche n'ont pas changé, si ce n'est dans leur présentation et elles n'appellent pas de commentaires. En bref, l'interface a été complètement refondue et améliorée et c'est une réussite. Cette version n'apporte pas de nouvelles fonctions qui rendraient ce logiciel plus "PAO". Excellence! 3.0 reste un traitement de texte très conventionnel sans fioritures.

Quelques lacunes

Il manque toujours, en mode impression courrier :
  • L'utilisation des options (lettres en double hauteur/largeur ou lettres inverses) qu'offre toute imprimante de nos jours.
  • Le mélange des tailles (Pica, Elite, Fine) dans un même document.
A noter qu'en impression PostScript, ces options sont possibles via l'utilisation de tailles de polices différentes, et qu'elles le sont en mode graphique également. Il manque aussi la possibilité de mettre un paragraphe en colonnes et pas le reste du document. Dommage aussi qu'il n'y ait pas de fonction de détourage du texte autour des graphiques.

Conconiclusion

En résumé, Excellence! est un traitement de texte semi-professionnel, qui n'égale pas la puissance et les possibilités de Word sur PC et Mac, mais qui, au titre de traitement de texte de M. tout-le-monde, remporte la plume d'argent ! Je le redis : une réussite !

Nom : Excellence! 3.0.
Éditeur : Micro-Systems Software.
Genre : traitement de texte.
Date : 1992.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 1 Mo de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 590 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]