Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 22 septembre 2017 - 03:00  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Emplant, premier émulateur multi-ordinateurs ?
(Article écrit par Gilles Bourdin et extrait d'Amiga News - juin 1992)


Utilities Unlimited of Oregon annonce que son nouvel émulateur matériel/logiciel Macintosh s'appellera "Emplant". Cette solution est, d'après UUL, une architecture ouverte d'émulation, permettant l'émulation de virtuellement n'importe quel ordinateur à une vitesse dépendante de la configuration matérielle de l'Amiga émulant.

Multi-émulations

En changeant les ROM et le logiciel d'émulation, il est donc possible d'obtenir des émulations de toute sorte en plus du Mac : des émulations Mega ST et IBM AT (386/486) sont prévues dans l'avenir. Le concept repose sur le module matériel dont la versatilité est suffisante, de sorte qu'en théorie une mise à niveau matérielle ne soit jamais nécessaire, et que toutes les améliorations se fassent au niveau logiciel, quel que soit le système émulé dans l'avenir. UUL est allé jusqu'à intégrer des éléments qui risquent de ne jamais être utilisés pour être sûr de ne plus devoir modifier la carte.

Le support de modules EPROM, Static RAM et SIMM rend le matériel compatible avec toutes les techniques utilisées par les différents systèmes d'exploitation existants.

La solution

La solution est constituée de la carte Emplant (à enficher en interne dans un connecteur Zorro II/III d'Amiga 2000/3000 ou d'un module pour le bus d'expansion d'un Amiga 500/1000) et d'un pilote logiciel pour l'émulation Mac II.

Le logiciel d'émulation Mac IIx est relativement simple, car la majorité du travail d'émulation est faite par la carte. D'autre part, l'émulation Mac donne à l'Amiga la puissance et les capacités équivalentes à un véritable Mac IIx. Des gestionnaires d'affichage permettent l'utilisation de cartes graphiques Amiga 12 ou 24 bits pour une émulation Mac en 256 couleurs. Les cartes suivantes sont actuellement gérées, d'autres modules de gestion vidéo sont en préparation : DCTV, HAM-E, Firecracker. L'émulation peut fonctionner jusqu'en 16 couleurs en utilisant les circuits spécialisés standards de l'Amiga.

Le son est émulé logiciellement par Paula, qui a à peu près les mêmes caractéristiques que la puce sonore du Mac IIx. D'autres pilotes d'extensions donnent accès à virtuellement tous les médias de sauvegarde.

Un Mac II normal utilise un 68030, cependant, Apple a prévu des routines de gestion d'exception permettant de faire fonctionner un tel système avec un 68000. De cette façon, les possesseurs d'Amiga non-étendus pourront aussi utiliser cet émulateur.

Toujours d'après UUL, tous les logiciels Mac connus tourneront sur cet émulateur, et la compatibilité sera de 100% si l'Amiga est équipé d'une MMU. Attention, les cartes accélératrices à base de 68EC030 ainsi que certaines cartes à base de 68020 n'ont pas de MMU (unité de gestion de mémoire).

Multitâche

L'émulateur fonctionne en multitâche avec l'Amiga, ce qui permettra un échange de fichiers et d'informations entre AmigaOS et Mac OS dans les deux sens, sans devoir recourir à des logiciels de transfert : grâce au système d'exploitation du Mac IIx, gérant le FFS (Foreign File Systems), il est possible d'utiliser tous les systèmes de stockage de mémoire de masse du côté Amiga, à savoir les lecteurs de disquette, les disques durs, les lecteurs de CD, etc. Même des volumes de type CrossDOS ou MessyDOS sont transparents pour le Mac et peuvent être utilisés. Attention, une MMU est ici également nécessaire pour pouvoir gérer les deux systèmes d'exploitation présents simultanément en mémoire (AmigaOS et Mac OS).

L'architecture du matériel permet, par un changement des modules ROM SIMM (le Mac IIx utilise des ROM SIMM 256 ko) et du pilote d'émulation, de changer le type de système émulé. Grâce à la flexibilité du concept, UUL s'engage à proposer une émulation Mac IIfx et Quadra en automne. Une simple mise à jour du logiciel sera la seule chose nécessaire.

Le port série du Mac n'est pas émulé mais dupliqué, en utilisant le processeur standard série haute vitesse du Mac. Appletalk est géré à 100% avec la prise mini-DIN 8 broches présente sur la carte. Ce port série peut être également utilisé du côté Amiga, permettant la connexion de deux extensions série (modems, par exemple), fonctionnant simultanément à une vitesse maximum de 230 000 bauds (vitesse de Appletalk).

Une interface SCSI optionnelle à base de processeur NCR 8490 haute vitesse est capable de gérer des transferts non-DMA à une vitesse de 800 ko par seconde. Il est possible d'y brancher jusqu'à sept extensions SCSI. Cette interface, comme le port Appletalk, peut être utilisée par le côté Amiga et Mac également, simultanément ou séparément.

UUL a inclus une gestion des lecteurs haute densité (comme le lecteur 1,76 Mo de Commodore) ainsi que pour les disquettes Mac 800 ko avec le matériel Sybil (voir cet article). Sur la carte sont également inclus quatre connecteurs de 28 broches qui peuvent être utilisés pour des ROM BIOS, de la mémoire statique ou des programmes utilitaires. Tous les circuits spécialisés présents sur le Mac sont émulés par la carte, permettant à l'émulation d'être aussi rapide (et souvent plus rapide) que l'original.

UUL espère livrer Emplant fin juillet 1992. Le prix sera de 199 $ pour Emplant seul, 259 $ avec l'interface SCSI, 259 $ avec le port série haute vitesse et Appletalk, et 299 $ pour Emplant Deluxe avec le port série/Appletalk et l'interface SCSI. Toutes ces solutions comprennent le logiciel d'émulation Mac IIx et les pilotes nécessaires.

UUL annonce enfin qu'Apple autorise actuellement la vente de ROM SIMM pour Mac IIx (256 ko), pour Mac IIfx (512 ko) et pour Quadra (1 Mo) à un prix moyen de 90 $ [Utilities Unlimited of Oregon, 641 McCulloch Blvd, Suite #25-124, Lake Havasu City, AZ 86403, Tél : (602)680-9004].

NDLR : il faut rester prudent face à de telles annonces, le passé nous a déjà assez souvent appris à garder la tête froide. N'oublions pas que ReadySoft vient d'annoncer la disponibilité d'A-Max II+ et que le moment choisi par UUL pour diffuser cette information coïncide étrangement avec l'annonce de ReadySoft. Restons prudent quant à la date de disponibilité du produit, et n'oublions pas que nous n'avons jamais vu un produit UUL tandis que les produits de ReadySoft ont depuis longtemps bonne réputation...


[Retour en haut] / [Retour aux articles]