Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 21 novembre 2017 - 07:25  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : EGS 28/24 Spectrum
(Article écrit par Lucas Janin et extrait d'Amiga News - novembre 1993)


Une nouvelle carte graphique, la EGS 28/24 Spectrum de GVP, voit le jour pour Amiga. Elle se place sur le même marché que les cartes Retina et Picasso 2. Cependant, ce nouveau produit de GVP possède l'avantage de tourner sous le système EGS et de s'adapter au type de connecteur (Zorro II ou Zorro III). Dans cette catégorie de prix, c'est la première que nous ayons testée qui en a ces capacités.

EGS 28/24 Spectrum

Caractéristiques

La version testée est équipée de 1 Mo de mémoire vidéo et permet d'obtenir les résolutions du tableau suivant.

 Résolutions   Équivalences   1 Mo   2 Mo   Entrelacé 
320x200 24 24 N
640x400 24 24 N
640x480 VGA 24 24 N
736x480 NTSC 16 24 O
736x575 PAL 16 24 O
800x600 16 24 O
1024x736 SVGA 8 16 N
1120x900 NeXT 8 16 N
1280x1024 4 8 O
1600x1280 4 8 O

Attention, il ne faut pas oublier que cette carte est limitée à 256 couleurs sur le Workbench. Elle s'adapte automatiquement au type de connecteur mais pour utiliser le connecteur Zorro III sur un A3000 et un A4000, il faut que ces derniers soient équipés de la dernière version du circuit Buster (c'est le même problème que pour la carte contrôleur SCSI II de Commodore, l'A4091, et, en fait, pour toute future carte Zorro III). Dans le cas contraire, il faut forcer la carte à fonctionner en mode Zorro II (c'est malheureusement le cas pour ce test). Les taux de transfert annoncés sont de 3,5 Mo/s en Zorro II et 12 Mo/s en Zorro III.

Performances

La carte ne nécessite pas obligatoirement deux écrans (contrairement à la Retina) pour faire tourner les applications qui ne fonctionnent pas sur celle-ci. En effet, elle possède une passerelle ("pass-through"). La carte n'utilise pas le connecteur vidéo, il est donc tout à fait possible de faire cohabiter la Spectrum avec une autre carte (telle que l'IV24, l'OpalVision et le Video Toaster pour nos lecteurs nord-américains).

La carte intègre un Blitter qui permet de réaliser des défilements d'une très bonne qualité. Autre magie de cette carte, la mémoire Chip n'est pas affectée par tous les écrans ouverts sur la Spectrum. Cette mémoire si rare sera appréciée à sa juste valeur par l'utilisateur de Scala qui en est si gourmand.

Le test a été effectué avec un Amiga 4000 équipé de 18 Mo de mémoire et d'un écran 1960 de Commodore. Ce dernier est limité à une résolution de 1024x768 en entrelacé car sa fréquence horizontale ne dépasse pas 35,5 kHz. Sur un écran 17 pouces, la carte aurait trouvé toute sa dimension.

Le Workbench

Rien de plus simple. Il suffit de choisir une résolution dans les préférences du Workbench (icône mode d'affichage ou ScreenMode pour les puristes). Il en est de même de tous les programmes avec lesquels il est possible de choisir son type d'écran parmi ceux disponibles dans le Workbench. Il y a une fonction plus qu'intéressante pour les possesseurs de machines non-AGA : il est possible d'avoir son Workbench en 256 couleurs, mais le système 3.0 est nécessaire (sera-t-il disponible chez Commodore un jour ?). Par contre, les programmes mal conçus (je ne donnerai pas de nom) ne peuvent pas utiliser l'affichage sur la carte car aucun correctif n'est fourni (même ForceMonitor reste sans effet). Ceci demeure une énorme lacune qui, espérons-le, sera rapidement comblée.

EGS 28/24 Spectrum
Workbench sur EGS Spectrum en 256 couleurs tramées

Il est à regretter l'absence de "savers" (pilotes de sauvegarde) pour Art Department Pro (et de pilotes pour ImageMaster) qui sont généralement fournis par les constructeurs de cartes graphiques. En revanche, ImageFX utilise le système EGS pour afficher les rendus. Selon le distributeur CIS, une nouvelle version qui sera bientôt disponible fonctionnera entièrement sous EGS.

Maintenant, voyons la comptabilité avec les programmes les plus connus :

EGS-Paint

C'est le nom original du logiciel de dessin fourni avec la carte. Ce programme tourne grâce à l'EGS et utilise toutes les fonctions de ce nouveau système : déplacement des fenêtres avec leur contenu, fenêtres qui peuvent sortir de l'écran, tramage temps réel, menus détachables, fenêtres que l'on peut redimensionner et où les gadgets en font de même...

Il est possible de travailler simultanément sur plusieurs images contenues dans des fenêtres. Ces fenêtres peuvent être déplacées et redimensionnées... et les images avec. C'est impressionnant.

Quelques fonctions manquent quand on a l'habitude de travailler avec TVPaint (Shift, BigEdit...), mais EGS-Paint pourra remplacer TVPaint dans bien des cas.

TVPaint

La version 2.0 de ce logiciel hors-norme tourne dans sa version EGS. Il utilise toutes les résolutions disponibles avec tramage (hormis le 24 bits). La rapidité est bonne. II nous semble que TVPaint 2.0 sur la Spectrum est un peu moins rapide que sur Retina, mais n'oublions pas que nous n'avons pas encore pu tester la Spectrum en Zorro III, son "vrai" connecteur. La Picasso, elle, est plus lente, mais son interfaçage avec le Workbench est la plus facile de ces trois cartes.

EGS 28/24 Spectrum

A suivre...

Cette nouvelle carte graphique a de nombreux avantages tels l'utilisation du système EGS, les défilements, Zorro II et III, mode disponible sous ScreenMode, la possibilité d'utiliser plusieurs cartes EGS en même temps ou avec une carte non-EGS comme la IV24, OpalVision... Mais quelques lacunes sont tout de même à noter : il n'y a pas de pilote pour ADPro et ImageMaster ni de correctif pour utiliser d'autres programmes sur cette carte. Des problèmes pour passer certains écrans derrière sont apparus. Il faut utiliser un raccourci clavier au lieu du classique gadget de profondeur des écrans.

Annexe : EGS - un aspect d'enfer

Sous ce sigle (Enhanced Graphics System) se cache un nouvel environnement que doivent connaître les amateurs de domaine public (version démonstration sur les CAM 743 A et B). C'est une couche logicielle qui réinterprète le système graphique de l'Amiga et ajoute de nouvelles possibilités.

EGS est la propriété de la société allemande Viona, dont les programmeurs ont passé un an chez GVP aux États-Unis pendant le développement. Le système est vendu sous licence aux différents constructeurs, dans le but de pouvoir unifier l'interface entre l'Amiga et les cartes graphiques, un peu dans l'esprit du RTG, le système de Commodore qui se fait attendre. Une application qui fonctionne sur EGS tournera parfaitement sur toutes les cartes utilisant ce système.

Actuellement plusieurs cartes utilisent l'EGS : la Visiona, les Rainbow II et III, la Piccolo, et l'EGS 110/24 de GVP. Il peut même être utilisé par l'AGA et l'ECS, c'est-à-dire vous et moi. TVPaint 2.0 utilise EGS pour tourner sur toutes ces configurations.

L'affichage du système EGS se fait dans le nombre de couleurs choisies (2, 4, 8, 16, 256, 65 536), et un tramage temps réel peut être utilisé pour simuler le mode 16 millions de couleurs. L'affichage sans tramage est automatique dans le mode 24 bits.

Grâce au programme EGS-DisplayAjust, il est possible de créer son propre écran ou d'en charger un préexistant (VGA, SVGA, 1960, NEC..). A ce stade, vous pouvez créer les moniteurs avec la résolution et les fréquences désirées. Ceux-ci sont accessibles par le système EGS et AmigaOS. Grâce à ce programme, il est possible de sortir des résolutions vidéo (PAL, NTSC et SECAM), de PC (VGA, SVGA) et de stations (Sun, NeXT).

Plusieurs utilitaires sont fournis pour le système EGS : un afficheur de textes, une loupe, une horloge, un afficheur d'images IFF, un logiciel de capture d'écrans et de fenêtres, un Shell, un clone de Tetris, un traceur de fonctions, un logiciel de dessin (EGS-Paint) et les programmes nécessaires pour la configuration des préférences (Fonts, Input, ScreenMode, DisplayAdjust, Color, NightShift).

Le nombre d'applications, utilisant les nouvelles fonctions et le très propre aspect EGS, disponible à ce jour n'est pas énorme : TVPaint, EGS-Paint, Rainbow Painter, MPEG Player et de nombreux petits logiciel du domaine public.

Le Workbench peut tourner sur un écran EGS mais il est limité à 256 couleurs et ne profite pas des nombreuses améliorations comme le déplacement intégral des fenêtres etc. En fait, un Workbench sous EGS est un Workbench normal qui présente un gros avantage : travailler dans les modes et avec la vitesse de la carte graphique (avec la Spectrum nous l'avons mis en 1280x1024) et avec une très grosse économie de mémoire Chip.

Nom : EGS 28/24 Spectrum.
Constructeur : Great Valley Products.
Genre : carte graphique.
Date : 1993.
Prix : 3690 FF (1 Mo) et 4490 FF (2 Mo).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]