Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 24 août 2017 - 05:11  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Draw 4D Pro
(Article écrit par Jean-Luc Faubert et extrait d'Amiga News - avril 1992)


Qui n'a pas rêvé d'un logiciel 3D disposant d'un modeleur intuitif plus proche du dessin artistique que de la création industrielle, d'un apprentissage rapide sans "prise de tête", offrant de façon conviviale tous les outils pour une création sophistiquée, avec en prime des temps de calcul supersoniques même avec un 68000 ? Ce logiciel existe, je l'ai rencontré. Draw 4D Pro de la société américaine ADSpec Programming va réconcilier bon nombre d'entre vous avec la 3D, pour qui jusqu'à présent la création tridimensionnelle était synonyme d'angoisse et de frustration.

Draw 4D / Draw 4D Pro

Vous avez sans doute déjà entendu parler du petit frère de Draw 4D Pro. Draw 4D qui était un logiciel 3D dédié surtout à la PAO (eh oui, ça existe), permettant de créer des objets que l'on pouvait ensuite importer dans un logiciel de mise en page, mais qui était limité au niveau du rendu final des images (type VideoScape première génération).

Draw 4D Pro

Il a subi un important "lifting" pour se hisser au niveau des grands de la création d'images de synthèse sur Amiga dédié à la vidéo/PAO et son suffixe "pro" n'est pas là pour la frime comme pour bon nombre de programmes que je ne citerai pas.

Le modeleur

C'est sans aucun doute le modeleur le plus convivial et le plus intuitif (avec celui de Caligari) que l'on puisse trouver à l'heure actuelle. La visualisation de votre scène se fait dans une seule fenêtre avec au choix la vision en perspective ou la visu habituelle de tout programme 3D suivant l'axe des x, des y ou des z. Mais la nouveauté c'est la possibilité de contrôler, en temps réel, l'angle de vue vous permettant de passer de la vision "plate" à la vision en perspective animée. Il vous suffit pour cela d'utiliser le clavier numérique avec lequel vous choisissez en temps réel l'angle et la vitesse de rotation. La scène se met alors en mouvement vous permettant de choisir l'angle de vue idéal, pour vos retouches ou pour le calcul de votre image finale. C'est superbe et d'une facilité enfantine.

Draw 4D Pro

Vous pouvez créer vos objets à main levée point par point (minimum trois, maxi infini) ou par l'intermédiaire d'un générateur de rectangle, grille, triangle, arc, paramétrable vous permettant la création d'un nombre infini de formes que vous pouvez ensuite retoucher à loisir point par point (ajout, suppression, déplacement). On retrouve évidemment les outils de base tels que la copie, le zoom, le miroir, le changement de taille, la rotation, le groupement d'objets, l'extrude, l'aimant, le "sweep"... ainsi qu'un très puissant outil appelé "Pipe extrusion" permettant la création rapide de forme complexe.

Draw 4D Pro

Toutes ces options sont paramétrables et l'on peut sauvegarder nos réglages préférés qui seront par la suite les paramètres par défaut. Lors de la création de scènes complexes on peut faire disparaître à sa convenance certaines parties pour faciliter le traitement d'un endroit déterminé et un mode fantôme facilite les déplacements d'objets "lourds".

L'éditeur de polices

Là encore, la simplicité de création est de mise. Après avoir chargé une des polices fournies avec le programme, une fenêtre de requête apparaît dans laquelle on tape notre texte. On définit sa position et l'espacement entre les lettres. C'est tout. Une fois en place dans le modeleur on peut faire subir au texte toutes les modifications précitées. Rien d'exceptionnel me direz-vous. Là ou cela devient intéressant, c'est que l'on peut sauver les lettres après modifications permettant ainsi la création de polices personnalisées.

Si vous m'avez suivi dans mon explication vous avez peut-être déjà pensé à une autre utilisation, la création de primitives en 2D ou 3D. Eh oui, c'est blessipo. Rien ne vous empêche de remplacer les lettres par des objets que vous pourrez ensuite rappeler par une simple pression sur une touche.

L'animation

Elle utilise la technique des trajectoires (path). N'importe quel polygone peut être apparenté à un "path" et on utilise pour les créer les mêmes outils que pour la création des objets. Plusieurs "paths" peuvent être liés hiérarchiquement pour créer des animations sophistiquées et la mise en oeuvre est très rapide grâce à une prévisualisation en temps réel en mode fil de fer que l'on peut d'ailleurs sauvegarder. La mise au point des animations est encore une fois très conviviale, toute modification étant répercutée immédiatement.

D'autres options telles que la création de métamorphes et l'apparition/disparition progressive d'objets (fade in, fade out) permettent des effets saisissants. La seule limitation, avec la version 1.1 que j'ai testée, est que pour le moment les trajectoires ne sont applicables qu'aux objet. La caméra est fixe. Une option "eye path" permettant les mouvements de caméra est quand même implantée mais utilisable seulement en rendu "fil de fer" couleur. La programmation de cette option ne sera finalisée qu'à partir de la version 2.0 qui ne saurait tarder.

Le rendu

La technique utilisée pour le rendu des images n'est pas le "ray tracing" comme bon nombre de logiciels 3D car trop longue en temps de calcul. Draw 4D Pro utilise les algorithmes de "Gouraud" et de "Phong" qui, à la différence du ray tracing, calcule les intensités lumineuses non pas pour chaque pixel de l'objet mais pour chaque polygone composant l'objet. Cela permet d'avoir des temps de calcul raisonnables même avec un 68000, surtout quand il s'agit d'animation.

Draw 4D Pro

Le choix entre les deux méthodes, qui peuvent cohabiter dans une même scène, est à votre convenance sachant que le rendu "Phong" est d'une qualité supérieure au rendu "Gouraud". Cependant, il demande cinq à six fois plus de temps.

Les images peuvent avoir des tailles allant jusqu'à 1024x1024 avec un choix de couleurs de 2 à 16 millions, le mode DCTV est directement exploitable. Pour l'éclairage général d'une scène, on dispose d'une lumière ambiante et de deux lumières globales paramétrables ainsi qu'un nombre de lampes illimité qui peuvent s'ajouter ou se substituer à l'éclairage global. Ces lampes peuvent changer de couleur et d'intensité pendant une animation. On peut habiller le fond de la scène et appliquer des textures sur les objets en utilisant n'importe quelle image IFF (1 à 24 bits). Des effets de transparence et de lumière sont directement applicables sur ces images.

Draw 4D Pro

Le placage est d'une rapidité à couper le souffle. Du jamais vu sur Amiga à ma connaissance. En plus des sauvegardes image et ANIM5 IFF, on peut sauver au format DCTV ainsi qu'au format clip art de Pro Draw (voir figure suivante) en 24 bits ou 256 niveaux de gris.

Draw 4D Pro

Conclusion

Enfin un programme de 3D convivial, rapide, utilisable avec n'importe quel Amiga, la seule restriction étant la taille minimum de la mémoire de 2 Mo. Cependant, on peut faire de l'image convenablement, et même en 2D avec moins. Le programme fonctionne sous AmigaOS 1.3 et 2.0. Le paquetage comprend six disquettes version 68000/68030, textures, polices, objets et de nombreux exemples permettant un apprentissage facile et progressif.

Il y a aussi des utilitaires permettant la conversion Draw 4D / Draw 4D Pro et un très intéressant convertisseur VideoScape / Draw 4D Pro qui associé à InterChange ou Pixel 3D vous permet de récupérer pratiquement tous les formats 3D existant à ce jour (Sculpt, Imagine, Silver...). La société ADSpec Programming édite un bulletin d'information, Pro Master, disponible par abonnement (quatre numéros par pour 60 $). Elle est remplie de trucs et astuces avec disquette des fichiers exemples. Indispensable car très bien faite. La documentation est elle aussi très bien faite quoiqu'en anglais (pour le moment le programme n'est pas importé en France).

Je tiens à remercier au nom du journal, Greg Gorby et son équipe qui nous ont permis de tester leur produit. J'espère que celui-ci sera rapidement disponible en France.

Nom : Draw 4D Pro.
Développeurs : ADSpec Programming.
Genre : création graphique 3D.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 2 Mo de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 349 $.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]