Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 23 novembre 2017 - 11:53  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : DKB 1240/28 (DKB 1228)
(Article écrit par Ivan Daou et extrait d'Amiga News - novembre 1994)


Voici la DKB 1240/28 MHz (alias DKB 1228). Encore une carte accélératrice pour l'A1200. Malgré son nom, elle n'est pas équipée d'un 68040 mais d'un 68030 (avec MMU) à 28 MHz, elle présente une horloge, et comme beaucoup de cartes accélératrices pour A1200, on peut installer un coprocesseur et une interface SCSI en option.

DKB 1202

Présentation, installation

La carte est livrée dans un carton bien protégé, comme d'habitude. Le manuel fourni est malheureusement un peu succinct et de surcroît en anglais (la carte vient des États-Unis). Néanmoins, le revendeur Infonix nous indique qu'une documentation en français sera disponible prochainement. On trouve dans la notice des conseils pour installer la carte dans l'ordinateur et mettre la mémoire.

Le manuel traite aussi de la MMU et du coprocesseur arithmétique. Une disquette contenant le programme de relogement de la ROM en mémoire vive est également fourni. L'installation de la carte à l'intérieur de l'ordinateur est relativement facile et ne pose pas de problèmes. La configuration de la carte est ultra simple : la mémoire éventuellement installée est automatiquement reconnue et configurée.

Malheureusement, on ne peut installer qu'une barrette de mémoire (sur le dos de la carte). Ce manque de place est pallié par le fait que vous pouvez y mettre toute sorte de SIMM : 2, 4, 8, 16, 32, 64 Mo ! (le rapport qualité-prix et la disponibilité de ces mémoires reste toutefois à démontrer en France). On trouve également deux autres cavaliers sur la carte. L'un sert à utiliser une autre fréquence que 28 MHz pour votre coprocesseur (il faut un autre oscillateur dans ce cas) et l'autre sert à désactiver l'horloge présente sur la carte si vous en possédez déjà une autre. On peut installer un coprocesseur PGA (fakir) jusqu'à une fréquence de 50 MHz.

Utilisation et performances

A l'instar de la carte 68030 de GVP, cette carte, bien que pourvue d'une MMU, est équipée d'un système de relogement de la ROM en mémoire vive. Ce système a l'avantage de reloger la ROM sans utiliser la MMU qui peut donc être libre pour autre chose : mémoire virtuelle, utilisation d'Enforcer, etc. Il suffit de mettre le programme de relogement DKB-Remap (fourni) dans le tiroir "WBStartup". Curieusement, et contrairement à ce qui est expliqué dans la notice, ce programme ne rend pas le mémoire qu'il a alloué lorsque il est exécuté une deuxième fois. Le relogement à l'aide de la MMU, quant à lui, n'a pas posé de problèmes. Rappelons que reloger la ROM prend 512 ko de mémoire.

Au niveau des performances, bien entendu, la vitesse de la carte se fait bien ressentir à l'utilisation (voir tests AIBB). Les résultats sont dans l'ensemble assez honorables mais le test MemTest n'est pas aussi bon que l'on aurait pu s'y attendre, ce qui est assez dommage. N'ayant pas eu de coprocesseur PGA à ma disposition, je n'ai pas fait de tests utilisant le coprocesseur car ils n'auraient pas été significatifs. Pour les tests avec relogement de la ROM, je n'ai reporté que les changements de performances par rapport aux tests sans relogement.

Test avec AIBB 6.5 (base 1.00 = Amiga 1200)

Test
DKB 1240/28
(sans relogement)
DKB 1240/28
(relogement MMU)
DKB 1240/28
(relogement)
Blizzard 1220
28 MHz
M-Tec
28 MHz
EmuTest
3,21
3,22
3,22
3,43
3,59
Writepixel
1,39
1,89
1,89
1,93
1,93
Sieve
2,47
----
----
2,30
2,48
Dhrystone
3,41
----
----
3,17
3,51
Ellipse
1,35
1,60
1,61
1,59
1,58
Sort
3,13
----
----
2,67
3,09
Matrix
3,13
----
----
2,94
3,28
IMath
2,47
----
----
2,38
2,45
MemTest
1,81
----
----
3,66
3,23
TGTest
1,16
1,38
1,38
1,08
1,08
LineTest
1,06
1,09
1,09
1,08
1,08
InstTest
3,83
3,84
3,84
3,52
3,96

Conclusion

Compte tenu de son faible prix (1790 FF), cette carte est très attrayante et présente des fonctions intéressantes (relogement de la ROM sans MMU, présence d'une MMU, utilisation de SIMM de n'importe quelle taille, option SCSI). Plus rapide que la Blizzard 1220 et à peine moins que la M-Tec 1230, elle se place à mi-chemin entre ces deux dernières.

On pourra regretter l'unique emplacement de mémoire qui ne permet d'installer qu'une seule barrette SIMM (donc réfléchissez bien avant d'acheter un module de mémoire !).

En conclusion, il s'agit d'une carte très bien faite dans l'ensemble et qui a l'avantage de fournir une puissance supérieure à l'A4000/030 pour un prix modique.

Nom : DKB 1240/28 (DKB 1228).
Constructeur : DKB.
Genre : carte accélératrice.
Date : 1994.
Prix : 1790 FF (sans mémoire et sans coprocesseur).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]