Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 19 septembre 2017 - 19:06  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


En pratique : Dessin - exercice de style
(Article écrit par Jérôme Teyssère et extrait de Tilt - juin 1992)


En théorie, un ordinateur et un bon logiciel graphique peuvent remplacer tous les outils de dessin traditionnels. Il faudra en pratique, dans bien des cas, adapter le style du dessin aux contraintes de la machine, surtout si l'on ne dispose que d'une souris pour dessiner. La solution pour contourner les problèmes de tracé à la souris consistera à simplifier le dessin en le stylisant.

Force et faiblesse du dessin sur micro

Un ordinateur doté d'un logiciel de dessin performant possède un grand nombre de fonctions pour tracer et colorier. De prime abord, toutes ces fonctions permettent de transposer à l'écran les multiples aspects du dessin sur papier. Le débutant enthousiaste s'imaginera déjà fignolant les détails d'un chef-d'oeuvre hyperréaliste. La réalité sera malheureusement tout autre, et notre néophyte, aux commandes de sa souris, aura tôt fait de déchanter en s'apercevant que le petit animal de matière plastique n'est pas le partenaire idéal pour exprimer ses idées graphiques les plus réalistes. Si le désir de créer une image quasi photographique est louable, une grande pratique du dessin sera nécessaire pour y parvenir, et ce quel que soit l'outil utilisé. Réaliser une telle image sur un ordinateur ne fera que compliquer les choses. D'excellents dessinateurs sur papier seront incapables, souris en main, de faire mieux que des débutants malhabiles.

Choisir son style

Ceux qui veulent à toute force réaliser des images réalistes auront intérêt à numériser des dessins sur papier, à l'aide d'un scanner ou d'une caméra, l'ordinateur ne servant alors qu'à la mise en couleur. Ceux qui ne possèdent qu'une souris pour dessiner devront plutôt opter pour un rendu moins réaliste, sous peine de transformer une agréable séance de dessin en fastidieuse chasse aux pixels. Cette stylisation modifiera évidemment l'esthétique du dessin dans le sens de la simplification.

Ce style épuré peut ne pas plaire à tout le monde, mais tous ont pourtant intérêt à s'y essayer. Cela permettra au débutant de ne pas se perdre dans les détails inutiles, de jouer avec des formes simples et faciles à agencer les unes par rapport aux autres. Le dessinateur plus aguerri pourra trouver dans cette manière de faire des solutions graphiques inédites et des voies nouvelles pour l'expression de son art. Enfin, ce travail, parfaitement adapté au dessin sur ordinateur, permettra à tous de réaliser rapidement, et avec un minimum de peine, les images les plus diverses.

Trouver votre sujet d'étude

Une image comportant quelques éléments sera un bon sujet pour se familiariser avec cet exercice difficile de simplification de forme. Avec un peu d'habitude, tous les sujets pourront être traités avec ce type de simplification, le côté anguleux de ce genre de dessin se prêtant bien aux images humoristiques.

exercice de style

Brouillons et croquis

Quelques brouillons sur papier seront nécessaires pour déterminer la composition de l'image. D'après ces brouillons, un croquis au crayon, de la taille de l'écran, est réalisé. Du papier machine format A4 est parfait pour cet usage. Le croquis doit être rapide et nerveux et indiquer la place des éléments les uns par rapport aux autres. Il doit être réalisé à grands traits, dans un souci de simplification, et faire apparaître les intentions de style de quelques détails importants.

Le croquis sur film

Le croquis est reporté avec un stylo feutre sur un film transparent (genre celluloïd) de la taille de l'écran. Les détails entrant dans le dessin sont précisés à cette étape. Il est cependant inutile de passer trop de temps à peaufiner ce dessin qui, de toute manière, devra être retracé entièrement avec les outils de l'ordinateur. Les brouillons, le croquis sur papier et le report sur film sont des phases préparatoires qui devront être réalisées rapidement et d'un seul jet pour garder un caractère spontané. On se concentrera d'avantage sur la réalisation du dessin à la machine.

exercice de style

Le film est placé sur l'écran. L'électricité statique dégagée par celui-ci suffira à le tenir en place. Le film sera conservé, et une fois nettoyé il pourra être de nouveau utilisé. Cette technique de report du croquis à l'aide d'un film transparent a déjà été décrite avec plus de précision dans cet article.

Le dessin plan par plan

L'étape suivante consiste à reporter le croquis du film à l'écran. Il n'est pas question alors de calquer servilement le tracé sur film avec les outils de la machine, mais bien de redessiner l'ensemble de l'image. C'est ce travail qui donnera son caractère définitif au style du dessin. Avec la fonction "Polygone plein" on mettra en place les grandes zones colorées du dessin, en commençant par les arrière-plans. Le principe de cette fonction est le suivant : après l'avoir activée en cliquant sur l'icône appropriée, on trace avec une ligne brisée le contour de la forme que l'on désire traiter. Quand la forme sera circonscrite et que l'on sera revenu au point de départ, elle se remplira automatiquement avec la couleur en cours.

C'est une fonction à double action : elle permet de traiter le contour et le remplissage d'une surface en une seule opération. Son avantage essentiel réside dans le fait que les surfaces ainsi réalisées peuvent être empilées les unes sur les autres, un peu comme des silhouettes en papier découpé. On placera ainsi, en s'aidant du croquis sur film, toutes les grandes masses du dessin en commençant par les arrière-plans. Cette façon de procéder, par plans empilés les uns sur les autres, permet de bien construire le dessin. Elle est beaucoup plus simple et plus rapide que la définition des surfaces de l'ensemble de l'image par un tracé indépendant du remplissage.

exercice de style

Les arrière-plans seront partiellement recouverts par les plans placés devant et ne nécessiteront pas d'être retravaillés. Si toutefois une couche intermédiaire devait être intercalée entres deux plans, il serait possible de le faire avec la fonction "Masque", en protégeant les couleurs des plans placés en avant de cette nouvelle couche à intercaler. Si le dessin d'une couche n'est pas jugé satisfaisant, la touche "Undo" (annuler) permettra de l'effacer aussitôt. Il est prudent de sauvegarder fréquemment le travail en cours.

Couleurs et modelés

A ce stade, les différents plans sont mis en place, et l'on peut déjà juger de l'effet produit par le dessin, dont on équilibre les couleurs avec les curseurs RVB. Le réglage des couleurs permet de faire ressortir les plans les uns par rapport aux autres, et c'est là une des possibilités vraiment magiques du travail sur ordinateur. Le travail du modelé, qui permet de donner du relief à l'image, en plaçant les ombres et les lumières, peut alors commencer. Cette opération est faite avec la très utile fonction "Masque", elle aussi spécifique au dessin sur machine. On choisit la couleur dont on désire traiter le modelé dans la fenêtre de création des masques. En inversant le masque, toutes les couleurs seront protégées à l'exception de la couleur sélectionnée.

Les modelés seront traités par facettes pour accentuer le caractère "taillé à la serpe" du dessin. Le modelé par facettes est préférable, pour ce genre de dessin, à un traité à l'aérographe, qui conserve un aspect un peu mou et trop granuleux. Le dessin des facettes d'ombre et de lumière doit être soigné, peur évoquer le volume des éléments. Trois couleurs suffisent pour définir le volume une couleur moyenne, une couleur d'ombre et une couleur de lumière. Des ombres portées d'un élément sur un autre donneront aussi de la profondeur à l'image.

exercice de style

Le dessin est maintenant presque terminé. Après un équilibrage final de toutes les couleurs utilisées, une ultime sauvegarde est faite. Le dessin ainsi obtenu pourra être conservé tel quel, avec son aspect un peu brut, ou bien poussé davantage vers plus de réalisme, par l'emploi d'outils tels que des brosses fines ou un aérographe. Enfin, chacun pourra améliorer, à sa convenance, cette technique simple et accessible à tous.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]