Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 22 novembre 2017 - 10:06  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Deluxe Paint 4
(Article écrit par Frédéric Labaltan et extrait d'Amiga News - novembre 1991, mis à jour en janvier 1992)


Voici mes impressions sur la version 4 de ce logiciel, qui j'en suis sûr se trouve déjà dans la logithèque de bon nombre d'entre vous.

Il convient en préambule de saluer la société CIS, qui propose la mise à jour des précédentes versions dudit logiciel. Il est en effet rare que les mises à jour de logiciels étrangers nous soient accessibles. L'éditeur, Electronic Arts, nous propose le logiciel tout en français : documentation, mais aussi, menus déroulants. Il ne s'agit pas comme vous l'avez souvent remarqué, d'une traduction mot à mot, approximative et incompréhensible, mais d'une version claire vraisemblablement faite par un artiste francophone.

Deluxe Paint 4

Présentation

Après avoir ouvert ce superbe coffret, qui a déjà dû vous faire envie à la lecture des multiples publicités parues, on découvre un volumineux ouvrage qui explique très simplement le maniement de tous les outils. Je n'en ferai pas la description car vous êtes tous des aficionados de la version précédente. Se trouvent ensuite trois disquettes, qui en plus du programme, proposent des ouvrages d'art. Le programme lui-même fait moins de 400 ko.

En double-cliquant sur son icône, la première surprise apparaît : le panneau qui présente les formats d'écran propose deux formats de suraffichage (standard = 704x566 ; maximum = 736x580), ainsi que le tant attendu mode HAM. A noter également les boîtes de dialogues de chargement et de sauvegarde qui sont enfin dignes de ce nom.

Deluxe Paint 4

Le dessin en couleur

C'est donc avec 4096 couleurs que l'on peut maintenant faire ses gribouillages Deluxe Paint. Si les gadgets des outils n'ont pas changé, les menus déroulants sont eux beaucoup plus riches.

Commençons par la palette : il s'agit là d'un véritable outil d'artiste-peintre ! En effet, en plus du choix classique RGB et HSV, il est possible de prendre plusieurs couleurs et de les étaler en les mélangeant : enfin du bleu et du jaune deviennent vert ! Il suffit ensuite de prélever la nuance voulue à l'aide du curseur transformé pour l'occasion en compte-gouttes, et le tour est joué.

Deluxe Paint 4

Tout aussi spectaculaires sont les rangs de couleurs, qui ont à eux seuls un tableau de contrôle. Leur nombre maximum est de 8. Ils peuvent cycler individuellement et, oh miracle, les couleurs qui les composent, n'ont plus besoin de se suivre dans la palette. Une nouvelle fonction "random" propose un très spectaculaire tramage pour lisser les dégradés. Une fois un rang de couleurs défini, il convient de se précipiter sur le paramétrage du pot de peinture.

Encore beaucoup de surprises : les dégradés peuvent maintenant être en diagonale, concentriques, ou suivre les contours de la forme à remplir en respectant bien mieux ces derniers. Il y a même une option qui donne l'effet d'une tache lumineuse.

Dans les effets apparaît la fonction transparence paramétrable en pourcentages, qui réalise des prodiges à la façon du désormais obsolète, quoique toujours disponible, mode Half-Bright. Les conflits de couleur du mode HAM sont très bien gérés et rares sont les franges. Le stencil en mode HAM peut s'appliquer sur une nuance avec un degré de tolérance fort pratique quand les couleurs à occulter sont très voisines. Le stencil permet aussi de définir des zones afin de faire des masques en toute liberté.

Une option permet de visualiser ces masques en déposant un voile gris autour de ces derniers. L'anticrénelage est disponible en deux niveaux et peut rester présent durant toute l'élaboration du dessin. De nouveaux modes ont fait leur apparition mais leur usage reste très ponctuel.

Le dessin animé

Vous pouvez obtenir de sensationnels effets avec des brosses qui se métamorphosent. Par exemple, vous écrivez "Amiga News" dans un dégradé audacieux, vous le sélectionnez comme brosse, vous écrivez ensuite "l'ordinateur créatif" dans des couleurs qui n'ont rien à voir ; enfin, vous demandez au programme d'effectuer la métamorphose des deux. Celui-ci vous demande en combien d'images vous voulez voir le miracle s'accomplir, et là après un temps de calcul relativement long, vous vous retrouvez avec une brosse animée qui déplace les petits pixels par paquets, ou isolés, et qui change leurs couleurs en exploitant tout le nuancier HAM.

Deluxe Paint 4

Autre nouveauté de taille, du côté de l'animation : la table lumineuse qui permet de visualiser en transparence une ou deux images précédentes ou suivantes, tout en travaillant sur l'image en cours. Il s'agit là d'un outil essentiel pour faire du dessin animé. Cette table permet aussi tous les contrôles de l'animation à la manière d'un magnétoscope. Il est maintenant possible, et cela manquait, de copier une image de l'animation sur tout ou partie du reste.

Conclusion

Voici donc la description des nouveautés les plus intéressantes. Vous en découvrirez d'autres au fil du manuel. Le magazine entier n'y suffirait pas ! Mais est-il bien nécessaire de faire la liste de toutes les possibilités d'un programme qu'un amigaïste se doit d'acheter toutes affaires cessantes si cela n'est déjà fait, comme je le pense.

Parlons prix justement : le programme est vendu aux environs de 900 FF et les mises à jour assurées par CIS, de la version 3, coûtent 475 FF, et de la version 1 ou 2, 575 FF. Ceux qui connaissaient la version Deluxe Paint pour PC VGA, qui proposait de bonnes options, pourront à nouveau avoir la satisfaction d'un Deluxe Paint Amiga qui surpasse de loin les versions disponibles sur les autres systèmes.

Très exceptionnellement, je dois dire qu'il n'y a rien à jeter dans ce logiciel qui, comme depuis sa première mouture, justifie l'acquisition d'un Amiga. Un jour peut être, l'ordinateur sera dans la boîte du logiciel !

Le point deux mois plus tard (par Henri Dartagnan)

Deluxe Paint 4 apporte par ses nouvelles fonctions un plus indéniable par rapport aux précédentes versions : métamorphoses de brosses, palette améliorée, gestion du mode HAM, fonctions d'animation plus souples. Malheureusement, il souffre aussi de nombreux maux qui entachent, à mon goût, ses performances. Même si son nom figure encore dans le programme, ce n'est plus Dan Silva qui a écrit Deluxe Paint 4, et la qualité de cette version s'en ressent.

Lenteur

Au niveau de l'utilisation, la première chose qui surprend, c'est la lenteur par rapport aux précédentes versions ou à d'autres programmes qui gèrent les mêmes fonctions (en HAM, 10 secondes pour remplir l'écran sur une machine de base avec processeur 68000). Même sur une machine avec processeur 68030, on aurait pu s'attendre à un fonctionnement plus souple. Un exemple est l'utilisation de la palette dont le réaffichage, parfaitement visible à chaque modification, est assez énervant.

Erreurs persistantes

La position des gadgets dans les fenêtres de requête n'a pas changé. Au moment où l'on parle de la normalisation des programmes sur Amiga, Deluxe Paint 4 crée ses normes bien à lui ! Habituellement, les gadgets à valeur négative (Cancel, No...) sont à droite. Avec Deluxe Paint 4 c'est toujours le contraire.

Comme ses prédécesseurs, Deluxe Paint 4 ne gère pas les claviers français et il est nécessaire de procéder à un petit correctif pour y remédier. Pour la fenêtre de requête des polices, la visualisation de caractères relativement grands en italiques, "bave" toujours.

Bogues

Pour les bogues, Deluxe Paint 4 n'a à envier personne ! Voici quelques exemples :

La fonction "Remap" : mettez-vous en basse résolution 32 couleurs (par exemple). Délirez un peu avec quelques couleurs. Ensuite, passez sur l'autre page en pressant la touche "j". Recommencez vos délires, puis sélectionnez l'option "Remap" du menu "Color". Cette fonction a pour but de remixer les couleurs de deux images qui ont des palettes différentes afin de trouver un compromis avantageux entre les deux images. Vous constaterez que les couleurs de l'image auront changé alors que vous n'aurez absolument pas modifié la palette. Au pire, tout votre dessin sera blanc.

La fonction "Loupe" : effacez votre délire, puis dessinez de nouveau sur votre écran. mais mettez vers le milieu un rectangle (environ 5x5 cm). Activez la "Light Table" dans le menu "Effects". Activez la loupe et choisissez le milieu de votre rectangle (le rectangle doit être d'une taille suffisante pour que vous ne voyez que lui avec la loupe). Remontez complètement dans la barre menu comme si vous vouliez choisir une option, puis cliquez le bouton droit de la souris. Et là, ô merveille, l'image de la loupe change de couleur et vous voyez en fond, votre image originale (taille 1). Le pire est lorsque vous vous déplacez sur l'image agrandie !

A titre d'exemple, j'ai utilisé un rectangle pour mieux voir ce que le programme affichait sur mon image, mais ça marche avec n'importe quoi. L'erreur vient en fait de la "Light Table" (réessayez la manipulation en la désactivant). Toujours dans la partie agrandie de l'image, essayez de découper une brosse en faisant un rectangle dont la longueur est horizontale. Normalement, tout doit être OK. Recommencez la manipulation, mais cette fois-ci en faisant un rectangle dont la longueur est verticale. Au plus, vous n'obtiendrez qu'un point et au pire rien !

Deluxe Paint fut un des tout premiers programmes sur Amiga, et avait su se passer des Guru Meditations pour lesquels beaucoup d'autres programmes semblent avoir un faible. On pouvait ainsi fièrement présenter Deluxe Paint comme un programme bien fait et l'agiter comme un crucifix devant un vampire quand des critiques disaient que les visites du Guru étaient inévitables. Malheureusement, Electronic Arts vient de briser la légende. Dommage (testé sur A3000, 5 Mo de mémoire, A500 et A2000A avec 1,5 Mo de mémoire).

Note de Jean-Luc Faubert : j'émettrai les mêmes réserves quant à la qualité de cette nouvelle version, surtout pour la lenteur, inimaginable. N'oublions pas cependant que le génial créateur de ce logiciel, Dan Silva n'a pas participé à cette mise à jour. Laissons donc à ces successeurs le temps d'assimiler tous les recoins de ce pilier du monde Amiga.

Nom : Deluxe Paint 4.
Éditeur : Electronic Arts.
Genre : logiciel de dessin.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 1 Mo de mémoire, AmigaOS 1.x.
Licence : commercial.
Prix : 900 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]