Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 23 octobre 2017 - 02:26  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Crazy Cars 3
(Article écrit par Laurent Defrance et extrait de Tilt - septembre 1992)


Titus renoue avec ses anciens succès. Les deux premiers Crazy Cars avaient été bien accueillis par la presse. Aujourd'hui, le troisième volet de ces courses américaines crée la surprise grâce à une réalisation technique de très haut niveau.

Crazy Cars 3

Les courses du samedi soir

Crazy Cars 3, c'est avant tout une idée de scénario original, qui s'écarte des classiques courses de voitures. En tant que pilote de course, votre ambition est de participer et de gagner les "Saturday Night Races", courses du samedi soir. Elles sont formellement interdites, ce qui rend le défi encore plus excitant.

Crazy Cars 3

Une vingtaine de "pirates" de la route ont le même objectif que vous : accéder à la première division en amassant un maximum d'argent. Vous débutez en bas de l'échelle (4e division) avec 6000 dollars en poche. Pour chaque course, il faut payer un droit d'inscription plus ou moins élevé selon le niveau de la difficulté, le risque de rencontrer la police et la force des concurrents locaux. Ces derniers ne participent qu'aux courses de leur région mais n'en sont pas moins redoutables.

Crazy Cars 3

Go !

En partant à la dixième place, vous devez vous classer parmi les trois premiers pour gagner de l'argent. Celui-ci est réutilisé pour s'inscrire à d'autres courses, équiper sa Lamborghini, faire des réparations, ou miser sur vos futures chances de succès.

Les circuits sur lesquels vous évoluez sont les larges routes américaines encombrées de son trafic journalier. Le moindre choc avec un autre véhicule vous fait perdre un point de carrosserie et l'abandon n'est pas loin.

Crazy Cars 3

On s'aperçoit très vite que l'argent joue un rôle déterminant dans ce jeu. Il faut être un fin gestionnaire pour espérer aller le plus loin possible. Si certaines courses sont faciles à remporter (Miami, Boston, Houston...), elles ne rapportent pas suffisamment de dollars pour que vous puissiez continuer à terroriser les pauvres conducteurs du dimanche ! Accumulez un maximum d'argent, tel un Picsou du bitume, n'est pas non plus une solution. Les autres concurrents prendront une avance considérable en s'équipant des meilleures options qui amélioreront considérablement les performances de leur bolide.

La réalisation

Techniquement, Crazy Cars 3 est une totale réussite. Rapide et fluide, l'animation donne des sueurs froides. Le pilotage de la Diablo se fait avec beaucoup de doigté. Elle réagit très bien aux moindres écarts. La difficulté est bien dosée et il existe plusieurs moyens pour arriver à ses fins. L'équipe de Titus a su renouveler avec intelligence ce type de jeu. Crazy Cars 3 a pris une excellente option pour le titre de meilleure course de voitures de l'année.

Un autre avis

Oui, il est bien ce logiciel de Titus mais il ne mérite pas la note dont le gratifie notre testeur. Si Laurent a eu des sueurs froides en voyant l'animation de Crazy Cars 3, je me demande ce qui lui est arrivé quand il a vu celle de Vroom ! Laurent estime que les deux jeux ne sont pas comparables, je ne suis pas d'accord. Une animation est une animation quel que soit le type de jeu et, ici, il s'agit d'un genre où la vitesse est primordiale ! Ce qui me choque également c'est l'enthousiasme de Laurent pour un jeu qui est d'une qualité équivalente à Lotus 2 ou Jaguar. Il offre un aspect stratégique que les autres n'ont pas. Bon, un point pour Crazy Cars 3. Mais il n'a pas d'options jeu à deux. Un point en moins, la balle au centre. En outre, je trouve les changements de disquettes un peu trop fréquents. Un point en moins pour l'ergonomie. Le contrôle de la voiture ? Il n'atteint pas celle de Lotus 2. Quant aux bruitages, ceux de Vroom sur Amiga ont dix longueurs d'avance. Non, vraiment, je conseille les amateurs d'y regarder à deux fois avant de se précipiter sur ce jeu [Dany Boolauck].

Nom : Crazy Cars 3.
Éditeur : Titus.
Genre : jeu de course.
Date : 1992.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 8/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]