Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 17 novembre 2017 - 18:25  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : Contrôleur ARM pour Minimig
(Article écrit par Fabien Meroz et extrait d'Amiga Power - octobre 2011)


Bien que l'utilité de cette machine pour le joueur PC soit discutable, en notre ère informatique moderne, il en va autrement pour celui qui a connu la grande aventure de l'Amiga 500.

Le Minimig n'est pas simplement le bête "gadget" qui orne l'armoire du salon (ou pire : l'étagère de la cave) de l'individu lambda qui ne sait que faire de cette "science" qui le dépasse quelque peu. En effet, dans cette boîte se cache un mythe, une histoire et une passion...

ARM

Passé

Comment ne pas ressentir, un bref instant, une émotion profonde en pensant mélancoliquement à ces années où nous étions enfant. Lorsque nous passions devant une boutique où se dressait une vitrine remplie d'Amiga, vous vous rappelez, peut-être, de ces petites étoiles scintillantes illuminant nos yeux globuleux d'enfant rêveur ; enfant qui espérait se retrouver mêlé à la plus passionnante des histoires de l'informatique...

Présent

Aujourd'hui l'histoire appartenant à l'Histoire, l'Amiga d'antan fait partie intégrante de l'inconscient collectif des gens ayant vécu l'informatique des années 1980. Ces années d'avancée technologique bouleversèrent notre quotidien d'alors pour finalement nourrir le feu de beaucoup de passionnés.

Alors que l'on croyait ces moments, pour certains du moins, perdus à jamais, qui eut cru que grâce au Minimig, entre autres, il en serait autrement ? Car même si le cours des choses a bien sûr changé, certains ont voulu que le mythe perdure et ont eu la science pour recréer de nouvelles machines, véritables petits bijoux, nous permettant de revivre ces moments.

Bref, revenons à des détails plus techniques. On sait maintenant ce qu'apporte le Minimig depuis sa sortie : outre la compatibilité avec un véritable Amiga 500 et que l'on plonge facilement dans l'amusement, comme le plaisir de mettre une bonne vieille disquette, certes, virtuelle, à un moment donné on se dit "C'est bien, mais..." : en effet, les utilisateurs ont très vite remarqué quelques petits manques à combler pour améliorer la souplesse de la machine ou lui apporter de nouvelles fonctionnalités.

C'est donc grâce à Jakub Bednarski, que les choses vont changer car il apporte vraiment un renouveau important et un nouvel intérêt pour la machine avec son contrôleur ARM. Celui-ci remplacera aisément le contrôleur PIC d'origine et faire de notre Minimig un super Amiga : c'est-à-dire qu'il apporte des améliorations impossibles à imaginer à la sortie de l'Amiga 500 !

Une fois le contrôleur installé ainsi que la dernière version de son firmware, on peut constater que dans le menu de configuration on trouve plus de choix ! Là commence une découverte intéressante, à l'origine le Minimig tourne avec son processeur 68k à 7 MHz comme l'A500 d'origine mais, avec le contrôleur ARM on peut le mettre en vitesse rapide à savoir, que la fréquence d'horloge atteint les 40 MHz !

ARM

En outre, le nombre de lecteurs de disquette simulés passe à quatre (comme sur un vrai Amiga) au lieu de deux.

L'avantage des plus intéressants est la possibilité de créer un disque dur virtuel (HDF), qui permet de rajouter deux fichiers disque et de nous retrouver avec un A600.

Si l'on rajoute à cela un affichage ECS, la gestion des longs noms, la gestion des sous-répertoires (nombre illimité) et des répertoires sur la carte SD grâce au système de fichier FAT32 alors tout y est pour commencer une nouvelle aventure. Les cartes SDHC sont également gérées.

Enfin, il est vrai que nativement, le Minimig est difficile à mettre à jour : maintenant plus de prise de tête on télécharge les dernières versions sur Internet et cela repart de plus belle ! Ce détail ravira sûrement ceux qui se sont peut-être tirés les cheveux pour faire les mises à jour du temps du PIC.

Futur

Donc finalement, comment ne pas en avoir un chez soi : l'essayer, c'est l'adopter. Encore un petit qui a tout du grand ou presque !

Nom : contrôleur ARM.
Constructeur : Jakub Bednarski.
Genre : contrôleur multifonction.
Date : 2011.
Prix : 99 CHF (80 euros).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]