Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 19 novembre 2017 - 20:36  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : Clarity 16 1.5
(Article écrit par Christophe Carvajal et extrait d'Amiga News - novembre 1994)


Depuis notre dernier test de mars 1993, la partie logicielle de l'échantillonneur Clarity 16 a évolué à travers des mises à jour successives, bien que le matériel soit resté le même. Il est donc temps de jeter à nouveau un oeil sur ce produit qui permet de se lancer dans l'échantillonnage 16 bits stéréo à moindre coût.

Clarity 16

Le matériel

Toujours le même (voir photos), il comprend un boîtier muni de six prises audio et deux connecteurs informatiques. Dans ce boîtier gris élégant se trouvent deux convertisseurs analogiques/numériques (A/D) et numériques/analogiques (D/A) 16 bits pour assurer l'échantillonnage et la restitution du son 16 bits via la carte de la Clarity, ainsi que deux prises MIDI (une IN et une OUT).

Clarity 16 Clarity 16
Boîtier de la carte Clarity (photo de Jörg Brenner)

Clarity 16
L'intérieur du boîtier

L'installation est des plus simples car il suffit de connecter les deux prises 25 broches : l'une sur le port parallèle de votre Amiga, l'autre sur le port série (tout en ayant mis votre Amiga hors tension !), la connexion audio se faisant par l'intermédiaire de quatre prises Cinch (encore appelées RCA). Les connecteurs et prises de la Clarity 16 sont décrits dans le tableau suivant.
  1. Prise DIN 5 broches femelle : entrée MIDI.
  2. Prise DIN 5 broches femelle : sortie MIDI.
  3. Prise Cinch femelle : entrée audio gauche.
  4. Prise Cinch femelle : entrée audio droite.
  5. Prise Cinch femelle : sortie audio gauche.
  6. Prise Cinch femelle : sortie audio droite.
  1. Connecteur de type DB 25F : connexion port série Amiga (MIDI).
  2. Connecteur de type DB 25M : connexion port parallèle Amiga destiné au transfert d'échantillons Clarity 16 <-> mémoire Amiga.
Clarity 16

Le logiciel

Le principe de ce produit est très simple : Clarity 16 permet de récupérer une source sonore externe analogique (provenant d'un baladeur, d'un lecteur CD ou bien d'un micro...) et de la numériser sous forme binaire (des 0 et des 1) afin de les stocker dans la mémoire de l'Amiga pour y être édités, modifiés, rejoués... bref être traités de façon numérique.

La nouvelle version du logiciel (version 1.5) offre un aspect Workbench 2.0/3.0 et, à présent, le programme ne s'ouvre plus sur l'écran du Workbench mais ouvre son propre écran afin d'éviter le "fouillis à l'écran" de son prédécesseur lors de l'ouverture de multiples fenêtres d'échantillons (imaginez 25 fenêtres ouvertes dans votre écran Workbench !).

Une autre amélioration majeure réside dans une bien meilleure gestion des Amiga accélérés, car en effet si l'on veut échantillonner en stéréo, il faut avoir un 68020 minimum (avis aux utilisateurs d'A500/A600 !) et cette gestion est bien plus efficace et flexible que dans la version antérieure puisque tous les modèles d'Amiga sont gérés et certains plantages intempestifs de la machine ne se reproduiront plus.

N'oubliez pas cependant que les sons 16 bits sont gourmands en mémoire. On peut donc remplir prêt d'un mégaoctet de mémoire avec un simple échantillon de près de 13 secondes à 20 kHz (20 000 échantillonnages par seconde).

D'autre part, il est intéressant de noter que la limite de mémoire Chip n'est pas une barrière pour ce genre de produit, puisque les sons peuvent être stockés en mémoire Fast du fait qu'ils sont rejoués via la Clarity 16 elle-même en son 16 bits. Les utilisateurs de machines avec 512 ko de mémoire Chip ne seront donc pas des laissés pour compte pourvu qu'ils aient de la mémoire Fast.

Toutes les fenêtres du programme sont accessibles via le panneau de contrôle (figure 2, ici accompagne de la fenêtre de visualisation d'un échantillon).

Clarity 16
Figure 2

Voici une liste des nouvelles caractéristiques et des corrections apportées :
  • Toutes les glissières du programme ont une valeur numérique ajustable associée, ce qui confère au tout une précision remarquable (comme dans la fenêtre "Realtime effects" voir figure 3).

    Clarity 16
    Figure 3

  • La fenêtre de requête "Sample Info" (informations concernant l'échantillon, voir figure 4) a été complètement remaniée et certaines informations ont été disposées de façon plus logique. Toutes les fonctions de bouclage ont été regroupées au sein d'une même boîte, et la fonction "Seek zero" (recherche de zéro) a été purement supprimée en faveur de nouvelles fonctions de bouclage bien plus performantes.

    Clarity 16
    Figure 4

  • La fonction "Normalize" ne produit plus de "clics" comme cela était le cas autrefois, et il est maintenant très facile de maximiser un échantillon sonore.

  • L'enregistrement des échantillons est à présent d'une exactitude extrême, car auparavant l'enregistrement laissait une plage vide en fin d'échantillon.

  • Un des canaux audio de l'Amiga avait une fâcheuse tendance à parasiter le son lors de la restitution de l'échantillon, ou bien dans le mode "Real time effects" (effets temps réel), ou enfin dans le mode "Scope" (oscillographe du son joué), tout cela est corrigé dans cette nouvelle version.

  • Les oscillographes fonctionnent sur tous les Amiga, y compris les Amiga accélérés.

  • Les aiguilles des cadrans des vu-mètres sont toujours visibles (elles disparaissaient dans certaines circonstances), voir figure 3.

  • Une fonction "Kill Sample" (tuer les échantillons) a été ajoutée au menu "Project". Cette fonction permet d'effacer tous les échantillons contenus en mémoire après confirmation par l'utilisateur.

  • Ajout de la fonction "Tidy window", qui recentre, entasse et redimensionne les différentes fenêtres en rapport avec les échantillons stockés en mémoire.

  • Une fonction "Whilst panel to front" permet à tout moment de faire passer le panneau de contrôle devant toute autre fenêtre.

  • Des raccourcis clavier ont été mis en place afin de faciliter les opérations, comme par exemple l'ouverture de la boîte de dialogue "Information" concernant les caractéristiques de l'échantillon sélectionné, ou bien le mode "Output" qui permet de faire sortir le son stéréo 16 bits de la Clarity 16 elle-même via ses deux connecteurs gauche et droite Cinch (RCA) ou bien en utilisant le matériel de l'Amiga en son 8 bits de haute qualité (la conversion 16 bits/8 bits se fait alors en direct). A noter aussi que pendant l'échantillonnage, l'écoute du son enregistré se fait par monitoring grâce aux voix de l'Amiga (en son 8 bits).

  • Options de "Dump" (transfert de données de sons par prises MIDI) entre l'Amiga et le synthétiseur Yamaha SY-99/SY-85/TG-100 par exemple. En effet, les versions antérieures posaient des problèmes de "sample dump" entre l'Amiga et ces modèles de synthétiseurs.

  • Format de sauvegarde polyvalent, avec sauvegarde possible en IFF 8SVX 3 ou 5 octaves (sons 8 bits utilisables avec tous les trackers du DP) au lieu de seulement une octave précédemment. La sauvegarde au format 16 bits AIFF (format très utilisé en audio numérique) et au format AVR (Audio Visual Research) propriétaire de Microdeal (société anglaise qui a conçu la Clarity 16 puis a été rachetée par Hi-Soft) est toujours disponible.
En bref, on peut dire que le logiciel a subi un lifting sérieux, le seul reproche étant que le manuel montre encore les écrans de la précédente version de Clarity 16.

Tour d'horizon des fonctions de Clarity 16

Il est possible de "visionner" le son sous plusieurs formes et ceci en temps réel grâce à :
  • Des vu-mètres.
  • Des oscilloscopes.
  • Des analyseurs de spectre.
Ou en temps différé sous forme graphique avec effet de loupe, ou encore en décomposition de séries de Fourier en trois dimensions. Vous pouvez déclencher un échantillon par l'appui de n'importe quelle note depuis un clavier MIDI et ce grâce aux prises MIDI comprises avec la Clarity 16 (voir figure 5).

Clarity 16
Figure 5

On peut aussi enregistrer des sons et les monitoriser, puis les afficher sous forme graphique ou en décomposition en séries de Fourier (FFT Fast Fourier Transformation) et ceci avec affichage en trois dimensions.

Bien sûr, toutes les fonctions d'éditions d'échantillonneurs professionnels sont disponibles et accessibles par menus tels que : copier, couper, coller, insérer, effacer, mixer, édition main libre, renverser, copie de canal pour sons stéréo, échange de canal pour sons stéréo, bouclage, normalisation, fondu entrant, fade sortant, volume, panoramique (gauche/droit), filtres passe haut/passe bas/passe bande, etc. Des effets spéciaux en temps réel sont aussi disponibles : echo, reverb, chorus, flange, distorsion. Et bien sûr tous ces paramètres sont ajustables à souhait.

Conclusion

Un produit comme celui-ci et proposé à ce prix présente beaucoup d'intérêt pour quelqu'un qui désire communiquer avec un synthétiseur-échantilloneur et éditer ses sonorités sur l'Amiga, ce qui confère évidemment plus de souplesse. Il convient aussi à toute personne voulant avoir des sons 8 bits de très haute qualité issus à partir de sons 16 bits via une conversion proposée par le logiciel.

Bien qu'étant un vrai échantillonneur 16 bits stéréo, Clarity 16 n'est pas un système pourvu de fonctions de "direct-to-disk", ce qui est dommage mais, qui sait, peut-être un jour le sera-t-il ? La qualité de l'échantillonnage 16 bits est très correcte pour un échantillonneur de ce prix et le fait de pouvoir rejouer ces sons 16 bits en utilisant le matériel de l'Amiga sans la Clarity 16 est un plus.

On appréciera donc la possibilité de sauvegarder en plusieurs formats : AIFF, AVR, IFF 8 bits SVX.

L'implémentation MIDI et le séquenceur sont certes limités par les deux voix de polyphonie de la Clarity 16 mais on peut imaginer que les mises à jour futures de ce produit viendront combler cette faiblesse.

D'autre part, j'ai pu lire dans un fichier contenu dans la version commerciale d'OctaMED 5.00 offerte avec un récent numéro du journal anglais Amiga Format comme quoi le créateur envisage de faire évoluer son produit afin de gérer les cartes 16 bits de MicroDeal. Ne serait-ce pas une bonne façon d'exploiter la Clarity 16 ? A suivre...

Nom : Clarity 16 1.5.
Constructeur : Microdeal.
Genre : échantillonneur.
Date : 1993.
Prix : 1390 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]