Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 25 juillet 2017 - 22:36  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : CeBIT 1996
(Article écrit par Jac Pourtant et extrait d'Amiga News - avril 1996)


Déjà en arrivant sur le lieu, on est accueilli par un immense panneau : CeBIT 96 du 13 au 19 mars 96. C'est dire l'organisation parfaitement huilée du monstre. Monstre en effet, 24 halles chacune comme un Mammouth et pour aller à pied en diagonale par les rues, il faut compter un quart d'heure, le double si on traverse ces halles par l'intérieur.

Mais malgré les dimensions et la dispersion, les exposants étant regroupés par thèmes, on arrive à s'y retrouver. Près d'un million de visiteurs, pas une chance de rencontrer quelqu'un de connu dans ce maëlstrom, alors quelqu'un d'inconnu... et bien si, j'ai fait connaissance absolument fortuitement avec Michele Console Battilana, le très sympathique dirigeant de Cloanto Italia (Personal Paint, Personal SBase, Personal Write, Personal Fonts, etc.) avec qui j'ai découvert les nouveaux modèles d'AT. Nous nous sommes perdus comme nous nous étions trouvés et j'en profite ici pour le saluer.

CeBIT 96

Donc, pour en revenir à l'expo, bien sûr, on ne peut pas tout voir même si on y reste une semaine. Pour l'Amiga c'est beaucoup plus simple, un jour est amplement suffisant puisqu'il n'y avait qu'Amiga Technologies, Motorola, Electronic-Design et Village Tronic qui s'étaient regroupés.

Electronic Design - Village Tronic

Le stand faisait un peu monté à la va vite avec ses décors en carton d'emballage. Là, une vingtaine de démonstrations attendaient les curieux, d'ailleurs peu nombreux. Pas étonnant non plus, car presque toutes les démonstrations que j'ai sollicitées n'ont pas fonctionné pour une raison ou pour une autre, là, un code d'accès manquant, ici une carte pas encore arrivée. Il faut dire que j'y étais le premier jour et que tout n'était pas rôdé partout. La Picasso IV n'était pas encore là. Elle devait arriver l'après-midi ce qu'elle n'a pas réussi à faire.

La Picasso IV est une carte graphique 64 bits pour Zorro II ou Zorro III. Peuplée au maximum à 4 Mo de mémoire EDO 64 bits, elle permet des performances connues jusqu'à présent seulement sur les cartes VRAM. La bande passante de 135 MHz permet des balayages horizontaux jusqu'à 80 kHz et des définitions du genre 1280x1024 en 8 bits à 75 Hz. Elle possède une puce spéciale "Multibridge" qui sert de pont entre quatre systèmes de bus : PCI, Digital Video Processing, Zorro II ou III et Multiport.

Le bus local PCI est destiné aux connexions, aux contrôleurs VGA haut de gamme et aux extensions comme les convertisseurs MPEG. Le bus DVP (23 broches) convient aux genlocks y compris le mode Genlock-II avec 24 bits et 1 à 8 bits de canal alpha. Le multiport est un port prévu pour l'avenir afin de gérer une carte grande vitesse série-parallèle. Les connexions sont compatibles Mac Picasso. Ainsi, les futurs modules logiciels seront facilement implémentables. Le prix prévu est de 999 DM et on l'attend pour mai 1996. Qu'a donc de plus que son aînée la Picasso II+ ? Le fait que nouvelle interface de base doive améliorer les performances. C'est tout.

DKB Wildire 060

La carte accélératrice DKB Wildire 060 était là et bien là. Malheureusement, l'exemplaire unique était monté dans un 2000 et je n'ai pas pu la photographier. Mais j'ai vu les performances, et ça déménage. La mémoire en haute vitesse locale 68060 (en 64 bits) avec accès Interleave jusqu'à 128 Mo (en standard SIMM PS/2), l'accès rapide "Posted Write" à la mémoire, l'interface DMA (qui permet de décharger le processeur de 90%) Fast Host 32 bits SCSI-2 à 10 Mbits/s, l'Ethernet en paires torsadées avec en option Thin-Ethernet, l'emplacement PCI (jusqu'à 100 Mbits/s) utilisable en mémoire SIMM, la compatibilité avec MegAChip2000/500 (2 Mo de mémoire Chip), enfin la compatibilité Video Toaster sont des atouts à considérer. Elle est plus coûteuse que la Blizzard 2060, mais aussi plus prometteuse.

Le coin du Méga

Le lot MegAChip2000/500 était là à DM 290. Ça fait cher le Mo, mais c'est la seule possibilité restante.

DKB LinkUP

La carte DKB LinkUP (qui elle aussi avait loupé le rendez-vous), extension de ports série et parallèle devrait vous procurer les avantages suivants : compatibilité au serial.device, compatibilité à MIDI et à tous les modems de type Hayes, des transferts jusqu'à 115 200 bauds, emploi de plusieurs cartes en parallèle, RTS/CTS et XON/XOFF intégrés, quatre ports série extensibles à huit (9 broches standard), Stop-bits 1 ou 2, bits de données 5, 6, 7 ou 8, parité odd, even, none, mark ou espace, enfin grosse mémoire tampon contre les pertes de données. Le port parallèle, lui, est compatible au parallel.device, à toutes les imprimantes "parallèles" et les nouveaux standards HP, permettent des transferts jusqu'à 400 ko/s, offrent un port parallèle supplémentaire extensible à deux (25 broches standard). Donc pour tout Zorro II.

DKB Cobra

La carte DKB Cobra, accélératrice (68030 à 28 ou 40 MHz), extension de mémoire SIMM PS/2 jusqu'à 128 Mo pour Amiga 1200, avec un socle prévu pour FPU 68881 ou 68882, avec une horloge à batterie, optionnellement avec le contrôleur rapide SCSI "Ferret", possède un système mémoire ASIC qui empêche les collisions PCMCIA, augmente les performances grâce à son mode rafale. La copie en mémoire du Kickstart n'empêche pas de libérer la MMU. Une flashROM ultra moderne et la technologie FPGA autorisent les mises à jour par logiciel. Idéale pour l'émulation Macintosh, elle est garantie deux ans.

La "Cobra/50" est équipée d'un 68030 et d'un 68882 tous deux cadencés à 50 MHz.

DKB 1200

La carte DKB 1200 n'est qu'une extension de mémoire (maximum de 8 Mo de mémoire Fast 32 bits en PS/2 SIMM) avec socle pour FPU 68881 ou 68882 jusqu'à 40 MHz. Même en cas d'utilisation du port PCMCIA, 5,5 Mo de mémoire Fast 32 bits sont encore adressables.

La carte DKB Ferret est un contrôleur SCSI-2 pour toutes les cartes turbo DKB. Elle possède en outre une prise 25 broches pour l'Amiga 1200 et est donnée pour 2,8 Mo/s.

La carte DKB 2632, extension mémoire 32 bits pour A2630 jusqu'à 112 Mo grâce à quatre emplacements PS/2 SIMM en dehors du domaine AutoConfig. Elle aussi est compatible Video Toaster (?).

Autres produits

StormC, l'ensemble de développement C et C++ avec son éditeur wysiwyg "Storm Wizard" (pour programmer sans écrire une ligne) sont distribués par AT. Amiga Magic, Amiga Surfer et Amiga 4000T sont les produits de croisière. Les moniteurs M1438S en 14 pouces, 1538S en 15 pouces et le dernier 1764 en 17 pouces (il n'a pas de S car il n'est pas équipé stéréo, ni d'ailleurs mono, il est muet) construits par Microvitec étaient tous présents sur le stand. Enfin, un absent qui ne devait arriver que le lendemain était le Q-Drive, lecteur CD à connexion PCMCIA.

Stand Escom/Amiga Technologies

Voir cet article.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]