Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 22 juillet 2017 - 20:49  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Broken Sword 1 et 2
(Article écrit par Alex Dillenseger et extrait d'Amiga Power - mai 2006)


Comme cela avait déjà été fait pour le troisième épisode de la série des Monkey Island (en test dans aMiGa=PoWeR n°32 et lisible ici), le revendeur anglais Amigakit propose à la vente pour un prix modique les deux premiers épisodes de la série de jeux d'aventure Broken Sword, créée par Revolution Software, les auteurs de Lure Of The Temptress et Beneath A Steel Sky, entre autres.

Des débuts explosifs

Commençons d'abord par replanter le décor par une brève description du premier épisode, retitré "Les Chevaliers de Baphomet" pour la version française. Pour ceux d'entre vous qui ne connaissent pas les aventures de George Stobbart, sachez que vous êtes un jeune touriste américain en visite à Paris. Tandis que vous êtes tranquillement assis à la terrasse d'un café, celui-ci explose. Par chance, vous êtes sain et sauf, mais il n'en est pas de même pour l'homme qui se trouvait à l'intérieur de l'établissement mort sur le coup.

Curieux comme vous l'êtes, vous décidez de mener l'enquête. Sans vouloir gâcher le plaisir de découvrir par vous-même ce qui s'est passé, sachez que votre investigation vous conduira dans plusieurs pays et que de nombreux rebondissements vous attendent. Vous rencontrerez divers personnages et notamment la superbe Nicole Collard (Nico pour les intimes !), journaliste de son métier, qui vous aidera à mener à bien votre enquête, car c'est bien d'une enquête dont on parle ici.

Broken Sword

Mais ne vous méprenez pas, il ne s'agira pas d'une enquête ennuyeuse et pénible. Notre ami américain est doté d'un sens de l'humour hors-pair, d'une répartie inégalable et d'un flegme impartial, même lorsqu'il se retrouve dans les situations les plus périlleuses ou rocambolesques ! C'est vraiment un des points forts de ce jeu : l'Humour avec un grand "h", bien qu'il ne soit pas autant poussé vers l'absurde que dans la série des Monkey Island. Ajoutons à cela un excellent doublage (si comme, moi, vous réussissez à vous trouver la VF qui n'est pas fournie par Amigakit) effectué par le comédien Emmanuel Curtil, qui donne sa voix à George, avec son accent américain impeccable. Vous vous retrouverez donc souvent à sourire, et même à rire, devant les répliques tordantes de George. N'hésitez surtout pas à utiliser abondamment le clic droit sur tous les éléments interactifs du jeu -objets et protagonistes- vous pourriez rater quelques perles !

Broken Sword

La technique

Les graphismes, tout en 2D, sont très réussis (malgré l'âge de ce jeu !). Les décors fourmillent de détails et les animations de George sont fluides et réalistes. Les petites séquences intermédiaires qui viennent ponctuer le jeu ressemblent à un véritable dessin animé. Les musiques portent à l'aventure un côté dramatique assez sympathique.

Évidemment, Broken Sword 1 et 2 ne sont pas natifs AmigaOS. Leur utilisation se fait en transparence avec l'interpréteur ScummVM, qui est disponible pour AmigaOS classique mais aussi pour AmigaOS 4, MorphOS et AROS.

Le système de jeu

Le principe du jeu est basé sur la recherche d'indices en fouillant les moindres recoins des décors visités et en parlant à tous les personnages rencontrés. Il vous faudra parfois revenir plusieurs fois au même endroit et il ne sera pas rare de vous retrouver bloqué à cause d'un objet que vous n'auriez pas trouvé lors de la première visite. Les énigmes sont toutes logiques, mais la solution n'est pas toujours évidente du premier coup. C'est justement ce qui fait le charme des Chevaliers de Baphomet. Les amateurs de jeux d'aventure ne seront pas déçus. Les actions à votre disposition sont assez basiques : regarder, parler, utiliser et combiner, mais elles suffisent amplement à rendre le jeu intéressant.

Broken Sword

La jouabilité est simplissime, tout à la souris, le curseur de cette dernière prenant une forme explicite suivant les actions possibles, et donc la prise en main se fait en un clin d'oeil, ce qui est très appréciable. Tous les raccourcis clavier utilisés habituellement par ScummVM sont disponibles : les plus utiles sont la touche F5 pour faire apparaître le menu de chargement/sauvegarde et la combinaison Alt+Return pour basculer en plein écran ou en mode fenêtré. La différence avec les jeux Lucasarts de la même trempe, c'est le fait que votre personnage peut mourir à certains moments du jeu donc il est quand même recommandé de sauvegarder votre partie de temps en temps.

La durée de vie est digne de tout bon jeu d'enquête policière et il vous faudra un grand nombre d'heures pour terminer l'histoire. Cependant, le jeu étant extrêmement linéaire, une fois l'aventure terminée vous ne reviendrez pas dessus ou alors peut-être uniquement histoire de revoir quelques scènes qui vous ont particulièrement marqué. Le scénario est très bien ficelé ce qui est très motivant pour progresser dans le jeu. Celui-ci est tellement prenant qu'il vous arrivera de continuer à réfléchir à la façon de vous débloquer d'une situation après avoir quitté la partie !

La version d'AmigaKit

Attention, contrairement à ce que pourraient laisser penser certaines captures d'écran illustrant cet article, la version fournie par AmigaKit est la version anglaise. J'ai contacté ce revendeur pour savoir s'il était possible par son intermédiaire d'obtenir le jeu dans une autre langue. Il m'a été répondu que la chose allait être envisagée mais je n'ai pas eu plus de nouvelles pour l'instant. Par chance, j'ai réussi à trouver une version française du premier épisode de la série et elle fonctionne aussi très bien avec l'installateur d'AmigaKit. Par malheur, ces jeux commencent à être très vieux et il est relativement difficile d'en trouver des copies neuves même dans les bacs à soldes. Reste la solution de l'occasion... En attendant, vous pouvez jouer sans problèmes à la version anglaise, même si vous ne parlez pas trop bien la langue de Shakespeare, car, heureusement, il est possible d'activer des sous-titres qui apparaîtront à l'écran en même temps que les dialogues parlés.

Le jeu est livré avec un mini-CD spécifique à l'Amiga, en plus des deux CD originaux. À noter que les mini-CD, c'est très bien pour les gens qui ont un lecteur CD à tiroir mais pas terrible pour ceux qui possèdent un lecteur à fente ! Pas grand-chose sur ce petit CD mais l'essentiel est là : le script d'installation. Celui-ci est très bien fait, crée tous les répertoires nécessaires et copie une jolie icône pour démarrer le jeu. Une bizarrerie tout de même : il est obligatoire de télécharger au préalable les archives contenant les cinématiques (une grosse archive et les fichiers français pour un total d'environ 36 Mo) pour pouvoir ensuite les installer avec un script dédié. Deuxième regret, le fichier ReadMe au format PDF était illisible, car endommagé, sur mon disque. Il en est de même pour le mini-CD de Broken Sword 2 : sont fournis un script d'installation pour le jeu, un autre pour les cinématiques, une icône de lancement et la documentation complète de la version PC au format PDF.

Et Broken Sword 2 ?

Autant vous le dire tout de suite, si vous avez aimé le premier épisode, vous adorerez le second. Celui-ci, retitré "Les Boucliers de Quetzacoalt" en France, en est la suite directe et vous entraînera en Amérique du Sud pour lutter contre un rite précolombien qui pourrait mettre en péril toute l'humanité. Rien que ça ! Le scénario est toujours aussi bien foutu et George a toujours son humour distancié qui fait tout son charme. L'interface a subi quelques légères modifications mais est, du coup, devenue encore plus intuitive. Que du bon je vous dis !

Conclusion

Ruez-vous dessus. Même moi qui avait déjà joué à la version PlayStation de ces deux hits, je n'ai pas regretté mon achat et me suis payé deux bonnes tranches de rigolade.

Liens utiles

Pour acheter le jeu : www.amigakit.com/.
Pour télécharger les archives des cinématiques : www.scummvm.org/.

Nom : Broken Sword et Broken Sword 2.
Développeurs : Revolution Software.
Genre : jeu d'aventure.
Date : 2004 (date d'origine : 1996/1997).
Configuration minimale : AmigaOne de base ou Pegasos de base, ou Amiga PowerPC avec carte graphique et 32 Mo de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : occasion ou 13 euros chez AmigaKit.

NOTE : 9/10.

Les points forts :

- Scénario.
- Humour.
- Animation des personnages.

Les points faibles :

- Seule la version anglaise est fournie sur le CD.
- Les cinématiques sont à télécharger sur le site de ScummVM.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]