Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 27 mars 2017 - 12:40  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Blood Money
(Article écrit par Christophe Simon et extrait d'Amiga Chapter One - juillet 2005)


Le jeu

Il faut croire que vous aimiez tuer. Tout petit déjà, vous anéantissiez des colonies entières de fourmis et ne manquiez jamais d'écraser un malheureux escargot trop imprudent.

Blood Money

Puis vous avez grandi et vous avez voulu étancher votre soif de tueries sur des animaux plus gros. Tout y est passé : veaux, vaches, cochons... Alors, comme vous commenciez à foutre une merde pas possible, les gens ont décidé de vous bannir de la Terre avec pour seule fortune deux cents malheureux dollars en poche et, en prime, un coup de pompe au cul (en fait, autant de coups de pompe qu'il y avait de gens mécontents, ce qui a fini par laisser des marques).

Blood Money

Errant dans l'espace, de planète en planète, vous êtes un jour tombé sur un organisateur de safaris planétaires. Un type pas clair qui, pour une somme modique, vous proposait de "nettoyer" quatre planètes. Pour 100 $, vous pouviez vous faire une sorte de gros astéroïde, sur lequel avait été installé un complexe spatial louche. Avec 200 $, le type vous laissait à la surface d'une planète quasiment recouverte d'eau où mollusques et crustacés étaient légion. Pour 300 $, vous aviez droit à une planète de glace et enfin pour 400 $, à une planète de feu.

Seulement voilà, vous étiez un peu fauché, donc vous ne pouviez choisir qu'entre les deux safaris les moins chers.

Qu'à cela ne tienne, le type ne manque pas de vous expliquer que les habitants de ces planètes sont pleins aux as, et que toute victime laissera derrière elle un joli pour boire. Blood Money Blood Money ;p

Blood Money

Il vous avertit également que vous ne serez pas accueilli les bras ouverts et que le défi sera corsé. Mais, il ne manque pas de préciser que vous trouverez très régulièrement sur votre route des échoppes auprès desquelles vous pourrez augmenter votre puissance de feu.

N'écoutant que votre envie de destruction, vous faites rapidement votre choix et vous vous apprêtez à récolter l'argent du sang versé (The Blood Money, quoi...).

Tir frontal supérieur
Tir frontal inférieur
MIne
Tir arrière
Portée des tirs
Vitesse
???
Vie supplémentaire

Mon avis

Développé par DMA Design et distribué par Psygnosis, Blood Money est la suite de Menace et sort en 1989 sur Amiga.

Graphiquement, Blood Money est un jeu assez inégal, je m'explique... Si l'introduction est d'excellente facture (inutile, certes, mais d'excellente facture tout de même), les différents niveaux que vous devrez traverser n'ont absolument pas le même impact visuel. Le premier, la base lunaire, est très moyen et ne laisse en rien augurer de ce qui vous attend dans le deuxième. En effet, préparez-vous à vous prendre une bonne grosse claque tant les animations des méduses sont splendides et les pinces de crabes impressionnantes. Ce niveau, à lui seul, devait justifier l'achat de ce jeu à l'époque. Les deux derniers niveaux étant corrects, avec une petite préférence pour le monde de feu.

Blood Money

Le défilement est multidirectionnel, ce qui veut dire qu'il alterne séquences horizontales et verticales (il avance lentement mais sûrement). De plus, vous pouvez diriger votre personnage vers la droite ou vers la gauche, afin de faire face aux hordes qui vous assaillent.

Côté sonore, vous avez le choix entre les bruitages et les musiques. Si les premiers sont quelconques, mais efficaces, la musique, elle, est d'excellente facture. Par contre, c'est la même du début jusqu'à la fin ; alors, elle risque de devenir lassante...

Blood Money

Du point de vue de la maniabilité, si vous achetez un peu de vitesse, vous devriez manoeuvrer votre personnage assez facilement.

Le jeu est tout à fait jouable, à condition de très vite augmenter la puissance de feu de votre engin. Achetez d'emblée les deux tirs frontaux afin de pouvoir vous débarrasser plus facilement des ennemis accrochés aux parois. Augmentez ensuite la porté de votre armement et pour finir choisissez le tir arrière et les mines (elles sont très destructrices).

La difficulté est le gros point noir de ce jeu. Vous êtes attaqué de tout côté et devez souvent vous faufiler dans des endroits très étroits, la moindre touchette entamant dramatiquement votre énergie. En contrepartie, les boss ne sont pas très durs à battre.

En résumé, fort d'un niveau aquatique de toute beauté, Blood Money est un excellent jeu qui a marqué à tout jamais de nombreux joueurs. Par contre, le jeu est plombé par une difficulté à faire pâlir les plus forts et les niveaux sont d'une longueur incroyable (comptez une quinzaine de minutes chacun !).

Nom : Blood Money.
Développeurs : DMA Design.
Éditeur : Psygnosis.
Genre : shoot'em up.
Date : 1989.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 7,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]