Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 24 août 2017 - 05:07  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de BitMapEditor
(Article écrit par Marcel Duruflé et extrait d'Amiga News - mai 1994)


Sur Amiga, les logiciels qui possèdent une option "trace", qui permet de transcrire un dessin bitmap en noir et blanc ou en couleur en image vectorisée, ne sont pas légion. BitMapEditor, un logiciel inclus dans le paquetage d'Art Expression de chez SoftLogik, constitue un des meilleurs choix avec Trace, qui est livré avec Pro Draw. A son actif, de nombreux paramètres et un résultat "brut de fonderie" tel que les retouches ne sont plus nécessaires.

Présentation

BME est fourni avec le logiciel de dessin vectoriel Art Expression, et comme son nom l'indique, il sert à travailler sur des images bitmap IFF, 24 bits ou pas. Il y a un bloc de six gadgets : le pinceau, le repérage d'une couleur (représentée par la célèbre petite seringue), l'outil de découpe de portions d'image, l'outil loupe, édition des brosses, édition et définition des couleurs.

BitMapEditor

Les brosses peuvent être définies dans leur forme, et la taille de chaque forme (ronde, carrée, oblique, verticale, horizontale) peut être retaillée selon vos désirs de 1 à 90 pixels. De même, chaque couleur peut être redéfinie en CMYK ou en RGB. Et la couleur définie est affichée en bas dans le petit carré, même si sur le restant de l'écran elle est visualisée en niveau de gris. Au menu, vous pouvez afficher trois petites fenêtres. L'une sert à afficher une information complète sur l'image chargée, les deux autres affichent la couleur (en CMYK) et les coordonnées de chaque pixel où est la souris, en temps réel. Vous pouvez aussi redéfinir dans l'icône de BME la police bitmap utilisée pour visualiser BME. Il y a les "cut", "copy", "paste" pour copier, couper et coller des morceaux d'images. Pour faire un zoom avant, cliquer sur loupe et sur l'image, et pour un zoom arrière cliquer sur "Shift" en même temps que sur la souris. Voici les grandes lignes.

Mais là n'est pas son principal mérite, ni ce qui nous intéresse, à savoir cette option "Trace" dans le menu "Area" qui elle est très "outillée". Lorsque vous chargez une image dans BME, vous pouvez en découper une partie (crop), visualiser cette partie, puis "tracer" cette partie, avec l'outillage que voici.

Outils

Voyons tout d'abord l'outillage présenté dans la requête qui apparaît lorsque "Trace" est sélectionné.

BitMapEditor

Il y a trois curseurs : Sample Rate, Curve fit et Noise Filter.

Noise Filter, comme son nom l'indique, permet de réduire le "bruit" sur l'image, entendez par là les pixels isolés qui parsèment parfois certaines images et qui pourraient gêner la réalisation de l'image finale. Il va de 0 à 15, et est fixé sur 10. Fonctionne comme sur ImageFX, Digi-View ou Art Department Pro. Sur 0, tout ce qui présent sur l'image bitmap sera vectorisé. A essayer avec prudence, sur des images bitmaps plus ou moins sales.

Sample Rate, qui va de 0 à 10, permet de choisir le degré de précision du dessin traité : plus il est faible, plus cette précision est importante, donc plus de points seront traités. Un taux sur 0, donne le maximum de points traités. Par exemple, si vous avez un dessin avec des lignes très biscornues, ouvragées, il vous faudra le mettre sur 0. Par contre, si vous voulez avoir un dessin vectoriel moins fidèle, mais plus interprété, vous avez toutes les valeurs de 1 à 10, pour avoir ce que vous désirez.

Curve fit : il vous indique le nombre de points que devra prendre en compte chaque courbe. C'est la fonction "intelligente" qui enlève les escaliers. Plus le chiffre indiqué sera fort, de 1 à 10, moins vous aurez de points dans votre dessin vectoriel final, mais il sera peut-être moins anguleux. La valeur 5 constitue un bon compromis.

La ligne "Output" permet de choisir si le dessin vectoriel sera constitué de courbes, de lignes droites, ou des deux. A essayer selon les nécessités du dessin. Les boutons "Fill", "Stroke", "Color", "Merge" et "Background" permettent de faire un dessin sans en indiquer les couleurs (en fil de fer, ce qui vous donne toute latitude de préciser celles-ci plus tard), d'adapter le dessin, de le faire en couleur ou non, de grouper toutes les lignes vectorisées, d'intégrer la couleur de fond de l'image (le noir par exemple). Toutes options très utiles.

Le processus

Le processus se fait en cliquant sur "Trace". Il se décompose en plusieurs étapes : "Finding edges", "Finding contours", "Removing Noise", "Sampling Data", "Tracing with curves".

A noter que lorsque le processus est lancé, vous pouvez voir des lignes en couleur tracées autour des surfaces, ce qui vous permet de voir si le dessin obtenu va bien dans le sens désiré, et sinon de refaire d'autres réglages, et recommencer. A tout moment du processus, vous pouvez cliquer sur "Abort". Ce qui vous évite les sauvegardes et les visualisations de vérification dans Art Expression.

La sauvegarde se fait au format IFFDR2D, qui est exportable dans Art Expression ou PageStream. Une fois sauvé dans AE, il suffit de sauver au format Art Expression et de le récupérer dans Professional Page ou FinalWriter directement.

BitMapEditor
Image originale

BitMapEditor
Image vectorisée

Retoucher ?

La grande force de BME est qu'il permet de "tracer" des dessins bitmaps en couleur directement en dessin vectoriel couleur, et qu'il n'y a pas trop besoin de retoucher. Et le gros problème souvent rencontré lors de la transformation d'un bitmap en vectoriel, est qu'il faut faire pas mal de retouches, selon votre mémoire disponible, selon le degré de simplification voulu. En général, avec BME, je ne retouche pas les lignes, sauf si j'ai le temps, et que je dois mettre en 3D le dessin vectorisé, auquel cas, il faut impérativement optimiser le dessin. En PAO, sauf gros dessins, je n'ai pas besoin de modifier le dessin. C'est du brut de fonderie.

Autre grande force de BME : sa vectorisation des dessins couleurs bitmaps, sans reproche. Par contre, il faut bien qu'il y ait un hiatus dans ce panorama idyllique le noir et blanc, du moins dans les dessins détaillés qui est assez chatouilleux. Trop de détails sont escamotés.

Voici plusieurs trucs qui vont vous permettre de bien traiter de petits dessins N&B :

Il suffit d'agrandir une à deux fois dans Deluxe Paint ou autre (le prélever comme brosse, doubler la taille de la brosse, puis reposer la brosse dans la page et refaire tout ceci une à deux fois). Normalement, cela suffit à faire un bon "traçage".

Autre truc : remplacer chaque "trou" de couleur blanche par une autre couleur (7 ou 8 couleurs suffisent), et sauver cette image. Il ne reste plus qu'à la "tracer", sans prendre l'option Color. Il faut ensuite retoucher au niveau d'Art Expression, pour redéfinir la couleur.

L'agrandissement permet de traiter les portions de lignes qui ne font qu'un pixel de large, afin qu'elles soient prises en compte lors du "traçage", et ne soient pas considérées comme du "bruit" et traitées comme tel, vous évitant ainsi les retouches fastidieuses par la suite. Cela marche au quart de poil. En remplaçant le blanc, BME croira qu'il aura affaire à un dessin couleur et se comportera parfaitement bien. Normalement, vous n'avez plus à la retoucher.

Nom : BitMapEditor.
Éditeur : SoftLogik Publishing.
Genre : éditeur graphique.
Date : 1992.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 1990 FF (pour Art Expression).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]