Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 22 novembre 2017 - 08:28  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : Australian Roadshow
(Article écrit par le Sydney Amiga Users Group et extrait de Club Amiga Monthly - novembre 2003)


Note : traduction par Yann-Gaël Guéhéneuc.

Voici un reportage sur l'Australian Roadshow, une série de rassemblements sur le thème d'AmigaOS 4, qui s'est tenu à partie du 18 octobre 2003 à Sydney, Brisbane et Canberra.

Un événement AmigaOS 4 en Australie ?

En regardant les programmes des anciennes réunions du Sydney Amiga Users Group (SAUG), il semble que l'idée d'une tournée en Australie date d'il y a bien longtemps. À l'époque, Colin Ward, notre développeur/bêta-testeur AmigaOS 4, était en train d'essayer de faire réparer sa CyberStorm pour pouvoir montrer AmigaOS 4 lors d'une réunion du club. Cela paraissant vraiment ambitieux à l'époque mais cela paraît trivial aujourd'hui. La démonstration fut retardée à cause de problèmes matériels, mais notre président, Steve Bowman, semble avoir eu des discussions secrètes avec Ben Hermans afin de concrétiser cette démonstration. ;-)

Cela devait être plus qu'une démo devant les membres du club : cela allait devenir un grand événement public, avec tout le gratin invité, des nouvelles publiées sur les forums, la totale. L'ensemble de l'Amiga Downunder User Group (ADUG) devait être le sponsor de cette tournée. Tony Wyatt, le secrétaire/trésorier du SAUG et notre expert matériel, s'inquiétait du matériel : fonctionnera-t-il ce jour-là ? Comment pourrions-nous dégoter une machine de secours ? Il n'y avait pas de place pour l'échec.

Préparatifs de la tournée

Doucement, les plans pour une tournée à l'européenne prirent forme. Seuls des développeurs et des bêta-testeurs AmigaOS 4 reçurent l'approbation pour faire des présentations : une personne avec moins d'expérience sur le système aurait pu faire une bourde embarrassante sur scène. Comme seule Sydney disposait d'une équipe avec de telles personnes, nous avons décidé que cette dernière voyagerait à tous les rassemblements, utilisant le matériel disponible dans chaque ville et apportant le reste du matériel nécessaire avec elle pour présenter la tournée. Les villes devaient être Sydney, Brisbane, Canberra et peut-être Melbourne. Les groupes d'utilisateurs locaux de chaque ville organiseraient les salles et partageraient les coûts pour l'équipe itinérante.

Nous avons discuté du programme : qui allait parler, les sujets, les durées, etc. Jeff Sereno, le vice-président du SAUG, prit la responsabilité de donner une apparence professionnelle à la tournée, avec une introduction audio-visuelle et une présentation sous Scala pour épauler les présentateurs. Nous avons décidé que Ross Vumbaca, notre guru Linux et développeur AmigaOS 4, accompagnerait Colin Ward sur scène. Steve Bowman, en tant que président de l'ADUG, présenterait la tournée et le groupe d'utilisateurs local présenterait ses marchandises. Pour Sydney, Jeff Sereno prit la responsabilité de trouver une salle convenable.

Jeff Sereno réalisa une présentation audio-visuelle incroyable pour présenter la tournée, montrant une litanie de modèles d'Amiga et de captures d'écran des versions du système à travers les années, accompagnés d'une musique d'Enigma. Ross Vumbaca et Colin Ward se sont assis dans un coin ils ont préparé leurs présentations, pour ensuite les répéter devant l'équipe de la tournée. Après quelques semaines et deux répétitions, nous étions tous satisfaits. Andrew Haslehurst imprima toutes les banderoles sur une imprimante géante, dont une banderole de 3 mètres et une autre de 5 mètres de long !

À cette époque, AmigaOS 4 ne tournait que sur des Amiga Classic 68k (pas très excitant) et des A4000 équipés de CyberStorm. Nous avons trouvé des machines équipées de CyberStorm et des développeurs à Sydney et Canberra mais pas à Brisbane ou Melbourne. Nous avons décidé que l’A4000 de Colin Ward serait LA machine pour la tournée, et il fallait la rendre fiable. Tony Wyatt prit cette tâche sous son aile, il répara la machine et la modifia pour qu'elle puisse être prête à supporter la tournée. Un ordinateur avec CyberStorm, qui ferait office de remplaçant principal, fut trouvé pour Sydney. Les remplaçants secondaires seraient des A4000 tournant avec la version 68k pour bêta-testeurs d’AmigaOS 4. Nous aurions aussi des AmigaOne tournant sous Linux, mais le clou de la tournée devait être AmigaOS 4 sur la CyberStorm.

Mais, une semaine avant la présentation à Sydney, l'annonce longtemps attendue arriva : AmigaOS 4 démarrait maintenant sur les AmigaOne. Allions-nous recevoir une copie pour la journée de la présentation ? Ross Vumbaca réussit à obtenir une copie et à la faire fonctionner sur son AmigaOne. La démonstration d’AmigaOS 4 démarrant sur un AmigaOne ne devait être qu'un bonus. La présentation principale serait toujours sur la CyberStorm, avec les Amiga 68k comme secours.

Présentation à Sydney

La salle à Sydney était un amphithéâtre à l'Université de Technologie.

Australian Roadshow

Dans la salle de présentation, l'ambiance était à couper le souffle. Jeff Sereno l'avait bien choisie, car la salle avait trois écrans de projection, du matériel audio et vidéo intégré, et même son propre garde. Tony Wyatt courrait partout avec les câbles vidéo, les rallonges, les adaptateurs et tous ces trucs avec lesquels les amateurs de salons itinérants aiment jouer. Steve se présenta avec un superbe manteau vert qui correspondait à ses goûts pour les pommes vertes, mais sans avoir pu trouver la cravate qui allait avec.

Australian Roadshow

Doug Moir, le propriétaire d’AnythingAmiga (un des derniers revendeurs Amiga en Australie), arriva de Brisbane avec un chariot plein d'équipement, dont le fameux et secret AmigaOne Lite (le nom du MicroA1 à l'époque). Doug Moir jeta un regard à nos tenues puis couru dans un magasin tout près pour faire faire des T-shirts "AmigaOS 4" sur place. Bien joué ça !

La présentation à Sydney se déroula plutôt bien pour une première fois. Colin Ward parla de l'histoire du système d'exploitation du point de vue des développeurs.

Australian Roadshow

Ross Vumbaca parla de l'histoire de l'Amiga et de quelques nouvelles fonctionnalités d’AmigaOS 4.

Australian Roadshow

Il fit une présentation de la carte mère AmigaOne et montra AmigaOS 4 et Linux sur cette machine. Nous n'avons jamais utilisé les CyberStorm ou les A4000 68k. Doug Moir montra la version "Lite" aux participants, puis après la présentation, offrit à plusieurs acheteurs de la version "Earlybird" leur cartes mères XE tant attendues.

Australian Roadshow

Après plusieurs mois de disette d'AmigaOne, nous étions tout à coup submergés par ces machines !

Présentation à Brisbane

La fin de semaine suivante, nous nous sommes déplacés à Brisbane (1100 km au nord). La présentation a été organisée par le jeune groupe Queensland And Northern Territory Amiga User's Group (QANTAUG) et a eu lieu dans un grand amphithéâtre à l'Université de Technologie du Queensland, aussi imposant que celui de Sydney. Assez bizarrement, il y eut ici une plus grande affluence qu'à Sydney et on pouvait y entendre des murmures d'excitation pendant que Doug Moir montrait les AmigaOne Lite et XE côte-à-côte. La présentation fut entièrement réalisée sur des AmigaOne, sauf pour la présentation sous Scala qui tournait sur un PC.

Présentation à Canberra

La troisième représentation eut lieu à Canberra, la capitale nationale. Canberra est à mi-chemin des deux plus grandes villes d'Australie, Sydney et Melbourne, à 550 km de chacune. Nous avons pris la route depuis Sydney le samedi et après avoir examiné l'Irish Club que le Canberra Amiga Users Society (CAUS) avait réservé pour nous, nous nous sommes jetés sur des pizzas le samedi soir. Le dimanche, la présentation fut bien achalandée, malgré quelques orages qui menaçaient de grêle les pauvres voitures aux toits fragiles.

Australian Roadshow

Nous avons apprécié l'atmosphère moins formelle de l'Irish Club. Cela faisait du bien de pouvoir sortir de la salle, d'aller au bar et au bistro d'à côté, pour revenir avec une assiette à déguster sans manquer la présentation. À la fin de celle-ci, Ross Vumbaca fit une démonstration de Quake tournant sur un AmigaOne, en natif, avec tous les effets sonores de la carte Soundblaster Live! qui était désormais gérée par l'AmigaOne. La foule de Canberra était enthousiaste et désireuse de toucher ce nouveau matériel et de tâter le système d'exploitation.

Bilan

La présentation à Melbourne n'aura lieu que dans quelques semaines. Melbourne devrait être intéressante, et nous sommes tous impatients d'y être. La tournée a été fatigante pour nous tous, stressante pour certains, mais au final bien moins problématique que nous le craignions. Aucun matériel n'a lâché (on touche du bois !), tout ce que les amigaïstes ont pu voir a fonctionné comme attendu. Nous avons eu quelques problèmes avec les vidéo-projecteurs qui ne voulaient pas se synchroniser sur des signaux VGA "normaux" et avec des écrans pour les présentateurs qui ne voulaient pas s'allumer. Mais, en général, tout s'est bien passé.

Après la présentation à Canberra, nous nous sommes regroupés à l'extérieur du Parliament House (le bâtiment qui abrite le Parlement d'Australie) et nous avons pris une photo de groupe avec notre bannière de 5 mètres de long.

Australian Roadshow

Cette bannière, d'après certaines sources, est visible depuis la Station Spatiale Internationale :-). Il pleuvait des cordes à Canberra ce jour-là et nous avons dû attendre que la pluie cesse pour dérouler la bannière. Nous ne voulions pas que l'encre coule ! Naturellement, une fois les photos prises, le soleil fit enfin son apparition !

Les participants à ses présentations furent intéressés et ils ont posé de nombreuses questions, la plupart d'entre elles étaient même très pointues et documentées. Aucun des participants n'a posé de questions "bêtes", tous semblaient avoir une bonne idée de la situation actuelle de l'Amiga. Beaucoup parmi les participants étaient d'anciens amigaïstes qui étaient venus pour voir à quoi ressemblait la nouvelle machine et le nouveau système d'exploitation. Ils sont repartis très enthousiastes et se demandaient comment ils allaient convaincre leurs épouses que ce nouvel ordinateur était maintenant devenu essentiel pour eux. Un participant avait même emmené son épouse mais, étrangement, elle paraissait beaucoup moins enthousiasmée que lui :-). Il faut prendre soin de tout le monde !

Note : photos d'Andrew Haslehurst, Richard Tapp et Kresimir Rogic.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]