Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 26 mai 2017 - 00:01  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : AmigaOS 4 On Tour
(Article écrit par David Brunet - août 2003)


Pour couper court aux rumeurs et donner un peu d'espoir aux fans d'AmigaOS 4, Hyperion a co-organisé une série de rendez-vous consacrés à la démonstration d'AmigaOS 4.

AmigaOS 4 On Tour

On Tour...

L'AmigaOS 4 On Tour s'est étalé sur quelques semaines dans six lieux différents (dont certains proches de chez nous : Toulouse et Bâle). Il ne s'agissait que de représentations pour l'Europe, nos amis en dehors du vieux continent attendront encore un peu pour pouvoir tâter AmigaOS 4.

L'organisation était l'oeuvre de revendeurs et d'associations, et quelques personnes particulièrement proches du projet AmigaOS 4 complétaient le plateau. L'affluence de ces mini salons a été modeste et les salles de rassemblement particulièrement petites : on était prévenu, ce n'est pas une présentation du produit final, mais simplement un point sur le développement en cours.

AmigaOS 4 On Tour
AmigaOS 4 On Tour à Bath (Royaume-Uni)

Premières impressions

Les démonstrations tournaient autour d'un Amiga 4000 avec CyberStormPPC 604e/233 MHz et d'un AmigaOne XE (G4 à 800 MHz). Mais AmigaOS 4 n'était présent que sur Amiga 4000... l'AmigaOne servait encore et toujours à lancer Linux avec quelques applications comme Majesty (jeu de stratégie) ou MacOnLinux (émulateur Mac OS 9 et Mac OS X).

Mauvaise surprise, AmigaOS 4 est encore en code 68k pour l'essentiel de sa structure. On peut dire que le système montré lors des "OS4 On Tour" est un AmigaOS 3.9 mélangé avec des modules AmigaOS 4 PowerPC. Sur un Amiga avec 68060, le système est lent et beaucoup ont été déçus. Il faudra toute la puissance d'un G3 ou d'un G4 pour rendre à nouveau le système rapide et réactif. Les éléments d'AmigaOS 4 ont été codés en 68k, ils seront portés peu à peu sur PowerPC pour atteindre le but final : le faire tourner sur AmigaOne et CyberStormPPC. Son noyau, ExecSG, est malgré tout déjà en PowerPC et peut tourner sur AmigaOne, mais rien n'a été montré lors de ces démonstrations : il fonctionne en interne chez Hyperion. Quant à l'utilisation d'AmigaOS 4 sur BlizzardPPC, elle n'est pas à l'ordre du jour à moins d'une demande populaire massive.

AmigaOS 4 On Tour
AmigaOS 4 On Tour à Melbourne (Australie)

On peut basculer en mode PowerPC mais, encore une fois, la vitesse fait défaut : tout n'est pas natif PowerPC et l'émulation du système par le PowerPC 604e/233 MHz se fait en mode interprété et non en dynamique. Petunia, l'émulateur JIT (recompilation à la volée du code 68k en code PowerPC) n'est pas encore implémenté et on n'obtient que la vitesse d'un 68040/33 MHz avec le PowerPC de la carte CyberStormPPC. Le démarrage en mode PowerPC se fait grâce au reflashage de la ROM de l'Amiga 4000 qui se voit écartée au profit de la ROM AmigaOS 4 chargée depuis le disque dur.

Plus de détails

Le Workbench aura un nouvel élément : DockY. C'est une barre de tâches qui prendra le relais de l'AmiDock d'AmigaOS 3.5 et 3.9. Elle a été complètement réécrite et semble beaucoup plus puissante que son aînée. Elle est en interactivité totale avec le système (lancement de scripts ou de programmes, gestion du glisser/déposer...) et propose, entre autres, une gestion des programmes iconifiées ou en arrière-plan.

AmigaOS 4 L'interface graphique sera composée de Reaction et de GUI, tous deux dans des préférences séparées. Si on ajoute MUI, on aura donc affaire à trois gestions de l'interface, de quoi dérouter les néophytes... La préférences GUI possède des similitudes avec MUI 3.9 (dans ses possibilités mais pas dans son approche : pas de système d'extension par exemple). On peut mettre des fonds et des gradients un peu partout, déterminer les couleurs, gérer l'aspect des menus, des gadgets et des bords ; les quelques captures d'écran qui ont circulés sur le Net témoignent de la beauté de cette interface. Reaction, quant à lui, a aussi été revu depuis la base avec des possibilités étendues mais on ne comprend pas pourquoi il n'a pas été fusionné avec GUI.

Les bulles d'aide et les polices TrueType (avec anticrénelage) sont également au programme. Les menus gèrent la transparence et les bords arrondis. Par contre, les icônes restent en GlowIcons, certains aiment, d'autres pas mais en tout cas elles font à présent pâles figures comparées à celles de MorphOS ou de Mac OS X.

Du point de vue des outils, le Shell d'AmigaOS 3.9 (VincED) sera définitivement rejeté au profit d'un nouveau qui aura les principaux attraits d'un KingCON (autocomplétion, interaction avec les icônes via glisser/déposer, historique, nouvelles commandes...). De nombreux outils ont été intégrés à AmigaOS 4 dont SGrab, l'utilitaire de captures d'écran bien connu, et un outil de gestion des CDRW avec lequel on pourra utiliser ce genre de CD comme de simples disquettes (effacement, copie, etc. sans passer par un logiciel de gravure).

Pour l'instant, pas mal de choses sont restées inchangées par rapport à AmigaOS 3.9. Outre le Workbench et ses GlowIcons (workbench.library v50.1), on notera qu'ARexx reste en l'état (d'ailleurs aucune amélioration future n'est prévue et ce, pour des raisons légales) tout comme des outils comme Exchange ou encore la plupart des préférences (ScreenMode Prefs, Pointer Prefs...).

Encore en développement

AmigaOS 4 est donc encore en développement mais on a pu le voir en réel. La démonstration a été un peu décevante (surtout au égard à la vistesse) et il reste encore pas mal de choses à intégrer ou à porter (SNAP, modules 68k, émulation JIT...) sans compter le temps de bêta-tests de l'ensemble du système. Si on prend le cas de MorphOS (système construit sur Amiga PowerPC puis transféré sur Pegasos, machine complètement différente des Amiga), on peut penser qu'AmigaOS 4 devra encore passer par de longs mois de bêta-tests sur AmigaOne pour être finalisé à 100%. Selon des sources proches d'Hyperion, la sortie officielle est espérée pour octobre 2003, ce qui semble un peu utopique : ces mêmes sources prévoyaient un AmigaOS 4 entièrement natif PowerPC pour CyberStormPPC courant juillet 2003...


[Retour en haut] / [Retour aux articles]