Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 22 novembre 2017 - 23:13  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : Apnet
(Article écrit par Johann Cheron et extrait d'ANews - septembre 1999)


L'industrie a trouvé son nouveau moteur à vapeur, mettre tous les ordinateurs en réseau. Chacun veut avoir le sien...

Apnet

Seulement voilà, pour relier deux ordinateurs, il existe bien des câbles série et parallèle, mais on est limité par le nombre d'ordinateurs (deux, si on ne dispose pas de ports supplémentaires) et en débit. La solution est donc de passer à l'Ethernet qui permet de s'affranchir de ces deux handicaps.

La carte Apnet est donc une carte au format PCMCIA qui rentrera dans la fente située à gauche des Amiga 600 et 1200. Pour les Amiga montés en tour, il faudra prévoir un coude PCMCIA (malheureusement vendu à prix d'or).

Dans la boîte, on trouve une interface qui se connecte sur la carte, un T coaxial 10Base2, une disquette qui contient la dernière version du cnet.device et une documentation de quelques feuillets.

Apnet

L'interface comprend deux connecteurs, un RJ45 (=10BaseT) et un coaxial (=10Base2). Aucun câble n'est fourni. La documentation, en anglais, est assez succincte mais suffisante pour ce genre de produit. L'exemplaire que j'ai reçu était mal imprimé et prêtait un peu à confusion. Le fabricant (National Amiga), contacté à ce sujet, a assuré que ce petit détail avait été corrigé.

Le cnet.device offre une compatibilité avec le standard SANA-II et permet également de faire fonctionner plusieurs autres cartes Ethernet PCMCIA du monde PC. On peut trouver une liste des cartes testées avec le cnet.device sur Aminet. Après une petite recherche, les cartes indiquées comme testées avec succès et celles fonctionnant probablement se sont révélées peu répandues ou indisponibles rapidement.

J'ai donc pris le parti d'acheter une carte vendue pour Amiga et qui ne coûtait finalement pas plus cher qu'une carte pour PC, dont je n'étais pas sûr à 100% qu'elle fonctionnerait. Signalons au passage que la carte Apnet est aussi distribuée pour PC.

Connexion

Bien que le port PCMCIA permette l'insertion et le retrait de la carte sans éteindre l'ordinateur, on éteint celui-ci, on insère la carte, on connecte l'interface à la carte PCMCIA et le tour est joué.

Installation logicielle : le câble

Comme évoqué précédemment, une carte Ethernet permet de connecter un ordinateur à un réseau local ainsi qu'à un modem câble. Commençons par la connexion au réseau câblé. Les modems permettant de connecter un ordinateur à l'Internet par l'intermédiaire du réseau câblé sont très différents des modems téléphoniques. Ils peuvent rester branchés indéfiniment et doivent permettre l'échange de données à très haut débit. Les plus répandus sont les modems Motorola CyberSURFR.

L'installation logicielle est d'une simplicité extrême sur Amiga et consiste juste à indiquer une connexion au câble à la pile TCP/IP. Quant aux paramètres, c'est le réseau qui donne toutes les informations à l'ordinateur.

Il vous faudra donc une pile TCP/IP capable d'envoyer des requêtes DHCP pour s'auto-configurer. Au moment de l'essai, seul Miami en était capable. Les futures versions de Genesis (AmiTCP) devraient intégrer le DHCP.

Comme d'habitude avec Miami, on lance MiamiInit et on indique une connexion Internet avec une carte Ethernet compatible SANA-II. Il ne reste plus qu'à choisir le cnet.device et la connexion se paramétrera automatiquement. On sauvegarde le fichier de configuration que l'on importe dans Miami et c'est tout.

Utilisation

Évidemment la connexion à l'Internet est immédiate. Question rapidité et débits, les résultats sont aléatoires, trop même. A y regarder de près, on ne peut pas dire que le réseau de Cybercable soit d'une efficacité certaine, en tout cas il est très loin de ce dont on pourrait espérer au regard de la technologie utilisée.

Il reste à souhaiter que les opérateurs sauront identifier les problèmes et les résoudre. Pour l'instant, le seul avantage réel du câble concerne le coût d'abonnement fixe pour une liaison 24h/24 ; ce qui ne manquera pas de faire réaliser de confortables économies aux "internetophages".

Comme pour tous les autres types de connexion, mais plus encore pour les ordinateurs connectés très longtemps, il est recommandé de s'assurer que la pile TCP/IP verrouille correctement tous les ports TCP. En effet, on s'aperçoit que les ordinateurs (quasi exclusivement des PC) essaient de se connecter sur tous les ordinateurs qui semblent répondre, en prenant les adresses au hasard. Bien que sur Amiga nous n'ayons rien à craindre de ces tentatives, vérifiez donc que les filtres IP sont correctement paramétrés.

Apnet

Le bogue

Selon la version des 1200, le circuit qui gère (entre autres) le port PCMCIA (Gayle) a un défaut de conception et n'envoie pas le signal de réinitialisation à la carte PCMCIA lors de l'allumage de l'ordinateur. La carte n'est donc pas reconnue correctement sur les Amiga Commodore. Les autres 1200 (Escom/Amiga Technologies) ne présentent pas ce problème.

Trois solutions sont envisageables :
  • La première consiste à sortir puis à reconnecter la carte une fois l'Amiga démarré, afin de provoquer cette réinitialisation.
  • La deuxième, définitive et testée avec succès, consiste à souder un composant directement sur la carte mère entre la patte PCMCIA_Reset (5) de Gayle et une résistance située à proximité. Cette modification est décrite dans le fichier PCMCIAFIx.lha ou bien dans cet article.
  • Utiliser l'outil CardPatch.
Bien évidemment, ce rajout de composant sur la carte mère doit être absolument effectué par une personne très exercée à la soudure, au risque de griller toute ou partie de la carte mère.

En cas d'erreur, le journal, comme l'auteur de cette modification, décline toute responsabilité et vous conseille de vous adresser à des personnes habilitées pour intervenir sur un Amiga.

Conclusion

Après deux mois et demi d'utilisation intensive et quasiment continue, force est de constater que la carte fonctionne très bien et que le device est très stable. Il s'agit donc d'une carte polyvalente que l'on oublie très vite, gage de sa fiabilité et de son efficacité.

Nom : Apnet.
Constructeur : National Amiga.
Genre : carte réseau.
Date : 1998 ?
Prix : NC.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]