Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 27 juin 2017 - 14:15  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'Animage
(Article écrit par Thierry Lamblot et extrait d'Amiga News - novembre 1998)


Ce test est assez ancien car il a été réalisé au cours du printemps dernier mais n'avait pas été publié à temps par Amiga News. Alors le voici pour vous.

Notre machine préférée dispose déjà de quelques atouts en matière de gestion d'animations (Scala, Adorage, Deluxe Paint, etc.). Cependant, la source n'est pas tarie puisque voici Animage de ProDAD. Celui ci a déjà quelques mois d'existence mais n'avait jamais fait l'objet d'un test. Nous profitons du prêt de ce logiciel par DeltaGraph'X pour réparer cette lacune.

Présentation et installation

Le paquet se présente sous la forme de trois disquettes double densité et d'une documentation logée dans un classeur et assez soignée car agrémentée de captures d'écrans. Celle-ci a été francisée par DeltaGraph'X , une initiative qu'il convient de saluer. L'installation requiert un espace disque de 4 Mo et se pratique selon l'habituelle méthode de ProDAD : on déplace l'icone "HDInstall" au sein de la partition de destination. Un double-clic de souris et le tour est joué : un répertoire se trouve automatiquement créé à l'installation.

Utilisation

Animage reprend la même philosophie et la même interface que Monument Designer (avec lequel il peut s'interfacer pour exploiter les données créées avec ce dernier). On aime ou on n'aime pas mais l'orientation objet de ces deux programmes offre tout de même de gros avantages à l'utilisateur en dépit d'une certaine lourdeur à l'utilisation. Animage s'inscrit dans une logique nouvelle et permet de "composer" ses images (compositing) : il autorise le mélange sur un même écran d'objets de différents types (animations, images, etc.).

Animage

Deux parties de l'écran permettent à l'utilisateur de mener à bien son projet : l'écran d'édition et la Time Line. Tout d'abord, l'écran d'édition dans lequel on prépare et élabore les différents objets que l'on appellera des boîtes pour une meilleure compréhension.

La page de travail actuelle se trouve représentée en gris sur fond bleu et il est possible d'en faire varier la taille grâce à un gadget de la barre de menu (valeurs de 25% à 150%). La création d'une boîte s'effectue en cliquant sur une icône de la barre de menu en forme d'écran ou carré. On édite ensuite cet objet sur l'écran de travail selon la technique du "glisser et déposer" en paramétrant très simplement la taille et l'emplacement de la boîte.

Un double-clic sur cet objet ouvre la fenêtre d'édition graphique (un clic sur l'icône de la barre de menu en forme de marteau conduit au même résultat). C'est dans cette fenêtre que l'on va donner corps aux objets créés. Une boîte peut recevoir soit une animation, soit une image, soit une texture soit un dégradé sur deux ou trois couleurs avec options de paramétrages pour l'orientation des couleurs.

Il est également possible de jouer sur le niveau de transparence de la couleur zéro : une fonction fort intéressante en vidéo si l'on souhaite utiliser des masques. On retrouve ces options de réglages sur le contour, l'ombre et la perspective. Les deux derniers sous-menus sont dédiés aux réglages des effets d'apparition et de disparition des objets. Ceux-ci sont de types volets, zoom et particules. Bien que peu nombreux ils offrent d'assez nombreuses options de paramétrages. Il existe aussi des options "attributs" permettant d'affecter un motif animé aux objets pour l'effet "In" et l'effet "Out". Ils sont de type, carreau, bille, tissu, étoile, cercle.

On édite ensuite le projet avec la Time Line en paramétrant les temps d'apparition, d'affichage et de disparition des objets et en déplaçant si besoin est les différents objets dans le temps. Avant de lancer le calcul pour le rendu il faut au préalable indiquer à Animage les réglages d'usage (la résolution, le nombre de couleurs, anticrénelage, suraffichage, nombre d'images par secondes de 12 à 50, format SSA, etc.).

Vous pouvez au choix sauver votre projet soit sous forme d'animations au format SSA soit sous forme de séquences. J'ai effectué ce type de manipulations en reprenant les images avec mon PAR et les résultats sont assez convaincants.

Intérêt du programme

Le concept d'Animage est unique sur Amiga, du moins à ma connaissance. Il permet à l'utilisateur de créer des présentations tout à fait personnelles. Vous pouvez par exemple créer un objet centré sur un quart d'écran qui recevra une animation, créer un autre objet qui recevra un titre effectué par Monument Designer que vous placerez sur une autre partie de l'écran.

Vous pouvez par exemple aussi éditer un logo en mouvement que vous incrusterez sur vos vidéos (exemple un globe qui tourne). Il existe même la possibilité d'importer une séquence d'images (menu projet/importer séquence) que l'on plaquera sur un objet à loisir à condition d'avoir un peu de mémoire vive quand même. Tout est entièrement paramétrable en un ou deux clics de souris. Une fenêtre de prévisualisation (comme Monument) autorise un contrôle aisé et rapide de l'avancement de l'objet courant ou de la page complète (en pressant la touche "majuscule").

Conclusion

Ne cherchez pas en ce programme un concurrent de Scala Multimedia. Ils n'ont pas beaucoup plus de rapport entre eux que la culture du café et la pratique du tricotin. A condition d'avoir une configuration musclée, Animage excelle dans le montage d'animations ou de présentations très personnelles du fait de son orientation objets.

Animage permet de rejouer les animations générées mais il sera préférable de lui adjoindre un lecteur d'animations SSA plus performant. Je n'ai qu'un regret mais il est tout à fait personnel, c'est le nombre limité de couleurs en sortie (256 maxi) qui m'aurait permis de l'utiliser comme processeur d'effet pour mon PAR. Mais ce n'est pas là du tout sa vocation première, car du 24 bits ne serait pas crédible en animation.

Animage requiert cependant un peu de pratique pour bien se familiariser et pour tirer parti de ses remarquables possibilités (les utilisateurs de Monument ne seront pas dépaysés). J'ai trouvé le rapport qualité/prix de ce produit particulièrement intéressant et je remercie la société DeltaGraph'X pour le prêt de ce logiciel.

Configuration de test : Amiga 4000/060, ROM 3.1, Picasso IV, 68 Mo de mémoire, Animage 1.0.21.

Nom : Animage.
Développeurs : ProDAD.
Genre : création et gestion d'animation.
Date : 1997.
Configuration minimale : AmigaOS 3.0, 68020, 4 Mo de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 530 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]