Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 29 juin 2017 - 12:54  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'AmiPhoto 1.21
(Article écrit par Mehdi Boulahia et extrait d'Amiga Power - juillet 2006)


AmiPhoto Enfin, un logiciel développé pour AmigaOS 4, permettant le tri de ses photos, ça manquait. Mais vaut-il le coût ? C'est ce que nous allons voir.

Présentation

AmiPhoto se veut le pendant d'iPhoto (pour Mac OS X) sur AmigaOS 4, il est développé par Alinea Computer, l'équipe qui a repris la vente des logiciels AmigaWriter, ArtEffect, StormC et PageStream (version allemande) ainsi que le jeu Crossfire II pour AmigaOS 4 et qui développe aussi ANotice 2, un logiciel de mémo (post it sur écran), toujours pour AmigaOS 4. Pour se procurer ce logiciel, une seule solution s'offre à vous : le commander directement du site d'Alinea Computer, il vous en coûtera 19,95 euros plus 5 euros de port. En quelques jours, vous recevez le CD dans sa boîte. La jaquette du CD est très sobre tout comme la sérigraphie du CD lui-même.

Installation

On insère le CD et une icône nous apparaît, on double-clique pour ouvrir le CD et l'on peut voir qu'il y a dans le CD deux tiroirs nommés "Freeware" (contenant quelques petits logiciels sous CLI ainsi qu'une version allégée d'Anotice 2) et le répertoire "AmiPhoto". Il y a aussi deux icônes : "Start" pour installer le logiciel et "Start.Readme" dans lequel il nous est expliqué que pour utiliser AmiPhoto, il va nous falloir les bibliothèques guigfx.library et render.library. Une fois celles-ci installées, on peut se lancer dans l'installation. Et pour une fois, ce n'est pas l'Installer habituel qui est utilisé mais une interface créée avec Hollywood, le fameux logiciel de création et de présentation, déjà testé à plusieurs reprises dans Amiga Power.

AmiPhoto

Première page de l'installation, on choisit sa langue entre anglais et allemand et une petite animation nous amène à une nouvelle page avec six choix : "Start Installation" (commencer l'installation), "Read PDF-Guide" (lire le guide PDF), "Read AmigaGuide" (lire l'AmigaGuide), "Freeware" (qui ouvrira le tiroir dont nous avons parlé au-dessus), "Imprint" (les crédits) et "Quit".

Un clic sur "Read PDF-Guide" ouvre automatiquement AmiPDF et la documentation (en anglais) de 15 pages s'affiche. Elle comporte 13 sections nous expliquant comment utiliser le logiciel.

Bien après avoir survolé ce guide, passons à l'installation proprement dite : "Start Installation" et là, c'est l'habituel Installer qui prend cette fois-ci le relais. Tout s'installe sans problèmes. Une assignation est ajoutée à la fin de l'installation dans la user-startup.

Ce que l'on peut déjà dire concernant l'installation, c'est qu'elle est très professionnelle, très fonctionnelle et a su intégrer tous les outils d'AmigaOS 4 entre eux (AmiPDF, Installer, AmigaGuide) et ce grâce à Hollywood. Un très bon point et qui laisse apparemment augurer d'un très bon logiciel.

Mise à jour

Avant même d'aller plus loin, allons nous enregistrer sur le site d'Alinea Computer pour obtenir la dernière mise à jour. Une fois ceci fait, il faut attendre qu'Alinea nous fasse parvenir par courriel les identifiant et mot de passe pour pouvoir accéder au téléchargement de la version 1.21. Une fois toute cette procédure réalisée, on peut se lancer à la découverte du logiciel.

Utilisation

Deux icônes de lancement sont fournies : "AmiPhoto" et "AmiPhoto_NewLib", censée aller plus vite. Aucune différence constatée et Alinea préconise d'utiliser la version normale. Pour la première utilisation de ce logiciel, il vous faut rentrer le numéro de série présent dans le boîtier CD.

Première constatation : la traduction française relève du grand n'importe quoi ("Décaler/Dépatiser" pour Renommer, "Rompre" pour Annuler, "Sur" pour A Propos, etc.), bref on ne comprend rien du tout et on essaye tout pour deviner ce que cela signifie réellement. Un très mauvais point, Alinea aurait pu demander à l'ATO d'effectuer une traduction correcte.

L'interface n'est pas trop mal et de plus, on peut modifier la GUI en utilisant soit les 17 thèmes déjà présents sur le CD, soit en téléchargeant des nouveaux sur le Net (OS4Depot par exemple). Mais ce qui est le plus déroutant, c'est que cette interface ne respecte pas la logique des logiciels Amiga : on ne peut pas redimensionner la fenêtre, on ne pas l'iconifier ou la passer en arrière ou avant plan d'un simple clic. Pour cette dernière manipulation, il faut aller dans le menu et cliquer sur "L'arrière-plan" ; pour l'iconifier, il faut faire la combinaison de touches "Amiga droite" + "H". Il est possible de l'utiliser sur un écran propriétaire, j'ai essayé en cliquant sur "Changer le Mode d'écran", j'ai choisi 1152x864, le mode de mon Workbench et j'ai eu une requête : "Recommecez l'AmiPhoto, s'il vouz plait!" (les trois fautes sont d'origine), ce que j'ai fait mais cela n'a rien changé et AmiPhoto s'est lancé quand même sur le Workbench, le problème venait du fait qu'il faut indiquer "OWN_SCREEN" dans les types d'outils pour que cela fonctionne.

AmiPhoto

Dans la fenêtre d'AmiPhoto, il y a sur la gauche nos albums, en dessous les informations de la photo sélectionnée et à droite nos photos en vignettes. Juste en dessous, six boutons :
  • Pour revenir à la première photo de l'album.
  • Aller à la photo précédente.
  • Lancer le diaporama.
  • Aller à la photo suivante.
  • Aller à la dernière photo de l'album.
  • Passer du mode pleine fenêtre à l'affichage des vignettes et vice-versa.
Tout le reste des actions oblige à passer par le menu.

Une AppiCon est créée sur le Workbench pour y glisser ses photos, ainsi que dans le Dock. Via les types d'outils d'Amiphoto, on peut éviter que l'AppIcon apparaisse. Il y a aussi d'autres options expliquées dans le guide PDF (tel FASTAMIGA pour les Amiga rapides).

Bref, entre la traduction complètement idiote et l'interface quasi figée, sauf pour sa robe, ce logiciel qui se présentait si bien commence à devenir un peu moins attirant, sans compter le manque flagrant de boutons d'action obligeant à recourir au menu ou à la combinaison de touches.

Possibilités

Voyons donc ce qu'on peut faire avec ce logiciel. Il permet de gérer 500 albums maximum de 1000 photos chacun, ce qui devrait convenir à la majorité d'entre nous. Il permet d'obtenir les informations Exif d'une photo (nom de l'image, commentaires, définition, temps de pose, type et marque d'appareil, etc.). Quelques albums sont déjà fournis pour présentation mais créons plutôt les nôtres. On choisit "Créer un album" dans le menu "Album" et on lui donne un nom. Une fois ceci effectué, on clique sur l'album créé et on va dans le menu pour choisir "Ajouter une/des photos" qui, une fois sélectionnées, apparaissent relativement rapidement dans la fenêtre sous forme de vignettes, même lorsque l'on sélectionne énormément d'images.

AmiPhoto

Bien, que peut-on faire avec ces images ? Force est de constater que l'on ne peut pas faire grand-chose en fait. On peut l'afficher en pleine fenêtre, donc pas très grand car ça restera limité à la taille de la fenêtre d'AmiPhoto et on peut lancer un diaporama. D'ailleurs, rien n'est configurables pour le diaporama : c'est trois secondes d'affichage et aucun effet d'enchaînement disponible et quoi qu'il en soit, ça reste limité à la taille d'AmiPhoto. Pour l'affichage, il y a la possibilité de voir la photo avec Multiview ou, si on a modifié les types d'outils en ce sens, d'utiliser son visualiseur d'images préféré (WarpView par exemple). Un gros défaut, il n'y a pas la possibilité de déplacer une photo d'un album à un autre, ce qui aurait été bien pratique car actuellement, il faut toutes les mettre dans un même album pour les trier, les renommer, et ensuite les charger dans l'album que l'on veut. Fastidieux, très fastidieux.

Mais ce logiciel apporte-t-il quelques fonctions bien pratiques ? Oui, heureusement d'ailleurs. Deux options assez utiles : pouvoir renommer et déplacer l'image que l'on visualise, et modifier les commentaires de chaque image. Pourvoir renommer son image est pratique dans le sens que nos appareils numériques nous donnent des noms de fichiers du style PICT0001.JPG et qu'au bout de 500 images, on ne sait plus quelle image correspond à quoi. Avec AmiPhoto, on clique sur l'image et on sélectionne dans le menu "Décaler/Débaptiser" (sic) et on renomme son image. Cela nous permettra ensuite de pouvoir les classer dans les bons albums. Avec cette option, il y a même la possibilité de déplacer les images : il suffit de changer le nom du tiroir au lieu de changer le nom (ou bien de changer les deux). Mais bon, on aurait aimé pouvoir le faire avec une sorte de gestionnaire de fichiers car à la main et une photo par une photo, c'est très long.

Modifier les commentaires d'une photo est aussi une fonction très pratique lorsque l'on veut ensuite créer une page Web avec FxPaint par exemple, qui ne permet pas de modifier les commentaires. Pour modifier ces commentaires, justement, il suffit de choisir sa photo, de choisir dans le menu "Indiquer les Renseignements" et une fenêtre s'ouvre avec toutes les informations de l'image, avec toujours une très belle traduction : "Le sentier" (chemin), "Le mesurage de la pose: Le mesurage du matrix", etc. incompréhensible. On choisit ensuite dans le menu "Change EXIF commentaire" et voilà le travail.

AmiPhoto

Pour classer ses photos, il y a la possibilité de sélectionner une photo et lorsque l'on clique sur "-" ou "+", la photo est déplacée avant celle qui la précède ou celle qui la suit. De même, vous pouvez effectuer des rotations à vos images avec les touches "/" et "*", pratique pour les photos que l'on a prises à la verticale.

Conclusion

Force est de constater qu'AmiPhoto souffle le chaud et le froid et qu'en l'état actuel, il a encore énormément de progrès à faire pour devenir un incontournable de la logithèque AmigaOS 4. Néanmoins, il est le seul a se lancer dans ce créneau et mérite d'être essayé. Actuellement, ce qui fait son plus gros tort est sa traduction française, digne d'un logiciel de traduction aux performances douteuses. Espérons que la prochaine mise à jour corrigera ce défaut et que de nouvelles fonctionnalités apparaîtront. Enfin, 25 euros, ce n'est pas trop cher payé pour soutenir une des rares compagnies continuant à développer pour l'Amiga.

Nom : AmiPhoto 1.21.
Développeurs : Alinea Computer.
Genre : Album photo.
Date : 2006.
Configuration minimale : AmigaOS 4, 32 Mo de mémoire, 20 Mo sur le disque dur.
Licence : commercial.
Prix : 25 euros.

NOTE : 5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]