Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 27 mai 2017 - 15:49  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : Amiga Show 99 Belgique
(Article écrit par la rédaction d'Obligement - juillet 1999)


Comme chaque année, une poignée d'amigaïstes belges organisent un salon. Cette fois-ci, c'était près de Mons, plus exactement dans le village du Roeulx que c'est déroulé le 7e Amiga Show de Belgique, les 8 et 9 mai 1999.

Amiga Show 99

La présentation

Amiga City et Digital Precision avaient créé un label du nom d'Amiga Centre pour organiser ce salon. La salle louée pour l'occasion était plus petite que l'an dernier, mais avait le (petit) avantage de ne pas avoir de cloison, cela a permis à tous les exposants et clients de se voir d'un bout à l'autre de la salle et de se parler plus facilement. Au bout de celle-ci, se tenait une estrade pour les démomakers et les présentations diverses. Le bar, quant à lui, était à l'entrée.

Peu d'entrées

Quelle déception ! Seulement 130 entrées (plus la vingtaine de personnes exposants) ce qui fait un total de 150 personnes pour un Amiga Show : on a déjà vu mieux ! Deux facteurs semblent être à la source du problème : d'abord la publicité, rien dans Login: (pour une sombre histoire de page) et Amiga News n'était pas encore en kiosque pour parler de l'événement. L'autre raison est l'absence de "pointures" de l'Amiga. Pas de Phase 5, Haage & Parter ou Atéo Concept. Et le tout dans une période d'examens pour les uns ou de vacances à la mer pour les autres. Bref, il y a quelques années, le salon belge avait réussi à déplacer plus de 1000 personnes et maintenant, il n'arrive pas à dépasser les 200&... Pour remédier à cela, un des organisateurs nous a confié que le prochain salon se déroulera sans doute sur une seule journée et que la date sera peut être revue (avril ?).

Amiga Show 99
Discussions autour d'une mousse avec Christian Julia (Obligement), Johann Girard-Cheron et M. DP (Amiga News).

Qui était présent ?

Comme vous l'aurez compris, la foule ne s'était pas bousculée au portail. Les exposants étaient les suivants : Amiga City (ils co-organisaient le salon, ils avaient un maxi stand avec plein de logiciels, un Amiga 3500 en démonstration et le génial Casablanca tournait aussi de temps en temps), Amiga News (Johann Girard-Cheron, le nouveau rédacteur en chef du magazine était là ainsi que M. DP, le rédacteur de la future rubrique domaine public d'Amiga News), Digital Precision (il vendait un peu de tout, son stand était assez gros), The Black Tiger (l'incontournable fournisseur de DP avait fait le déplacement avec des nouveautés et quelques vieux Amiga Format qu'il vendait à 2 FF pièce !), quelques exposants individuels et enfin, Obligement (notre stand s'étalait sur quatre tables à défaut d'autres exposants).

Du côté des entrées, plusieurs têtes nous étaient familières notamment le développeur amateur Thierry Floquet qui échangeait quelques points de vue avec d'autres amigaïstes. Nous avons croisé des amigaïstes lillois qui avaient des PowerPC à vendre et surtout une envie de monter un fanzine dans cette région du Nord.

Par contre, Jean-François Horvath (et son Amimag) était absent pour des raisons encore inexpliquées aujourd'hui ; Acid'OZine n'avait pas fait le déplacement non plus car leur véhicule de transport (je n'ose pas appeler "voiture" la R5 de Jérôme :-)) n'avait pas la forme pour parcourir 600 km. Dommage car l'estrade leur était complètement assignée et ils auraient pu nous montrer leurs démos.

Quelques occasions ?

Par contre, un des points forts des salons organisés en Belgique, ce sont les occasions et les prix du neuf. L'an dernier Hugues Nouvel avait décroché le pompon en achetant un Amiga 1200 avec Blizzard 060 et disque dur 1 Go pour 1500 FF. Cette année, les disques durs de moins de 2 Go étaient vendu entre 50 et 300 FF en occasion, on a vu également pas mal de PowerPC 603e bradés pour 1500 FF à peine. Amiga News proposait des anciens numéros dont le très recherché numéro 1. Raphaël Hoët (The Black Tiger) vendait des Amiga Format à 2 FF (quoi, je l'ai déjà dit ?) et des logiciels sharewares à des prix défiant toute concurrence.

Le neuf était aussi de la partie puisque des lecteurs de CD x40 ou des graveurs x4 x16 SCSI étaient vendus moins chers que chez les revendeurs grand public de chez nous, à Dijon. Amiga City vendait le dimanche des disques durs Ultra IDE 4,3 Go pour 770 FF (plutôt pas mal pour le prix du neuf au mois de mai).

Amiga Show 99
Quelques configurations "extrêmes" étaient en libre utilisation

Et Obligement ?

Bien sûr, on vendait (écran multisync, barrettes 32 et 64 Mo, et toutes les conneries de Sébastien Vendroux : allumeur de gaz, bouteille vide et trouée...). En tout, seulement un petit tiers des 80 produits que nous proposions a été vendu, malgré des prix assez bas (5,70 FF la bouteille trouée !)

Par ailleurs, il faut reconnaître que le nom "Obligement" était connu de presque tout le monde et au moins 80% des gens présents avaient déjà lu notre fanzine au moins une fois (ça fait plaisir). Nous étions donc à l'écoute des critiques/améliorations à faire pour les prochains numéros.

Sébastien Vendroux avait emmené son A1200 avec 68060 (pour faire tourner Obligement 15 dessus et montrer que notre petit fanzine commence à bien marcher), Daniel Labriet qui revenait d'Italie avait pris son A1200/68030 et nous proposait ses créations avec Wildfire et Personal Paint, Hugues Nouvel était sur son A1200 équipé de PowerPC et BVision avec l'écran 17 pouces de Christian Julia et il faisait tourner Descent, Malice et des programmes PowerPC ou accélérés 3D. Seule ma personne était venue sans son Amiga, mais ce n'est que partie remise.

Amiga Show 99
Daniel Labriet et Sébastien Vendroux d'Obligement

Autre chose ?

Les cartes PowerPC neuves étaient disponibles en petite quantité et les réservations étaient nombreuses. L'engoûment pour les PowerPC a été grandement ressenti et certains, qui ne voulaient pas de PowerPC maintenant, avait, en fait, envie des G3 prévus dans quelques mois.

Dernier point, on savait les gens du Nord généreux et chaleureux, mais en plus lorsqu'ils sont amigaïstes, cela devient excellentissime. C'est en gros cette ambiance qui caractérisait l'Amiga Show 99.

Petite anectode pour la fin : un PCiste avait réussi à entrer et s'était incrusté au fond de la salle pour nous balancer sa musique pourrie sortie de son PC. On peut vous assurer qu'il n'a pas trainé les pieds dans le salon bien longtemps !

Conclusion : il faut rebondir !

Ce salon 1999 aura eu la plus mauvaise affluence depuis sa création. Mais le plaisir de côtoyer des amigaïstes est une chose exceptionnelle et on ne saurait vous inciter à venir aux Amiga Show, c'est encore une chance pour l'Amiga d'avoir ce genre de représentations.

Cela dit, l'Amiga Show 99 ressemblait plus à une brocante qu'à un vrai salon : salle trop petite, peu d'exposants, peu de choses à voir... On espère que l'an prochain, avec l'arrivée de l'AmigaNG, le nombre d'entrées sera à la hausse et que la fête sera bien meilleure. L'Amiga mérite bien ça, non ?


[Retour en haut] / [Retour aux articles]