Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 25 juin 2017 - 00:38  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'AmigaOS 4.1 Update 3
(Article écrit par David Brunet - octobre 2011)


AmigaOS 4.1.3 Que l'attente de cette mise à jour fut longue ! Les mois passaient mais rien de concret n'apparut sur les disques durs des amigaïstes. Après des rumeurs comme quoi AmigaOS 4.1 Update serait une "grosse mise à jour" puis des révélations de Steven Solie (le chef de développement du système) indiquant qu'il ne s'agirait que "de corrections de bogues et l'ajout de la gestion de l'USB 2.0", on ne savait plus trop quoi penser. Voici donc un bilan de cette nouvelle mise à jour.

Présentation et installation

C'est vrai, l'attente fut longue, il a fallu 16 mois à Hyperion pour proposer cette troisième mise à jour d'AmigaOS 4.1, qui fut disponible le 29 août 2011. Il semble que ces gros délais soient causés par le travail sur l'AmigaOne X1000 et la multiplication des machines (Sam460ex et Amiga Classic gérés récemment) : le développement et le bêta-test des nouvelles mises à jour prennent ainsi plus de temps.

AmigaOS 4.1 Update 3 est disponible pour les machines AmigaOne (SE, XE, Micro), Sam440ep, Sam440ep-Flex, Sam460ex, Pegasos II et Amiga Classic sur BlizzardPPC/CyberStormPPC. Elle est gratuite pour tous les utilisateurs enregistrés. Comme pour la deuxième mise à jour d'AmigaOS 4.1, Hyperion a préféré la fournir en tant qu'archive à installer par-dessus un système à jour et fonctionnel. Cela est très facile et pratique à installer, par contre, ceux qui doivent procéder à une installation sur un matériel vierge devront passer successivement par l'installation des mises à jour 1, 2 et 3.

Si vous avez bien suivi les consignes de la succincte documentation (extraire l'archive avec UnArc), la procédure d'installation ne devrait pas poser de problème. La procédure fait une copie de sauvegarde des fichiers Sys:Kickstart/Kicklayout et Env-Archive/workbench.prefs (qui seront renommés en .backup dans leur répertoire respectif) : il faudra donc rééditer le Kicklayout, et/ou relancer la préférence "Workbench", si vous aviez modifié quelque chose là dedans, afin de retrouver votre système comme il l'était auparavant.

AmigaOS 4.1 update 3
Fenêtre de mise à jour vers AmigaOS 4.1 Update 3

Après un redémarrage à froid de la machine, AmigaOS 4.1 Update 3 se lance. Première constatation, l'image de démarrage a été revue : le mot "AmigaOS 4.1" et une Boing Ball apparaissent, le tout sur un fond noir, qui a l'avantage de mieux se fondre avec les bords d'écran que l'image de démarrage de l'Update 2 (qui était blanche). Deuxième constatation, le temps de démarrage est un peu plus long (27 secondes au lieu de 26 pour un démarrage à froid depuis le firmware, et 14 secondes au lieu de 13 pour un redémarrage à chaud, le tout sur un Pegasos II à base de PowerPC G4 à 1 GHz) : le Kickstart propose en effet un peu plus de modules et certains d'entre eux sont plus gros.

Arrivé au Workbench, il n'y a pas de changements cosmétiques, c'est le même que dans l'Update 2 (le thème utilisé pour les captures d'écran de cet article n'est cependant pas celui par défaut, il s'agit du SilverGreen). Mais sous cet aspect similaire se cache quelques améliorations. C'est ce que nous allons voir tout de suite.

USB 2.0 Hi-Speed : enfin !

L'USB est omniprésent, on ne peut plus échapper à cette norme de bus. AmigaOS 4 sait bien sûr la gérer mais se frottait à deux grosses limitations : l'absence du mode Hi-Speed et des erreurs diverses. La mise à jour n°3 propose enfin (11 ans après :-/) la compatibilité avec l'USB 2.0 et son fameux mode Hi-Speed (60 Mo/s théorique), bien plus intéressant que le mode Full Speed (1,5 Mo/s).

Hyperion n'a pas précisé quelles puces étaient compatibles mais les utilisateurs ont vite donné leurs résultats sur les forums. Les ports USB 2.0 des Sam (440ep, 440ep-Flex et 460ex) sont reconnus et un paquet de cartes USB 2.0 en PCI ont été testées avec succès (puces VIA, NEC, etc.) bien qu'il existe de très nombreux modèles différents qui peuvent se révéler incompatibles. Ma carte CPTVUSB20-5 disposant de la puce Vectro VT6212L du constructeur VIA est par exemple reconnue sur mon Pegasos II. Par contre, sur MicroA1, le taux de réussite semble moins haut, le pilote EHCI est en cause et les développeurs d'AmigaOS 4 travaillent sur un correctif.

Les quelques périphériques testés (manettes, clés USB, disques durs...) ont été reconnus instantanément. L'icône des périphériques de masse apparaît très rapidement sur le Workbench.

AmigaOS 4.1 update 3
USBInspector, l'outil qui inspecte... l'USB

Qu'en est-il de la vitesse ? Le tableau suivant montre le temps de copie d'un fichier de 66 Mo entre une partition de disque dur (sur IDE/PATA, format SFS) et un périphérique USB 2.0 (branché sur une carte USB 2.0 sur Pegasos II G4, format FAT32) :

 
AmigaOS 4.1 Update 2
AmigaOS 4.1 Update 3
MorphOS 2.7
Copie vers une clé USB 2.0 de 4 Go
5 m 30 s (0,2 Mo/s)
28 s (2,35 Mo/s)
11 s (6,60 Mo/s)
Copie vers une clé USB 2.0 de 8 Go
-
22 s (3,00 Mo/s)
7,5 s (8,80 Mo/s)
Copie vers un disque dur USB 2.0 de 1 To
-
8 s (8,25 Mo/s)
5 s (13,2 Mo/s)

La vitesse témoigne donc d'un mode Hi-Speed actif (on est au-delà du 1,5 Mo/s théorique de l'USB 1.1), ce qui est un soulagement pour tous les utilisateurs qui étaient contraints, jusque-là, aux catastrophiques performances de l'USB 1.1 des précédentes mises à jour du système.

Ces résultats sont cependant décevants par rapport au maximum théorique ou bien à d'autres systèmes utilisant la même machine (ici MorphOS). On peut penser que le pilote EHCI n'est pas encore optimisé mais l'autre pilote à incriminer est sans doute CrossDOSfilesystem/FAT32. Dans un autre test, réalisé par Xenic sur AmigaWorld.net sur sa Sam440ep-Flex, il a reformaté sa clé USB 2.0 en SFS pour voir s'il y avait une différence. Les résultats (8 fichiers pour un total de 116 Mo) se sont nettement améliorés comme le montrent ces chiffres :

FAT32
SFS
RAM: vers clé
280 s (0,4 Mo/s)
25 s (4,6 Mo/s)
Clé vers RAM:
13 s (8,9 Mo/s)
12 s (9,7 Mo/s)

A signaler qu'il arrive qu'une fenêtre Grim Reaper apparaisse durant l'utilisation du disque dur USB (erreur DSI du contrôleur EHCI) et même sans rien toucher. De plus, le fait de retirer le disque dur USB pendant le démarre provoque parfois un "Software Failure". D'autres utilisateurs sur les forums parlent aussi de l'apparition du Grim Ripper pour les DSI de l'EHCI.device, notamment sur Sam460ex, ainsi que diverses non-reconnaissances de périphériques USB au démarrage...

En résumé, l'arrivée de l'EHCI.device a dopé les performances de l'USB sur AmigaOS 4 mais semble être la cause d'instabilités diverses.

Autres changements

MUI

La version de MUI dans AmigaOS reste à 3.9 mais un gros travail de la part de Thore Böckelmann a été réalisé. Cette boîte à outils pour la création d'interface graphique dispose maintenant de plus de fonctions, ce qui le rend un peu plus compatible avec son cousin MUI 4.0 et facilite(ra) normalement le portage d'applications MUI 4.0. Cela a permis par exemple le portage de MUI-OWB 1.9, le navigateur de Fabien Coeurjoly pour MorphOS. Malgré quelques erreurs DSI ici et là (l'ouverture de la barre à gauche des favoris par exemple), ce navigateur se révèle être le plus complet sur AmigaOS 4.

AmigaOS 4.1.3
MUI-OWB 1.9

Concernant ces changements dans MUI, on peut noter une tripotée de corrections de bogues, l'amélioration/complétion de la muimaster.library (la bibliothèque centrale de MUI), l'ajout de classes comme l'Aboutbox.mcc (permettant de standardiser les fenêtres "A propos" des applications MUI), la Lamp.mcc (gestion des "lampes", autrement dit la signalisation d'activité) et la rawimage.mcc. Au niveau fonction, la gestion de l'héritage des fonds d'écran entre classes a été implémentée, tout comme la possibilité, dans le "À propos" des préférences MUI, de supprimer certaines bibliothèques superflues recensées directement par le programme.

AmigaOS 4.1.3

Quelques personnes se sont plaintes de plantages d'applications MUI. En fait, comme l'Update 3 propose de nouvelles versions de classes MUI, il faut bien vérifier que votre système ne garde plus d'anciennes versions de ces classes, notamment dans MUI:Libs/MUI.

Intuition et affichage 2D

Bonne nouvelle, l'affichage 2D d'AmigaOS 4.1 Update 3 est plus rapide. Les gains sont modestes mais il est toujours intéressant de progresser. L'outil de mesure GfxBench2D, conçu par Hans de Ruiter, confirme la chose en faisant passer l'indice de mon Pegasos II/Radeon 9250 (en 1280x1024 32 bits) de 958 à 997, soit 4,1% de mieux. L'indice d'une carte HIS Radeon HD 4650, en 1920×1080, sur une Sam460ex passe de 2837 à 3029, soit 6,7% de mieux. Ce même test sur un AmigaOne G4/Radeon 9000 (en 1366x768 32 bits) montre une évolution de 1376 à 1427 soit 3,7%. En outre, la bibliothèque rtg.library dispose maintenant du mode DMA sur les Sam (et peut-être les autres machines NG), ce qui devrait accélérer l'affichage dans certaines situations.

Dans les cas pratiques, cette amélioration est également mesurable. Le petit programme Fire SDL montre un gain au niveau du nombre d'images par seconde, passant de 212 à 226. Le jeu de plates-formes/réflexion Word Me Up XXL est plus fluide/rapide en mode fenêtré avec le mode composition activé (avant l'Update 3, l'auteur, Jérôme Senay, déconseillait de jouer dans ces conditions, maintenant c'est possible). Le shoot'em up 1941 DX Dual Players de Hugues Nouvel est également un peu plus rapide sur Pegasos II. Et sur Sam440ep, les progrès sont encore plus perceptibles.

3D

On sait que l'équipe de développement d'AmigaOS travaille sur Gallium3D, un nouveau système de gestion de la 3D qui devrait arriver avec AmigaOS 4.2. Entre-temps, le système actuel, Warp3D/MiniGL, a subi quelques améliorations, ce qui n'est pas un mal vu ses piètres prouesses.

L'un des plus gros problèmes venait de la gestion des situations avec peu de mémoire graphique. Des jeux comme UFO Alien Invasion ou autres pouvaient se lancer mais on observait, au bout de quelque temps d'utilisation, des corruptions graphiques (détails graphiques qui s'effacent, couleurs qui changent...). Maintenant, ces situations sont mieux gérées et les jeux "gourmands" devraient fonctionner normalement.

Au niveau des performances, on peut scinder nos observations en deux camps : les améliorations et les stagnations. Sur Sam440ep (puce Radeon Mobility 9000), la 3D est plus rapide que ce soit avec PrBoomGL, qui ne saccade plus à résolution égale, ou bien Quake 2 qui s'accélère de quelques images par seconde. Par contre, aucune différence sur mon Pegasos II (Radeon 9250), que ce soit avec Quake 2 (12,2 fps en 1280x1024) ou Quake 3 (8,9 fps en 1280x1024). Même remarque avec un AmigaOne XE avec Radeon 9000 Pro : les résultats restent similaires.

Autres changements

Voici une petite synthèse des autres ajouts et améliorations que l'on a pu noter :
  • L'outil LogViewer (voir capture d'écran ci-dessous) a été ajouté. Cet outil, programmé par Massiliano Tretene, est utile pour visualiser le fichier-journal des notifications ou de l'USB.
  • La bibliothèque bz2.libray, permettant de gérer le format BZip2 a été ajoutée.
  • La table.image fait son apparition. C'est une classe créée par René Wessel qui permet de définir les lignes et les colonnes d'un tableau.
  • Les pilotes PATA et SATA ont été mis à jour. Mais un test sur Pegasos II (disque sur contrôleur PATA, partition formatée en SFS) montre une baisse des performances : 1 m 29 s pour une copie d'un répertoire de 294 mo (13262 fichiers) au lieu de 1 m 10 s avec l'Update 2 ; et 2 m 15 s pour la copie d'un fichier de 903 Mo au lieu de 1 m 53 s. Cette baisse de performance n'est par exemple pas visible sur AmigaOne.
  • Les certificats d'AmiSSL ont été mis à jour. Cela permet en théorie aux navigateurs qui l'utilisent de pouvoir accéder à des sites sécurisés.
  • Le bus I2C numéro 0 des cartes Sam440ep et Sam460ex est géré grâce au module Kickstart "i2c.resource.kmod". Ce fichier était déjà disponible depuis quelque temps sur OS4Depot.net.
  • Des changements ont été opérés sur le noyau (plus de stabilité) et le DOS (plus de vitesse et de stabilité).
  • Suppression des problèmes d'affichage des tiroirs par nom ou les requêtes ASL lorsque le nombre de fichiers à lister était important.
LogViewer
LogViewer

Limitations

Évidemment, cette mise à jour ne règle pas tous les problèmes. Côté USB, si la vitesse a été accrue, les problèmes demeurent nombreux comme nous l'avons vu plus haut. Hyperion précise également que l'USB 2.0 n'est pas encore disponible pour la version Amiga Classic, et que pour la Sam460ex, l'EHCI.device (responsable de l'USB 2.0) ne peut pas être utilisé simultanément avec l'OHCI.device (USB 1.1) à cause d'un bogue dans la puce 460ex. Le pilote EHCI est donc à préférer, ce qui désactivera automatiquement le pilote OHCI.

Un autre bogue, bien moins grave, a été découvert par un membre du forum de Hyperion : sur le Workbench, ouvrez un répertoire en mode texte, et copiez un répertoire dans le RAM Disk. Bizarrement, une autre icône, sans nom, y est copiée :-). Ce bogue est maintenant corrigé et sera donc absent lors de la prochaine mise à jour.

Les francophones qui apprécient un système totalement dans leur langue seront déçus de voir qu'aucune nouvelle localisation n'a fait son apparition, et que les quelques défauts de traduction sont toujours présents. Plus embêtant, le pilote audio de la Sam460ex, pourtant mentionné en tant que nouveauté de cette mise à jour n°3, est complètement absent. Il est donc toujours nécessaire de récupérer le pilote en version bêta sur OS4Depot.net.

Enfin, du côté des "choses importantes", celles qui sont incontournables pour attirer de nouveaux utilisateurs, on peut noter que le Workbench manque de fonctionnalités. Il faudrait par exemple une vraie gestion des types de fichiers, un outil de recherche capable de rechercher avec d'autres critères que le nom, la possibilité de personnaliser les menus, de cloner le bureau, etc. Le Shell est également bien basique, aucun développeur quelque peu exigeant ne l'utilise. Une nouvelle version du Shell est en développement depuis des années mais on n'en voit toujours pas la couleur. Idem pour la 3D avec le système actuel, Warp3D/MiniGL, qui est à bout de souffle et qui ne sait pas gérer les cartes graphiques récentes que l'on peut mettre sur une Sam460ex. Là encore, une solution alternative est en développement (Gallium3D) mais il faudra attendre AmigaOS 4.2 et surtout faire chauffer le porte-monnaie pour l'utiliser...

Notons enfin que le blog et surtout le forum mis en place par Hyperion ces derniers mois ont permis une meilleure communication entre les développeurs d'AmigaOS 4 et les utilisateurs : n'hésitez pas à faire remonter les problèmes constatés ou vos attentes d'amélioration.

Conclusion

AmigaOS 4.1 Update 3 restera dans les annales comme la version ayant ouvert la voie de l'USB "grande vitesse" pour AmigaOS, chose complètement obligatoire de nos jours tellement cette norme est omniprésente. C'est réellement une épine qui a été enlevée du pied des OS4iens.

Cette mise à jour est également bénéfique pour MUI et ses applications. L'arrivée de MUI-OWB améliore sensiblement l'expérience Web sur AmigaOS 4.

Mais ces deux grosses nouveautés se heurtent encore à des problèmes divers de stabilité : reste à savoir s'ils seront réglés dans une éventuelle mise à jour n°4 ou bien dans le plus lointain AmigaOS 4.2.

Nom : AmigaOS 4.1 Update 3.
Développeurs : Hyperion Entertainment.
Genre : système d'exploitation.
Date : 2011.
Configuration minimale : AmigaOne (SE, XE ou MicroA1), Sam (440ep, 440ep-Flex, 460ex), Pegasos II ou Amiga Classic PowerPC avec 256 Mo de mémoire et une carte graphique Permedia 2, Voodoo ou Radeon.
Licence : commercial.
Prix : 120 à 135 euros selon le revendeur. Gratuit pour les utilisateurs enregistrés de la version 4.1.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]