Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 29 mars 2017 - 05:16  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Amiga + CD + TV = Baby
(Article écrit par Bruce Lepper et Frédéric Autechaud et extrait d'A-News (Amiga News) - juin 1990)


Commodore a dévoilé au Consumer Electronics Show à Chicago sa dernière création, une boîte noire style "Hi-Fi" contenant l'électronique d'un Amiga 500 liée à un lecteur de disque compact.

Amiga pour non informaticiens

Ce "système d'information et divertissement familial" ne s'appelle pas un ordinateur, malgré le fait qu'il contient un A500. Commodore espère attirer une audience non-informatique avec une sorte de "boîte magique" commandée par une télécommande infra-rouge, qui sera capable de remplacer les encyclopédies et autres oeuvres de référence familiale en même temps qu'elle fournira des jeux et programmes interactifs d'un niveau extraordinaire.

Le prix et la disponibilité seront annoncés en août 1990 (on parle d'une somme de 1000 $). Il est évident que ce produit équivaut à l'annonce pour l'Amiga d'une interface sur le monde des disques compacts, avec leur énorme capacité de stockage de données et leur faible coût de duplication. C'est un chemin qu'a voulu prendre Jack Tramiel pour l'Atari il y a deux ans, mais ses annonces prématurées n'ont jamais mené à un produit commercial.

Le CDTV, un Amiga dans une chaîne Hi-Fi

Cette invention de Commodore, nommée CDTV (le nom de code était "Baby"), est bien plus révolutionnaire qu'un simple lecteur qu'on attache à un ordinateur. Commodore recherche une façon de contourner l'aversion populaire pour le monde informatique, et il est bien possible que la ruse d'habiller un Amiga comme un module de chaîne stéréo (il y a même une horloge numérique sur la face avant) marchera très bien. Une chose est certaine : l'Amiga, avec ses capacités multitâches, ses modes graphiques, et son audio est de loin le meilleur système de base pour un CD interactif grand public.

Physiquement, il ressemble à son père. Il a l'aspect d'un lecteur CD à chargeur frontal comme ceux des chaînes Hi-Fi mais derrière, il est également pourvu d'une batterie de connecteurs semblables à ceux de l'Amiga comme les prises manettes et clavier, les ports série et parallèle, des sorties vidéo RVB TTL, Y/C et composite, des sorties audio stéréo, voire un port vidéo. En prime, il y a des connecteurs MIDI !

Devant, on voit les contrôles classiques (mise sous tension, volume casque, lecture/pause/stop, avant/arrière, scan, skip) avec en plus une fente pour une carte mémoire non volatile de 64 ko pour la sauvegarde de données (état d'un jeu, par exemple).

Le lecteur CD remplira la double fonction de lecteur audio classique de bonne qualité (avec une prise pour casque stéréo) et de CD-ROM. Il est au standard Sony-Philips ISO 9660. Chaque CD aura une capacité de stockage de 550 Mo (soit l'équivalent de 640 disquettes actuelles) et un temps d'accès piste ne dépassant pas la demi-seconde.

L'ordinateur est directement dérivé de l'A500 et équipé du Super Fat Agnus (1 Mo de mémoire vidéo). Baby sera pilotable par infrarouge, ce qui vous permettra de jouer avec lui depuis votre plumard douillet. Mais rien n'empêchera l'utilisation d'un clavier normal. Les modes graphiques sont ceux de l'Amiga, avec palette de 4096 couleurs. Le Kickstart 1.3 est en ROM.

Un futur prometteur

Pour les éditeurs, Baby a tous les avantages. Il devrait être le premier ordinateur à lecteur de CD intégré. Les CD sont incopiables, peu onéreux à la duplication et offrent une capacité permettant toutes les fantaisies. L'Amiga est une machine connue et efficace en matière d'affichage et de son.

Côté utilisateurs, Baby se fait complètement oublier entre la chaîne Hi-Fi, le magnétoscope et la télé. Je laisse à vos imaginations efficaces le soin de disserter sur les applications de l'engin encyclopédies, éducation interactive, donjons de 10 000 pièces, arcades monstres, clips informatisés... Baby fera du multimédia, de l'interactivité et plein d'autres choses très jolies. Le bébé coûtera environ 1000 $ et devrait disposer d'une bonne CDthèque dès sa naissance officielle.

Quand on fait réchauffer plusieurs ragoûts réussis dans la même marmite, on arrive parfois au génie.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]