Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 18 août 2018 - 22:05  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles en d'autres langues


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : Amiga 3400
(Article écrit par Stefan Egger et extrait de computer collection vienna - août 2016)


Note : traduction par David Brunet.

L'Amiga 3400 est une version de pré-production de l'Amiga 4000 basée sur le jeu de composants AGA (Advanced Graphics Architecture) mais qui dispose d'une révision de carte mère plus ancienne que l'Amiga 4000 ainsi que d'un boîtier différent sur la face avant. Par rapport à l'A4000, il n'a pas d'emplacement pour loger un lecteur de CD 5,25". A la place, il est proposé avec un lecteur de disquette haute densité et deux baies 3,5".

Les premiers boîtiers étaient noirs mais les versions finales auraient dû être livrées en blanc (on connaît au moins un exemplaire avec la façade et le logo en blanc). Bien que la carte mère soit nommée A4000 REV 1, on peut voir quelques références aux noms d'origine : par exemple, sur la carte mère REV 0.0 (utilisée pour connecter les cartes Zorro III), on peut voir le nom "A2400/3400". Autre exemple, la carte processeur a le nom "3200/3400" et la carte qui gère les diodes est nommée A2200. En fait, à cette époque, Commodore travaillait sur l'amélioration de l'A3000.

Les autres prototypes AA3000 ou A3000+ disposaient aussi du jeu de composants AGA et avaient en plus une puce DSP (Digital Signal Processor). Mais ces projets furent arrêtés lorsque la direction de Commodore changea. Le nouveau plan était de lancer plusieurs ordinateurs, mais très simplifiés : les A2200 et A2400. Ces ordinateurs ne devaient être pourvus que du vieux jeu de composants ECS, et, à la place du contrôleur SCSI de l'A3000, ils devaient disposer d'un contrôleur IDE.

L'A2200 fut un projet de petit ordinateur (avec boîtier style bureau) disposant de deux ports Zorro III, alors que l'A2400 devait en avoir quatre. Quand le développement de l'A2200 s'acheva, personne chez Commodore ne voulait commander cette machine dotée de l'obsolète jeu de composants ECS. L'AGA fut rapidement ajouté à cette machine qui fut alors renommée en A3400, un ordinateur AGA avec quatre ports Zorro III. Et ce dernier devint un peu plus tard l'Amiga 4000. Cependant, l'A3200, la version qui ne disposait que de deux ports Zorro III, ne fut jamais commercialisée.

L'A3400 fut livré aux développeurs avec la carte accélératrice A3630 (comme sur l'Amiga 4000), carte qui comprenait également un processeur 68020 en plus du 68030. Dans la version finale de l'A3630, les contacts pour souder un 68020 sont encore présents, mais aucun 68020 n'y est placé. L'A3630 ne fut officiellement livrée qu'avec un processeur 68030.

Plusieurs cartes mères d'A3400 existent et sont dans des états divers (défectueux, incomplets, complets ou fonctionnels). La plupart des boîtiers sont noirs, mais il existe moins de boîtiers et de façades plastiques avant que de cartes mères. L'A3400 correspond en grande partie à l'A4000 et a succédé à l'A3000.

Amiga 3400
L'Amiga 3400

Note : la photo ci-dessus présente un mélange d'A3400 et de parties issues d'autres ordinateurs. La façade avant et le bas du boîtier ainsi que la carte mère proviennent de l'A3400. J'ai ajouté une alimentation, le haut du boîtier, le Kickstart, la carte processeur, la mémoire, le lecteur de disquette, le bouton de mise sous tension, etc. afin de le compléter et de le faire fonctionner. Ces divers matériels proviennent d'un Amiga 4000 et 3000 (pour le bouton du lecteur de disquette). Le haut du boîtier, qui provient d'un Amiga 4000, a été peint en noir. Le clavier est un clavier de CDTV et la souris est une souris d'Amiga Technologies. Tout ceci a été ajouté afin d'avoir un ensemble homogène et de montrer à quoi aurait pu ressembler un A3400 complet.

Fiche technique
  • Date de sortie : 1992.
  • Date de la fin de la production : 1992.
  • Prix : NC.
  • Processeur : 68020 ou 68EC030 à 25 MHz.
  • Mémoire : 2 Mo de mémoire Chip. Jusqu'à 16 Mo de mémoire Fast en option.
  • Système d'exploitation : AmigaOS 3.0 (Kickstart et Workbench).
  • Puces graphiques : Lisa 4203 et Alice 8374.
  • Résolution maximale : 1440x576.
  • Puce audio : Paula 8364.
  • Son : quatre voies, stéréo.
  • Jeu de composants : AGA.
  • Taille : 380x125x395 mm.
  • Connecteurs : alimentation, clavier, audio stéréo, vidéo RVB, série, parallèle, lecteur de disquette, 2x manettes.
  • Ports d'extension internes : un port IDE, quatre ports Zorro III, trois ports ISA 16 bits, un port processeur, un port vidéo.
  • Unités vendues : ?
  • Rareté : 5/5.
Le matériel en détail

Voici l'A3400 (en noir, au-dessus) et l'A4000 (en blanc, en dessous). Un disque dur 3,5" est installé et deux emplacements supplémentaires pour les disques durs 3,5" sont disponibles.

Amiga 3400

En plus de la diode de mise sous tension (POWER), on peut voir la diode d'activité pour le disque dur (HDD) et celle pour le lecteur de disquette (FDD).

Amiga 3400

La face avant de l'A3400.

Amiga 3400

L'intérieur de la face avant de l'A3400, avec la petite carte qui gère les diodes.

Amiga 3400

La face avant du boîtier a un logo "AMIGA" gravé dessus.

Amiga 3400

L'intérieur du boîtier au niveau des baies 3,5".

Amiga 3400

La carte des diodes en révision 1 (Commodore A2200 LED BD REV 1).

Amiga 3400

La face avant de la carte des diodes.

Amiga 3400

La carte mère A4000 révision 1.

Amiga 3400

La puce Alice 8374 révision 3. Le "Wafer#4" (plaque #4) signifie que cette puce est issue de la quatrième génération d'Alice. Elle a été fabriquée chez Commodore (CSG, Commodore Semiconductor Group, anciennement MOS Technology) au cours de la 25e semaine de 1992.

Amiga 3400

La puce Lisa était encore appelée 4203 et était en révision 2. Le numéro de pièce Commodore était le 391227-01. Cette puce a probablement été fabriquée par NCR durant la 24e semaine de 1992. "WAF-12" signifie que cette puce provient du douzième lot de production de cette puce (qui étaient produites ensemble sur une plaque de silicium).

Amiga 3400

La carte fille en révision 0.0 pour A2400/3400.

Amiga 3400

Le système d'exploitation

La ROM Kickstart de l'A3400 est en version bêta 39.090. A titre de comparaison, l'Amiga 4000 fut commercialisé avec les versions 39.105 et 39.106.

Amiga 3400

Avant d'afficher l'écran Kickstart, l'A3400 affiche cette alerte qui indique qu'il s'agit d'une version bêta pour développeurs qui ne doit pas être diffusée.

Amiga 3400

Le Workbench 3.0 est très semblable au Workbench 2.0. Le changement le plus notable est que le menu est maintenant de couleur blanche avec une police noire (au lieu d'un menu noir avec police grise). Cela augmente le contraste et améliore la lisibilité. Les autres gros changements sont la gestion de l'AGA (plus de couleurs et plus de modes d'affichage), l'arrivée de la localisation en plusieurs langues. Les icônes, elles, sont inchangées par rapport à la version 2.0.

Amiga 3400

Nom : Amiga 3400.
Constructeur : Commodore.
Genre : prototype d'ordinateur.
Date : 1992.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]