Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 20 novembre 2017 - 00:58  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'Amberstar
(Article écrit par Eva Hoogh et extrait de Tilt - décembre 1992)


Après une bonne année de sueur, de larmes et de développement, Amberstar, le nouveau jeu de rôle de Thalion va venir hanter vos petites machines chéries. Largement supérieur au précédent Dragonflight, il s'apprête à vous tenir éveiller pendant de très longues soirées hivernales...

Amberstar

Panique en Lyramion

Incroyable : l'Amberstar (l'étoile d'ambre), le bijou le plus précieux du peuple de Lyramion, vient d'être volée. Et comme si ce n'était pas suffisant, ce sagouin maladroit de Marmion, le méchant du jeu, l'a cassée en treize morceaux. A vous de récupérer les treize parties du joyau et de le rafistoler dans un lieu sacré, à l'abri de la convoitise de l'infâme Marmion.

Amberstar

La quête est simple mais sera longue et assez difficile car les hordes du Mal viennent de reprendre du service et ne songent qu'à vous brûler la couenne. Il vous faudra ainsi effectuer maints détours et réussir de nombreuses petites enquêtes avant de vous retrouver face à votre destin.

Pour être fort, soyons nombreux !

Vous débutez seul, comme un grand, en créant votre personnage selon les lois traditionnelles des jeux de rôle (vous aurez le choix entre sept races et huit professions). Vos compagnons (six au maximum) seront recrutés au cours de vos pérégrinations. Selon leur spécialisation, ils pourront utiliser la magie blanche, grise ou noire, des armes spéciales et revêtir des armures différentes. Veillez à ce que votre équipe soit bien équilibrée, que chacun des trois types de magie soit disponible et ne négligez pas les langues, car un entretien courtois vaut mieux qu'une tonne de baffes.

Amberstar

Bien entendu, il y a plus de personnages que vous ne pouvez en recruter mais, puisque vous êtes le patron, à vous de mettre à pied un compagnon peu performant pour recruter un gros Bill décoiffant.

Des rencontres quelquefois inamicales...

La vue principale représente le paysage dans lequel vous vous vous baladez. Tout autour, on trouve les portraits des membres de votre équipe, les icônes d'action et la fenêtre dans laquelle défilent les messages. Si la majorité des habitants du royaume de Lyramion vous montrent un visage aimable, vous tomberez forcément sur tout un tas d'êtres nuisibles aussi chaleureux que des dragons grincheux mal réveillés.

L'écran de déplacement cède la place à l'écran de combat. Les monstres s'agitent alors devant vous en 3D, et sur le côté, dans une grille 6x6, apparaissent les protagonistes. Vous pourrez dissocier votre équipe et donner des ordres spécifiques à chacun de vos compagnons. Le système de combat, à la fois détaillé et simple, est extrêmement ergonomique, puisque toutes les actions peuvent s'effectuer à la souris. Soulignons d'ailleurs la grande jouabilité de ce programme.

Question de préférence

Si vous ne jurez que par des représentations vues d'en haut façon Ultima, vous serez comblé par toute la partie exploratoire du jeu ; si c'est le donjon en 3D façon Dungeon Master qui vous fait frémir de plaisir, Ambestar vous en fournira tout un tas ; et si vous appréciez la stratégie et les combats sur échiquier du genre Dragon Lance ou Crystal Of Arborea, vous pourrez satisfaire jusqu'à plus soif vos penchants stratégiques.

Amberstar

Cette diversité de modes, tout à fait plaisante, est complétée par un "automapping" très agréable.

Les bonnes versions

En effet, les trois versions proposées (Amiga, PC, Atari ST) ne présentent pas le même intérêt : nous avons trouvé la version PC assez décevante : les couleurs sont tristes, même en VGA, et les personnages se distinguent à peine du paysage. En revanche, les aventuriers sur ST et Amiga ont de quoi se réjouir car le jeu est riche, fertile en rebondissements, en un mot comme en cent : énorme.

A signaler que le jeu est d'ores et déjà disponible en anglais et qu'on attend pour bientôt une version française.

Amberstar et les autres

Graphiquement moins soigné que les somptueux Eye Of The Beholder 2 et Might And Magic 6, et moins vaste que Wizardry 7, Amberstar a néanmoins tout à fait sa place parmi les grands jeux de rôle qui vous tiennent vissé devant votre écran. Son ergonomie est excellente. Quelques détails, comme le défilement des textes ou la gestion des combats, sont même tout à fait originaux. Si Ambermoon, la suite annoncée d'Amberstar, arrive techniquement à pallier les quelques défauts techniques d'Amberstar, tout en conservant la richesse et la profondeur de celui-ci, les grands noms des jeux de rôle devront se pousser pour accueillir un nouveau confrère dans leur cercle restreint.

Nom : Amberstar.
Éditeur : Thalion.
Genre : jeu de rôle.
Date : 1992.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 1 Mo de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 8/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]