Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 19 septembre 2017 - 22:46  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'AEROS 3.5
(Article écrit par Epsilon et extrait de amigax1000.blogspot.com.au - mars 2015)


Note : traduction par David Brunet.

Aujourd'hui, j'ai jeté un coup d'oeil sur AEROS 3.5, une distribution logicielle AROS (AROS Research Operating System) publiée sur PC x86.

Présentation

AROS est un travail pour produire un AmigaOS Open Source notamment sur plate-forme x86. L'an dernier, j'avais testé la distribution Icaros Desktop 2.0 sur un ordinateur portable AspireOne de chez Acer. Il existe plusieurs variantes d'AROS, à l'image de Linux. Une de ces variantes se nomme AEROS, qui est basée sur Broadway, une autre distribution AROS.

Le concept général d'AEROS, si je comprends bien, est d'accepter le fait que les pilotes AROS (assez limités) ne vont pas s'améliorer de sitôt. AEROS prend donc un raccourci en utilisant Debian Linux en tant que base (ou hôte) pour les divers pilotes, et fait tourner AROS par-dessus.

AmiKit fonctionne sur un concept similaire avec AmigaOS 3.x, mais avec une version de Linux bien plus réduite, et qui est amorçable sur n'importe quel PC x86 depuis une clé USB (il nécessite par ailleurs le CD d'Amiga Forever pour fonctionner).

Ce type de distribution en mode hôte a l'avantage de pouvoir faire tourner AROS sur plus de PC. Il s'appuie sur la grande communauté de développeurs Linux et sur une meilleure gestion des pilotes pour le matériel moderne.

AEROS est actuellement distribué en tant que système d'exploitation par ARES Computer, société gérée par Pascal Papara qui vend des logiciels et systèmes sous AROS. Les développeurs d'AEROS sont nombreux et sont listés sur cette page. Il existe les versions AEROS Plus (pour les utilisateurs enregistrés) et AEROS, version standard et gratuite pour tous. AEROS Plus est la dernière version en date d'AEROS, alors que la variante gratuite n'est disponible qu'avec quelques versions de retard.

La dernière version gratuite est la 3.5 qui a été publiée en 2013. Elle est téléchargeable ici et uniquement via le protocole Torrent. L'archive est assez grosse puisqu'elle fait 2,88 Go. Vous avez donc besoin d'un client Torrent pour récupérer cette archive. J'utilise personnellement Vuze sur Mac OS X mais il existe plein d'autres clients.

C'est donc cette version 3.5 gratuite d'AEROS que je vais tester aujourd'hui. Pour ce test, j'ai sorti mon Asus K52F, qui est ordinateur portable assez standard. Je l'utilise pour tester les distributions Linux, et récemment, j'y ai également testé ElementaryOS qui est d'ailleurs très bon.

Installation

L'archive d'AEROS est livrée sur une image ISO de DVD, que vous devrez graver sur un DVD avant de commencer l'installation. Le DVD est amorçable, donc vous pouvez tester le système sans rien installer sur votre ordinateur. Une fois le DVD inséré, il s'amorce et vous arrivez à l'écran de démarrage initial :

AEROS 3.5

L'écran de démarrage vous offre quatre possibilités : démarrer sur le DVD, démarrer dans un environnement sécurisé (failsafe), tester la mémoire, ou démarrer depuis le disque dur.

Je choisis de démarrer depuis le DVD. Après quelques instants, le bureau d'AEROS apparaît. On peut y voir une icône "InstallAEROS" qui permet d'installer le système sur votre disque dur. C'est ce que je veux faire.

AEROS 3.5

On peut noter que Wanderer est le bureau par défaut d'AEROS. Icaros Desktop 2.0, une autre distribution AROS, dispose lui de Directory Opus 5.9 Magellan.

AEROS 3.5

Je clique donc sur l'icône "InstallAEROS" pour commencer l'installation. Tout de suite après, on me prévient que "Ceci est un installateur avancé, utilisez-le avec prudence", et on me dit de confirmer mon action si je veux continuer.

AEROS 3.5

Ensuite, l'installateur me prévient que je vais devoir paramétrer une partition pour le système et une autre pour le "Swap" (partition d'échange servant de mémoire additionnelle). L'installateur utilise l'outil GParted.

Je sélectionne le contrôleur de disque dur de mon système. Choix facile car il est le seul !

AEROS 3.5

Ensuite, arrive la fenêtre familière de GParted pour les partitions. Comme j'avais installé auparavant ElementaryOS, la table des partitions existe déjà. Il me suffit donc de formater la partition.

AEROS 3.5

Malheureusement, la documentation de GParted semble ne pas être présente sur le DVD. Il faudra donc recourir à Google pour vous aider dans l'utilisation de cet outil. Je pense qu'il aurait été bon d'inclure cette documentation sur le DVD car il y a encore plein de place dessus.

J'ai reformaté la partition système "/dev/sda1" avec le système de fichiers Ext4.

AEROS 3.5

Le formatage du disque dur commence tout de suite après l'appui sur le bouton "Apply" (Appliquer) de GParted.

AEROS 3.5

Après un formatage réussi, nous sommes prêts à continuer.

AEROS 3.5

Une fois GParted fermé, l'installation continue. On me demande de choisir les partitions système et d'échange.

AEROS 3.5

On me demande de choisir le système de fichiers pour la partition système. Il semble donc que je n'aurais pas à la formater moi-même. L'installateur demande ensuite où installer le répertoire "/home". Comme je n'ai créé qu'une partition, le choix est vite fait.

AEROS 3.5

On doit ensuite entrer nos nom d'utilisateur et mot de passe. On se rend ici compte que cette installation est une installation Linux typique, ce qui est assez normal puisque qu'AEROS est basé sur Linux.

AEROS 3.5

L'installateur me demande un nom d'hôte (le nom de l'ordinateur).

AEROS 3.5

Linux utilise GRUB pour s'amorcer, l'installateur demande donc où le placer. Comme je n'utilise que AEROS sur cette machine, je choisis le MBR (Master Boot Record). Si vous disposez de plusieurs systèmes d'exploitation, gardez à l'esprit que vous devrez configurer GRUB en double ou triple démarrage.

AEROS 3.5

Vient ensuite le réglage de la date et de l'horloge, puis de ma localisation.

AEROS 3.5

Pour la localisation, une vieille fenêtre genre Linux Red Hat s'affiche. Un écran de type terminal me demande de choisir les fichiers de localisation à installer. Cette partie de l'installation n'est pas très intuitive : on doit utiliser les flèches et la barre d'espace pour faire son choix, et la touche tabulation pour naviguer jusqu'au bouton "OK" pour continuer (il n'y a pas de souris).

AEROS 3.5

Pour le fichier de localisation, je choisis "EN_AU.UTF-8".

AEROS 3.5

Après l'installation des fichiers de localisation, une fenêtre de confirmation finale apparaît afin de vous assurer que tout ce que vous avez entré est correct. Il aura été plus judicieux de voir un résumé de ce que vous avez entré, car je ne me souviens pas forcément de tout !

AEROS 3.5

L'installation sur le disque dur commence. A titre indicatif, l'installation dure entre 40 et 50 minutes. Une fois celle-ci terminée, je suis maintenant prêt à redémarrer la machine.

AEROS 3.5

Au redémarrage, on vous rappelle qu'AREOS est basé sur Linux (Debian) puisque l'outil de démarrage GRUB propose une option "Debian GNU/Linux". C'est dommage qu'il n'y a pas eu le même écran lors du démarrage du DVD d'AEROS.

AEROS 3.5

En fin de démarrage, la fenêtre d'identification d'AEROS apparaît. Il suffit d'entrer vos nom d'utilisateur et mot de passe que vous avez définis lors de l'installation.

Le bureau d'AEROS s'affiche ensuite, c'est le même que celui du DVD.

Aperçu du bureau d'AEROS

Au bas de l'écran se trouve un sélectionneur d'applications qui apparaît quand la souris passe dessus. En bas à droite se trouve une icône "ARES Computer" qui est en fait la barre QLaunch. Quand on clique dessus, elle se déplie et montre toute une série d'icônes, elles-mêmes avec des sous-menus pour lancer des applications.

Dans les préférences, vous pouvez changer son déploiement de façon vertical au lieu d'horizontal.

Dans les sous-menus, il y a un outil pour réaliser des captures d'écran, ce qui me permet de faire de plus jolies images à partir de maintenant. Mais cet outil à quelques problèmes : je n'ai pas trouvé comment le rendre invisible lors des captures d'écran, ce qui m'oblige à rogner le côté droit de l'image ou à laisser l'application visible. En regardant les captures d'écran d'autres personnes, je me suis rendu compte qu'ils avaient eu le même problème.

La barre principale de QLaunch dispose des icônes suivantes : Power Off (extinction), Reboot (redémarrage), OtherOS (pour les émulateurs), SimpleMail (courrier électronique), Internet (OWB), Chat (logiciels de discussion en ligne), Classic (émulation Amiga Classic avec FS-UAE), Games (jeux), My Apps (applications), Places (vos documents, musiques, images, etc.), Tools (outils), Linux (programmes Linux), Prefs (pour Wanderer, les thèmes, etc.).

Voici un exemple montrant les sous-menus de QLaunch, avec les icônes OtherOS et VICE C64 :

AEROS 3.5

On voit nettement qu'AEROS est un mélange de Linux et d'AROS car on peut lancer certaines applications Linux (Chromium, FS-UAE, GIMP, WIFI Config...) depuis le même bureau AEROS.

Voici quelques applications fonctionnant sous AEROS/AROS : HivelyTracker, Directory Opus 4 et un Shell.

AEROS 3.5

Voici une fenêtre typique d'AEROS, qui montre ici la partition système. La flèche bleue présente en haut à droite de la fenêtre vous permet de retourner au répertoire précédent. La barre grise (cellule de saisie) vous permet d'entrer directement le chemin de vos partitions/répertoires.

AEROS 3.5

Passage en revue de quelques applications

J'ai testé la version AROS de MPlayer, qui fonctionne bien mais sans overlay.

Une chose intéressante à noter : quand vous insérez une clé USB, c'est le côté Linux qui le monte et une fenêtre Linux apparaît. Si je ferme la fenêtre et je double-clique sur l'icône "Removable Device" (périphérique amovible) qui est sur le bureau, je peux accéder au contenu de la clé USB.

AEROS 3.5

J'ai ensuite mis mes terribles compétences de conception graphique à l'épreuve avec le logiciel LunaPaint.

AEROS 3.5

Janus-UAE et FS-UAE (qui nécessitent la présence de fichiers de la suite Amiga Forever) sont aussi disponibles afin d'émuler l'Amiga Classic. Je ne les ai pas encore bien testés mais je présume qu'ils fonctionnent comme avec Icaros Desktop.

AEROS 3.5

Après cela, j'ai lancé quelques jeux natifs AROS comme 1941 Deluxe (de Hugues Nouvel) et Open Tyrian, qui sont tous deux inclus dans la distribution AEROS.

AEROS 3.5

ScummVM, ici avec Beneath A Steal Sky (inclus), fonctionne également bien.

AEROS 3.5

AMC, un Media Center comme XBMC sur Windows/Linux/Mac OS X, est également installé. Il est livré en mode démo et on doit l'acheter via ARES Computer pour débloquer toutes ses fonctionnalités. Je n'ai pas trouvé comment faire une capture d'écran d'AMC qui fonctionne sur un autre écran que celui du bureau, donc j'ai ressorti mon iPhone pour prendre une photo, désolé :

AEROS 3.5

D'autres logiciels en vrac

AEROS 3.5 AEROS 3.5
Le Shell et Odyssey Web Browser

AEROS 3.5 AEROS 3.5
Prévisualisation des images en miniatures et SimpleMail

AEROS 3.5 AEROS 3.5
Hiverly Tracker et NoWinEd

AEROS 3.5 AEROS 3.5
VICE (émulateur C64) et MAME

Les deux captures d'écran suivantes montrent des applications Linux qui fonctionnent côte à côte avec des applications AROS :

AEROS 3.5
Une gestionnaire de fichiers

AEROS 3.5
Le logiciel de dessin GIMP

Mon avis

AEROS est sans aucun doute un concept intéressant, qui mise sur la force de Linux pour contrebalancer les faiblesses d'AROS, notamment au niveau des pilotes et des applications modernes comme GIMP, OpenOffice, Chromium, etc.

Je craignais qu'AROS ne perde son identité en se mélangeant à Linux, mais cela ne semble pas être le cas avec AEROS 3.5.

Cela dit, il y a certainement des choses qui peuvent être améliorées ; AROS a toujours été un peu bogué (ce n'est pas spécifique à AEROS) et plusieurs applications ont tout simplement planté lors de leur exécution.

AEROS 3.5

Mais heureusement, comme AROS est en mode hôte, sa réinitialisation est très rapide. Un redémarrage complet n'est pas nécessaire.

J'ai aussi essayé de changer les thèmes graphiques (il en existe avec le style Icaros, MorphOS et AmigaOS). Mais je n'ai pas réussi à en changer. Une fenêtre me demande en permanence d'insérer le volume "Themes:". Voici cependant l'aperçu de quelques thèmes :

AEROS 3.5

AEROS 3.5

Je pense que l'utilisation d'une version plus récente de Linux serait bénéfique à AEROS (mais peut-être que les nouvelles versions payantes d'AEROS disposent d'un Linux plus récent, je n'ai pas vérifié). Une procédure d'installation plus simple serait également la bienvenue, car elle est un peu contraignante, surtout quand vous n'avez jamais utilisé Linux auparavant.

Je vais continuer à suivre avec intérêt le développement d'AEROS, et aussi d'AROS. Espérons qu'ils continueront d'évoluer et deviendront encore meilleur !

Nom : AEROS 3.5.
Développeurs : Pascal Papara, AROS Team, divers.
Genre : système d'exploitation/distribution logicielle.
Date : 2013.
Configuration minimale : ordinateur x86, 256 Mo de mémoire.
Licence : freeware.
Téléchargement : www.aeros-os.org.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]