Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 25 juillet 2017 - 00:49  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de juillet/août 1997
(Rubrique écrite par Bruce Lepper et Jac Pourtant et extraite d'Amiga News - septembre 1997)


- pOS disponible en préversion

La société allemande de développement ProDAD commercialise depuis juillet 1997 une préversion de son système d'exploitation pOS. Cet OS est disponible sur CD pour un prix d'environ 180 FF. Il est compatible Amiga et DraCo (un 68020 et 2 Mo de mémoire semblent être le minimum requis). Cette préversion de pOS est assez impressionnante par sa beauté, ses côtés pratiques et sa relative stabilité. Le bureau, pOS Workbench, n'est jamais figé (il tourne en mode asynchrone) et le Shell propose quelques avancées intéressantes comme l'historique, l'ascenseur et l'autocomplétion des noms de commande. Une version allégée de l'environnement StormC est inclus au CD afin que les premiers développeurs tiers puissent commencer à développer pour pOS. Pour plus d'informations sur cette préversion, voir notre test.


- Lotus Pacific achète une licence Amiga

Le 17 juillet 1997, Lotus Pacific Inc., société du New Jersey, a annoncé que sa filiale Regent Electronics Corp. avait acquis certains droits de la compagnie Rightiming Electronics Corp. Cela inclut des licences, brevets, marques et copyrights de Commodore-Amiga pour la Chine, Taïwan, Hong-Kong, Macao et les pays frontaliers entre la Chine et l'ancienne Union Soviétique. Rightiming développe depuis un an une set-top box nommée Wonder TV A6000, qui est un mélange entre un ordinateur, un lecteur de Video CD, un lecteur de CD audio et un appareil d'accès à Internet.

Ce qui est surprenant, c'est que le communiqué ne mentionne aucunement Gateway 2000 ou Amiga International. En cherchant bien, des amigaïstes internautes ont retrouvé une trace de Rightiming dans le magazine Amiga Report. Celui-ci avait cité, dans son édition de juin 1996, le nom de Rightiming Electronics Corp. concernant le projet d'un clone Amiga (l'A5A00) pour les marchés d'Extrême-Orient.

Gateway 2000, par la plume de Jim Taylor, a réagi quelques jours après en précisant qu'il s'opposait à cette décision et qu'il était bel et bien le détenteur des droits, brevets, marques et copyrights de la technologie Amiga [Cucug].


- Gateway 2000 prend de la vitesse

Gateway 2000 accélère son déploiement autour de l'Amiga et des annonces importantes seraient pour bientôt. Une nouvelle société, Amiga Inc., a été créée pour s'occuper de la technologie Amiga et des licences, tandis que Amiga International Inc. reste responsable pour le marketing et les ventes au niveau mondial.

C'est aux États-Unis, où Petro s'est rendu début août, que les évènements les plus intéressants semblent avoir eu lieu. D'après plusieurs sources dignes de confiance, un bâtiment entier a été loué aux États-Unis pour le centre d'opérations de la recherche et développement (R&D) sur Amiga, sous le contrôle de Jeff Schindler, directeur général de Amiga Inc., qui est une filiale à 100% de Gateway 2000. Mieux, Gateway 2000 aurait déjà embauché une équipe de développeurs parmi la communauté Amiga. Jeff Schindler est (ou était) directeur de l'ingénierie pour la stratégie technologique chez Gateway 2000. C'est lui qui a géré le Destination, un produit combinant un PC multimédia et un téléviseur grand écran.

La seule annonce officielle, postée sur le site Web d'Amiga International, concernait une réunion à Dakota Dune, États-Unis, entre Petro, Schindler, et les représentants de deux organismes de la communauté Amiga, la Jay Miner Society et l'Industry Council for Open Amiga (ICOA) :
  • Dean Brown, membre du conseil de l'ICOA.
  • Jason Compton, Amiga Report.
  • Andy Finkel, membre du conseil de l'ICOA.
  • Darreck Lisle, groupe d'utilisateurs de Siouxland Metro (SMUG).
  • Jesse McLusky, membre du conseil de l'ICOA.
  • Fleecy Moss, gérant de l'ICOA et membre de la Jay Miner Society.
  • Alain Penders, membre du conseil de l'ICOA.
  • Joe Torre, groupe d'utilisateurs Amiga d'Atlanta (AAUG).
Cette réunion aurait duré pas moins de trois jours, avec pour but "une meilleure compréhension de la communauté Amiga et la recherche d'une stratégie possible concernant l'avenir de l'Amiga."


- Gateway est en forme

Gateway 2000 réaffirme ses espérances financières pour la fin de l'année, contre le scepticisme suscité par les dépenses accrues et les rentrées inférieures aux prévisions pendant les deux premiers trimestres 1997. L'augmentation générale annuelle devrait tout de même dépasser les 30%.

Gateway 2000 a annoncé l'acquisition de la compagnie Advanced Logic Research Inc (constructeur de serveurs) pour une valeur de 194 millions de dollars, et sort un PC/TV nommé Destination (écran 31 pouces VGA) équipé pour la lecture de DVD, intégrant un tuner pour réception câble, connexion à magnétoscope, etc. Il est basé sur le processeur MpactTM de chez Chromatic Research Inc. employé comme coprocesseur du Pentium, et capable d'enregistrer du DVD en plein écran (720x480) à 30 images par seconde (3600 MIPS à 48 opérations par cycle d'horloge).


- L'équipe d'Amiga International

Voici la composition du nouveau "gouvernement Amiga" en Allemagne, chez Amiga International :
  • Petro Tyschtschenko, président (à Langen).
  • Nicole Gottfried, assistante de direction (à Langen).
  • Axel Kraemer, directeur de la logistique et du centre de service (à Braunschweig).
  • Andreas Steep, logistique et centre de service (à Braunschweig).
  • Matthias Grohmann, coordinateur logistique et centre de service (à Braunschweig).

- Soirée Petro

En Allemagne, Petro Tyschtschenko, directeur général d'Amiga International, a organisé une soirée de rencontres fin juillet pour les acteurs principaux du marché Amiga. Parmi les invités se trouvait Wolf Dietrich de Phase 5, et messieurs Kotulla (MicroniK), Haage (Haage & Partner), Grunert (Mazet, le constructeur électronique qui a souvent travaillé pour Amiga, y compris dans le projet Wolker), Schulz (Deutsche Bank), Konjevic (Eagle Computer), Hâhnel (Microvitec), Ianiri (Power Computing) et Ambartsumian (AmigaLine, Russie).

Peu de détails ont été donnés de cette réunion mais d'après Nicole Gottfried, nouvelle assistante de Petro T, "l'atmosphère était très conviviale et tout le monde a beaucoup parlé. On verra les résultats plus tard..."


- Licences pour Index Information et MicroniK

L'été a été riche en matière de licences Amiga. La licence accordée par Amiga à Index Information Ltd., une société britannique innovatrice qui a plusieurs projets de clones, était de loin la plus significative. Le constructeurs de tours, MicroniK, s'est également vu accorder une licence pour une gamme de machines basées sur la carte mère de l'Amiga 1200 et des extensions avec des bus Zorro II et Zorro III. Ces machines seront marquées du logo "Powered by Amiga".


- Des nouvelles de QuikPak

David Ziembicki, CEO de QuikPak, a donné des nouvelles de sa société via une lettre ouverte publiée en août 1997. QuikPak était sur les rangs du rachat en début d'année mais l'Amiga lui a glissé des doigts. La société salue quoi qu'il en soit le rachat par Gateway 2000 et souhaite poursuivre son soutien de la machine. QuikPak a ainsi proposé au nouveau propriétaire de l'Amiga ses produits A4040L, A4060L et A1630. Gateway 2000 lui avait informé qu'il prendrait du temps pour juger ces propositions pour voir s'ils rentrent dans ses plans.

La commercialisation des nouveaux produits de QuikPak n'a pu se faire jusqu'à maintenant car il faut acquérir une licence pour cela (puces et système). Et QuikPak annonce qu'il est en négociation avec Gateway 2000 à ce sujet.


- Du vent dans les voiles de l'Amigo

Le 9 juillet 1997, Intrinsic Computer Systems (Royaume-Uni) a annoncé la série "Amigo", qui est une nouvelle une série de clones Amiga, basée cette fois sur l'A1200 :
  • Le "Storm" est à base de 68020 à 14 MHz et 2 Mo de mémoire.
  • Le "Cyclone" dispose d'un 68030 à 50 MHz et 16 ou 32 Mo de mémoire.
  • Le "Tornado" tourne avec un 68060 à 50 MHz et 16 ou 32 Mo de mémoire.
  • Le "Hurricane" roule avec un PowerPC 603e à 200 MHz et 16 ou 32 Mo de mémoire.
Chaque modèle est monté en tour, livré avec trois nouveaux logiciels ou trois nouveaux jeux, de chez Alive MediaSoft, qui n'ont encore jamais été publiés [Intrinsic].


- Magellan

Magellan est le nom de la nouvelle version du gestionnaire de fichiers Directory Opus 5. Créée par GPSoftware, cette version 5.6 est disponible pour 490 FF. Les listeurs se sont améliorés, tout comme la gestion du FTP, de NewIcons et du glisser-déposer. Il a une meilleure gestion pour CyberGraphX et la compatibilité a augmenté avec des programmes Amiga tels MUI, MCP et les datatypes [gpsoft.com.au].


- Dernier numéro d'Amiga Computing

IDG a annoncé le 5 août 1997 que le numéro 117 (octobre 1997) de son magazine Amiga Computing serait le dernier. Amiga Computing était le deuxième plus gros magazine Amiga du Royaume-Uni.


- Aladdin allume sa cinquième lampe

Nova Design, plus connu en France par ImageFX, annonce la cinquième version du logiciel de synthèse d'images Aladdin 4D. Selon Nova Design, il s'agirait bien sûr du plus rapide modeleur, animateur et moteur de rendu actuellement disponible sur Amiga. Il possède un système de particules, des gaz volumétriques et une compatibilité avec LightWave et le Toaster. Voici quelques spécificités :
  • Plus de protection par dongle.
  • Nouvelle interface style AmigaOS 3.1 complètement configurable.
  • Modes d'affichage natif Amiga, CyberGraphX, Toaster, DCTV, etc.
  • Compatible avec le tampon-magic (ImageFX) qui permet des effets spéciaux du traitement ultérieur (post-processing).
  • Nouveau système d'éclairage, spots, lumières négatives et ombres douces totalement configurables.
  • Deux systèmes de halos lumineux.
  • Format d'objets compatible avec LightWave.
  • Chemins hiérarchisés en splines.
  • Port ARexx.
  • Visualisation instantanée de textures.
  • Aide en ligne.
  • Anticrénelage à niveau multiple.
  • Flou de mouvement.
Le prix de la mise à niveau (comprenant un tout nouveau manuel) est de 99,95 $. On peut télécharger des textures, des images et des animations MPEG sur ftp.novadesign.com/pub/aladdin.


- World Construction Set 2

Voilà le retour du meilleur logiciel de création d'environnement. On avait annoncé "pas de version 2 pour Amiga". Et pourtant, elle est là, de même que sous Windows et Unix/SGI (NDLR : cette version est en faite disponible depuis avril 1996).

Même si on arrive toujours à sentir que ce ne sont pas de "vraies" images, la limite avec la réalité est vraiment proche. Allez vous en rendre compte vous-même sur www.questarproductions.com. On peut également se procurer de belles images sur un FTP sur ftp.dimensional.com/users/questar/webimages. Un test viendra dès que possible.

Les nuages ne sont plus une vague fractale sur un plan, ce sont des nuages volumétriques qui roulent et évoluent dans le ciel. La mer possède des vagues animées, avec l'écume si on le désire, des plages de sable tendre où elles viennent s'écraser et le paysage se reflète sur l'eau sans longs calculs de raytracing.

Le modeleur-constructeur DEM intégré permet de combiner des fractales avec vos propres désirs, ce qui permet aussi bien de créer de nouveaux paysages fictifs qu'un environnement existant. Les données astronomiques autorisent des évolutions temporelles avec le Soleil, la Lune et des planètes. Faites-vous une animation avec un coucher de Soleil ou un lever de Lune avec un halo dans le brouillard.

Des arbres bitmap en haute résolution 3D offrent une variété et des détails inégalés. Vous pouvez utiliser la riche librairie livrée avec le logiciel ou bien numériser vos arbres vous-même et les utiliser comme bon vous semble. Le placage d'altitude et de couleurs permet de personnaliser les montagnes, par exemple avec des strates géologiques.

La base de données GIS (ou SIG en français : système d'information géographique) se combine aisément avec des données 2D comme des routes, des rivières, des frontières, etc. On peut y rajouter des spécifications locales aléatoires pour les rochers, la végétation et la neige. Enfin, on peut faire varier le niveau de la mer. On peut même créer une planète entière, la voir de loin, s'en approcher et atterrir dessus avec toujours la même qualité d'image. Des données géographiques en haute résolution sont disponibles pour tous les États-Unis et quelques autres régions du globe, en basse résolution pour toute la planète et même d'autres planètes.

Les prix : version 1 Amiga (250 $), version 2 Amiga (470 $), version Intel (835 $), version DEC Alpha (835 $). Mise à jour de la version 1 vers la version 2 Amiga (300 $) et Intel (375 $) [Questar Productions].


- Quelques informations sur AROS

Ce système, "Amiga Replacement OS" est un effort pour réécrire AmigaOS 3.1 (40.70 ou plus) en langage ANSI C (principalement). Le but est de disposer de la force d'AmigaOS sans être limité par le matériel. La compatibilité est telle qu'il suffit de recompiler le code source d'un logiciel pour l'adapter facilement (sans le changer). AROS en est à sa version 1.11 (du 16 août 1997), soit sa 11e version bêta. L'Exec est pratiquement terminé. Seules les interruptions manquent et quelques fonctions ésotériques.

Le DOS est très avancé avec un Shell et un jeu limité de commandes. Il existe déjà des parties de la graphics.library, de l'intuition.library (suffisamment pour recevoir les IntuiMessages et les gérer), de la locale.library et des bibliothèques mathématiques. Les icon.library, iffparse.library et utility.library sont terminées. Il y a également un console.device avec RawKeyConvert() et plusieurs démos.

Les nouveautés depuis la 1.10 :
  • Élimination de bogues (comme toujours).
  • Beaucoup de nouvelles fonctions.
  • Le premier jeu pour AROS, Moria3D.
  • Tous les includes nécessaires pour compiler AROS.
  • Construction conditionnelle (voir make.defaults).
  • "Linking" beaucoup plus rapide sur Unix.
  • Les makefiles sont générés à partir de templates.
  • AROS possède à présent le pistage de ressources.
  • Un mini noyau a été ajouté pour faciliter le portage.
  • Nouvelles bibliothèques mathématiques, diskfont et gadtools.
  • Nouveau logo par Mike Williams.
  • Nouveau noyau Unix avec seulement un fichier assembleur.
  • Une nouvelle technique qui permet aux parties dépendantes du matériel de remplacer des fichiers dans d'autres parties d'AROS.
Objectifs pour le futur : plus de documentations, plus de fonctions, plus de pistage de ressources, être l'AmigaOS le plus rapide jamais vu (sur DEC Alpha à 200 MHz).

Les responsables de cette folie sont :
  • Aaron "Optimizer" Digulla, chef de projet, Haldenweg, 578464 Konstanz (Allemagne), digulla@aros.fh-konstanz.de.
  • Matthias Fleischer (Exec, DOS, pilotes).
  • Peter Boeckmann (Sparc, Alpha).
  • Iain Templeton (FreeBSD, utiliy).
  • Peter Bortas (site Web).
  • Martin Recktenwald (site Web, layers).
  • Lennard voor den Dag (Amiga, layers).
  • Chris Lawrence (Linux m68k).
  • Geert Uytterhoeven (Linux m68k).
  • Kars de Jong (divers).
  • Nils Henrick Lorentzen (diskfont, icon).
  • Stefan Ruppert (datatypes).
  • Harald Frank (Amiga).
  • Martin Steigerwald (bêta-testeur).
  • Sebastian Rittau (includes, gadtools).
  • L. A. Guest (outils CLI).
  • Johan Alfredsson (commodités).
  • Stefan Berger (bibliothèques mathématiques).
  • Jesper Skov (Linux m68k).
  • Wez Furlong (Shell).
Enfin, notez la présence d'une toute nouvelle liste de diffusion, donc peu active mais qui ne demande qu'à s'étoffer. Pour s'y inscrire, il suffit d'envoyer un message à majordomo@aros.fhkonstanz.de avec comme sujet "subscribe votre_adresse_électronique aros-user".


- Ethernet enfin abordable

Argent est une nouvelle carte Ethernet, le système le plus économique jamais vu dans le monde Amiga. La carte est compatible Zorro II, est Auto-Config, disponible pour A2000, A3000 et A4000, Ethernet 10-2/10-T qui permet une communication assurée avec n'importe quel système Ethernet, Amiga, PC, Mac, etc. à 10 Mbps/s. Si votre réseau a déjà un accès à Internet, la version offerte d'AmiTCP permet de se connecter bien plus vite qu'avec un modem normal. Des utilitaires, actuellement en cours de développement, assureront une connexion rapide et optimale au réseau avec un système de partage d'accès. Contrairement aux autres cartes qui coûtent entre 200 et 300 $, celle-ci sera vendue à moins de 100 $ [Digital Lightyear Technologies].


- Nouveau magazine

Vite, que les bonnes fées lui apportent couleur, annonceurs et longévité, un nouveau magazine Amiga est né : Totally Amiga [www.geocities.com/SiliconValley/Bay/3486].


- Reprise de l'Amiga Show à New York

AMUSE (New York Amiga Users Group, fondé en 1985), en coopération avec d'autres organisations, essaie de faire revivre l'expo de New York. Ils espèrent pouvoir trouver 6000 m² à Manhattan. Le salon aurait lieu les 25 et 26 octobre 1997. Pour tout renseignement : www.tiac.net/users/linusly ou bientôt www.znet.com/~colin/icoa.


- Toujours plus vite

Motorola annonce l'arrivée du PowerPC 604e cadencé à 350 MHz [www.mot.com/SPS/PowerPC et www.chips.ibm.com/newsl].


- MakeCD 2.4

Après plusieurs semaines de développement intensif, Angela Schmidt (notre programmeuse Amiga) et Patrick Ohly sont parvenu à intégrer la gestion des CD-RW (les CD réinscriptibles plus de mille fois) dans leur excellent logiciel de gravure. Ils recommandent le Ricoh MP6200S comme lecteur-graveur CD-RW. Cette nouvelle version apporte des pilotes améliorés et la correction de bogues traditionnelles. Le manuel a été amélioré également. On peut télécharger une version allégée sur makecd.core.de.


- Revendeur à Grenoble

Jean-Luc Manchon (auteur de Synapse) et Frédéric Moreau (auteur de AMAC) annoncent la création de Pragma Informatique, revendeur de tout matériel informatique y compris Amiga. Adresse : Pragme Informatique, RD 523, 38570 Tencin, tél : 04.76.45.60.60, fax : 04.76.45.60.55.


- Art Effect 2

De nouveaux effets (Lightning et Lens Flares) complètent ceux déjà existants (Fish Eye, Patchwork, False Color, Pointize, Half Tone et Crystalize). Ces nouveaux effets sont optimisés pour PowerPC.


- Fusion ; ça fieuse !

Ce nom, "Fusion", cache un nouvel émulateur couleur et multitâche Macintosh. Il nécessite un Amiga équipé d'un 68020 ou mieux, FPU recommandé, 4 Mo de mémoire, 20 Mo d'espace disque, le système Mac 7.1.0 minimum, un lecteur de disquette HD et des ROM Mac de 256 ko. Il est conseillé d'avoir un 68030 ou mieux avec FPU et MMU, 8 Mo de mémoire, 50 Mo d'espace disque, les puces AGA ou une carte graphique, le système Mac 7.5.0 ou mieux, un lecteur de CD x2, un lecteur de disquette HD et des ROM Mac de 512 ko.

Avec une MMU, grâce à des routines complètement réécrites, Fusion reconnaît la mémoire virtuelle Mac même avec un 68060. AHI est géré en 16 bits et même en 14 bits sur un Amiga de base. AHI a été débogué, réécrit mais prend tout de même 20% de temps processeur, ce qui pourrait être réduit dans l'avenir. De même, sur une mise à jour gratuite, il sera bientôt possible d'utiliser les techniques d'entrée audio AHI à travers des numériseurs sur port parallèle.

La nouveauté la plus technique est l'ICP (Inner-Communications Port) qui constitue un lien permanent entre Amiga et Mac et permet au programme d'accéder à n'importe quelle fonction Mac. Grâce à lui, absolument tous les volumes Mac sont accessibles du côté Amiga, ceci sans système de fichiers ou gestionnaire (handler) spécifique. Tous les détails sur l'ICP seront gracieusement fournis sous forme de paquetage à l'intention des programmeurs.

Grâce à l'ICP, il sera possible de réaliser des choses inhabituelles, comme de jouer des animations QuickTime sur le Workbench ou d'utiliser un greffon Photoshop avec un programme de traitement d'images Amiga. Et comme l'ICP est bidirectionnel, un programmeur peut très bien écrire un programme Mac utilisant les bibliothèques Amiga...

Quelques traits de caractère de Fusion :
  • Emplant est géré et l'émulation est d'ailleurs plus rapide avec.
  • Les systèmes Mac sont reconnus de 7.1.0 à 7.6.
  • Si un 68060 est détecté, un code optimisé est alors utilisé.
  • Compatible CyberGraphX et Picasso96, ainsi que OCS, ECS, AGA et Graffiti.
  • Un remplacement "maison" de QuickDraw multiplie les performances vidéo par 6.
  • Changement de résolution d'écran sans redémarrage à partir de Mac OS 7.5.0.
  • La conversion chunky/planar a été réécrite et permet une performance facteur 2 par rapport au Mac Pro d'Emplant.
  • Audio stéréo avec la puce Amiga ou via AHI.
  • Gestion d'EtherTalk (avec une carte Ethernet) et d'AppleTalk (avec une carte Emplant ou A-Max II+/IV).
  • Jusqu'à 14 volumes Mac reconnus simultanément.
  • Gestion de CatWeasel.
  • Accès direct SCSI avec carte Emplant. Accès direct série avec une carte Emplant ou A-Max II+/IV. Accès série et parallèle à l'aide de n'importe quel port Amiga ou compatible.
  • Transfert ou conversion de fichier avec ou sans filtrage.
  • Partage du presse-papiers pour le texte.
  • Routines FPU "maison".
  • Ecrit 100% en assembleur.
  • Fonctionne avec des ROM Mac 256 ko, 512 ko et 1 Mo.
Fusion coûte 49,95 £ auprès de Microcode Solutions/HiSoft.


- Cyber@Net 97 à Toulon

Le dimanche 22 juin dernier, l'association Amigazette 83 a organisé une journée autour de l'Amiga, dans sa ville de Toulon. Ce fut l'occasion de réunir de nombreux utilisateurs de la région et la possibilité de faire à nouveau la démonstration des qualités de notre plate-forme préférée. Tout au long de la journée, les amigaïstes présents ont pu s'initier gratuitement à Internet et obtenir les réponses à leurs nombreuses questions. A noter la présence de France Télécom venue amicalement faire la démonstration de Wanadoo sur PC. Plus d'informations sur cette journée sont disponibles dans le numéro 21 d'Amigazette qui vient de sortir [www.netlinker.com/amigazette].


- Carte graphique Atéo Concepts

Voici quelques informations glanées par Frédéric Calendini à propos de la carte graphique en développement chez Atéo Concept :

Frédéric Calendini : Je serais très intéressé par de plus amples détails sur la carte graphique pour A1200 que vous êtes actuellement en train de développer. Faudra-t-il disposer d'un A1200 monté en tour ?

Mathieu Lagier, Atéo Concepts : Pour l'instant oui, peut-être que, plus tard, une version externe (pour A1200 normal) verra le jour (je n'y crois pas trop !)

FC : CyberGraphX sera-t-il géré ?

ML : La carte est livrée avec Picasso96 qui est compatible CyberGraphX 2.0.

FC : Dans combien de temps cette carte sera-t-elle commercialisée ?

ML : Très bonne question ! Les premières livraisons étaient pour cet été mais après quelques soucis (manque de temps), on pense à septembre/octobre. Désolé, on devient comme Phase 5. :-(

FC : En tant que consommateur, je pense qu'une version externe aurait sans doute un énorme succès (particulièrement à cause des prix prohibitifs des tours Amiga). Beaucoup de gens montent leur A1200 en tour justement pour y mettre une carte graphique, et l'économie des 3000 FF (1000 FF pour la tour, 2000 FF pour le bus Zorro II) que représente cette opération serait sans doute fort appréciée...

ML : Il faut venir chez nous : tour pour A1200 = 949 FF complet. Bientôt bus + carte graphique = 1500 FF complet soit un total de 2500 FF environ. Pour une version externe, il faudrait de toute façon un boîtier et une alimentation (choses qui sont comprises dans la tour Atéo Concepts) et connaissant l'état de marche, je suis sûr à 80% que le boîtier externe pour mettre la carte coûterait plus cher que la tour complète. Alors pourquoi s'embêter ?

FC : Y aura-t-il plusieurs modèles de cartes (plus ou moins puissantes) ? Remarquez l'équivalent d'une Picasso II, c'est déjà pas mal, en tout cas mieux que l'AGA, c'est sûr...

ML : Alors là, vous me faites mal ! Petit rappel : une Picasso II est basée sur Cirius 32 bits avec 2 Mo de mémoire, les taux de transfert sur le bus Zorro II sont d'environ 3,5 Mo/s. Notre carte est basée sur un Cirius 64 bits avec Blitter et curseurs matériels, elle gère 2 Mo de mémoire et les taux de transfert sur le bus sont de 9,33 Mo/s. N'y a-t-il pas comme une différence ? (à titre de comparaison, le Zorro II marche à 7-8 Mo/s).


- Serele déménage

Pour des raisons "socio-Amigo-professiono-écono-conjoncturelles", la société Serele se déplace en Bourgogne. Voici sa nouvelle adresse : Serele, Rue des Ormes, Saint Pantaleon, 71400 Autun. Courrier électronique inchangé : serele@wanadoo.fr. L'activité de service après vente pour Amiga International est inchangée. Tél : 03.85.52.40.31, fax : 03.85.52.40.99.


- Le point sur les magazines Amiga allemands

Faisons le point sur les trois journaux Amiga allemands, paru cet été :

Amiga Magazin : ce magazine a radicalement changé sa pagination : au début tous les articles puis toutes les pubs groupées à la fin. Comme les brèves ne sont pas encore redevenues aussi abondantes que par le passé, les pages sur les jeux ont pris de l'importante, mais aussi les tutoriels, ce qui est très intéressant car comme ils ont encore beaucoup de personnel, ils peuvent se permettre d'explorer les logiciels à fond et de présenter des exercices pleins d'intérêt, de trucs et d'enseignements. Les pages n'ont pas drastiquement diminué en nombre mais en épaisseur. Tout en couleurs, 100 pages. En option avec un CD tous les mois impairs, pas transcendant pour qui a accès à Internet.

Amiga Special : le champion du tutoriel qui ne paraît toujours que bimestriellement vient de changer de logo. C'est sûrement le plus didactique des trois magazines. Tout en couleurs. 98 pages. Livré avec une disquette, généralement sans intérêt, car consistant soit en un jeu, soit en un vieux freeware.

Amiga Plus : peut-être le meilleur testeur de nouveaux produits, il n'a pas vraiment changé sa mise en page depuis longtemps. Par contre, à la fin du magazine, une heureuse initiative consiste en un nombre grandissant de pages en couleurs (sept ce mois-ci) réservées aux résultats du concours graphique mensuel (dommage que 90% des images soient des vaisseaux spatiaux). 100 pages à moitié couleurs, moitié noir et blanc, plus une disquette du même acabit qu'Amiga Special. La maison édite des CD extramensuel à commander.


- Amiga International a refait son site Web

Fureur dans les groupes de discussion après la découverte que le site d'AI n'a pas été fait sur Amiga ! Bof. Le mois prochain Amiga News sera fait sur XPress. Non, c'est une plaisanterie, mais sans doute sur PageStream (Amiga).


- Electronic Design

La première compagnie pour les genlocks sera présente à l'IFA de Berlin au stand 14 dans la halle 8.2. La grande nouveauté est cette année le MediaMaster qui peut non seulement piloter deux magnétoscopes en lecture et un en écriture, mais peut en outre communiquer avec des cartes MJPEG comme la AV-Master. Les magnétoscopes peuvent être pilotés par Control-L, 5-Pin Edit ou infra-rouge. Un port JLIP est en préparation pour la compatibilité avec les caméscopes JVC. MediaMaster est optimisé pour l'emploi conjoint de VideoMaker et GenlockMaker. 600 DM.

Le GenlockMaker est capable de générer des définitions vidéo sur un PC-PCI. 400 DM. Le videoMaker accompagné de son logiciel en version 2.0 peut être dorénavant utilisé comme générateur de titres avec ombrage et contours sur n'importe quel style avec dégradés de couleurs et caches de fond d'écran. Le DV-Konverter possède une entrée Sync externe et une sortie Y-UV pour un emploi professionnel (déjà utilisé par une station télé allemande avec duDV et du Betacam numérique). Le DV-Card, pas encore terminé, devrait permettre, en tant que carte interne, d'être employé comme convertisseur bidirectionnel Y-UV/DV, mais également comme générateur de mesure pour les signaux DV et Composantes. Le TBC-Enhancer hérite d'une sortie Y-UV. Ainsi, les appareils professionnels de studio peuvent y être directement raccordés. 1600 DM. Les mises à jour logicielles sont comme toujours directement et librement téléchageables sur : www.electronic-design.com.

Enfin, n'oublions pas le CD Electronic Design qui contient énormément d'informations multimédiatiques avec une description complète de tous les produits de la gamme. Une partie totalement interactive permet l'accès et l'utilisation d'images, de sons et de textes. Il contient aussi tous les pilotes, émulateurs, utilitaires et une version démo de Scala MM 100. Le CD est en anglais et en allemand, avec également une traduction italienne des textes. Les développeurs y trouveront aussi des informations essentielles ainsi que des codes sources. Le CD est conçu en HTML et permet, grâce à une carte géographique, de trouver le "concessionnaire" le plus proche [Electronic Design].


- Papier photo pour imprimante

Un nouveau papier compatible avec les nouvelles hautes résolutions d'imprimantes à jet d'encre (1200 ppp) est disponible. Il améliore la qualité, de façon que les micro bulles ne se répandent pas plus loin que nécessaire et est suffisamment grammé (240 g/m²) pour que le papier ne gondole pas. Dix feuilles DIN A4 coûtent 20 DM [Boeder GmbH].


- Adaptateurs SIMM 72 broches pour A3000

Pour les A3000 et A3000T, Kato (les concepteurs de la carte audio Melody) a réussi le tour de force d'adapter physiquement les supports SIMM aux cartes mères. 99 DM pour la version A3000 et 119 DM pour celle pour A3000T [Kato Development].


- Il est midi sur 48 canaux, docteur chouettes airs

L'interface MIDI Tripleplay était difficile à se procurer, elle vient d'être reconstruite. Elle pilote, au travers de trois sorties MIDI, pas moins de 48 (3x16) canaux MIDI, ce qui permet d'utiliser trois claviers ou expandeurs en mode multi. Un boîtier en plastique comportant cinq prises DIN (une IN, une THRU et trois OUT), un câble de liaison série et une disquette d'utilitaires pour les versions 1.0 et 2.5 de Bars&Pipes Pro, le tout vous coûtera 285 DM (+ 9 DM d'avance ou 25 DM contre remboursement). La version 2.5 de Bars & Pipes est disponible pour 10 DM et le manuel (en allemand) vaut 70 DM [Octave 2 Music-media].


- 3D Sound XIO Pro

Sous ce nom évocateur et poétique se cache un module son à coller sur le moniteur. On n'y trouve que des prises, mais bien pratiques : prises écouteurs, de hauts-parleurs, de micro et des prises ligne. Il n'y a plus à fouiller derrière l'ordinateur, cet engin bizarre sert aussi pour le téléphone via Internet et les systèmes à reconnaissance vocale. Pas de prix communiqué [Hama].


- Delfina Lite

C'est une carte audio DSP équipée de trois entrées, d'une sortie stéréo et d'un puissant processeur Motorola DSP56002 à 40 MHz (20 MIPS). La carte est librement programmable et compatible avec AHI. Elle possède un port expansion MIDI série à haute vitesse permettant l'entrée/sortie numérique 24 bits S/PDIF. Le bus de données possède une largeur de bande dynamique de 144 dB, le processeur stéréo est une puce Crystal CS4231A 16 bits à 48 kHz. Toutes les entrées peuvent être mélangées à la sortie. Grâce à AHI, la carte peut émuler logiciellement une Toccata et est compatible avec les logiciels suivants : Octamed SoundStudio, AudioLab16, SoundFX, DigiBooster Pro, APlayer, SinED, Play16, ShapeShifter 3.6.

L'accompagnement logiciel est composé de l'émulateur AHI, la bibliothèque Delfina, des utilitaires de développement DelFX, DelfLOAD et l'assembleur DSP56002. Les mises à niveau seront envoyées gratuitement pendant un an. Prix avec AudioLab : 799 DM, sans : 599 DM, AudioLab seul : 249 DM [AmiPoint].


- EZ Pager

La version 1.9 est arrivée. Rappelons qu'il s'agit d'un programme destiné aux radio-amateurs. Voici les nouveautés par rapport à la version 1.8 :
  • Manuel super détaillé et réactualisé.
  • Reconnaissance des protocoles d'appel pour les récepteurs City Call ou Omniport.
  • La signification des chaînes-suffixes pour modem a été changée.
  • Une nouvelle table de caractères Amiga pour les récepteurs D1.
  • Des raccourcis ont été modifiés ou rajoutés.
  • L'effacement des entrées "log" a été accéléré, et la prochaine entrée est automatiquement sélectionnée.
  • Si un modem ne répond pas pendant l'initialisation, un dialogue apparaît pour la continuation de l'appel.
  • En appel rapide, le numéro d'un récepteur peut être choisi dans un gadget de sélection.
EZ Pager reconnaît (au moins en Allemagne) : Quix (Basic, Voice, News), TeLMI (Fun & Pro), Scall, Skyper, D1-Alphaservice, D2-Message, Eplus-SMS. Prix : 49 DM, mise à jour : 15 DM. Une démo se trouve sur Aminet [Falke é Bierel GbR].


- Imagine...

...all the people, awaiting the new version in peace. You may say... Oui, bien sûr, vous pouvez dire que je suis un rêveur, mais vous ne rêvez plus, imaginez plutôt. Au lieu d'attendre un an (ou plus, on a déjà vu ça) la version 6.0 en vous morfondant, vous pouvez l'acheter d'avance en recevant au fur et à mesure les quatre mises à jour prévues dans ce mode d'achat. Les nouveautés de la version 6.0 d'Imagine sont :
  • Version sur CD.
  • Nouvelle interface graphique.
  • Cinématique inversée.
  • Nouvel éditeur de préférences.
  • Optimisation pour les processeurs 68040 et 68060.
  • Compatibilité PowerPC.
  • Nouveaux effets spéciaux : Jiggle et Jitter.
  • Nouvelles textures.
  • Brouillard linéaire.
  • Nouvelles fonctions pour simplifier les animations de personnages.
  • Outils de déformation pour l'animation.
  • Éditeur de formes libres en 2D splines, compatible avec les polices de caractères PS.
  • Nouvelles options pour l'effet de halo lumineux.
  • Lumières volumétriques.
  • Gestion des fichiers JPEG.
  • Manuel en ligne avec index interactif.
La mise à jour constante coûte 350 DM (+ 10 DM de frais d'envoi). La mise à jour de la 4.0 à la 5.0 coûte 150 DM. Le CD "Brush Box" contenant 1200 graphiques IFF et 1200 en TIFF pour tous les programmes de rendu est en promotion à 120 DM. La vidéo de 16 minutes "Demo Reel 1" ne coûte que 40 DM. Deux boîtes à lettre électronique dédiées à Imagine, une analogique et une Numéris sont à la disposition des usagers [CAD-Art].


- Cygnus Ed

Bruce Dawson et Olaf Barthel se sont mis à la tâche pour revoir, mettre à jour CED et bannir les bogues. Comme ils sont réalistes et qu'ils ne peuvent penser à tout, ils demandent l'aide de la communauté Amiga. Toutes les propositions seront étudiées et avant la mise en circulation, aura lieu une loterie qui récompensera dix d'entre elles d'une copie du logiciel [Stefan Ossowski's Schatztruhe].


- Master ISO 1.28

Master ISO est un logiciel de gravure de CD (compatible CDTV, Autostart CD et CD Audio), il arrive dans sa version 1.28 avec une série d'utilitaires pour une compatibilité totale avec la norme ISO 9660 niveaux 1 et 2. Les formats audio AIFF, MAUD et CDDA 16 bits y sont intégrés. Le Workbench 2.0 est un minimum, et le logiciel est compatible SCSI. Il est nécessaire d'avoir 650 Mo de place sur un disque dur pour graver un CD Audio ou ISO, 1,3 GO pour une sauvegarde système et 4 Mo de mémoire. Les graveurs reconnus sont : Yamaha CDR-100, CDR-102 et CDR-400, Sony CDU-920, CDU-924 et CDU-926, Pinnacle RCD-1000, RCD-202 et RCD-5040, Philips CDD-522, CDD-521, CDD2000 et CDD2600, Pioneer DW-S114X, HP 4020, TEAC CD-R50, Mitsumi CR-2201, Grundig CDR100IPW, JVC 2010, Smart and Friendly 1002, 2004 et 2006, Mitsumi CR-2401, HP 6020.

La version complète coûte 200 $ [Asimware].


- AWeb 3.0

Ce sont les navigateurs qui progressent le plus vite en ce moment, la course se passe sur deux niveaux : le général qui mène la danse et le monde Amiga qui essaye de rattraper le général. La version 3 d'AWeb est compatible avec les principaux standards du HTML 3.2, donc les frames mais aussi quelques sympathiques particularités comme le découpage de texte avec le presse-papiers, la configurabilité de boutons et de menus, le cache qui permet de rechercher des mots-clés dans les pages, le port d'extension qui permet aux programmeurs d'y connecter des greffons [Amitrix].


- Excuse-moi, partner

Haage & Partner ne chôme pas, de nombreuses nouvelles sont tombées cet été :
  • Une nouvelle liste de diffusion pour Storm : envoyer un messager à majordomo@list.gen.com pour souscrire et à storm-mailinglist@list.gen.com pour participer.
  • Une nouvelle liste de diffusion pour Art Effect : envoyer un messager à majordomo@list.gen.com pour souscrire et à arteffect@list.gen.com pour participer.
  • La version 2.0 d'Art Effect, qui a été complètement réécrite, permet l'utilisation de calques (layers), un annuler/refaire efficace et possède un port ARexx.
  • Une nouvelle version 2.0 de Draw Studio avec affichage 24 bits et sortie imprimante directe par TurboPrint (ce qui manquait à ce sinon excellent logiciel), un convertisseur MetaView (de AMF, WMF, DXF, ProDraw Clips vers DR2D). Le CD contient de plus Image Studio, Texture Studio et 600 Mo de fichiers. Prix : 229 DM, mise à jour : 89 DM en CD, sinon 49 DM en disquette.
  • Pour StormC, des nouvelles bibliothèques, un correctif, une prébibliothèque CyberGL, ainsi que des nouveaux modules pour pOS et PowerUP.
  • Le projet Merapi, qui intègrera Java à l'environnement Amiga, progresse aussi.

- Am Zeiger

C'est un petit journal Web Amiga intéressant qui veut vivre sa vie et informer, rien de plus. Pas de polémique inutile avec la concurrence écrite, comme d'autres près de chez nous (et plouf, je tombe dedans !). Il est réduit à l'essentiel et me paraît être assez objectif dans ses critiques [Am Zeiger].


- Adresses utiles

Voici les adresses Internet de quelques organisations utiles :
Et celles où télécharger les lecteurs de nouvelles Usenet :

- La vie avec DraCo

On savait que la carte accélératrice promise depuis belle lurette pour le DraCo ne serait pas équipée d'un processeur DEC Alpha. On sait maintenant que ce ne sera pas non plus un PowerPC. Il s'agit d'une puce maison qui devrait accélérer le rendu vidéo à la vitesse de la prévisualisation en vignette. D'un côté, déception car je comptais (et d'autres sûrement aussi) accélérer tous mes programmes. Mais du point de vue utilisateur MovieShop, mazette !

Le dérouleur de bande de chez HP, SureStoreDAT24e a été testé sur DraCo 060 sur une bande DDS-3 à 62 Mo/min sous Diavolo Backup.


- Prenez sa nouvelle adresse

Il vit dans le vent sucré des îles nacrées, enfin presque... voici la nouvelle adresse de Petro et d'Amiga International : Robert Bosch Str. 11b, 63225 Langen. C'est près de Francfort et ses voisins les plus proches sont Sun, Bull, Software 2000, Borland et Panasonic.


- Émulateur Amiga pour Acorn

L'émulateur Amiga UAE est disponible depuis juin pour les machines PC RISC Acorn et RiscOS. La version est 1.14 et l'auteur du portage est Peter Teichmann. La configuration minimale requiert un PC RISC avec au moins 12 Mo de mémoire vive et 1 Mo de VRAM. Pour en savoir plus : www.vh1.tu-dresden.de/~sol/.


- Obsession

En français dans le texte, la nouvelle pub de Phase 5 imite une autre pub, celle d'un parfum français : pour "Amiga Obsession from Laboratories Phase 5..." Sur la page opposée, on est chez les Doors avec un PowerPC qui brûle au-dessus de la légende "Light my fire".


- Retard de Phase 5

Une des causes du retard des cartes PowerPC 604e sur le marché est la sous-estimation de la tension 2,5 V devant alimenter le processeur chez Motorola, il a donc fallu refaire le circuit. Une autre cause est le retard de livraison de certains composants. Pourtant, lorsque vous lirez ces lignes, les cartes auront normalement été commercialisées. Les programmes qui reconnaissent le biprocesseur (PowerPC et 68k) arrivent, Cloanto a inauguré avec Personal Paint, suivent Reflections, StormC, Art Effect, SuperView et beaucoup de petits utilitaires.

Du côté de Caipirinha, les choses progressent et le cahier des charges est monté d'un cran entre-temps, ce qui repousse la sortie de l'A\Box vers la seconde moitié de 1998. Le matériel sera plus performant que prévu et le concept de l'OS est revu à la hausse. Phase 5 veut une compatibilité avec le prochain système d'exploitation dès à présent, ce qui implique une organisation très rigoureuse et donc un peu plus lente que prévue. Au contraire, la compatibilité avec AmigaOS 3.1 risque de souffrir un peu.

Le concours "PowerUP" a donné de bons résultats, les gagnants sont X-Trace (un traceur vectoriel), Wildfire (un programme de composition/retouche d'animations), MathX, Wolfpac, Moria3D et Wave Tracer DS. Mais le concours n'est pas fini, quatre cartes sont encore à gagner jusqu'au 30 septembre 1997.


- Un de plus

La société ACT va porter le logiciel d'édition de son Samplitude au PowerPC. Ce logiciel a d'ailleurs vu son développement changé de main cet été (Sek'D -> ACT).


- FoPeDUM

La première rencontre du FoPeDUM (Fonda Pepe DraCo User Group) a eu lieu comme prévu le 9 juillet 1997 sur le mur de la Fonda pepe à Formentera. Les nombreux participants (deux) ont décidé, après un ordre du jour minime consacré à la trop grande cherté des prix et la trop grande longévité des délais, de boire une San Miguel et de parler d'autre chose.


- Cinema 4D

Suite à notre test de Cinema 4D, Ralph Radermacher de Cologne nous communique la chose suivante : "Bien qu'il soit un peu dommage que Castillian ne soit plus livré sur le CD Cinema 4D, il y a une solution peu coûteuse pour ce problème. Il existe un autre CD, nommé "Cinema Xtensions", distribué également par Maxon. Ce CD contient Magic Link, le successeur de Castillian, bien plus performant, avec prévisualisationen couleur et un tas de modules pour des formats différents. Magic Link, normalement un shareware, est sur ce CD en version non limitée. D'ailleurs, ce CD contient aussi une version non limitée de Main Actor. Mais ce n'est pas tout, il y a en plus CinemaFont, CinemaTree (générateur de plantes) et CinemaWorld (générateur de paysages). Chacun de ces trois logiciels est normalement bien plus cher que ce CD." (le prix en Allemagne est de 79 DM).


- Papapal

Un groupe d'usagers Amiga, principalement basés en Iran, décide de se remettre à la tâche ardue de programmer un bon logiciel OCR (reconnaissance graphique de textes) pour Amiga. Ils demandent l'aide de toute la communauté pour des suggestions et de l'aide. Leur travail est déjà bien avancé. Contact sur payman@ctools.pp.se.


- Clones

MicroniK a donné des précisions quant à la très prochaine commercialisation de machines sous licence Amiga. Ces dernières seront constituées de tours MicroniK (les célèbres Infinitiv) dans lesquelles seront montées directement des cartes mères d'Amiga 1200 (Workbench 3.1 et lecteur Amiga 880 ko) et nourries au 150 W. Vous obtenez ainsi le modèle de base, l'Infinitiv A1300 pour un prix approchant les 350 £. Le modèle intermédiaire sera l'Infinitiv A1400, sur base d'Infinitiv A1300, comprenant en outre cinq ports Zorro II, deux ports ISA et deux ports PCI. Son prix sera de 470 £. Enfin, le haut de gamme sera l'Infinitiv A1500 qui reprend les spécifications de l'A1400 sauf pour le Zorro (le III remplace le II), améliorées par une interface SCSI-2, un port processeur et une compatibilité parfaite A3000/A4000 et 32 bits intégral (environ 600 £).

Index Information, qui a aussi reçu une licence et qui avait présenté l'Access en mai au World of Amiga 1997, proposera trois clones d'Amiga : les déjà mentionnés Access et Inside Out (dont on ne sait toujours pas grand-chose) mais aussi le Connect, un Amiga avec une carte mère de "petite taille", un port processeur 68040/68060, 2 Mo de mémoire Chip et jusqu'à 128 Mo de mémoire Fast, quatre ports Zorro III, quatre ports ISA, un port vidéo Amiga).


- L'empire des sons

Teijo Kinunnen serait en train de créer une suite à OctaMED SoundStudio. Il lui donnerait ainsi une compatibilité AHI et la faculté de travailler en 16 bits. Bien que cette nouvelle version ne devrait être disponible que l'année prochaine, il semble qu'elle soit déjà bien avancée.


- Sur vos écrans

Les différents modules annoncés pour la Picasso IV sont pratiquement prêts. Si la carte son Concierto est achevée tout comme le logiciel lui assurant une compatibilité AHI. Pablo II quant à lui, bien que matériellement terminé, souffre du manque de logiciel dédié. Le tuner TV/capture vidéo est en phase de finition, même s'il n'a pas encore de logiciel. Malheureusement, les modules les plus attendus sont les plus en retard puisque Village Tronic n'a toujours pas choisi les puces devant habiller les modules 3D et PowerPC [Village Tronic].


- StormC

C'est clair, Haage & Partner a détaillé sa politique de commercialisation du célèbre compilateur C/C++ StormC 2.0. Celui-ci devrait être vendu 298 DM en version simple utilisateur (seul le développement freeware est autorisé) ou 498 DM en version commerciale (développement shareware et commercial autorisé). Ces deux versions sont absolument identiques (StormEnvironment, compilateur 68k, bibliothèques pour AmigaOS, StormWizard), seule la licence d'exploitation diffère. Des extensions nécessitant la version de base 2.0 (et ainsi la porter à la version 3.0) sont disponibles et comprennent :
  • Un module pOS (éditeur de lien pOS, compilateur pOS pour 68k, bibliothèques pour pOS) au prix de 89 DM.
  • Un module PowerUP (éditeur de lien PowerUP, compilateur pour 68k et PowerPC, bibliothèques PowerPC) pour 298 DM.
  • Un module PowerASM (éditeur de lien PowerUP/E, assembleur macros pour PowerPC) annoncé à 149 DM.
  • StormPowerASM (assembleur) pour 249 DM.
  • La dernière version de StormWizard (la 2.0) au prix de 149 DM.
(NDLR : StormC est distribué en France par ADFI)


- 3D Environment Construction Kit

Il ne se passe plus un mois sans une annonce majeure de la part de Vulcan Software, et ce coup-ci, c'est de 3D qu'il est question. Le 3D Environment Construction Kit permettra de créer soi-même ses propres mondes en 3D, d'y placer tous les objets, armes et ennemis désirés, puis de sauver le tout au format vulcan.wad (tiens, tiens...) pour en faire profiter tout le monde. Attention, il ne s'agira pas de simples Doom, mais de vrais mondes en perspective avec la possibilité d'effectuer des rotations à 360°. Vulcan espère ainsi inonder Aminet de niveaux créer par les joueurs, qui seront en fait autant de scénarios différents du moteur 3D. Une initiative intéressante qui nécessitera tout de même un bon processeur (68040 ou 68060 sont les bienvenus). Une carte graphique ne sera pas de trop mais pas obligatoire.


- MacroSystem et montage virtuel

Le 4 juillet 1997, le constructeur allemand avait convié la presse pour une présentation de nouveautés. Seagate propose le Seagate Elite, une unité 5"1/4 compatible DraCo et permettant de stocker jusqu'à 23,4 Go. Les modules DV pour DraCo sont disponibles et ceux dédiés au Casablanca devraient l'être d'ici la fin de l'année. Enfin, une version 4.6 de MovieShop devrait être disponible au moment où vous lirez ces lignes. Le logiciel de pilotage du Casablanca évolue vers la version 2.0 (merci à MacroSystem Bénélux pour ces informations).


- Forgotten Forever

On continue avec Charm Design qui annonce, depuis maintenant un petit bout de temps, Forgotten Forever. C'est bien simple, ce jeu sera certainement le Command & Conquer de l'Amiga. Seuls des captures d'écran sont disponibles mais il faut dire que ça s'annonce plutôt très bien. Le jeu devrait tourner avec 4 Mo de mémoire, dans toutes les résolutions (y compris CyberGraphX), 50 véhicules différents, 4 types de terrains, totalement multitâche... Bref, on attend avec impatience ne serait-ce que l'ombre de l'octet du pixel d'une démo jouable, et on en reparle dès que possible !


- Terre promise

Vulcan Software vient de poser le pied sur le sol américain en ouvrant un bureau dans l'Ohio et ainsi permettre à nos lointains cousins l'accès à des classiques du genre Valhalla. La branche américaine de Vulcan se nomme tout simplement "Vulcan Software (America)" [www.vulcan.co.uk].


- Hard Target

Vulcan annonce Hard Target, un clone du succès de Sega pour Amiga AGA avec lecteur de CD. Pour l'heure, seuls des captures d'écran ont été révélées (1 et 2), et l'on ne sait pas si le jeu ne sera qu'une grosse animation jouée depuis le CD, ou si les personnages seront véritablement rendus en 3D temps réel. Wait and see...


- Phoenix

Future Tales Entertainment n'en est pas à son coup d'essai. Déjà éditeur de Flyin High (qui au passage devrait être disponible au moment où vous lirez ces lignes), voilà qu'il annonce Phoenix, une simulation de vol spatial mélangeant combat, aventure et transport de marchandises. Rien que ça ! Le moteur 3D devrait être une évolution de celui de Flyin High et on commencera à s'amuser à partir d'un 68030/50 MHz. Il faudra déjouer les attaques de pirates de l'espace pour amener à bon port les marchandises embarquées et finalement découvrir le véritable but dans la partie aventure du jeu. Là aussi 256 couleurs, AGA ou RTG, plusieurs résolutions, version CD mais aussi disquettes. Hélas, là également que des captures d'écran, mais je surveille Aminet/game/demo de pied ferme...


- Olofight

Les fanas de baston sur Amiga peuvent commencer à se frotter les mains et à compter leur sous car Olofight arrive bientôt. Réalisé par une toute jeune équipe italienne (The Real Ologram), ce beat'em up mettra en scène 10 combattants de l'espace, avec une animation à 25 images/sec, 150 images par personnages, sol animé en 3D et plus de 3000 couleurs à l'écran ! Le tout sur un A1200 de base, mesdames et messieurs s'il vous plaît. Tous les graphismes ont été rendus en 3D et la démo jouable normalement prévue cet automne va se faire attendre plus que de raison...


- Dis, monsieur, dessine-moi un Doom s'il te plaît

Doom sur Amiga, Ah, c'est symbolique, pas vrai ? Il y en a qui l'ont attendu longtemps. D'autres n'en voulaient pas, pour que l'Amiga reste digne en quelque sorte. Eh bien, pour le malheur des uns et le bonheur des autres, cela va bientôt devenir une réalité. Alive Mediasoft, une équipe de passionnés de l'Amiga, est en train de le convertir à partir d'un émulateur créé à cet effet. J'en vois déjà qui pâlissent au seul son du mot "émulateur". Qui vivra verra... Mais l'équipe de compte pas s'arrêter là ! Dark Forces de Lucas Art subira le même sort ainsi que Phantasmagoria.

Côté adaptations toujours, TFX, le très attendu simulateur de vol finit la longue saga "sortira-sortira pas" par un... sortira ! D'ailleurs, au moment où vous lisez ces lignes, le jeu est publié dans le CD de notre confrère britannique CU Amiga Magazine. Il s'agit de la version complète, déboguée (des rumeurs avaient circulé là-dessus) qui tournera même sur un A1200 de base. Bien entendu, pour avoir tous les détails, un 68040 est requis, ainsi qu'un FPU, et c'est à ma connaissance le premier jeu commercial a enfin utiliser le FPU. Pas trop tôt... Pour finir le tour des adaptations, Street Racer d'Ubi Soft devrait également voir le jour sur Amiga. Rappelons qu'il s'agit d'un jeu de kart à la Xtreme Racing, mais avec des bords de circuits un peu plus fourni. Version AGA seulement. Prévue pour cet automne.


- H-Bomb, un jeu TCP/IP

Aurora Works prépare H-Bomb, un clone de Bomberman jouable à plusieurs via TCP/IP. Le jeu est prévu pour septembre 1997, nécessite un Amiga 68030, AGA ou avec carte graphique, AHI et une connexion Internet. Cette jeune société développe depuis plusieurs mois également le jeu de réflexion/stratégie Zone 99 [auroraworks.com].


- Les jeux commercialisés de la période juillet/août 1997
  • Dreenshar: Kroniki Czesc Pierwsza, Dzielo Magow, jeu de rôlé publié par LK Avalon.
  • Kargon, jeu d'action publié par APC&TCP.
  • Mega Typhoon, jeu de tir publié par Nordlicht.
  • Pro Tour 97, jeu de sport (golf) édité par Evolution Designs.
  • Samba Partie Professional, jeu de sport (football) commercialisé par Sayonara Software.
  • Testament, jeu de tir subjectif commercialisé par Islona.
  • Trapped, jeu de rôlé édité par New Generation Software.
  • Wendetta 2175, jeu de tir publié par Skills.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 05/06 1997] / [Période suivante : 09/10 1997]